Les habitants de Samegawa tentent d’empêcher le démarrage d’un incinérateur de produits hautement radioactifs.

nuclear_japan_final

Le 18 Juillet, le MOE (ministère de l’environnement) a effectué un test de l’incinérateur de déchets de haute radioactivité dans le village de Samegawa, préfecture de Fukushima.
Selon le MOE, l’incinérateur, première installation expérimentale au monde, doit incinérer «en sécurité» des déchets de haut niveau radioactif. Mais il n’y a pas d’expérience pour appuyer leur prétention.
Ce jour là ils ont brûlé 150 kg de paille de riz (environ 5800Bq/kg) mélangés à 1350 kg d’herbe (environ 100Bq/kg), mais le résultat n’en sera montré qu’après qu’ils aient vérifié et évalué les chiffres. Le MOE affirme que s’il n’y a pas de problème, ils commenceront officiellement incinérer, vraisemblablement vers la Mi Août.

Le même jour, certains habitants locaux se sont réunis devant le bureau de la mairie de Samegawa avec des affiches et des bannières pour s’opposer au projet. Parmi eux se trouvait le propriétaire du terrain, Mr Horikawa qui avait refusé de signer le contrat admettant l’incinérateur. Mr Horikawa a affronté Mr Inoue, le député ministre du MOE qui effectuait une visite inopinée à Somegawa ce 18 juillet; il a critiqué la conduite du MOE qui est illégale et inacceptable. Inoue, s’est préciputé vers le site de l’incinérateur, ignorant Mr Horikawa.


Les gens de Fukushima sont trop déprimés pour parler de leurs pensées et de leurs sentiments. La situation est pire qu’en 2011, spécialement dans les régions rurales telles que Samegawa. Beaucoup d’enfants y sont encore obligés de vivre dans des zones contaminées. C’est une violation des droits de l’homme. Ce projet est dangereux et avec cette technique non éprouvée, de grandes quantités de polluants risquent d’être libérées dans l’air; ce qui pourrait mener à une contamination globale et finalement à une contamination de la mer. Notre combat n’est pas seulement pour les habitants de Fukushima; il est pour nous tous et notre planète et pour les générations futures!

Article complet sur vivre-apres-fukushima.fr

3 commentaires

  • tant-et-plus

    ils se disent peut etre que foutu pour foutu, autant en ajouter encore un peu…

    nous touchons du bois les limites de notre système qui s’est développé depuis le XIXeme sans aucune réserves ou limites.
    sur les 70 dernières années de développement, nous avons tellement fait n’importe quoi, qu’aujourd’hui, chaque action touche les populations durablement (CO2, ozone, nucléaire, eau polluées, réserves naturelles et de poisson, PCB, nourriture, économie etc)

    et je ne vois malheureusement pas comment nous allons nous en sortir :(

  • rouletabille rouletabille

    incinérer la Radio Activité en la dispersant dans l’atmosphère,sont débiles ou ils le font en exprès.?

    • Fenrir

      Comment ! Tu oses douter de la fiabilité de la technologie nippone !
      Honte sur toi ! Tu vas devoir faire seppuku pour réparer ce crime de doute contre la sacro-sainte science nucléaire.
      Puisqu’ils te disent qu’il y a des filtres et tout et tout…
      Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.
      Bon, j’va redémarrer le tracteur pour les secouer un peu. NA !