Les Suisses se prononceront bientôt sur un smic à 3240 euros

201417_salaire_europe

Les Suisses voteront le 18 mai 2014 sur l’introduction d’un salaire minimum de 3240 euros par mois. La gauche et les syndicats ont lancé l’initiative mais les opposants à la mesure sont nombreux.

Un smic à 3240 euros par mois, de quoi faire pâlir plus d’un travailleur! Deux syndicats suisses, l’Union des syndicats suisses (USS) et l’Unia, ont en effet proposé la mise en place d’un salaire minimum général de 4000 francs suisses par mois, soit l’équivalent de 3240 euros. Si l’initiative proposée en 2011 est acceptée, la Suisse possédera le salaire minimum le plus élevé du monde. Les Suisses se prononceront sur la question le 18 mai prochain lors d’un référendum.

Actuellement, le droit suisse ne fixe aucun salaire minimum: «Il existe des conventions collectives de travail (CCT). Les syndicats et employeurs y fixent notamment des dispositions régissant le salaire», explique le site du gouvernement. Pour l’USS, «un oui à cette initiative permettra à 330.000 travailleurs et travailleuses de mieux boucler les fins de mois». Ils sont donc 9% des salariés du pays à toucher moins de 3240 euros par mois. «La richesse de la Suisse est l’œuvre de tous et de toutes. Mais elle est injustement répartie», ajoute l’USS dans un communiqué.

Les syndicats veulent créer «du pouvoir d’achat, de nouveaux emplois et plus de dignité au travail».

Article complet sur Le Figaro

13 commentaires

  • robertespierre

    La seule remarque que je puisse faire ,à chaud
    c’est que les Suisses ne sont pas dans l’UE et que ça leur réussit
    De là à conclure que l’UE souffre d’une maladie congénitale
    ben oui ,je franchis le pas
    Elle est tarée

  • la pive la pive

    voilà selon nos théories européennes un petit pays qui ne devrait plus exister, c’est ce qu on nous assure si nous quittons l’Europe, ce pays a gardé ses frontières, commande chez lui, est ouvert au marcher mondial pour autant que je sache, fait travailler de nombreux frontaliers en particulier dans l’horlogerie et la mécanique de précision. Il est hautement démocratique car son peuple se prononce sur les grandes questions de société.
    Cherchez l’erreur !!!!!!!!

  • flofil

    En suisse quand on paye le loyer les assurances maladies le telephone internet television le 10%des factures des medecins et medicament impots, etc.. il ne vous persque rien pour la nourriture qui ai plus cher quand europe et oui meme avec 4000.- BRUT Par mois qui fait environ 3600.-NET avec enfants se n ai pas du luxe regarder les pris des loyers assurances et autre en suisse

    • flofil

      En suisse les deux tiers sont en poursuites et defauts de payements alors pensez-y

      • robertespierre

        Quel Suisse ne vient pas en France pour s’approvisionner
        ou en Italie ou….
        c’est dit flofil sans porter de jugement sur ton parcours
        En France il y a la même attitude avec Andorre Espagne Belgique….c’est aussi :la débrouille
        Le fait d’assurer ces 4000 francs suisses à tout citoyen Suisse du moment qu’il y vit etc….c’est une bonne chose non?

      • robertespierre

        Encore faut il que tu sois bien Suisse

      • flofil

        Oui je suis suisse mais je touche moins que 3600.-par mois alors je n ai pas de voiture je vais a l essentiel top cher une voiture avec les frais je prefere aussi dans mes possibilites acheter local et francais chez moi pas facile je pense aussi a notre planete

      • flofil

        Et oui c est une bonne chose

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Les chiffres présentés sur le tableau du Figaro, ne sont pas objectifs du tout.

    En effet, ces salaires minimum tels qu’ils sont là, ne reflètent que « le BRUT » et ne tiennent pas compte des taux d’imposition propre à chacun des pays.
    Exemple concret : la Belgique > 1502/brut donne après impôts 1135 €/net alors qu’en Allemagne, les 1290/brut donneront 1220€/net.
    Autre point d’achoppement dans cette information, on ne tient pas compte non plus du coût des produits de premières nécessités.
    L’évaluation de « l’index à la consommation » en subit une importante différence entre les pays de la zone. Pour reprendre l’exemple belge, le panier de la ménagère est évalué à 476€/mois mais en réalité il serait de 684€/mois donc plus de la moitié de la rémunération de base elle-même, car ce qui fait diminuer le montant est l’achat de GSM, ordinateur, électroménager, etc, alors qu’ils ne constituent pas un produit régulier de base. Les coûts de l’énergie n’est pas non plus tenu compte dans le calcul de cet index, alors que la Belgique est « LE » pays où l’énergie domestique est la plus chère, et avec les taxes comprises.
    Les exemples ne s’arrêtent pas qu’à cela, mais ceux-ci démontrent déjà avec pertinence le « NON FONDE » de ces chiffres.

  • Pseud

    Ce référendum pose surtout problème à ceux qui ne veulent pas que la Suisse devienne un vrai modèle pour les pays voisins.

    Vous allez voir que contrairement au référendum sur l’immigration (qui les a tous fait passer pour des racistes), on ne va pas dire un mot sur ce référendum sur le smic dans les merdias. Il ne faudrait quand même pas que d’autres pays réclament une augmentation du smic, l’UE ne le supporterait pas.