Super trash: Extrait n°1-Sous les déchets… des cercueils !

Le réalisateur Martin Esposito nous livre, en exclusivité, un premier extrait de son film « Super Trash », récit de 14 mois passés dans une décharge du Sud-Est de la France. Dans ce lieu géré par une filiale locale de Véolia, sa caméra a « débusqué »… des cercueils ! Il nous raconte…

« J’ai eu la possibilité de filmer deux fois des cercueils durant les 18 mois de tournage. J’en entendais parler depuis mon arrivée, mais la décharge était si grande que je les ratais à chaque fois. Pourtant un des travailleurs me disait qu’il y avait des arrivages quotidiens de cercueils sur le site.

La première fois que je les ai vus, c’était surtout des empilements de planches pourries, mélangés à des cheveux, des vêtements et des os éclatés. Un jour, un camion pousseur arrive et là, au milieu des planches, je découvre ce cercueil d’enfant, avec dedans une grande quantité de chaux. Il y avait une sorte de poussière qui sortait de ce cercueil. J’essayais à tout prix de ne pas trop m’approcher pour éviter de respirer cette poussière. De ce que je sais, c’était des cercueils en fin de concession, qui devait dater d’une soixantaine ou une centaine d’années.

Parmi les travailleurs il y en avait qui était choqué de ce spectacle. Je me souviens de l’un d’entre eux, qui était musulman et qui s’empressait de recouvrir les cercueils car pour lui c’était très malsain, presqu’un sacrilège. Et puis ça les ramenait à leur condition de travail, sur les risques que l’on prend quand on est sur une décharge. Il y a beaucoup d’accidents mortels.

Pour moi cette décharge, c’est une sorte de site archéologique du présent. Si ça se trouve dans cent ans, il y aura des chercheurs qui retrouveront les restes de ces cercueils au milieu de la décharge et qui se diront que c’était une forme de coutume de notre époque de les balancer au milieu des ordures.

C’est étrange, mais la capture de ce moment est arrivée à la fin du tournage, comme si mon parcours initiatique s’achever et qu’avant de partir il fallait boucler la boucle. Cette décharge c’était le symbole de la fin de tout. Il y avait les moquettes du festival de cannes, les prospectus, les décors et à au milieu de tout ça… des cercueils. »

Source: marianne.net

D’autres extraits sont disponibles sur Dailymotion, pour les intéressés…. Déjà, la bande annonce officielle qui présente déjà bien l’horreur:

Et un extrait spécial « Festival de Cannes 2013 »:

 

16 commentaires

  • Si l’unité de mesure de la grandeur d’une civilisation est le soin qu’elle apporte au traitement et l’assurance du respect dû aux morts, alors nous sommes bien à la fin notre civilisation.

  • …./ …. Véolia ?? couleurs , symbolique , recherche …

  • Oliv

    Pardonnez moi pour les mots qui vont suivre si ça choque.

    Pour répondre à Stef, pourquoi ne saurions nous pas au début de notre civilisation en comprenant que le corps physique n’est rien d’important et qu’il n’y a pas que lui?
    Je ne prône pas le non respect des corps des défunts, mais dans mon esprit ça en devient ridicule de respecter un corps sans âme car pour moi seule l’âme est importante.

    Qui plus est, sérieux, vous pensez pas qu’avec le nombre de morts qu’il y a à l’instant même, il n’y en a pas quelques uns qui vont finir dans une déchetterie?
    Faut ouvrir sa conscience à toutes les possibilités.
    Allez savoir comment un cercueil peut atterrir dans une décharge. Allez savoir s’il y a un corps dedans.

    Bref, pour moi l’info est tourné vers une vision négative qui n’a pas lieu d’être, mais c’est bon signe.
    Le corps physique humain sans vie n’est qu’un corps parmi tant d’autres.
    Pas plus de respect à y apporter qu’un steak dans votre assiette.

    • Et si la mort faisait partie de la vie?

    • engel

      Oui mais,
      Les civilisations ne fonctionnent pas ainsi.
      Et on voit bien que la notre n’est en aucune façon diffèrente.

      IL est un fait avèré, quand une civilisation ne respecte plus ces(les siens, parce que les autres…) morts et ces plus faibles (enfants, viellards) la fin n’est jamais très loin!

      Et comme dit « lecteur », la mort c’est la vie.
      Et ne pas respecter l’un, c’est symboliquement s’attaquer à l’autre.

      Certes, dans quelques dizaines de millènaires cette conception aura surement évolué.
      Mais pour l’instant, c’est un marqueur certain.

      ..Nous ne sommes que des primates, et encore, pour un bon bout de temps.
      …Si on se le laisse!!!

    • mani mani

      Bonjour Oliv,

      c’est un plaisir de te relire, tu signale ceci.. :

      « Le corps physique humain sans vie n’est qu’un corps parmi tant d’autres.
      Pas plus de respect à y apporter qu’un steak dans votre assiette… ».

      Pour y répondre… :

      Tu Es une Entité Corps, une Entité Âme, tout comme Tu Es aussi une Entité Esprit.., différent degré de Consciences et différent degré de densité, un seul et même être..Toi.

      Oui ton Corps physique est un véhicule transitoire, mais celui-ci même une fois mort et vide mérite tout le respect, en ce sens ou il t’a permis de vivre certain apprentissages,

      tout comme il te permet de vivre le Souvenir actif de l’Âme que tu es, en étant incarné, si tu es en sentier conscient..(alors que pour la majorité des êtres quand à ce dernier point, cela se produit en l’instant de leur trépas quand au souvenir de l’Âme),

      Cela veux juste dire que le corps mort dois être respecté pour la vie qu’il à incarné et porté.

      Aime l’Être en sa globalité, sans distinction de densité, et ne soit pas si dure avec le corps, car il est le véhicule que tu utilise pour vivre ta destiné en cette dimension actuel, tout comme l’Âme est le véhicule que tu utilise pour vivre ta destiné en de multiples dimensions terrestre spirituel et cosmique.

      Tu es Multidimensionnelle est Un.., tout comme par le corps physique tu es Le Pont entre Le Ciel et La Terre.

      Et puis, La Mort mérite autant de respect que La Vie car toute deux forment une seul et même Unité, cela ne veux en rien dire que tu dois vénérer une enveloppe vide, mais juste avoir du respect.

      ;) héhéhé Saluté Ami Oliv… :) à bientôt par mail.

      Mani.

      Ps… : si tu n’a vraiment rien d’autre à manger ou faire manger à ton enfant, un steak peu te sauver la vie, ou celle de ton enfant, donc même un steak mérite du respect pour la vie qu’il a incarné et porté, tout comme pour la vie qu’il permet de continuer à incarner, en vous nourrissant toi ou ton enfant, et pour ce dernier point j’aime la pensée Amérindienne.

      :) :) :) :) Entité Corps Entité Âme Entité Esprit un seul et même Être, respect quand à ta Globalité Multiple et Une.

      Namaste.

      • Oliv

        Merci de votre intervention.

        Je suis d’accord avec toi Mani, je me suis mal exprimé.
        Un corps mérite respect pour tout ce qu’il a permis, mais je ne le vénère pas pour autant.

        Je n’irai bien évidement pas déterrer des vieux cercueils pour faire de la place et les jeter ensuite à la décharge, par respect.
        Mais contrairement au fait que ce serait signe de la fin de notre civilisation que de voir une telle info, je pense au contraire qu’elle nous met face au problème que l’on rencontre avec cette forme de respect pour les morts, l’enterrement avec une tombe. En cela, c’est positif.

        Pour ma part, j’ai enterré mes parents mais je ne suis jamais retourné sur leur tombe.
        Je ne pense pas que ce soit un manque de respect et je pense qu’il y aurait plus à y gagner en laissant place libre sur la terre que d’avoir un cimetière.
        Il est certain que si l’on ne règle pas le problème, nous verrons de plus en plus de cercueils atterrir dans des décharges, et il y aura peut être un jour ceux de mes parents.
        La grandeur de notre civilisation se mesurera donc à sa capacité à faire face aux problèmes qu’elle rencontre.
        Le non respect des morts n’est que la conséquence d’une forme de respect inadéquate, amha.

  • fotoulaver fotoulaver

    La naissance engendre la mort mais la vie est éternelle. La vie n’a pas de contraire. Notre corps est notre église, le reflet de notre âme. Il doit être propre, lumineux, bien nourri et heureux pour que notre âme fasse son chemin.
    Nos corps refondront dans la terre, quoi que l’on fasse. Pour les os c’est juste un peu plus long.
    Il est choquant de trouver des cercueils dans les décharges. La décence serait de les brûler avec respect. La souffrance, la peur et la colère engendre toujours la perte de conscience de soi et des actions sans amour.
    Certains pensent encore que la poubelle et les décharges sont les moyens de se débarrasser de tout, mais rien ne disparait tout est là en tas et retourne dans la terre et l’eau qui nourrit nos corps.

    • merci FTL … qu’il est bon parfois de lire des écritures qui sont celles de mes pensées … respect et dignité

    • mani mani

      :) :) :) ;) oui par le cœur nous sommes Le Temple de l’Union du 3 en 1, Corps Âme Esprit, Unité.

      Mais ceci dit j’aime bien ta façon de l’exprimer, car il faut tout laver :) :) :)

  • scorpio

    Les commentaires d’oliv sont magnifiques ! « Pas plus de respect à y apporter qu’un steak dans votre assiette. » Moi, je dis Bravo ! Et en plus il demande pardon avant d’exprimer son point de vue, mdr ! Nous ne sommes pas sortis de l’auberge……!!

  • flojo

    mdr ouai je trouve pas sa choquant il a rien découvert sa se fait depuis bien longtemps il a bien pire je suis marbrier donc j’en est vu plein vous voyez les caveaux collé en bas y a un espace qui communique avec les autres caveaux pour la circulation de l’air quand il pleut l’eau rentre et au fur et a mesure des années les cercueils flottes pourrisse l’eau reste des mois et quand il s’ouvre les os les morceau de corps circule dans les autre caveaux pareille pour les tombales plein terre a force le cercueil pourri et la tombe s’effondre du coup quand on creuse pour mettre un défunt de la famille on trouve des os puis quand au bout de 30 ou 50 ans les os partent a la fos commune parce que la famille paye plus ou c’est plein on procède a une réduction du corps (quand il est encore la) on prend certains os le crane.. on jette le reste après sa on va pas stoqué le cercueil poubelle; emplus cellon la cause de la mort de la personne cancer donc chiomio-therapie la chimio sa conserve les chaire donc sa arrive de faire des réduction sur des personne qui on encore la chair autour des os… je pourai en raconter plein et d’appeler sont reportage super-trash avec des prise de vue et des son comme sa j’en fait un pire sans exagérer dans le cimetière même…

  • Lilith Lilith

    rien ne vaut la crémation propre et hygénique !!!

    • rouletabille rouletabille

      Quelle horreur…
      Tu est poussière et tu retourneras en poussière hahahaah,La crémation ? et pourquoi pas l’acide sulfurique ?