Naufrage de Lampedusa: la polémique enfle

La véritable polémique serait de révéler à ceux qui ne sont pas informés correctement POURQUOI les migrants choisissent de quitter leur pays dans lequel il n’y a plus ce « dictateur » qui était soit disant si dur avec eux, et non pourquoi il y a eut autant de noyés, car cela ne serait jamais arrivé si l’occident n’avait pas tout magouillé pour s’emparer des ressources du pays et mettre en place dans le même temps des extrémistes qui depuis ont instauré la charia et tuent à tout va! N’oublions pas que ce pseudo-dictateur que fut Kadhafi avait mis en place en Libye le meilleur système de santé d’Afrique, le meilleur système social également, idem pour l’éducation… Il suffit juste de reprendre les anciens articles du blog (sourcés et officiels) pour retrouver la trace de chaque mensonge, chaque magouille, chaque trahison de « l’empire » pour s’en mettre plein les poches sur le dos d’une population qui n’avait rien demandé, surtout que depuis, ils ont tenté la même chose en Syrie…

lampedusa2

La polémique faisait rage samedi en Italie 48 heures après le naufrage qui a emporté environ 300 migrants au large de l’île de Lampedusa. Les autorités italiennes et européennes sont montrées du doigt pour leur inaction, alors que les recherches de nouveaux corps ont été suspendues en raison du mauvais temps.

Les autorités italiennes envisageaient samedi de renflouer le bateau de migrants qui a fait naufrage jeudi à Lampedusa avec un bilan toujours estimé de 300 morts et disparus, alors que les recherches de survivants ont été suspendues en raison d’une météo défavorable.

Une mer agitée par des vents de force 4 empêchait en effet les plongeurs de poursuivre la récupération des cadavres, dont seulement 111 ont été repêchés tandis que 155 personnes ont été sauvées.

Une hypothèse serait de « remonter l’épave », a indiqué Leonardo Ricci, porte-parole de la police douanière sur l’île. L’épave gît à 550 mètres de la côte et par 40 mètres de fond. « C’est une horreur en bas, des dizaines de corps, peut-être des centaines. Ils sont empilés les uns sur les autres », a témoigné un plongeur.

Le maire de Rome, Ignazio Marino, a annoncé samedi qu’il accueillerait les 155 rescapés dans la capitale. Quant à la pétition de l’hebdomadaire « L’Espresso » pour que le Nobel de la paix soit décerné à Lampedusa, elle a déjà recueilli près de 30’000 signatures.

La polémique enfle

Des accusations de personnes qui ont sauvé des naufragés estiment que les secours envoyés par les autorités avaient mis trop longtemps à arriver, suscitant la polémique en Italie.

Un pêcheur a déclaré qu’il avait fallu environ 45 minutes aux garde-côtes pour arriver sur place, alors que le naufrage avait eu lieu à environ cinq cents mètres de la côte de Lampedusa. Les garde-côtes ont rejeté l’accusation, affirmant au contraire être arrivée sur les lieux 20 minutes après un premier appel de détresse.

Un autre aspect de la polémique actuelle est la mise en cause par le gouverneur de Sicile, Rosario Crocetta, de l’agence européenne Frontex, chargée de coordonner la surveillance des frontières extérieures de l’Union européenne. « Où était Frontex jeudi matin ? N’ont-ils pas de radar ? Est-il plausible que personne n’ait vu ce bateau ? », a demandé le gouverneur.

Source: Agence de presse via Romandie

22 commentaires

  • carlusmagnus carlusmagnus

    C’est l’Europe la fautive (du moins ses gouvernants). Promettre un eldorado à ces pauvres gens en saignant par l’impôt les autochtones. Ça créé des drames des deux cotés. Et ça fait vivre une quasi mafia (paiement de droit de passage et autre, cours d’explication pour avoir le droit aux aides et j’en passe).
    C’est vraiment une saloperie sans nom.

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Et je double post:
      Je viens de tomber sur cet article qui explique tout, beaucoup mieux que moi;
      http://bernardlugan.blogspot.fr/2013/10/le-drame-de-lampedusa-une-consequence.html
       » Au lieu de faire savoir aux Européens qui sont les trafiquants qui lancent sur les eaux les pitoyables cargaisons d’êtres humains qui échouent sur les côtes européennes, les médias, largement aidés par l’Eglise pour laquelle plus le prochain est lointain et plus il semble devoir être aimé, ont au contraire entrepris de culpabiliser les populations qui subissent ces débarquements.
      Le drame de Lampedusa nous plonge enfin directement dans le « Camp des Saints » de Jean Raspail. Ce livre prophétique, puisqu’il date de 1973, décrit l’implosion des sociétés occidentales sous le débarquement de milliers de clandestins arrivés sur des navires-poubelle. Clandestins devant lesquels toutes les institutions s’effondrent en raison de l’ethno masochisme des « élites » européennes gavées de mièvrerie et déboussolées par un sentimentalisme qui a pris le pas sur la raison et même sur les instincts vitaux. « 

      • Itsmie

        MERCI POUR CE LIEN, LUMINEUSE EXPLICATION!

      • Nevenoe Nevenoe

        Toujours excellent et clairvoyant Lugan, j’allais justement poster cet article.

      • Mundus Mundus

        Le drame de Lampedusa : une conséquence directe du renversement du colonel Kadhafi
        Les vrais responsables du drame de Lampedusa sont ceux qui, pour des raisons encore bien obscures, ont déclaré la guerre au colonel Kadhafi.
        C’est peut-être tes potes lors des  »tenues » au sein des loges maçonniques hein .’.M..’. .’.Lugan.’. qu’il faut chercher des réponses et des coupables.

      • Mundus Mundus

        A quoi reconnaît-on un FM c’est qu’il reste VASEUX sur les noms des responsables et ne donnent en pature que des noms d’institutions officielles comme un certain chauve avec le complot mondial des énarques.

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Donc les FM ont renversé Kadhafi et les FM critiquent la chute de Kadhafi?
        Je me trompe peut-être (n’ayant pas de détecteurs de FM integré) mais certains voient des FM et des sionistes partout. SI y en a partout, y en a nul part.

      • Mundus Mundus

        Parce qu’il se discrédite dès la première phrase, pas à la deuxième ni à la troisième mais à la première phrase. Les gens comme lui, ce M. Lugan sont payés, formés pour rendre ces famauses RAISONS OBSCURS. Faire en sorte que personne ni comprend rien, ni voit rien. Parce que ce M. Lugan avec son bagage intellectuel, son vécu…blablabla il ne les connaît pas, Lui, les raisons, elles lui sont obscurs. Il n’a pas eu vent et connaissance du PLAN, du PROJET, de tenants et aboutissants, du sort qui nous est réservé. Il ne connaît pas non plus les responsables de cette nuise mondiale….mais oui bien sûr, dormez bien on s’occupe de vous!!!!

        Faire de l’homme un monade perpétuel déraciné se sentant chez lui partout, un parfait COSMOPOLITE mais pour y arriver il faut semer le chaos partout jusque dans les cœurs des hommes. Ne serait-ce pas ça les raisons, pas tout à fait obscur, puisque ses amis FM en ont, maintes fois, fait l’étalage dans leurs écrits et passages radio et TV.

        Ce Mec est un dissident dans la dissidence, son boulot et de parasiter la résistance, de faire dévier les causes, les combats, DE LES PERDRE.

        A quoi les reconnaît-on????

        Ils ont tendances à enfoncer des portes ouvertes, à dire et donner des vérités que tout le monde (ou du moins les moins endormis) sait depuis longtemps et au passage y glisser quelques ambiguïtés. Ils sont là pour faire en sorte que les plans et les hommes de l’ombre restent dans l’ombre et ne surtout pas y mettre de la lumière sur leur méfaits.

        Une chose dont-on ne parle pas, n’existe pas. PRINCIPE FONDAMENTAL de survie de la FM pour rester cacher et surtout active, hein .’.M. Lugan.’.

      • Mundus Mundus

        Dès la première phrase, il nous dit et nous montre clairement qu’il est soit con, soit lâche, soit hypocrite peut-être les trois en même temps. Invoquer les raisons obscurs est un procéder sémanto-rhétorico-sophisto PILPOUL pour SE DEFILER, SE DEBINER. C’est un moyen pratique, facile et lâche de ne pas dire les choses, les VERITES. Moi aussi si demain je vole une voiture, j’invoquerai devant le juge, les RAISONS OBSCURS, si je perds mon emploi, j’invoquerai également les RAISONS OBSCURS….face à mon nouvel employeur!!!

        En suivant des Lugans, 5 ans plutard vos conclusions seront totalement faux car faussée depuis le début. Votre paradigme sera également tronqué parce que truquée dès le départ. Ce sont des salopards comme Lugan qui construisent le paradigme du siècle suivant.

        Apprenez à lire le langage FM!

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Bon, vu que je dis des vérités que tout le monde connait, sauf ceux qui sont dans le déni ou l’évitement, je suis moi même franc-maçon. Sous le choc, je m’en vais prendre l’air.

        Il a dit « pour d’obscurs raisons », c’est pas pour faire flipper les parano. C’est peut être qu’il a le courage de dire qu’il ne sait pas tout. Pas comme certains qui brodent une histoire abracadabrantesque n’expliquant rien.

      • Mundus Mundus

        Donc vous respectez et suivez quelqu’un qui courageusement NE SAIT PAS et qui va vous perdre tout aussi courageusement ALORS que comme le DIT si bien et courageusement un certain Pierre Hillard il n’y a pas de complot pour ceux qui savent LIRE et qui sont curieux. Contrairement à vous, je préfère suivre des gens qui savent courageusement que des gens qui ne savent pas courageusement! Et pour des raisons obscurs autre que celles que nous cachent .’.M. Lugan.’. je n’irai pas plus loin.

      • Nevenoe Nevenoe

        Lugan n’est pas un commentateur de blog il écrit des livres et publie un magazine.
        Ce n’est pas un politologue ni un géo-stratège, c’est un africaniste. Son domaine de prédilection c’est la connaissance des peuples africains, aussi, la déontologie lui impose de n’affirmer que ce dont il est sûr et a la preuve.

        Concernant la guerre contre Khadafi il existe un faisceau de présomptions concernant les causes de la guerre menée contre lui, au moins 3 ou 4.

      • Mundus Mundus

        Je connais ce bougre et avec son pédigree il ne connasse pas le PROJET, le PLAN : Trop obscur pour lui. Il sait très bien à quel sauce on va être mangé, il sait la finalité du projet mais il ne faut pas en parler, en faire l’étalage c’est une surprise, un cadeau que ses acolytes nous largueront en temps voulu sur nos petites têtes d’écervelées. Si vous avez l’occaz de le rencontrer parler lui de la FM, de la Rotary international, du Lion club…. et vous verrez que son visage va se déformer, se contorsionner de honte car à cet instant tout son corp se rebellera comme expier, dire la vérité mais il luttera et tiendra bon.

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Mais Mundus tu n’en sais rien non plus du plan vu que visiblement même certains francs-maçons ne le connaissent pas (c’est toi qui le dis plus haut).
        En plus, mais ça n’engage que moi, je pense qu’il n’y a pas besoin d’avoir de complot international : suffit qu’il y ai des intérêts convergents.
        Ainsi pour les passeurs, ce système doit continuer (ils se font de l’argent). Pour les gouvernements européens ce système doit continuer (ils se font élire par les nouveaux arrivés). Pour le libéralisme, ce système doit continuer (parce que ça pèse à la baisse sur les salaires et à la hausse sur les prix). Pour l’église, ça permet de faire parler un peu d’elle en bien (et de faire oublier qu’elle se tait pour plein d’autres trucs). Ces intervenants n’ont pas besoin de se réunir le weekend pour se mettre d’accord. Ils s’abstiennent juste de regarder où il ne faut pas.

  • do39

    Ce n’est que le début de ce qui va suivre… la crise est planétaire, sur tous les plans : économie, climat, énergies… donc les conséquences seront inéluctables !

    • Gwendoline

      Sans compter tous les pays où nous avons semé le chaos sous prétexte d’exporter notre grande et belle démocratie ; sans compter tous les pays que nous, les occidentaux (du moins nos grandes entreprises comme Total, Areva, Bouygues etc.), pillons pour ne laisser aux autochtones qu’une misère effroyable. Thomas Sankara avait décidé d’arrêter toutes les denrées qui étaient exportées et revendues une misère (puisque les prix étaient fixés par les occientaux), ce qui les obligeait à importer (faute de terres suffisantes pour pouvoir les cultiver) des céréales qui leur étaient facturées à prix d’or. Par contre nous avons participé à l’assassinat de Thomas Sankara comme les belges ont participé à l’assassinat de Patrice Lumumba. L’Afrique est le continent le moins peuplé. Il est aussi le continent le plus riche au niveau des matières premières. Si nous laissions ces matière premières aux africains ils n’emprunteraient pas des bâteaux clandestins pour venir en Europe.

      • karbonn

        Effectivement, mais avec quelle technologie? Je suis d’accord, sur le fait qu’il n’y a aucune équité dans les echanges entre Occident et Afrique.
        En revanche, sans le savoir technologique occidental, j’aimerai bien savoir comment ces populations vont avoir les rendements necessaires pour nourrir l’explosion démographique à venir en Afrique dans les années à venir.

        Je le redis, je suis d’accord sur le fait que ces populations sont abusées (avec la complicité active de leurs dirigeants) par l’Occident. De là à dire que toute la misère africaine nous est imputable, il y a un pas que je ne franchirai pas.

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Je vais surement faire rugir, mais la démocratie c’est pas forcement quelque chose d’exportable partout sur la planète. C’est le dictat d’une majorité sur la minorité. En cela ça ne marche que sur des populations relativement homogène. Appliqué à des pays non homogènes, le vote c’est du recensement éthique : très visible en Afrique : ils votent pour un représentant de leur ethnie, et l’ethnie la plus nombreuse gagne les élections et ça déclenche une guerre civile. Ça se voit également aux USA, avec la réélection d’Obama (nette fracture ethnique)et ça commence à se voir chez nous (Hollande qui fait du presque 100% dans certaines communautés).
        Je te rejoins par contre sur le reste : totalement d’accord pour laisser l’Afrique aux africains (même si pour la suite du raisonnement je ne suis pas entièrement d’accord, l’Algérie par exemple beaucoup de matière première, mais depuis la décolonisation au lieu d’être exportatrice elle est importatrice et pourtant les occidentaux ne la pillent pas, faut pas tout mettre sur le dos des occidentaux non plus).

  • criminalita

    Il y a une chose qui me dérange, la polémique de l’article manque de poids, de preuves.
    N’avez-vous pas remarqué qu’une grande partie de ces bateaux arrivent à s’échouer toujours très près de leur but et tout le monde croit que ces raffiots tiennent juste pour la traversée.
    Moi je pense que des sabotages doivent être organisés pour faire peur aux clandestins, les dissuader de s’embarquer ou même simplement les éliminer.

    • carlusmagnus carlusmagnus

      …ou alors ceux qui se noient ou coulent loin de leurs buts le font également loin des caméras occidentales, et donc là tout le monde s’en fout?
      C’est complètement illogique ton truc. Tu chasses tout ceux qui sont à Lampedusa en les ramenant au pays, dans quelques mois plus personne ne tente la traversée. Il faut que le but soit plus grand que le risque. Tu enlèves le but, reste le risque, ils ne se foutent plus à la mer à 15 sur une palette. Kadhafi avait prévenu qu’il était un rempart contre l’invasion de l’Europe (il l’a dit comme une menace alors que les dirigeants européens le voient comme un cadeau)

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    ils fuyaient une mort certaine chez eux, mais plus lente et agonisante de surcroit,donc ils ont tenté l’espoir d’une autre vie ailleurs,
    même en sachant les risques courus sur leur traversée et leur suite sur la destination qu’il auraient eu..

    l’homme a toujours migres depuis que l’humanité a vu le jour:
    voir « la guerre du feu » qui le met en image de la meilleure façon,même si n’est qu’un film!

    paix a leurs âmes,qui resterons dans nos mémoires,donc notre âme.

  • polemile

    Migration des peuples, une tradition ancestrale. Elle avait sa raison d’être pour trouver les ressources nécessaires à la vie.
    Aujourd’hui, ou peut-on migrer? Toutes les terres de notre terre sont occupées et vient fatalement la question de l’équilibre des ressources avec la population.

    Fatalement, il faut arriver à la question sacrilège qui consiste à contrôler les naissances pour réguler le nombre d’humains en fonction des ressources alimentaires et en eau de leur pays.
    Cette régulation se faisait naturellement par le passé. Elle se fait aussi naturellement dans les pays souffrant de la disette. Le spectacle est insoutenable.
    Sommes nous en droit de dire qu’il ne sert à rien de mettre des enfants au monde pour leur éviter de vivre l’enfer de la disette ou de la malnutrition?
    Alors quand je vois que la démographie évolue de façon exponentielle je ne peux que prédire que la terre sera exploitée jusqu’à sa limite de ressources agricoles. Ensuite ce sera la disette car plus assez de nourriture sans compter les catastrophes écologiques qui vont en découler.
    Faut-il encore encourager la natalité pour sauver nos retraites, faut-il encore encourager la natalité des africains en prêchant le péché du préservatif, faut-il encore encourager la natalité des pays arabes en prêchant leur religion, sans compter les nombreuses autres raisons qui conduisent à des naissances interessées ?
    Toutes ces manipulations entrainent l’humanité vers une catastrophe démographique sans précédent, masquée pour l’instant par des artifices scientifiques et industriels.
    Pour l’instant, seuls les chinois ont eu la sagesse de mettre en place un système de contrôle des naissances afin que leur pays ne sombre pas dans le fléau de la famine.
    Je ne sais plus quel homme politique avait récemment soutenu le contrôle des naissances pour solutionner des gros problèmes de pauvreté. Il avait été diabolisé. Je ne comprends pas vraiment pourquoi. C’est pour çà que j’ai un sentiment de culpabilité et de peur d’écrire ma pensée, je sens comme quelque chose d’interdit de parler de ces choses pourtant bien réelles et logiques.
    La question finale est celle-ci: faut-il faire naitre des êtres humains pour que demain ils s’entretuent pour un peu de nourriture, ou pour qu’on les conduise au champ de bataille pour les éliminer, pour leur offrir dans le meilleur cas une vie de misère.