Un Britannique sur 2.000 serait porteur de l’agent de la maladie de la vache folle..

Les conséquences de cette aberration, consistant à nourrir des herbivores avec des cadavres contaminés, sont pour l’instant à l’étude.. Remake de Soleil Vert version bovin….

Img/http://www.reponseatout.com/

SANTE – Une étude publiée mardi révèle que la maladie est encore bien présente en Grande-Bretagne…

Un Britannique sur 2.000 environ serait porteur de l’agent de la forme humaine de la maladie de la vache folle, selon une étude publiée mardi. Mais il est impossible de prédire combien de porteurs de la protéine prion anormale sont réellement susceptibles de développer un jour cette maladie neurodégénérative incurable et toujours fatale, soulignent les auteurs de l’étude publiée dans le British Medical Journal (BMJ).
Des millions de Britanniques exposés au prion

Ce travail représente la plus solide mesure de la fréquence de l’«infection» par l’agent du variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vCJD), forme humaine de la maladie bovine qui a émergée en Grande-Bretagne via l’alimentation contaminée par des animaux malades entre la fin des années 1980 et le début des années 1990. Le pays compte 177 cas de VCJD (tous décédés), un chiffre faible en regard des millions de Britanniques qui ont vraisemblablement été exposés à ce prion anormal («PrP»). 51 autres cas ont été recensés ailleurs dans le monde, dont 27 en France. En France, tous, sauf le dernier cas signalé en 2012, sont décédés, selon le dernier bilan du 30 septembre 2013.

Des mesures de précaution ont déjà été prises pour éviter une transmission par transfusion sanguine ou par des instruments de chirurgie, mais la vigilance reste de mise, selon les auteurs. Pour réaliser l’étude,

Sebastian Brandner (Londres) et ses collègues ont examiné plus de 32.000 appendices prélevés sur des patients de tous âges, entre 2000 et 2012, dans 41 hôpitaux du pays. Au total, 16 échantillons étaient positifs pour le prion anormal. Un chiffre dont les chercheurs ont tiré l’extrapolation d’une personne sur 2.000 vraisemblablement porteuse de cet agent au Royaume-Uni.

Une espérance de vie plus courte ….

[…]

Lire la suite

Source Rédaction de 20Minutes /sciences avec AFP

7 commentaires

  • sinouhelartiste sinouhelartiste

    Et le reste du monde de celui de la vacha à traire

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Hello,

    Il y a de ça deux ans j’avais émis l’hypothèse, selon laquelle la plupart des maladies cérébro-dégénératives et surtout l’augmentation fulgurante des cas de ces dernières années, trouveraient leur origine dans l’alimentation par les farines animales. Il ne faut pas perdre de vue que durant plusieurs années avant d’avoir mis un nom sur le VCJD bovin, bon nombre de carcasses d’animaux malades ont fini dans ces farines, entamant ainsi le cercle vicieux de la transmission, tant aux autres animaux, qu’à l’humain qui en consommait.

    Ce qui est le plus absurde dans cette histoire, c’est comme pour le lait, l’homme est le seul être vivant à boire le lait d’une autre espèce, hormis ce qu’il impose pour ses élevages. Mais en plus il impose un type d’alimentation carnivore à d’autres espèces qui sont en réalité des herbivores.

    Un autre problème semble émerger, également lié à l’alimentation, le fait que l’homme mange des aliments provenant de régions autres que celle de son origine. Ce fait serait susceptible d’entraîner le développement et la mutation de maladies propres à leur région de culture. Pire encore certains aliments, sont cultivés sur des terres qui ne sont pas celles non plus de leur origine première, en plus, et pour ce faire, ils ont été croisés, mutés, ce autant que pour les maladies qu’ils véhiculent.
    Tout cela pourquoi, parce qu’on veut manger exotique dans le nord et vice et versa.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    C’était du génocide délibéré ; …et comme les gens ont déjà oublié, ils ont l’intention de remettre les farines animales sur le marché.
    Lamentable, mais ils vont le faire puisque quasiment tout le monde s’en branle.

    • labichedesbois labichedesbois

      c’est pour ça que la plupart du monde absorbent plein de saloperies que ce soit dans la nourriture , les drogues naturelles ou chimiques , les alcools frelatés

      le monde est fou et est devenu un gigantesque asile psychiatrique et je ne vois ça qu’a une petite echelle dans le fond de ma campagne !!