La France, patrie des mille et une allocs! ….

Un sujet qui fâche en pleine crise. Les français soumis à toujours plus de sacrifices, connaissent sans trop mettre de chiffres, la générosité de l’état. Notre pays, connu de part le vaste monde, pour sa propension à l’aide inconditionnelle à tous, est de ce fait une destination prisée. Le site contribuables.org est riche d’information sur l’utilisation de  l’argent public, de même que l’observatoire des subventions qui pique, là où ça fait mal sur l’argent public distribué. Au lieu de pédaler dans la gélatine en cherchant 50 milliards d’économies, il serait peut être souhaitable que les services de l’état concernés, révisent eux aussi  leurs copies, concernant ce tsunami d’aides en tous genres. Il n’est pas question de laisser les gens dans la détresse, mais il est quelque part impensable, que nous soyons les mougeonstruches du gouvernement, qui nous demande de mettre la main à la poche sans arrêt, sans que nous voyons, ou même espérons voir, le bout du tunnel. Deux articles qui en disent long sur l’utilisation de l’argent public, par ceux qui ne connaissent pas la crise, ni les fins de mois difficiles……

Img/contribuables.org

Geneviève Frixon**** vous recommande une saine lecture que nous ne pouvons qu’approuver : le dernier numéro des Enquêtes du contribuable, qui se penche sur un sujet difficile mais ô combien crucial pour notre pays aujourd’hui : le drame de l’assistanat.

Appuyer là où ça fait mal !

Ce titre résume à lui seul la dernière Enquête du contribuable intitulée « L’assistanat ruine la France, décourage le travail, avilit les Français » Pour les plus sensibles exposés à la cinétose, nous préconisons deux cachets de Nausicalm afin de pouvoir voyager sans encombre sur les eaux tumultueuses des 1001 allocations…

N’en déplaise à Nicolas Domenach qui s’obstine à mettre la tête dans le sable en claironnant face à un Eric Zemmour survolté que « la jeunesse immigrée est une richesse pour notre pays ! » Aucun doute possible, nous évoluons effectivement au pays des bisounours pour ce journaliste qui applique d’une façon remarquable le déni des réalités si cher à nos édiles de tous bords.

Nausicalm ayant sans doute fait de l’effet, nous espérons que vous pourrez passer les rapides suivants sans trop de nausées.

Les allocations françaises attirent des centaines de milliers de migrants chaque année : et pour cause !

La France passe pour la patrie de l’assistanat pour les 300 000 ou 400 000 immigrés clandestins qui sont pris en charge dès leur arrivée par des associations multiples subventionnées qui font tout pour rendre leur expulsion impossible avec le soutien inconditionnel des médias.

Centre Primo Levi, Cimade, Coallia, Comede, Croix-Rouge française, Dom’asile, Fnars, France terre d’asile, Groupe Accueil et Solidarité, JRS France, Ligue des droits de l’Homme, Médecins du Monde, Secours Catholique sans oublier le Groupement d’Information et de Soutien des Immigrés (GISTI). Les « sans-papiers » bénéficient même d’avocats spécialisés pour leur défense.

Quant aux aides et bien elles sont légion.

  • La très populaire « AME » qui, sous le gouvernement Sarkozy, demandait une franchise de 30 € acquittée par les clandestins, est tout simplement revenue à son point de départ en 2012 avec une franchise supprimée. Les soins couverts par cette aide médicale d’Etat sont pris en charge à 100%.

 

  • Le demandeur d’asile a droit à la CMU de base ainsi qu’à la complémentaire (que nous payions par le biais de notre mutuelle) pour lui, son conjoint et ses enfants dès le dépôt de sa demande.
  • L’allocation temporaire d’attente (ATA) pour en bénéficier le demandeur doit être titulaire d’un récépissé de 3 mois. Au 1er janvier 2014 son montant est de 11,35 €/jour.
  • L’allocation mensuelle de subsistance (AMS) versée une fois le demandeur d’asile hébergé. Son montant est compris entre 91 et 718 €/mois elle est versée par la CADA ( Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile)
  • Vieillesse : il n’est pas nécessaire de résider en France pour obtenir une pension de retraite.
  • Réductions dans les transports en commun : aucune condition de régularité de séjour n’est exigible. La loi prévoit seulement une condition de revenu. Nos étudiants ainsi que leurs parents qui financent sans aucune aide apprécieront.

Conclusion : Attention, cette  Enquête du contribuable n’est pas à mettre entre toutes les mains !

Attention aux âmes impressionnables qui, bien blotties dans leur petit intérieur douillet ne se doutent pas que leurs chères institutions financées par leurs impôts entretiennent tout un monde de pique-assiettes sur leur propre sol mais même au-delà !
A lire sur le même sujet :

Immigration et fraude sociale : brisons le tabou!
Pourquoi est-il toujours aussi politiquement incorrect de dénoncer ce que tous les contribuables savent bien : trop d’étrangers viennent en France simplement pour profiter de notre système social. L’argent des contribuables français n’est pas fait pour financer l’assistanat !

Chômage, prestations sociales, lutte contre la fraude : qu’en pensent les Français ? [sondage février 2014]
Découvrez ce que pensent les Français de la politique sociale et de l’assistanat. Sondage Ifop/Les Enquêtes du contribuable

Centres communaux d’action sociale : distributeurs d’allocs pour tous?
Dans chaque commune, le CCAS (centre communal d’action sociale) a pour fonction d’apporter une aide personnalisée aux personnes en réelle situation de besoin. Or, par excès de la loi ou défaillance du contrôle, les communes peuvent être le nid du clientélisme et de l’assistance abusive.

Le travail découragé, le chômage encouragé !

Source contribuables.org

**** Geneviève Frixon est présidente de l’Association des Contribuables de l’Intercommunalité d’Aubagne.

 

Un petit retour en arrière de quelques mois, pour que nous prenions la juste mesure de la générosité du gouvernement à un département « cher  » (à tous les sens du terme), à ce « Moi-président-Je serai irréprochable »…N’avoir pas su gérer la Corrèze, puisque c’est d’elle qu’il s’agit, département le plus endetté de France, serait une broutille si, notre pays n’avait pas à sa tête celui là même qui s’est montré incapable d’équilibrer les comptes de son « fief », et peut être considéré comme le responsable de ce fiasco. On peut tout se permettre avec l’argent des autres, et il est triste de constater à quel point…C’était donc en décembre 2013, il y a  4 mois….Qui veut faire le compte??.

Jean-Marc Ayrault vient d’accorder une subvention de 200 000 euros pour l’aménagement du parvis du futur cinéma de la ville de Tulle, fief de François Hollande en Corrèze.

Bernard Combes, le maire PS de Tulle, est venu s’entretenir avec François Hollande à l’ Elysée pour parler financements et subventions. Car François Hollande est plus que généreux avec son ancienne mairie de Tulle, en Corrèze. Le gouvernement avait en effet déjà débloqué une subvention de 3,8 millions d’euros pour rénover la cathédrale de Tulle et son clocher.

L’année dernière, Manuel Valls avait également accordé une subvention de 300 000 euros pour financer la rénovation du quartier de la gare de Tulle. Marisol Touraine a quant à elle accordé une subvention de 3 millions d’euros pour l’installation d’une imagerie par résonance magnétique (IRM) à l’hôpital de Tulle il y a quelques semaines.

Mais ce n’est pas tout. L’Agence nationale de l’habitat, sous la tutelle de Cécile Duflot et de Pierre Moscovici, a accordé une subvention de 500 000 euros pour résorber les poches d’insalubrité de Tulle.

Enfin, l’Etat va verser avant le 31 décembre une aide exceptionnelle de plus de 12 millions d’euros au conseil général de Corrèze, l’un des départements les plus endettés de France…

Source Observatoire des subventions

Sans oublier en 2010…

Le conseil général de Corrèze va dépenser 1,5 millions d’euros pour équiper les collèges du département en iPad.

 

 

 

 

17 commentaires

  • Maverick Maverick

    Ca fait un peu Troll, non ? On mélange un peu tout, là …
    – L’assistanat,
    – l’immigration,
    – la prévarication entre copains au gouvernement pour les subventions en Corrèze …
    – Même la gabegie avec l’achat (discutable) de iPads et l’aide exceptionnelle au désendettement de la Corrèze.

    Déjà qu’on ne peut pas courir deux lièvres en même temps, alors quatre …

    • voltigeur voltigeur

      Ben oui, j’y ai pensé aussi, mais il est question d’argent public, et tout confondu ça en fait beaucoup.
      Il manque plein d’autres choses, qui misent bout à bout, ont de quoi faire bouillir les plus zen..
      C’est justement le problème, en séparant les sujets, on ne peut apprécier les sommes faramineuses
      dont il s’agit.. ♥♥

      • kalon kalon

        Distribuer de l’argent publique de cette façon est très onéreux !
        en effet, un fonctionnaire payé pour contrôler deux « assistés », cela fait trois « assistés » ! lol

  • nicolas43

    Bonjour , la gestion de l’argent publique n’est qu’un problème (de taille j’en conviens …) parmi beaucoup d’autres .
    Dans notre pays nous sommes arrivés à un stade où il est impossible d’initier la moindre action sans s’attirer les foudres des associations en tous genres , syndicats douteux , collectifs puants .
    Le patron doit écouter l’avis de tous mais savoir taper du poing sur la table et dire  » maintenant ça suffit , c’est comme ça et puis c’est tout , c’est moi qui décide !  »
    Rien ne pourra avancer si on veut contenter tout le monde , regardez sur votre lieu de travail en réunion , dès qu’il y a plus de 5 personnes autour de la table , la gabegie guette.

    Le prochain homme d’état devra choisir entre : être populaire ou être efficace …
    Dans tous les cas il risque d’y avoir des grincements de dents ….

    Finalement l’Histoire a montré que Napoléon Bonaparte qui n’avait rien d’un ange a tout de même redressé le pays .

    • gentil bombus

      le redresser pour amener le pays où!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      idem pour le petit moustachu autrichien!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • pourpour

        allez ! le petit moustachu, je l’embrasse fort ! ici nous avon un MOU TachÛ !

      • voltigeur voltigeur

        Il parait que les manifs du 1er mai ont eu lieu dans le calme, nous aurait on menti?? ♥♥
        François Asselineau – Union Populaire Républicaine
        FLASH : le groupe de militants de l’ UPR présents Place de la Bastille a été sauvagement agressé par une quinzaine de prétendus « Antifas ».

        Plusieurs milliers de tracts et la table d’information ont été détruits.

        Plusieurs militants de l’UPR ont été insultés et frappés. Notre ami Stevann Labbé a été violemment frappé à la tête à plusieurs reprises par un objet ressemblant à un parapluie, ce qui a provoqué une hémorragie du cuir chevelu très importante. La tête ensanglantée, il s’est rendu ensuite à l’hôpital Saint Antoine où il est actuellement au service d’urgence. Ses blessures sont bénignes.

        Je suis actuellement au commissariat de police du boulevard Bourdon pour déposer plainte avec d’autres militants au nom de l’UPR pour menaces, agressions physiques, destruction de matériel militant et atteinte à la liberté d’expression et de manifestation.
        François Asselineau a déposé plainte au nom de l’UPR pour « menaces, agressions physiques, destruction de matériel militant et atteinte à la liberté d’expression et de manifestation. »
        .
        La plainte sera t-elle classée, sans suite ? Ce serait une insulte à la démocratie, à la France ! Et un grand pas vers la dictature, note de Ch D.
        http://chantaldupille.over-blog.com/article-alerte-agression-de-militants-upr-par-des-antifas-en-fait-vrais-fachos-123499117.html

      • Quand un groupuscule d’extrême gauche s’en prend au collectif « Les Citoyens Constituants » (Publiée le 13 avr. 2014)

        http://www.youtube.com/watch?v=WE6f_WLubwQ

        Etienne Chouard à la radio parle des pseudo antifa (Publiée le 18 juin 2013)

        http://www.youtube.com/watch?v=cQa3F8uIi90

        ♥♥

  • st malo q

    titre de merde pour un article tout aussi merdique…
    mettre sur le dos des indigents la crise profonde que traverse ce pays…biensûr quand j’écris indigent je parle pas des politiques…

  • Lapige

    Mais bien sûr, les pauvres, les modestes et les immigrés qui pompent tout.
    Et si on causait des 30 milliards de subventions aux associations, dont bon nombre sont utiles certes, mais dont le détail réserve quelques questionnements, vu les montants et leur destination, au final ?
    Si on causait des presque 700 millions d’aide à la presse écrite, pour mieux nous bourrer le mou ?
    Y compris pour le Figaro d’ailleurs, dont le proprio est milliardaire.
    Si on causait de certaines entreprises à qui l’on fait un pont d’or pour qu’ils s’installent (terrains fournis, adduction d’eau/électricité, épuration, accès routiers etc) plus des réductions en tous genres, et qui non contentes de tout ça, trouvent en plus le moyen de délocaliser leurs bénéfices et par conséquent de ne quasiment pas payer d’impôts en France, avec la bénédiction des politiques, locaux comme nationaux ?
    Et si l’on causait de certaines lois qui défiscalisent les investissements dans la constructions de logements privés, autrement dit qui donnent la possibilité à des personnes aisées de spéculer sur l’immobilier tout en payant moins d’impôts ?
    Si l’on causait du fait qu’acheter un bateau dans les Antilles (clairement destiné aux smicards hein ??!) vous donne droit à des avantages fiscaux ?
    Si l’on causait des milliards foutus par les fenêtres chaque année dans des aménagements inutiles et hors de prix (ronds-points partout, autoroutes, immobilier touristico-industriel et ainsi de suite) pour aider les copains du BTP et les banques à faire leur beurre sur notre dos ?
    Et si l’on causait des politiciens qui passent leur temps à déshabiller le pays depuis 25 ans, et qui couinent ensuite qu’il faut « se serrer la ceinture » (la leur par contre, pas question) et que « la France est en faillite » ?
    Et ainsi de suite.
    Hein ??!
    J’ajoute que je n’aurais pas la cruauté d’évoquer la fraude fiscale organisée directement depuis Bercy, à destination de -très- gros comptes naturellement, pas de l’artisan du coin.

  • Musashi Musashi

    Oui à la suppression de toutes ces aides et autres allocations et donc oui au revenu de base !

  • confucius

    Bonjour et bonsang !

    Quand dans les années 70, le BIT (organisation onusienne/le machin dixit de Gaulle)à Genève écrivait dans ces compte-rendus qu’il fallait environ 50 millions d’étrangers en europe pour compenser le vieillissement des populations européennes (la dénatalité en fait), combien d’européens ont gueulé ? Hein ?
    Non, pas grand monde, n’est-ce pas ?
    Profiter du présent était plus important.
    Tout s’est fait discrètement, à partir des années 58/65(décolonisation), d’abord les chantiers de travaux publics puis très vite le bâtiment.
    Ensuite la production industrielle, automobile et autre.
    En « 68 » après les grèves, les règles pour le travail à « la tache » ont changé, plein de copains « OHQ 3 » ont demandé leur compte et sont partis en allemagne.
    Il a fallut compenser en faisant grimper d’échelon tous les ouvriers, et ceux du bas (il y en avait moins)les faire venir des ex-colonies.
    En travaillant et gagnant mieux leur vie que dans leur pays d’origine, ces étrangers ont mis racines chez nous et ont eu des gosses.
    A l’époque, ça ne gênait pas grand monde, peu voulaient faire ces jobs.
    Quand j’allais au taf, sur les chantiers, j’avais l’impression d’être en vacances ou travailler à l’étranger, ça parlait peu français !
    J’étais jeune, mais quand même, étonné.

    Maintenant tout le monde est étonné !

    Il a fallut du temps au réveil ! 50 ans !
    Le problème est dans cette durée, 50 ans, qui est devenue une porte ouverte…à toutes les dérives (de manière progressive)que nous constatons aujourd’hui!!!
    Les atteintes aux populations sont étalées dans le temps.

    D’autre part, relisez la Constitution Française, ça aide à comprendre beaucoup de choses d’aujourd’hui !
    Gaffe, quand même, il y a eu plusieurs éditions avec de substantielles modifications.

    On en reparle….après.

    Quand je dis penchons nous sur les causes, et non les conséquences, c’est que les causes ont des « responsables ».
    Des grands responsables(politiques, industriels et financiers), et des…petits…(la population).
    En toute âme et consciences, nous les petits, en sommes nous étrangers ?
    Par j’menfoutisme, facilité, refus de réfléchir dans cette époque lointaine ? Trop occupé à profiter de la vie/richesse illusoire et brèves ?

    • confucius

      Suite,

      Il faut commencer par sortir de l’UE, via l’article 50 du TUE, puis notre souveraineté reprise, nous pourrons changer les LOIS.
      Il y a 2 hypothèses :
      -1°)soumise à la « volonté des autres membres de l’UE », une autre europe, certes…après avoir eu l’accord des autres 28 partenaires ???!!!(avec du temps et d’autres élections, présidentielles et législatives, bon courage !)

      -2°)soumise à « notre seule volonté », tirer sa révérence à l’UE, quitter l’euro et fermer le robinet à fric français de l’OTAN.(idem pour le temps et les élections).

      Bon vent !

  • Assistanat, surement un mot inventer par un riche pour que les pauvres se montrent du doigt :D

    Jamais oublier comment on devient milliardaire, y’a pas de miracle.