Communiqué de presse : Le 27 septembre: « Journée de la Transition »

Vu que les solutions ne sont généralement pas assez mises en avant, voici deux événements dont l’un a déjà débuté, malheureusement… Le premier: les 50 ans de Nature&progrès en Lozère:

Du 24 août au 3 septembre à Chambalon sur le causse Méjean, à 15 minutes de Florac, sur un site enherbé et ombragé de 2 hectares, rendez-vous pour une grande semaine de rencontres actives, participatives et conviviales autour du projet associatif de Nature & Progrès.
Un village autonome ouvert et autogéré sera créé de toutes pièces par et pour les adhérents, amis, voisins et curieux, qu’ils soient du village d’à côté ou d’un pays lointain. Cet espace temporaire sera monté puis entièrement démonté pour y vivre les valeurs de l’association : entraide, militantisme, solidarité, amour et respect du vivant… Pas de foire marchande sur le site, mais des participants pour partager des moments forts de rencontre.
En bref, les groupes locaux Lozère, Gard, Hérault et Aveyron unissent leurs forces pour célébrer les 50 ans de Nature & Progrès en anticipant pour tous de quoi manger, dormir, se laver, se distraire, s’instruire, s’étonner, se rencontrer, se documenter et aussi échanger, parler, chanter, rire, expliquer, commenter, donner et recevoir ! Tous les groupes, associations, individus et collectifs locaux qui partagent ces valeurs et leur vision subjective du progrès y sont invités.

Trouvé sur Démocratie réelle

Le second événement aura lieu le 27 septembre et nous permettra de prévoir la journée, et permettra également au plus grand nombre d’y participer, vu qu’il y a une centaine d’événements répartis sur tout le territoire:

Transition-300x96Une centaine d’évènements locaux attendus partout en FranceLe Collectif pour une Transition Citoyenne initie une Journée de la transition, le samedi 27 septembre, à travers toute la France.

Ce sera une vitrine pour montrer ce qui se fait localement et attester de la pertinence et des avantages que peut générer une transition portée par les citoyens et les citoyennes en termes d’emploi, d’économie, de qualité de vie et de liens sociaux retrouvés. Plus d’une centaine d’évènements sont attendus pouvant aller d’une journée porte ouverte sur une réalisation exemplaire à l’organisation d’une grande fête avec des stands nombreux témoignant que le changement est bien là, à la portée de tous.

Une occasion formidable de rassembler les initiatives locales et d’amplifier le mouvement de la transition

L’idée de refonder notre société sur des bases plus respectueuses de l’humain et de la nature commence à être entendue. Cette transition est un gros chantier dont la réalisation souffre de la dispersion des acteurs. C’est pourquoi, fortes de 10 à 30 années de bonnes pratiques chacune dans leur domaine, les structures qui composent aujourd’hui le Collectif font alliance pour mutualiser leurs expériences et faire raisonner les bonnes pratiques citoyennes. Le collectif invite les citoyens à déployer concrètement la transition dans les territoires, au plus près des problèmes et des acteurs. Cet automne, l’action va porter principalement sur la sensibilisation d’un public plus large.

Il est déjà possible de prendre connaissance des événements prévus sur cette carte : http://www.transitioncitoyenne.org/27septembre2014-journees-transition/

Un coup d’envoi marqué par la campagne « Moi citoyenne, moi citoyen, je m’engage… », incitant chacune et chacun à changer ses habitudes

Lancée dès le 1er septembre, cette campagne sera présentée de manière ludique à partir d’un slogan dynamique et mobilisateur. Adressée au plus grand nombre, c’est une invitation, à prendre un engagement concret pour changer un aspect précis et librement choisi de son mode de vie (alimentation, consommations, déplacements, responsabilité dans la société, etc.). Les engagements citoyens seront recueillis symboliquement sur un site Internet dédié, avec photos, commentaires et vidéos. Ce site sera lancé fin août.

Contact et dossier de presse – contactmedia.transitioncitoyenne@cfe.coop

A propos du Collectif pour une Transition Citoyenne : Créé en mai 2013, il comprend 16 structures qui œuvrent, chacune dans leurs domaines et partout en France, à la construction d’une société écologique, sociale et humaine : les Amis de la Terre, Alternatiba, Artisans du Monde, Association l’âge de faire (le Plan ESSE), ATTAC, Bio Consom’acteurs, Biocoop, Cfé, Colibris, Enercoop, Energie Partagée, les Jardins de Cocagne, MIRAMAP, la NEF, Terre de Liens, Villes et Territoires en Transition.

Source : www.transitioncitoyenne.org

Trouvé sur Démocratie réelle

 

2 commentaires