Stérilisations de masse en Inde: plusieurs décès

Le plus horrible est-il que 8 femmes soient décédées, ou que celles-ci aient été prêtes à se faire stériliser pour 20€ ? J’éprouve néanmoins une méfiance personnelle quand à une telle information puisqu’elle est mise en avant dans les médias mainstream, elle égratigne l’image de l’Inde qui fait partie des BRICS, pays qui est actuellement la cible des Etats-Unis pour ses achat de pétrole iranien en or plutôt qu’en dollars, alors qu’un autre scandale existe quand à la stérilisation de masse, et là, peu de relai dans les médias.

En effet, il y aurait un agent stérilisant de détecté dans le vaccin antitétanique sponsorisé par l’OMS au Kenya, et donc, par les États-Unis. Cherchez l’erreur…

Huit femmes sont mortes et des dizaines d’autres ont dû être hospitalisées dans le centre de l’Inde à la suite d’un programme de stérilisation de masse, organisé par l’Etat, qui a tourné au drame.

Une soixantaine de femmes souffrent de complications consécutives à cette opération chirurgicale organisée samedi et 24 d’entre elles sont dans un état grave, ont annoncé les autorités de l’Etat de Chhattisgarh mardi. »Les signalements faisant état de baisse de tension, de vomissements, et d’autres symptômes se sont multipliés lundi parmi ces femmes, opérées dans le cadre d’une opération du planning familial », a dit Sonmani Borah, un responsable administratif du district de Bilaspur, à l’AFP. « Huit femmes sont mortes depuis lundi et 64 sont hospitalisées depuis lundi », a-t-il ajouté.Le gouvernement de l’Etat a lancé une enquête et des habitants de Bilaspur sont descendus dans la rue pour exprimer leur colère et demander des sanctions contre les médecins.
20 euros pour les volontaires
Des opérations de stérilisation sont régulièrement organisées dans divers Etats de l’Inde dans le cadre d’un programme national qui prévoit d’accorder 1.400 roupies (20 euros) aux femmes volontaires. Avides de remplir leurs objectifs, certains gouvernements offrent également des biens, tels qu’une voiture ou de l’électroménager, pour recruter des couples volontaires. Nombre d’ONG dénoncent la fixation d’objectifs chiffrés au niveau de certains Etats qui entraîne des dérives, certaines femmes se retrouvant contraintes à une stérilisation, souvent dans des conditions médicales déplorables.


L’an dernier, les autorités du Bengale occidental (est) avaient été vivement critiquées après la diffusion d’images montrant des femmes laissées inconscientes dans un champ après une opération de stérilisation de masse dans un hôpital incapable d’accueillir un nombre important de patientes.

Toutes les femmes opérées en cinq heures
Selon le quotidien Indian Express, concernant l’opération de samedi dans le Chhattisgarh, les femmes ont toutes été opérées en environ cinq heures par un chirurgien et son assistant. « Il n’y a pas eu de négligence. Il s’agit d’un médecin expérimenté. Nous allons enquêter » sur cet accident, a dit le principal responsable du secteur de la santé du district de Bilaspur, R.K. Change au quotidien.

Le médecin chef du principal hôpital de Bilaspur, qui a accueilli nombre de victimes, a déclaré ne pas pouvoir expliquer ce qui s’est passé pour le moment. « Il serait prématuré de spéculer sur les raisons de cette tragédie. Nous donnons la priorité aux traitements de ces femmes, hospitalisées après une chute de leur pression sanguine », a dit Ramnesh Murthy lundi soir aux journalistes.

« Nous n’aurons d’explications qu’une fois les autopsies achevées », a-t-il déclaré. En 2012, l’ONG Human Rights Watch avait exhorté, dans un rapport, le gouvernement à mettre en place un système d’alerte indépendant pour faire remonter toutes les informations concernant des stérilisations forcées et de mauvaises conditions d’hygiène dans les centres.

Article complet+vidéo sur 7sur7.be

 

14 commentaires

  • C’est un problème compliqué.

    La solution « idéale », c’est le planning familial et l’éducation des femmes. Ce qui nous mène direct au travail des femmes, a la fin des familles, des états, et donc au NOM.

    L’autre solution, individuellement inhumaine, mais collectivement « nécessaire » c’est la stérilisation : étant donné que les plus pauvres font le plus d’enfants, et donc de futurs pauvres, si on ne casse pas ce cercle vicieux (par l’éducation, mais ce n’est pas toujours facile a cause de la pauvreté et de la religion). Au bout d’un moment ça devient ingérable et ça fini en drame (guerre/épidémie/famine).

    Ce sont des sujets délicats et compliqués étant donné que les pauvres font beaucoup d’enfants, malgré qu’ils n’aient pas les moyens de le élever pour 2 raisons :
    * dans l’espoir que l’un deux réussisse et aide la famille
    * en prévision de leurs vieux jour, c’est leur assurance vieillesse quand il n’y a pas de système de retraite

    C’est ce que j’ai pu en comprendre.

    Bien sûr, notre regard bobo sur la situation consiste à condamner la stérilisation, mais, à mon avis, les volontaires se sont déjà largement reproduits … on est loin d’empêcher des gens d’avoir aucun enfant.

    • rouletabille rouletabille

      Partout ou tu commentes transparait ton rôle de TROLL.
      **********************************************

    • aurelchan

      OK pour la stérilisation mais en évitant la case « charcutage ».
      Juste switch-er la fonction « reproduction » de ON vers OFF et de bien le consigner.

      D’ailleurs, je ne comprends toujours pas pourquoi les gens pondent encore des gosses au vu de l’état de ce monde.

      La surpopulation ? vu comment l’humain saccage la planète et sa multiplication exponentielle, ça y ressemble.
      La Terre qui pourrais tenir avec 12 milliards ? Ouais c’est ça, continuons de pondre des gosses, de saccager ce monde et de courir à une fin atroce.

      Même si c’est vrai, qu’est ce qui se passera si ça continue au-delà de 12 milliards ?

      Au pire, à défaut que l’humain et sa conneries s’auto-détruise, c’est la Terre qui fera le ménage.
      Et elle a tout l’arsenal pour ça, c’est juste qu’elle ne se retiendra plus bien longtemps avant de faire feu.
      Il arrive toujours un moment où quand quelque chose fait trop mal, on fini par l’enlever ou le détruire, c’est selon ce que c’est.

      Et je n’ai jamais dit et n’ai jamais pensé que je serais épargné d’un tel bordel. Sauf par « chance ».
      Parce que ce ne serait pas de la chance que de « tromper » la mort puis agoniser lentement dans un monde dévasté.

  • Thierry92 Thierry92

    Le planning Famillial est plutot une entité us a mon avis.

    Ce n’est pas une organisation gouvernementale dans aucuns pays. ce ne sont que des associations. Cherchez qui est derriere;
    http://www.planning-familial.org/articles/lippf-00390

  • Le veilleur

    Je ne comprends pas qu’aucunes associations humanitaires ou organismes de l’état ne proposent pas encore à ces femmes le stérilet qui à l’unité ne coûte rien et se garde plusieurs années.
    Ces femmes ne veulent pas avoir autant d’enfant qu’elles ne peuvent pas nourrir et elles ne veulent pas n’ont plus faire vœux d’abstinence.
    Les femmes occidentales ont déjà tout ce qu’il faut pour choisir de ne pas procréer quand ce n’est pas le moment et sans pour autant priver ces Monsieur mais il faudrait continuer d’étendre la contraception au reste du monde afin que eux aussi est le choix.

  • Patrick De Rijk

    Planning familial est une creation de rockefeelr, tout comme l’OMS et OMC et elles ont toutes le meme but…

    http://thinktwice.com/birthcon.htm

  • Maverick Maverick

    Human Rights Watch est critiquée pour ses recherches approximatives et souvent biaisées, quand ce n’est pas une mémoire sélective :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Criticism_of_Human_Rights_Watch

    Un coup d’oeil à leur site web n’apprend pas grand chose, même si Javier Solana (ex-Secrétaire Général de l’OTAN ?) a pris ses distances depuis le 30 Juin 2013, apparemment. Ce qui est surprenant, c’est que les rapports d’activité pour 2014 ne sont pas encore en ligne (pour une clôture comptable au 30 Juin, ça commence à faire un peu long … Même pour une ONG : le rapport annuel et la communication financière, ça devrait aussi faire partie de leurs priorités, transparence toussa-toussa …)
    Il me semble me souvenir qu’ils se sont aussi dépêchés d’accuser Damas d’avoir utilisé des armes chimiques ?
    Bref … Il est possible qu’ils aient monté cette histoire en épingle pour des raisons qui leur appartiennent. Même si c’est quand même une sale affaire à la base. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • YoPlaY

    Il paie pour stériliser, aux Philippines ils stérilisent sans payer et sans rien dire !

    Occupons nous de nos copulations et laissons les indiens copuler comme ils le sentent !

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif