Paris va examiner la possibilité de livrer des armes à l’Irak, mais n’interviendra pas militairement …

Génocide en Irak, et partout ailleurs où il y a des massacres, c’est quoi?. C’est beau le langage « diplomatique »…

Img/wikipedia

Laurent Fabius a annoncé l’intention de la France d’aider les Kurdes et les Irakiens à «se défendre et contre-attaquer»…

La France, en liaison avec les autres pays européens, va examiner la possibilité de livrer «de manière sûre» des armes aux Kurdes et aux Irakiens, a déclaré dimanche le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, qualifiant de «génocide» les violences des djihadistes dans le nord de l’Irak. «Il faudra, d’une manière ou d’une autre, qu’ils (les Irakiens dont les Kurdes) puissent être livrés, d’une façon sûre, en matériels qui leur permettent de se défendre et de contre-attaquer. On va voir ça dans les jours qui viennent mais en liaison avec les Européens», a déclaré Laurent Fabius, sur la chaîne de télévision France 2.

Il répondait à une question sur la possibilité pour la France de livrer des armes aux combattants kurdes qui tentent de repousser une offensive des djihadistes de l’Etat islamique (EI). «En ce qui concerne les armements, c’est vrai que les Kurdes, et d’une façon générale les Irakiens, m’ont dit à quel point le califat islamique, que j’appelle le califat de la haine, avait des armes très sophistiquées, prélevées sur l’armée irakienne», a-t-il affirmé.

«Si ça ne s’appelle pas un génocide, je ne sais pas comment ça s’appelle»

Le ministre français s’exprimait depuis Erbil, la capitale du Kurdistan irakien où il a passé une partie de la journée de dimanche. «Au moment même où nous parlons, il y a des milliers de personnes dans le djebel Sinjar qui, si on ne leur parachute pas des vivres, vont mourir», a-t-il rapporté, à l’issue d’entretiens avec des représentants de minorités religieuses persécutées dont des Yazidis. «Il y a dans deux villages mille personnes qui sont encerclées et cinq cents femmes dans une prison qui sont menacées d’être violées. Le califat (EI) leur a dit : ″Vous avez 48 heures pour abjurer votre religion ou l’on vous tue tous″. Si ça ne s’appelle pas un génocide, je ne sais pas comment ça s’appelle», a affirmé Laurent Fabius……….

[…]

Lire l’article complet

Source 20Minutes

Irak: l’Europe dénonce des «crimes contre l’humanité»

Irak: Fabius appelle à «mener la bataille contre le terrorisme»

 

 

6 commentaires