Fusion Prime pour l’emploi-RSA: «Une excellente nouvelle pour les travailleurs pauvres» ..

Encore une « excellente nouvelle » de la présidence de Nulloland. Et si au lieu d’attendre un coup de pouce, on donnait un grand coup de pieds dans la fourmilière? Cette formule de « travailleurs pauvres » est choquante, car se sont les travailleurs qui créent la richesse d’un pays, et un pays qui veut rester la 5ème puissance économique, grâce aux réformes engagées, devrait réfléchir sur une juste rétribution du travail, car se sont les français qui vont mettre la main au porte feuille, pour financer  une amélioration de la rémunération des travailleurs précaires. Pour espérer que ce soit incitatif pour le retour à l’emploi, encore faudrait il qu’il y ait des emplois. Le premier employé de France, (il est bien notre employé?) responsable devant les 65 millions de français qui le paient (beaucoup trop cher), entend accélérer les réformes et surtout garder le cap … Un article de l’Humanité décrit assez bien le « cap » que se propose de suivre le locataire de l’Elysée, grand ami de la finance, en titrant Passage en force et terre brûlée

Rencontre avec le député PS Christophe Sirugue, qui a proposé la fusion de la prime pour l’emploi et du RSA activité…

Pour donner un coup de pouce aux travailleurs modestes, François Hollande a annoncé ce mercredi son intention de fusionner la prime pour l’emploi (PPE) et le RSA activité. Soit précisément la solution proposée il y a plus d’un an par le député PS Christophe Sirugue. 20 Minutes revient avec lui sur les avantages de cette réforme.

Comment accueillez-vous cette annonce du président François Hollande?

La réforme du RSA activité est un sujet sur lequel nous nous étions penchés, à la demande du gouvernement, au printemps 2013. Un rapport nous avait alors été commandé, dans le cadre du lancement du plan quinquennal de lutte contre la pauvreté.

Il nous apparaissait possible, en fusionnant deux dispositifs peu satisfaisants –à savoir la PPE et le RSA activité- de mieux répondre à la problématique des travailleurs pauvres.

Avez-vous été informé en amont de cette annonce?

Cette semaine, non.

Mais les conseillers sociaux de Manuel Valls m’avaient contacté début juin pour me prévenir que mon dossier revenait sur la table. Je pense que la censure, par le Conseil constitutionnel, du volet social du Pacte de responsabilité a accéléré les discussions entre le Premier ministre et le président sur cette idée de fusionner la PPE et le RSA activité.

Avez-vous une idée du calendrier de cette réforme?

Je me suis entretenu ce matin avec l’un des conseillers de François Hollande et la fusion de la PPE et du RSA activité devrait être discutée à partir de septembre dans le cadre du projet de loi de finances et donc instaurée dès 2015. Sachant qu’il faut six mois pour mettre en œuvre ce dispositif, il faut avancer rapidement.

Concrètement, que va changer cette évolution pour les travailleurs pauvres?

D’abord, la nouvelle prime d’activité sera accessible à tous, dès l’âge de 18 ans, et non plus de 25 ans comme c’était le cas auparavant.

Ensuite, le dispositif sera individualisé, et non plus familiarisé. Ce qui peut être très pénalisant: dans certains cas, le fait qu’un membre d’une famille commence à travailler peut entraîner une baisse des ressources de l’ensemble du foyer… Désormais, la prime d’activité accompagnera un individu dans son parcours professionnel et ne sera plus une aide globale à la famille.

Troisième avantage: le dispositif sera mensualisé, ce qui correspond davantage aux évolutions parfois très fortes des ressources des salariés précaires. De plus, cette évolution réduira la problématique des trop perçus.

Enfin, le dispositif sera ouvert dès le premier euro gagné et jusqu’à 1,2 Smic. Il concernera donc exactement la tranche des travailleurs considérés comme étant modestes, ceux que le gouvernement voulait aider à travers le volet social du Pacte de responsabilité, censuré par le Conseil constitutionnel.

Savez-vous si ces propositions seront bien reprises en l’état?

Non, elles peuvent être adaptées et même améliorées……

[…]

Lire l’article

Propos recueillis par Céline Boff pour 20Minutes

8 commentaires

  • oeildetigre

    Ce que personne ne mentionne en parlant de cette « prime pour l’emploi » est qu’elle n’est octroyée qu’aux petits salaires à plein temps. En effet, durant plusieurs années, j’ai perçu 1100 euros net mensuels pour un travail à temps partiel, je n’ai pu bénéficier aucunement de cette prime, les services des impôts ramenant mon salaire à temps complet pour le calcul…malheureusement c’est le cas de beaucoup de femmes qui ne demanderaient pas mieux que de travailler à plein temps.

    • voltigeur voltigeur

      Si le travail était rémunéré à sa juste valeur, et
      permettait de « vivre », ces primes et autres aides n’auraient
      pas lieu d’être. Mais le travail ayant été détruit par des décisions
      irresponsables (La France a détruit plus d’un demi-million d’emplois depuis le début de la crise)
      il faut bien tenter de conserver, une relative paix sociale.
      Ce gouverne-ment, s’attaque aux problèmes à l’envers. Il faut taxer
      les capitaux, et autres rémunérations actionnariales, qui sont des richesses
      que les travailleurs créent. Il n’y a aucun partage, tout au plus
      des mesures qui impactent toujours la classe moyenne, au bord de l’asphyxie.
      la rentrée sera chaude.. ♥♥

      • PhildeFer

        Ou peut être s’agit-il d’une enieme mesure pour anesthésier les masses en finissant de préparer l’effondrement total voulu avec la mise en esclavage.. puce ou au autre..
        Car toutes ces mesures sont essentiellement financées par de la dette.. et nous savons que chaque jour nous rapproche du moment où plus aucun subterfuge ne permettra de continuer à financer l’état..
        Nos politiques ne prennent pas les problèmes à l’envers! Simplement, ils travaillent CONTRE leur peuple…
        La rémunération que touche Hollande au titre de sa fonction de président, c’est pinuts en comparaison de ce qu’il doit toucher de ceux qui l’ont mis en place.. regardez les conférences « bidons » à 100.000€ de Sarko.. si c’est pas du simple retour d’ascenseur, faut me dire ce que c’est… Sarko, dont on a « oublié » qu’il avait créé avec Alain Minc, un Hedge found capitalisé à plusieurs milliards de $ par la Qatar… DSK a le sien aussi… ^^

    • lily

      et encore pour certains il faut compter en heures travaillées plus ou moins.

      Ma soeur s’est fait avoir et a dû rembourser..
      depuis elle ne coche plus la case et certaines années
      le service adéquat des impots de son lieu lui signale qu’elle semble y avoir droit à la prime et dans ce cas elle renvoie la notification et en bénéficie.
      Je vous envoie un lien si cela peut vous aider.

      ….. »En cas de travail à temps partiel ou de travail sur une partie de l’année seulement (CDD par exemple), les nombres d’heures payées doivent être converties en équivalent temps plein. Le revenu net est ainsi recalculé sur une année entière.

      http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/5523-prime-pour-l-emploi-ppe-2014#conditions

  • yael

    Il a mangé un clown Flamby ou quoi ? mais lollllll

  • Bardamu

    Cumuler emplois précaires + allocations = le moyen le plus rapide pour finir à la rue !

  • PH7

    Un travailleur pauvre ??? Cela ne devrait pas exister ni dans la logique ni dans la réalité. Si un travailleur est pauvre c’est bien la preuve que le système est corrompu car le fruit de son travail ne suffit pas à le faire vivre décemment.

    Or si les aides ont bien été créées, c’est bien parce que les dirigeant savaient pertinemment deux choses : la première c’est que le système d’aide par répartition servirait à enrichir fortement une partie minoritaire de la population et secundo, que l’aide servirait leurs intérêts en muselant le peuple tout en leurs offrant de nouveaux partisans électeurs.

    Plutôt qu’encourager la valeur humaine et le résultat d’effort issu du travail personnel, c’est tout le contraire qui a été fait. Mais pourquoi ? Simplement pour le pouvoir car plus ils divisent, confortent et renforcent les inégalités, moins le peuple prend le temps d’examiner leur gestion donc sans risque d’avoir à rendre des comptes car ils occupent le peuple à chercher et demander toujours plus d’avantages pour moins d’efforts plutôt qu’exiger que les vraies valeurs françaises et humaines soient respectées.

    Bon, j’avoue ne pas avoir lu en détail l’article, mais tout ce que j’en retire c’est que cette solution (et d’autres similaires) n’aura pour mérite que d’enrichir encore plus une catégorie très minoritaire tout en paupérisant la majorité des français, faisant exploser une fois de plus les taxes et prélèvements.

    Aux français de choisir : pouvoir travailler honnêtement et vivre dignement du produit de leur travail en acceptant de remettre en cause le système actuel avec toutes ses conséquences pour au final en finir avec les travailleurs pauvres OU accepter encore et toujours plus d’aides qui au final détruisent non seulement le travail et sa valeur mais aussi et surtout la dignité humaine tout en acceptant de n’être plus que des esclaves dont ni le travail ni l’effort personnel ne seront reconnus par les dirigeants mettant en place ce système.

    • rouletabille rouletabille

      l’emploi des mots,hahaahah
      PRIME POUR L’EMPLOI ,ca veut dire QUOI ??????
      SANS PRIME pas D’EMPLOIS ?
      Une PRIME pour rester PAUVRE en travaillant ?
      Tout un vocabulaire pour idiots…