Nouvelle école de l’ONU bombardée à Gaza: au moins 15 morts

Mise à jour 11H50: Deux infos importantes ajoutées

israel-palestine-small

L’armée israélienne a poursuivi ses bombardements mercredi sur la bande de Gaza, tuant au moins quinze Palestiniens réfugiés dans une école gérée par les Nations unies dans le camp de Djabalia. Une autre attaque de Tsahal a fait 17 morts près d’un marché de Chedjaïa, à l’est de la ville de Gaza, a précisé le ministère gazaoui de la Santé.

Depuis le début des opérations israéliennes le 8 juillet, 1.346 Palestiniens on été tués, pour la plupart des civils, vingt corps ayant encore été retrouvés mercredi soir dans les décombres. D’après les autorités de Gaza, 99 Palestiniens ont été tués dans l’enclave pour la seule journée de mercredi.

Côté israélien, 56 soldats ont été tués, dont trois mercredi par un engin explosif dans le sud de la bande de Gaza.

En trois semaines, les roquettes tirées par les groupes palestiniens de Gaza sur Israël – il y en a encore eu 125 mercredi, dont quatre vers Tel Aviv, qui n’ont pas fait de victime – ont tué trois civils dont un travailleur thaïlandais.

Quelque 3.300 personnes avaient trouvé refuge dans l’école élémentaire pour filles de Djabalia, gérée par l’UNRWA, l’agence des Nations unies chargée des réfugiés palestiniens. A l’aube, des obus sont tombés sur l’école, faisant 15 morts, selon les autorités palestiniennes, 16, selon l’Onu. Il y a une centaine de blessés.

D’après des responsables de l’UNRWA, l’armée israélienne avait été prévenue à dix-sept reprises, la dernière fois quelques heures seulement avant les tirs, que l’école abritait des réfugiés ayant fui les combats.

Une porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que des combattants palestiniens avaient tiré au mortier à partir des environs de l’école et que Tsahal n’avait fait que riposter.

Source et article complet sur Boursier.com

Tsahal commence à manquer d’armes pour raser les terrains palestiniens? Pas grave, quelqu’un arrive à la rescousse: les États-Unis!!! Notre les propos particulièrement malhonnêtes de John Kerry pour justifier ce renfort:

Les États-Unis ont confirmé mercredi avoir réapprovisionné Israël en munitions, quelques heures après avoir fermement condamné l’attaque d’une école de l’ONU à Gaza.

L’armée israélienne avait demandé un réapprovisionnement le 20 juillet afin de remédier à la baisse de ses stocks, a indiqué le Pentagone. Le
ministère américain de la Défense a approuvé la vente trois jours plus tard.

« Les États-Unis se sont engagés à garantir la sécurité d’Israël, et il est crucial pour les intérêts nationaux américains d’aider Israël à développer et à maintenir une capacité d’autodéfense forte et réactive », a déclaré John Kirby, un porte-parole du Pentagone, dans un communiqué.

« Cette vente d’armement est cohérente avec ces objectifs », a-t-il estimé.

Une partie des munitions provient d’un stock entreposé par l’armée américaine sur le sol israélien à l’usage de Tsahal pour les cas d’urgence, d’une valeur d’environ un milliard de dollars (746 millions d’euros).

Article complet sur 7sur7.be

Mais l’aide supplémentaire ne vient pas uniquement des armes américaines, il y a également les réservistes, 16 000 réservistes à la rescousse!

L’armée israélienne a mobilisé 16.000 réservistes supplémentaires, portant leur nombre à 86.000 dans le cadre de l’opération menée dans le bande de Gaza depuis le 8 juillet, a annoncé jeudi une porte-parole militaire.

« L’armée a émis 16.000 ordres de mobilisation supplémentaires afin de permettre aux troupes sur le terrain de se rafraîchir, ce qui a porté le total des effectifs de réservistes à 86.000 », a précisé la porte-parole.

Le cabinet de sécurité réuni mercredi pendant cinq heures a décidé à l’unanimité de poursuivre les attaques contre les « cibles terroristes » du Hamas et les opérations menées en vue de « neutraliser » les tunnels creusés par le mouvement islamiste entre la bande Gaza et le territoires israélien, a indiqué la radio publique.

Article complet sur 7sur7.be

22 commentaires