Ukraine : l’armée donne l’assaut à Marioupol, au moins 20 morts

L’armée Ukrainienne (ou les bataillons du Praviy Sektor ?) appuyée par des véhicules blindés à donné l’assaut dans la ville de Marioupol, dans la région de Donetsk. Selon le reporter de France24 présent sur place, la police aurait pris le parti des « séparatistes » qui se seraient réfugiés dans le commissariat. Les blindés de l’armée auraient ensuite ouvert le feu sur le bâtiment (je précise que nos « représentants » politiques soutiennent de manière officielle ce gouvernement putschiste et néo-nazi qui fait tirer sur sa population, cela, au nom de la « lutte anti-terroriste »)…

Vingt séparatistes pro-russes et un policier ont été tués dans des  affrontements qui se sont produits vendredi 9 mai à Marioupol, sur la mer d’Azov, dans le sud-est de l’Ukraine. Les rebelles tentaient de prendre le siège de la police qui a pris feu, selon le ministre ukrainien de l’intérieur, Arsen Avakov. Les précédents bilans faisaient état de trois à huit morts.
Cinq policiers ont également été blessés et quatre insurgés capturés, a indiqué le ministre sur sa page Facebook. Selon des informations qui restent à confirmer de l’envoyé spécial de FRANCE 24 en Ukraine, Julien Sauvaget, « les policiers auraient pris le parti de la population. Puis des échanges de tirs à l’intérieur du commissariat ont retenti ».
Lire la suite sur France 24

24 commentaires