Ukraine : des charniers découverts près de Donetsk

Deux charniers, oeuvre probable du bataillon Aïdar financé par l’oligarque Igor Kolomoisky, ont été mis au jour par les autorités de la ville de Donetsk, suite au retrait des troupes gouvernementales repoussées par les insurgés. Une équipe d’observateurs de l’OSCE s’est rendue sur place et a pu documenter cette macabre découverte dans son rapport. Les fosses se situent dans une mine de charbon, près de la localité de Nyzhnia Krynka, à 35 km au nord-est de Donetsk. Quatre corps en état de décomposition ont été retrouvés dans deux fosses peu profondes. L’Equipe de l’OSCE a notifié avoir retrouvé des douilles de pistolet 9mm Makarov a proximité immédiate.

Une autre fosse contenant à priori cinq corps a été découverte le long de la route surmontée d’une plaque portant l’inscription en russe : « morts à cause des mensonges de Poutine ».

L’agence de presse RIA Novosti donne des détails supplémentaires sur cette découverte qui pourrait selon toute vraisemblance être la première d’une longue série macabre si l’armée de Novorossia parvenait à repousser les troupes ukrainiennes des autres régions encore sous occupation…

Selon l’agence Russe, les corps retrouvés « avaient les mains attachées dans le dos » et tous « ont été torturés avant d’être exécutés d’une balle dans la nuque ». Ce que semble attester les observateurs de l’OSCE.

Autre détail horrible rapporté par RIA Novosti et qui reprend une rumeur relayée sur les réseaux sociaux et certains sites d’information, « un corps était décapité ». Les femmes, dont l’une était enceinte, auraient été violées avant leur exécution. L’ensemble des corps retrouvés ont été exhumés et envoyés à Donetsk pour une expertise médico-légale.

Source : RIA Novosti, OSCE

9 commentaires