À Sangatte, les migrants ne trouvent pas la nourriture à leur goût…

Une info « piquante » qui pourrait prêter à rire si…..

Img/Wikimedia

La région Nord-Pas-de-Calais est une des régions les plus pauvres de France. En 2010, 19,5 % de la population vivait sous le seuil de pauvreté (964 € par mois), contre 14,1 % pour l’ensemble du territoire français. Hélas, la crise n’a rien amélioré depuis. Rien de bien particulier, en somme, dans une France qui ne cesse de plonger, plombée par une surcharge pondérale due à sa dette et son chômage.

Sauf que, parfois, certains faits divers mettent en exergue des situations qui ne manquent pas de… « piquant ». Le 5 novembre 2002, le gouvernement français a ordonné la fermeture du centre de la Croix-Rouge qui accueillait, à Sangatte, les migrants présents dans le Calaisis. Des bénévoles se sont alors rassemblés pour organiser des distributions de nourriture et de vêtements ; ils se sont ensuite dotés d’une existence juridique en fondant l’association Salam.

Lundi soir, les membres de Salam, comme chaque jour, ont cuisiné un repas chaud comprenant viande, légumes et riz assaisonnés de jus de citron frais, avec du pain et une banane pour les migrants. Ceux-ci, à la grande surprise des bénévoles, ont pourtant refusé de manger les plats qui leur étaient servis à profusion. Jean-Claude Lenoir, président de l’association, parle de « meneurs qui ont voulu faire un coup de force ».

Que reprochaient ces immigrés, voulant rejoindre le Royaume-Uni, à la nourriture proposée ? Tout simplement le manque de piquant. Oui, le menu n’était pas assez fort pour eux. Jean-Claude Lenoir explique : « Ce n’était certes pas très épicé, mais ce n’est pas une raison pour refuser de manger et gâcher toute cette nourriture. C’est inacceptable. Habituellement, on met un tas d’épices qui coûtent très cher, mais ils doivent garder les pieds sur terre. » Et de poursuivre, montrant son agacement, pour ne pas dire sa colère : « Je trouve qu’ils sont tout de même un peu trop chouchoutés par moment. Beaucoup de Calaisiens ne mangent pas aussi bien tous les jours. »

Eh oui, beaucoup de gens du Nord et de Français ne mangent pas à leur faim et ne peuvent mettre ni piment ni beurre dans leurs épinards.

Je me souviens de cette vieille dame qui attendait la fin du marché pour fouiller, au milieu de légumes et de fruits balancés par les maraîchers, ceux qui étaient encore mangeables malgré un aspect peu engageant. Pourtant nulle plainte, nul désir de rejeter cette manne. Simplement la honte d’être dans l’obligation de faire cet acte de maraudage et, ainsi, d’avoir le sentiment d’être rejetée par la communauté nationale.

Il faut savoir qu’entre 1.400 et 1.500 migrants (essentiellement des Érythréens et des Soudanais) se trouvent actuellement à Calais dans l’espoir de pouvoir, un jour, traverser le Channel. Chaque soir, les associations d’aide aux clandestins distribuent entre 600 et 850 repas. Eux n’ont pas besoin de faire les poubelles et même si leur vie n’est pas des plus agréables, ils ont l’âge où un peu d’huile de coude apporte des améliorations substantielles.

La Creuse et le Cantal sont les départements où la pauvreté est la plus manifeste. Qu’attendent donc l’association Salam et monsieur Lenoir pour ouvrir une « filiale » pour ces populations rurales ? Un peu de « piment » dans leurs vies ternes et difficiles, voilà qui pourrait apporter chaleur et reconnaissance !

Auteur Jean Pierre Fabre Bernadac pour BdVoltaire

24 commentaires

  • samlours94

    Mr « Lenoir » (ben voyons) et ses potes feraient bien d’arrêter de montrer les uns contre les autres avec ce genre de connerie ! C’est bien parce que ce Mr Lenoir a créé ce truc qu’il y a encore des gens là bas malgré la fermeture du centre depuis plus de 10 ans!
    Gouvernement laxiste, crachat régulier à la face du peuple Français et vous allez voir ce qui va arriver tôt ou tard !

  • Manoeuvre d’extreme droite pour les convaincre de repartir ????

    • Maverick Maverick

      Va savoir … Ca peut aller de la manoeuvre d’extrême-droite pour pousser les gens à foutre les migrants dehors (ou alors ce sont les anglais qui veulent qu’on règle le « Problème Sangatte » d’une façon ou d’une autre ?), à une intox du PS pour résister à la montée du « Péril FN ». Il y a toujours un con pour accepter de scier la branche pour un petit billet, sans poser de questions (encore moins vérifier s’il n’est pas assis dessus) …

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • bimiman

      Dis-toi bien une chose : ce n’est JAMAIS de la faute des gentils immigrés, et TOUJOURS de la méchante extrême droite.

  • walter kurtz walter kurtz

    Salut ! C’est numéros de je ne sais pas quoi …faut revoir vos chiffres là !
    a.s.s = 500 euros
    r.s.a = 420 euros ou quelque chose comme ça …
    alors le seuil de pauvreté …et puis il y les habitants de ce pays la france qui n’ont plus aucun droit , ni l’envie de regarder « envoyé spécial  » et de changer de vie.Ce n’est plus « j’ai plus rien à perdre  » mais plus tôt  » je survie , en espérant vivre ». Hallucinant ça pique plus , je suis vacciné ou c’est ce que je crois.

  • Nevenoe Nevenoe

    Ces gens estiment que tout leur est dû alors que nous ne leur devons rien.
    Il faut entendre les immigrés : « je veux mon droit » dans les CAF, les organismes HLM etc etc
    Pour moi ils ont juste le droit de rentrer chez eux

  • Mehdi

    Plutôt crever que de manger de la merde sans piment. xD

  • Mickey

    1 – on ne les a pas forcés à traverser la france pour aller en angleterre
    2 – on ne les forces par à manger
    3 – qu’ils retournent chez eux

  • rouletabille rouletabille

    A l’Elysée c’est pire encore..
    C’est dingue de voir un article aussi crapuleux,mais c’est pour nous dire que les migrants sont vraiment des salopards qui vont pas au >Mac DO comme les bons Français.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif