Fukushima : appel à l’aide à Luc Oursel (AREVA), Henri Proglio (EDF), Pierre-Franck Chevet (ASN), Yves Bréchet (CEA) et Jacques Repussard (IRSN)

Fukushima: rien que ce nom est synonyme d’apocalypse à venir car s’il est parfois difficile d’être correctement informé sur l’évolution de la situation réelle, chose que la plupart des médias ne font que très peu, il est encore plus difficile de savoir exactement comment tout cela va se terminer, sachant qu’il n’y a pas de scénario optimiste.

Messieurs les promoteurs de l’énergie nucléaire,

Avez-vous entendu l’appel au secours international lancé par l’électricien Tepco et par le gouvernement japonais il y a quelques jours ? Cet appel s’adresse à vous, experts nucléaires, pour trouver une solution rapide à l’urgence actuelle.

Quelle est cette urgence, alors que l’arrêt à froid a été déclaré en décembre 2011 ?

Depuis deux ans et demi, nous sommes témoins impuissants de ce qui se passe à Fukushima. 3 cœurs fondus, 3 coriums perdus, 3 enceintes de confinement percées, 3 explosions atmosphériques, 3 piscines de combustible en position instable. A la limite, on aurait encore pu espérer qu’une fois le nuage passé, les coriums refroidis et les piscines vidées de tout combustible, tout était maîtrisé. Mais on est loin d’une stabilisation de la situation. On se retrouve plutôt proche d’un clash.

Peut-être étiez-vous en vacances et n’êtes vous pas au courant des évènements de cet été car je n’ai pas encore vu – excepté sur le site de l’IRSN qui affirme que la situation ne s’aggrave pas – la moindre réaction de votre part après la reconnaissance officielle d’un flux continu de plusieurs centaines de m3 d’eau hautement radioactive se déversant directement dans l’océan Pacifique !

La communauté internationale ne semble pas avoir pris la mesure du problème. Pourtant, un cap irréversible a été franchi : Fukushima, même si on s’en doutait fortement, est devenu officiellement une fabrique internationale de radionucléides dont personne ne maîtrise le mécanisme.

Personnellement, je ne suis pas expert nucléaire, alors que vous, si. C’est donc bien à vous que Tepco s’adresse. Il vous appartient donc de réagir rapidement puisqu’il s’agit d’une urgence nucléaire reconnue par la NRA, l’agence de régulation nucléaire japonaise.

Si on ne trouve pas de solution rapide, le combustible et les produits de fission contenus dans les trois coriums perdus – soit 250 tonnes – vont se déverser en continu durant des dizaines d’années dans l’océan Pacifique. Certes, ils se diluent, mais ils ne disparaissent jamais et entrent dans la chaîne alimentaire mondiale, avec les effets de concentration que vous connaissez.

Vous, promoteurs de l’énergie nucléaire, avez maintenant l’obligation morale de trouver une solution immédiate pour arrêter cette contamination constante. Il est urgent que vous répondiez maintenant au SOS de Tepco, car chaque particule radioactive lâchée dans l’environnement va parcourir la terre durant des centaines d’années, voire des milliers pour certaines, et affecter les êtres vivants.

Personne, depuis deux ans et demi, n’a encore trouvé de solution à la catastrophe nucléaire de Fukushima. Si vous et l’armée d’experts français que vous dirigez – les meilleurs au monde selon vous puisqu’aucun accident nucléaire n’est encore arrivé dans l’Hexagone – n’avez de solution immédiate à fournir au Japon, alors prenez les mesures immédiates pour arrêter le nucléaire en France, car aucune de vos centrales nucléaire n’est plus sûre que celle de Fukushima.

Le plus gros problème est qu’il semble que vous n’ayez pas de solution. On ne vous entend pas. Votre silence cache votre désarroi. Vous vous cachez derrière vos hautes fonctions car vous n’avez pas de solution à apporter contre la pollution continue de la planète.

Soyez responsables, ayez du courage, reconnaissez que la bataille est perdue, afin de sauver ce qui est encore sauvable. Informez les hommes et les femmes politiques sur les conséquences du rayonnement alpha du plutonium dans nos cellules. Faites en sorte qu’ils prennent conscience de l’urgence présente afin qu’ils engagent immédiatement notre société dans une reconversion énergétique. Nous avons besoin de vos dizaines de milliers d’employés pour que le danger atomique reste confiné. Mais nous n’avons plus besoin de cette énergie nucléaire qui nous met en constant danger de maladie et de mort.

L’avenir de l’humanité est encore entre vos mains : s’il vous plait, trouvez une solution immédiate à l’urgence de Fukushima, ou arrêtez immédiatement le nucléaire.

Si cela est trop difficile pour vous, alors s’il vous plait, démissionnez de vos postes de responsabilité car, dans ce cas, vous n’êtes plus en mesure de protéger vos concitoyens.

Pierre Fetet

Source: Fukushima.over-blog.fr

13 commentaires

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    Le pire pêché envers nos semblables, ce n’est pas de les haïr, mais de les traiter avec indifférence ; c’est là l’essence de l’inhumanité. George Bernard Shaw

    sur les plages du japon ,les gens se baignent comme si de rien n’était…cherchez l’erreur.
    ce nucleaire,c’est surtout pour beaucoup devenu ingérable.

  • odin29

    Le plus horrible dans cette cata..c’est le coté irréversible!
    Voila pourquoi des Japonais se baignent encore et acceptent de manger de la bouffe mortifère…ils sont devenus fatalistes.
    On ne lutte pas contre la destinée, pensent-ils. Nous ne pouvons rien changer au cours des choses… A quoi bon se révolter?
    Mais merde!!! avant de crever jugeons les irresponsables qui nous ont foutu dans ce merdier!!!
    Et ce merdier…on en est qu’au début. La suite ne peut qu’aller en s’aggravant…hélas!
    C’est curieux mais sur ce coup là…les écolos… on ne les entend plus trop.

  • chris314

    Bravo deux fois benji pour cette info.

    Je lis votre blog longuement tous les jours(kikous aux autres à tlm aussi rltb aussi voltigeur aussi) mais j’interviens rarement mais la je suis trop heureux de te voir parler de ca car cela fait un an maintenant que j’allerte tout le monde sur ce fait et je suis heureux en plus de t’endentre parler de rayons alphas car nous pouvons faire un lien entre la volontée de laisser ce truc se répandre sur la planete et les chemtrails notament :

    je m’explique :si on combine http://fr.wikipedia.org/wiki/Particule_α
    + http://fr.wikipedia.org/wiki/Radioactivité_induite

    et qu’on soupoudre avec des chemtrails aluminium (sans compter l’alu dans l’eau la bouffe etc etc)on se retrouve avec des nano-particules radioactives partout dans le corps…(de preference sur le système nerveux d’ailleurs…)

    et quand je raconte ca plus personne ne s’etonne à quel point c’est grave et à quel point ca prouve que tout ceci est voulu ET n’est pas un hasard….vous avez la preuve devant les yeux suffit de lire wiki…bises tlm

  • rizzlaba

    Merci Benji d’avoir relayé cette info, mais vous n’en précisez pas la source. D’autre part je ne saisis pas très bien le sens de votre phrase d’introduction: « Bref, un autre appel est lancé, malheureusement, ceux qui lancent cet appel ne sont pas non plus les mieux placés pour le faire car ils appellent à cesser toute activité nucléaire alors qu’ils ont pour la plupart tout fait pour que justement, cette filière ne s’arrête jamais. »

    Voici la source: http://fukushima.over-blog.fr/fukushima-appel-%C3%A0-l%E2%80%99aide-%C3%A0-luc-oursel-areva-henri-proglio-edf-pierre-franck-chevet-asn-yves-br%C3%A9chet-cea-et-jacques-repussard-irsn

    Pierre Fetet, l’auteur de cet appel et animateur du Blog de Fukushima, fait partie des « veilleurs de Fukushima » et, à ma connaissance, n’a jamais bossé pour la promotion du nucléaire.

    • Déjà, merci de m’avoir signalé mon oubli, généralement cela ne m’arrive pas. Maintenant, pour ma phrase d’introduction, c’est une grosse maladresse de ma part, c’est ça que de cumuler le travail de nuit et la gestion du blog, j’ai donc retiré la phrase qui posait problème. Encore merci et désolé de ma maladresse.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    C’est depuis la fins des années 40, que le problème s’est posé. On a ouvert la boîte de Pandore. Comme le disait mon Gd -Père Cri, l’homme à jouer du feu de la création et le monde devra en supporter les conséquences, c’était en 64. Il observait déjà les effets nocifs sur la nature, et les hommes, tous les peuples du nord aussi s’en rendaient compte, les élevages de rennes s’amenuisaient, car le lichen, aliment de base de ces cervidés, de par sa grande faculté d’absorption du césium, les rendaient stériles et ce n’était que le début de « nos soucis » car il y a eu les essais par après, en terre, en mer et le pire, dans l’atmosphère !!

    C’est comme pour un mécanisme de très haute précision, lorsqu’une pièce, la plus insignifiante puisse-t-elle être, une fois déréglée, c’est tout le mécanisme qui se dérègle par la suite, …. jusqu’à la panne …. la cata !

    L’homme est la poussière qui a grippé le mécanisme de l’univers, les équilibres sont rompus et pour qu’ils se remettent, il faudra passer par le plus terrible, … l’arrêt, le changement, le basculement, et le renouveau viendra seulement par après. C’était écrit !

  • Natacha Natacha

    Bientôt l’heure de la transmutation !

  • Fenrir

    Mais non, vous êtes défaitiste.
    Le nucléaire, c’est super !
    L’exposition aux radiations accélére les processus mutagènes de l’ADN recombinant.
    Bon, c’est vrai qu’il y a pleins d’aberrations pas jolis-jolis, mais une fois que la nature reprend ses droits et que la sélection naturelle a éliminée les aberrations monstrueuses, le résultat est toujours intéressant.
    Vous n’êtes que des égoïstes qui ne pensaient qu’à vos enfants et petits enfants sans vouloir vous sacrifier pour qu’apparaisse l’homo radioactivus.

  • un peu HS :

    http://resistanceauthentique.wordpress.com/2013/08/29/enorme-physicien-james-mac-canney-nous-sommes-maintenant-conscient-quun-enorme-objet-planete-x-entre-dans-notre-systeme-solaire-ison-est-elle-nibiru/

    et … mais pour moi ça va avec : La Terre ENTIERE est empoisonnée par les Chemtrails + Corexit (golf du Mexique) + Fukushima !!! (cocktail de la force obscure »)
    c’est « IRREVERSIBLE »

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Hello Pask1,

      Il y a des articles que bien des gens ne lisent pas visiblement, je remets pour la dernière fois.

      Certes le Corexit n’est pas le meilleur pour la santé, mais il y a pire que lui. Les trois principaux : Sulfure d’Hydrogène, Benzène et Chlorure de méthylène pour les symptômes d’intoxications voir : http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/14/bp-exclu-des-attributions-de-contrats-porte-plainte-contre-letat/

      Pourquoi donc personne n’en parle alors, diriez-vous ?
      La raison est toute simple. Comment peut-on se rendre compte avec évidence de ces émanations alors qu’elles ne sont même pas recherchées, parce qu’on ne sait pas quoi chercher ! D’autre part il est plus aisé dans ce cas de dire que « c’est » le Corexit, alors que de toutes évidences, des gaz pouvant présenter les mêmes symptômes d’intoxication ont été décelés dès les premières heures de la catastrophe de DWH et encore actuellement.

      Les trois principaux gaz identifiés dès le début de la catastrophe : Sulfure d’Hydrogène, Benzène et Chlorure de méthylène pour les symptômes d’intoxications voir : http://lesmoutonsenrages.fr/2013/08/14/bp-exclu-des-attributions-de-contrats-porte-plainte-contre-letat/
      Personne ne s’est réellement posé la question pourquoi a-t-on procédé à des analyses de l’air alors qu’il s’agissait (d’apparence) d’un banal accident de forage !
      La réponse se retrouvait chez les légistes, trois corps ont été repêchés ne présentant aucune blessures ni internes ni externes, et pas la moindre trace de brûlures sur les vêtements, la mort est survenue dans les minutes qui auraient suivi l’immersion par inhalation de substances gazeuses hautement toxiques des traces de benzène et de sulfure d’hydrogène ont été retrouvées dans les poumons et dans le sang. Par ailleurs, et quelques jours plus tard, suite à l’arrivée de deux autres corps (marins sur navires pompier) il fut détecté la présence de chlorure de méthylène sur les vêtements et dans l’organisme de toutes les victimes. C’est à partir de là que des mesures furent entreprises. Quelques 7 mois plus tard, après l’activation de leur balise de détresse, deux membres d’équipage d’un bateau de plaisance localisé à 12 miles nautiques de la fuite ont été héliportés dans un état critique de détresse respiratoire sévère, tous deux sont décédés à deux heures d’intervalle sans la moindre possibilité de traitement adéquat. Avant même la dispersion du Corexit, plusieurs opérateurs présentaient déjà des signes d’intoxication, le port du masque pour son usage a probablement empêché une hécatombe. En revanche sur les rives les problèmes respiratoires faisaient déjà parler d’eux bien avant l’emploi de ce produit.

      Pour ce qui des symptomatologies liées à une intoxication au Corexit suivant les services sanitaires US, la lecture de :
      http://www.lemonde.fr/planete/article/2013/07/19/en-louisiane-la-mysterieuse-maladie-de-la-maree-noire_3450010_3244.html mais pour plus de précision les sites anglophones sont plus loquasses (allez à toxicity) http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:0G3FUZWwVQcJ:en.wikipedia.org/wiki/Corexit+&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=be la mise en parallèle de ces symptômes met en évidence plus que des similarités.

  • Excellent blog que  » Fukushima.over-blog.fr »
    Ou défile les infos des activités de la menace planétaire.
    A suivre absolument
    Une de mes toile « Fukushima » avait été reprise sur un de mes blogs,
    http://img.over-blog.com/580×584/4/37/62/00/voir-fukushima/43/fukushima.jpg