Ils attendent avec angoisse la fin de la trêve hivernale

Il ne faut pas accuser uniquement la crise, elle a bon dos, mais le nombre toujours croissant des impôts et taxes, la lutte totalement inefficace contre le chômage, font énormément de mal dans le pays (comme dans d’autres), et quand il y a quelque chose à sauver, c’est systématiquement la banque qui l’est, jamais le moutons tondu et trop docile… D’ailleurs, en parlant de vaches à lait, l’électricité va encore augmenter de 10%! Cela va faire encore plus de factures impayées…

Lundi, les expulsions de locataires en défaut de paiement seront de nouveau possible. Une période qu’appréhendent de nombreux Français. En 2012, 115.000 jugements d’expulsion ont été rendus.

La période avait été prolongée de 15 jours. Dès lundi, il sera possible de déloger des habitants en cas de défaut de paiement. « Ça m’angoisse, ça me déprime », confie Nissrim, pour qui une procédure d’expulsion est en cours. La jeune femme, qui vit avec sa mère handicapée, n’a pas encore vu sa demande de logement social aboutir.

« J’ai peur d’ouvrir un jour la porte à l’huissier ou à la police », dit-elle à TF1. Si en 2012 115.000 jugements d’expulsion ont été rendus, seuls 10.000 ont nécessité l’intervention des forces de l’ordre pour une expulsion effective.

Outre le loyer, ce sont d’autres factures que les Français ont de plus en plus de mal à payer: l’électricité ou le gaz. Les précaires énergétiques sont plus de 3,5 millions dans le pays. Dans certains quartiers, des aides dispensent des conseils pour moins consommer. Car ceux qui ne règleraient pas la note risquent des coupures de courant.

Source: Lci.tf1.fr

3 commentaires

  • polemile

    Merci à nos gouvernements successifs qui n.ont jamais été capables d’attribuer une part ( toute) petite du budget pour offrir un minimum de dignité….l’abri aux sans abris.

    C’est en effet indigne de la part de nos élus, d’accepter cette situation. Pire, ils en font leur propre publicité, en offrant un simulacre d’humanité lorsque la température a dépassé le seuil qu’ils considèrent comme critique.
    Je dèfie n’importe lequel de nos chers élus de devoir supporter un seuil de 20 degrés de plus et dormir dehors.

  • lilo

    Nos gouvernements devraient s’en inspirer…
    (vu sur openyoureyes.over-blog)

    http://www.nfb.ca/film/histoire_dhannah