Le « clown » Sarkozy est intervenu en Suisse, l’incident diplomatique évité de justesse

Avec les propos qu’il a tenu, un seul mot peut résumer cela: clownesque! L’égo démesuré dopé aux amphétamines forcément américaines vu la teneur de son discours, il n’a pas dû être très applaudi à l’issue de son intervention durant le Swiss Economic Forum. Il faut dire, pour quelqu’un qui a roulé pour la Goldman Sachs, on ne devait pas en attendre moins…

Orateur vedette du Swiss Economic Forum, un mini-Davos organisé la semaine dernière à Interlaken, encaricature_of_sarkozy_196965 Suisse, Nicolas Sarkozy a semble-t-il frôlé l’incident diplomatique, révèle ce lundi le site du journal helvète Le Matin. Lancé dans une critique assez prononcée du système politique suisse, l’ancien chef de l’Etat se serait ainsi fait couper la parole et «renvoyer à ses études» par Adolf Ogi, ancien président de la Confédération helvétique.

sic…

Selon le journal Le Matin, cette intervention qui «devait être un débat» a en réalité «tourné au one man-show», ce qui a agacé les responsables politiques helvétiques présents. Par la suite, raconte le journal, un incident s’est même produit lors d’une rencontre avec des personnalités et des sponsors.

Nicolas Sarkozy s’est en effet mis en tête de critiquer le système fédéral helvétique :  « Il s’est mis à expliquer que la Suisse devait entrer dans l’Union européenne. Qu’un pays ne peut pas être gouverné par un président qui change chaque année. Ou que notre système avec sept conseillers fédéraux est inefficace, désuet», affirme le journal suisse, qui ne cite pourtant aucun de ses propos.


Adolf Ogi, président du Forum et ancien président de la Confédération helvétique, aurait alors coupé la parole de Nicolas Sarkozy pour défendre son pays. «Il est allé trop loin. Il fallait dire stop. Je l’ai interrompu», confirme Adolf Ogi dans Le Matin. «Si une personne se montre irrespectueuse envers notre pays, je ne laisse pas passer. C’était le cas lorsque j’étais au Conseil fédéral. C’est toujours le cas aujourd’hui. Et ce le sera demain», ajoute-t-il.

Source, article complet+vidéos: Leparisien.fr

 

29 commentaires

  • Tyr

    Incident diplomatique… à voir puisque ce clown sinistre ne représente plus rien, n’est plus rien.

    J’espère que ses propos et son attitude seront transmises aux naïfs (et aux crétins) qui voudraient le voir revenir sur le devant de la scène politique.

    Que les Suisses le foutent au fond d’une geôle pour injure envers la confédération et jettent la clef.

  • Thierry92 Thierry92

    Quel dommage que l’altercation n’ai pas été enregistrée. Même si cela avait été le cas la presstituée n’en ferait pas montre pour autant.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Quelle pauvre guignol oui, car s’il y a bien un pays qui n’a pas de conseil à recevoir de ce coté là c’est bien la Suisse quoi, …va donc te cacher pauvre nain ! …Ridicule !

    • nomdemon

      Bien d’accord avec toi mais ce qui me fait peur c’est que les Français pourraient à nouveau le faire revenir au pouvoir. Il paraît qu’on a les politiques qu’on mérite alors on peut peut être dire que les Français sont des c..s !

      • engel

        pourquoi le « peut-être »?

      • nomdemon

        Oui, c’est vrai aussi. Je suis sûre que s’il lançait à nouveau un SARKOTHON à 11 Millions d’euros, il empocherait le double. Ce serait comique si ce n’était pas aussi tragique !!!

      • MiracleBoy

        moi je sens bien la nouvelle gueguerre FN UMP PS… on va en voir de toutes les couleurs pour dire lequel est le moins pire mais au final c’est tous les mêmes ils marchent tous pour BigBrother = Sionisme et Fachisme … faut juste voir à quelle sauce on va se faire bouffer cette fois .. en attendant le déluge

  • Gribouille

    On commence à préparer le retour de Nicolas Sarkozy. Expliquer aux suisses qu’ils doivent rejoindre l’UE peut aussi s’interpréter comme un gage d’allégeance de sa part aux institutions européennes en tant que futur candidat aux élections présidentielles de 2017. Il est aussi intéressant de noter que Nicolas Sarkozy bénéficie d’une certaine bienveillance de la part des médias. Aucun journaliste ne parle du fonds d’investissement qu’il a crée avec Alain Minc à Londres. On a l’impression que les affaires coulent sur lui comme la pluie sur les ailes d’un canard. Enfin, régulièrement, nous avons de ses nouvelles : Nicolas Sarkozy rencontre le roi d’Espagne, Nicolas Sarkozy discute avec Poutine etc…. et personne ne se demande à quel titre, il rencontre ces personnalités. Faudrait quand même rappeler à ces augustes personnes qu’il n’a plus de mandat électif en France !

  • Berrurier

    Sarkosy est un dangereux egocentrique et en plus totalement nul sur beaucoup de plans, mais il a une grande gueule et sait faire des promesses que les français croient encore. De Gaulle disait que les français étaient des veaux… Heureusement pas tous mais c’est vrai qu’une grande partie serait encore prêt à le remettre au pouvoir alors qu’il n’a fait que des conneries, qu’il a contribué à ruiner la France et à la vendre aux étasuniens. Ceci étant dit effectivement on n’a que les politiciens que l’on mérite alors Sarko ou Hollande c’est blanc bonnet et bonnet blanc, malheureusement pour nous !

  • engel

    Et dire que ce mec ose parler au nom de la « bonne démocratie ».

    ..Faudrait demander aux libyens, ceux qu’ils en pensent de la démocratie version Sarko le nain des Carpates*, eux!!!

    • Fenrir

      Bonjour Engel :0)

      « La bonne démocratie » qu’évoque le Bouffon, c’est la leur…

      Celle qui leur profite…

      Rien à voir avec celle que nous devons instaurer.

      Nous sommes de plus en plus nombreux à le comprendre, à se l’approprier, à le dire, et à chercher à la construire, envers et contre eux.

      Ensemble, nous arriverons à mettre en place, et à leur imposer une Véritable Démocratie !

      Soyons des Citoyennes et des Citoyens !

      Plutôt que des électrices et électeurs…

      ;0)

    • yoyo

      Je suis étonné qu’il n’ai pas parlé du blanchiment d’argent en suisse.

      Argent du trafic d’armes, de la drogue, de la prostitution, du racket, de la fraude fiscale, … ?

      Ce serait intéressant d’avoir une vue précise de la question. Nos amis helvètes seraient beaucoup plus modestes je crois !

      Mais c’est peut être un sujet qui fâche Adolf également ?

      ;-)

  • Fenrir

    Extrémement révélateur de la conception et de la nécessité vitale pour ces parasites de détruire tout semblant de réelle démocratie, afin de privilégier leur système établi de choix parmi les « zélites » oligarchique.

    « Virons les tous ! Le Diable reconnaîtra les siens… »

    Et Sarko, ce valet du système qui nous trompe, nous exploite, et nous spolie, aura largement sa place auprès de LUI…

    ;0D

  • Pierre L

    Mettez-vous un peu à la place de Sarközy, bon Dieu. Pensez comme lui.

    Si vous étiez lui, aimeriez-vous qu’il y ait encore en Europe un pays où vivent de pauvres gens heureux ?

    • engel

      Ou pire, des riches heureux !

      • yoyo

        Je crois qu’on manipule et isole beaucoup plus facilement des « pauvres inquiets » que des « riches rassurés » !

        Si on est pauvre et on a peur on peut aller voter pour la sécurité et l’avenir de nos enfants !

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    prévention arrogante ou intimidation provocante?

    le laquais de l’empire joue t-il?

    avocat pour la cia(entre autre)est-il en mission?

    la suisse est-elle, la cible financière de l’empire?

    a suivre,nouvelle saison Bozo le clown

    • yoyo

      Peut être qu’ils veulent récupérer de nouvelles zones d’influence sur le blanchiment d’argent où la suisse est maîtresse ? C’est sans doute très prometteur comme marché, en plus on va gonfler le pib, je comprends !

      :-)