Ukraine: l’ultranationaliste Mouzytchko éliminé lors d’une opération spéciale

Le militant ultranationaliste Alexandre Mouzytchkok, coordonnateur du groupuscule Pravy Sektor, a été assassiné car il « compromettait les nouvelles autorités ukrainiennes » selon l’agence de presse Russe RIA novosti.

Le militant ultranationaliste ukrainien Alexandre Mouzytchko (Sachko Bily) a été éliminé lors d’une opération du Service de sécurité d’Ukraine (SBU), a déclaré à RIA Novosti un ex-haut responsable du SBU désireux de garder l’anonymat.

Mardi matin, le vice-ministre ukrainien de l’Intérieur Vladimir Ievdokimov a annoncé que Mouzytchko, poursuivi en Russie pour banditisme et faisant l’objet d’un avis de recherche international, avait été assassiné dans une opération menée par les forces de l’ordre dans la région de Rovno (nord-est). Trois personnes qui l’accompagnaient, armées de fusils d’assaut Kalachnikov et de pistolets, ont été interpellées.

« L’opération ne visait pas à interpeller, mais à neutraliser Mouzytchko », a fait savoir l’interlocuteur de RIA Novosti.

Selon lui, Mouzytchko, coordinateur du groupe ultranationaliste Pravy Sektor (Secteur droit), « compromettait les nouvelles autorités ukrainiennes ». Décision a été alors prise de l’éliminer, a indiqué la source.

Le 12 mars, un tribunal de la ville russe de Yessentouki (Caucase) a approuvé l’arrestation par contumace de Mouzytchko, soupçonné de meurtres et de tortures sur des militaires russes en Tchétchénie entre 1994 et 2000. D’après le Comité d’enquête russe, l’Ukrainien a tué au moins 20 militaires captifs.

Source : ria novosti

24 commentaires