Grèce : le gouvernement veut jeter en prison les citoyens insolvables

Antonis Samaras

Traduction par IlFattoQuotidiano.fr
Le gouvernement grec veut à tout prix remplir les caisses de l’État. Une récente loi permet d’enfermer les citoyens qui doivent plus de 5000 euros au fisc, et dans ce contexte, le gouvernement a eu l’idée de reconvertir d’anciennes casernes en « pseudo-prisons ».

La Grèce, à cause des politiques absurdes mises en œuvre ces dernières années sous la « dictature » de la troïka, pullule de citoyens endettés et insolvables. Bien souvent, endettés vis-à-vis de l’État, étant donné que la pression fiscale continue d’augmenter pour compenser un appauvrissement social toujours plus grand, et une montée du chômage, voire même de la faim.

Le gouvernement d’Antonis Samaras ne semble pourtant pas vouloir changer de voie et s’entête dans ses choix erronés – et criminels. L’objectif des tenants de l’exécutif, télécommandés depuis Bruxelles et Frankfort vise essentiellement à remplir les caisses de l’État. Comment ? En extorquant aux citoyens les taxes et les dettes non payées, même s’il faut pour cela les enfermer dans une espèce de « camp de concentration », où – on le sait bien – iront principalement de pauvres bougres qui doivent quelques milliers d’euros à l’État tandis que les gros débiteurs, les grandes entreprises, les armateurs, les hommes politiques, qui ont transféré leurs richesses à l’étranger ces dernières années, se faisant bien souvent passer pour des « sans ressource », s’en tireront à bon compte, grâce à leurs contacts dans l’establishement, ou à la possibilité qu’ils auront de s’octroyer les services de grands avocats afin d’éviter la punition, même s’il faudra sans doute payer quelques dessous de table (l’Italie n’est pas le seul pays corrompu du continent).

Cette proposition de loi malsaine a été présentée au Parlement voilà quelques jours par le vice-ministre de la Justice grecque, Kostas Karagkounis. Celui qui ne paiera pas ses dettes dans les 4 mois après la date buttoir devra être puni, et enfermé pendant 1 an. Mais pas dans l’une des prisons grecques, déjà surpeuplées. Non. La brillante idée du gouvernement est de réhabiliter et de reconvertir certaines casernes militaires actuellement inutilisées. « Pour enfermer les tricheurs du fisc dans des conditions plus humaines,  » a expliqué le vice-ministre, qui a fait savoir que le premier sera un ex-camp d’entrainement militaire dans l’Attique, la région de la capitale, Athènes. Cela serait en quelque sorte le premier « camp de concentration » où seraient emprisonnés ceux que la loi récemment votée permettra d’arrêter s’ils doivent au fisc plus de 5000 euros. La loi en question permet au citoyen insolvable de payer son dû en plusieurs traites, mais prévoit que si l’une des traites n’est pas honorée, le débiteur sera alors passible de détention.

La « proposition » suscite de vives polémiques et commentaires dans le pays, même si nombreux sont ceux qui pensent qu’il ne s’agit que d’une provocation, ou tout au plus d’une menace qui ne sera pratiquement jamais mise en œuvre, et dont le seul but est de faire peur à ceux qui doivent de l’argent à l’État afin qu’ils paient leurs dettes, et aident ainsi à réunir quelques millions d’euros destinés non pas à la Santé, l’Instruction ou la Protection sociale, mais au remboursement de la dette, naturellement.

S’il s’agit d’une mauvaise plaisanterie, nous le saurons rapidement. Le fait est que le vice-ministre Kostas Karagunis est de nouveau intervenu sur la question, niant que son exécutif ait l’intention d’ouvrir des « camps de concentration » pour ceux qui ne paient pas leurs dettes. Il a affirmé que les « casernes-prisons » ne serviront que pour un nombre réduit de personnes, et que la majeure partie des citoyens sanctionnés devront simplement porter un bracelet électronique qui permettra de contrôler leurs mouvements, et travailler gratuitement dans des sortes de « prisons agricoles » où chaque jour équivaudra à deux en prison.

45 commentaires

  • Bidule

    J’allais justement dire que c’était l’étape avant les camps… mais ils le disent aussi dans l’article!

    • Lilith Lilith

      cela me fait penser a cette triste époque ou les opposants politique était déporté sur de iles de makronissos. en réalité le gouvenement n’invente rien il recycle.

      Guerre civile (1946-1949)[modifier]Durant la guerre civile grecque et la dictature des colonels, Makronissos fut utilisé comme lieu de déportation des opposants politiques, principalement les communistes. L’îlot est ainsi considéré comme un monument commémoratif de la guerre civile.

      En 1946, alors que le reste de l’Europe célébrait la paix retrouvée et pansait ses plaies, la Grèce entrait dans une période de misère et dans la guerre civile. Le Parti communiste de Grèce (KKE) était interdit, de même que l’Armée populaire de libération nationale (ELAS), qui avait mené la résistance contre l’occupant nazi, ainsi que le Front de libération nationale (EAM) et l’organisation politique de la jeunesse grecque (EPON). Des milliers de communistes et de militants de gauche ont été exécutés par des tribunaux militaires. Et près de 50 000 ont été exilés vers des îles reculées[2].

      En 1946, à Makronissos, s’est ouvert le premier camp de concentration européen après la fin de la Seconde Guerre mondiale, 22 mois après la libération du dernier camp nazi à Dachau en avril 1945. Le camp a été rapidement soutenu par des fonds du plan Marshall, à la suite de la doctrine Truman[3]. Concrètement, le premier camp de Makronissos a été mis sur pied par les troupes britanniques, qui y ont emprisonné le 2e bataillon de l’ELAS. Puis le 3e bataillon a été transféré de Thessalonique vers Makronissos ainsi que le 1er bataillon, venu lui de l’île de Gioura. Les officiers de l’ELAS ont été transférés des îles où ils avaient été exilés vers Makronissos. Fin 1947, plus de 20 000 prisonniers avaient été transférés dans l’île[4].

      pour plus d’info http://fr.wikipedia.org/wiki/Makronissos

      • Bidule

        Merci pour ces infos!
        Je ne savais pas!

      • Harry

        La misère sous le soleil ♫♫

        Coucou Lilith!

        Un condensé intéressant et effrayant – comme l’histoire d’Espagne celle de la Grèce reste méconnue.

        Des camps de concentrations sont en construction dans plusieurs endroits du monde.
        Les Chinois construisent à tour de bras des villes fantômes impressionnantes.
        Des gigantesques tours sur plusieurs kilomètres – ces endroits ne sont pas habités.

        C’est pour qui?

      • yoyo

        Les chinois spéculent sur l’immobilier. Les camps sont aux u.s. et en europe. Même si les chinois ne votent pas ils sont bien plus libres que nous qui colonisons directement ou indirectement la moitié de la planète … Le gouvernement chinois donne à manger à plus d’un milliard trois cent millions d’habitants, alors que notre gouvernement n’est pas capable de subvenir aux besoins de 60 M. d’habitants. Après la religion comme arme coloniale nous avons inventé la démocratie…

  • Lilith Lilith

    les Paskistanais n’acceptant pas de travailler gratuitement ils faut bien trouver d’autre solutions…..

  • MouteMoute

    Et comme ya plus de sous dans les caisses on les laissera crever de faim et froid au fond de leur cellule…

    Aller pendez les tous !

  • Maverick Maverick

    Ca ressemble beaucoup à la « contrainte par corps » ? Je croyais que l’esclavage pour dette avait disparu d’Occident avec l’Empire Romain ?

  • dl

    c’est quand que les peuples se réveilleront, mais j’hallucine, ou vas ton, c’est quoi cette Europe de MERDE .

  • Le Gaulois libre

    Voilà l’excellente démonstration que l’impôt est devenu le principal instrument de la dictature…

    Ces technocrates devraient méditer ce qui est arrivé, dans l’histoire, lorsque le peuple finit par en avoir ras la casquette :

    « A la veille de la Révolution de 1789, presque tous les droits de Traite et autres droits indirects (gabelle, impôt sur le sel, et nombre de droits des tarifs locaux) sont affermés par bail de 6 ans à une compagnie de financiers connue sous l’appellation de Ferme Générale.

    La Ferme Générale perçoit dans chaque zone les droits exigibles qui font l’objet de son bail. Elle a son siège à Paris et sa direction est assurée collégialement par les fermiers généraux qui se réunissent en « comités » spécialisés et se répartissent le contrôle des services extérieurs. Elle emploiera jusqu’à 25 000 agents, une partie s’occupant de vérifier, percevoir et liquider les droits, l’autre luttant contre la contrebande. Les employés de la Ferme ne sont pas des fonctionnaires royaux, mais ils agissent « au nom du Roi », comme l’atteste la bandoulière qui sert d’uniforme aux gardes du service des brigades. Ils bénéficient à ce titre de privilèges et de la protection de la loi.

    Le bail de la Ferme Générale est conclu entre le Roi et une personne physique qui n’est qu’un prête-nom. Les gens qui comptent sont les cautions de l’adjudicataire, les Fermiers Généraux, dont le nombre est de 40 après avoir atteint près de 90. Le bail de la Ferme représente une colossale manne financière portant sur plus de 50 % des recettes publiques.

    L’adjudicataire s’engage à verser au Trésor le montant du bail et conserve pour rémunération l’excédent que rapporte la perception des Droits. Cette rémunération est, toutefois, contenue dans certaines limites à partir de 1780.

    Forts de l’endettement de la Monarchie et malgré, parfois, d’obscures origines, les Fermiers Généraux, amassant des fortunes immenses, jouent un rôle politique et social considérable. La première génération de ces financiers, celle des Crozat et des frères Pâris, par son avidité et ses excès de parvenus, s’attire la haine populaire et les sarcasmes des littérateurs.

    En faisant réprimer très sévèrement la fraude par des juridictions d’exception qui envoient aux galères nombre de contrebandiers. Partout, la gabelle, de tous les droits le plus impopulaire car le plus injuste, entretient la colère du peuple.

    C’est ainsi que Paris à été enfermé dans un mur qui en faisait le tour complet. Ce dernier était muni d’ouvertures : des barrières ou octrois. »

    • engel

      Ou, comment piller le peuple au nom du roi.
      Maintenant on reprend le même principe, mais se coup-ci, cette spoliation se fera au nom de l’état.

      « …Et « Longue vie aux banquiers centraux et périphériques »

    • Harry

      Bail = BAAL ♫♫

      @ Gaulois Libre

      La structure de la France se précise, les groupes maçonniques
      s’organisent pour prendre le sol opprimant
      les pauvres incapables de ce gérer sous leur dominance.
      Ils formeront et envahiront tous les services de la Nation.
      C’est l’Etat.

      Les traces sont visibles à ceux qui veulent apprendre:
      BAAL = Bail c’est le Diable.

      Opprimés par des droits privatifs payants les pauvres
      bossent pour leur boss et la bouclent.

      http://www.alcyone.com/max/lit/devils/b.html

      Le terme Baal est effectivement utilisé de diverses manières dans l’Ancien Testament,
      avec le sens habituel du maître ou propriétaire.
      Il est venu à signifier parfois le dieu païen locale d’un peuple particulier
      et en même temps toutes les idoles de la terre.

      Le Dakota (USA), Thuringe (BRD), la Norvège ont inscrit dans leur constitution Le droit au sol mais en France on s’en fout.

      Et toc!

  • lepargneur

    Nourris, logés, blanchis
    j’espère au moins qu’ils n’ont pas la télé,*******************

    Modération:
    Commentaire tendancieux supprimé♥♥

  • tonmourage

    ello les deux bouffons c’est quoi c’est propos (( autre chose que de l’eau dans les douches.))vous avez la petite moustache sous le nez ???

    • rouletabille rouletabille

      tu connais pas le savon?

      • tonmourage

        et toi tu te savonne sans eau ?? ne cherche pas a noyer le poison tes propos sont inamissible comme dab .

      • rouletabille rouletabille

        Pourquoi tu réponds ?c’est inadmissible ..

      • tonmourage

        explique moi ce que tu comprend dans la phrase de lepargneur quand il dis (**********et que tu approuve en répondant (bien vus) ??me prend pas pour un con ,je t’ai déjas dis ce que je pensais de toi avec tes commentaire à 2 balles si en plus il devienne raciste tu dépasse les bornes pour moi voilas tout

      • rouletabille rouletabille

        perds pas mon temps ,au début je rigole ,mais la tu me fais de la peine ,tu cherches quoi ?
        J’ai rien contre toi,oublie moi et n’essaye pas de faire croire que je suis raciste ,contre les *****etc,ok ?
        Je suis ton ami et je partage sur le blog avec tous,si cela te fais de la peine ce que je dis,excuse moi.

  • Marie25 Marie25

    Nous sommes tous face à une expérience grandeur nature… on cherche à tester notre obéissance. Nous savons tous que la Grèce et Chypre sont des labos pour le NOM et autres oligarques Européens.
    Tout ceci me rappelle une expérience qui a eu lieu dans les années 1960 : le test de Milgram.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Milgram
    J’ai l’impression que nous sommes en plein dedans ! Ceux qui tirent les ficelles attendent notre réaction… Quels pays vont s’insurger et quels responsables Européens vont enfin demander que l’on cesse cette ignominie ?

  • odin29

    Bonjour les M.E. Mais b..d..m.., les moutons, atterrissez! Chez nous, c’est exactement pareil! Dans les années ..80 mon frère s’est tapé 10 jours de prison parce-qu’il refusait de payer 100 francs au trésor public. OUI…100 francs! Et le plus drôle, si je puis dire, c’est qu’il n’a pas été quitte pour autant. Après ses dix jours…il était toujours redevable de 100 francs et risquait 20 jours cette fois. Et voui c’est ça le pays des libertés, la France! La Grèce ne fait que prendre exemple sur notre beau pays.

  • la brebis noire la brebis noire

    Chypre sert de cobaye pour le vol des économies.
    La Grèce va telle servir de cobaye pour des camps de concentration ?

    Futurs camps de concentration ? Vol au dessus des nids de la FEMA .http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/futurs-camps-de-concentration-vol-49524

    « Chypre a été traitée comme un cobaye dans une expérience destinée à tester la théorie économique consistant à imposer une ponction sur les comptes bancaires et à évaluer les répercussions qui s’ensuivent », a fermement protesté M. Anastasiades lors d’un sommet rassemblant à Nicosie le président des Parlements nationaux des pays de l’UE. Cela a été décidé en dépit du fait qu’il y a eu « une surveillance inefficace du système bancaire en général », a-t-il poursuivi, selon le texte de son discours dont l’AFP a obtenu une copie.
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/04/22/97002-20130422FILWWW00609-chypre-dit-etre-traite-comme-un-cobaye.php

    • rouletabille rouletabille

      C’est tout à fait ca.
      Merci de votre complémentarité..j’ai mis cela ,mais en fait je dirais ok avec vous,des X on m’en veut ici et j’ai pas envie de sortir de ma sérénité.
      bravo brebis noire

      • tonmourage

        tes excuse j’en veut pas et tu contourne tes propos tu ne répond pas a la question a propos de lepargneur, de plus quelqu’un qui utilise le mot pd n’a certainement beaucoup d’estime pour eux ,enfin quand tu dis que tu est mon amis ??? mais moi je ne le suis pas ton amis, on n’es pas sur la face du bouc ,je crois surtout que tu dois être bien seule et que tu vient sur internet pour te trouver des amis virtuel ,ce message serras le dernier que je t’adresserais(à m qu’un jour de nouveau tu dépasse certaine limite ok )
        bon vent

  • tonmourage

    harry ,le modo à fait sont boulot il a retirer les propos de lepargneur et ne cherchais pas autre chose que de remettre en place certaine personne et tu n’étais pas obliger de relever cette incident qui ne se reproduiras plus de ma part.à bonne entendeur salut

    • Harry

      Les Etats-Unis préparent l’internement et l’élimination de millions d’individus ♫♫

      Des cercueils (pour trois) par centaines de milliers fabriqués en Chine sont acheminés vers les Etats-Unis.
      Il s’agit de décimer tous les dissidents pouvant mettre en danger la Fédération.

      Accrochez vos ceintures, on y va:

      http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/futurs-camps-de-concentration-vol-49524

      Bien garder à l’esprit pendant la lecture, lorsque le carburant va manquer (quelques jours à une semaine) comment les transports pourront se faire? Comment ces psychotiques vont évoluer lorsqu’ils n’auront eux même rien à bouffer et que la monnaie aura disparu? Combien de milliers, de centaines de milliers… ou de millions d’individus à charge devront être gardés ou éliminés?

      Aux fous!!!

  • voltigeur voltigeur

    Je viens d’arriver et je suis intervenue pour les « douches » en supprimant
    le com… les autres je n’ai pas eu le temps de les voir, mais franchement!!
    ça commence à bien faire! ♠♠
    Ce n’est pas une cour de récré, c’est un blog!! Merci Harry, je regarderais plus tard
    ces âneries, si quelqu’un ne s’en est pas occupé avant…

    • Harry

      Bon courage ♫♫

      @ Voltigeur

      LOL
      y a encore des douches à virer… et autres âneries.
      Y a quelques infos-docu interessantes dans cette page.
      Y en aura plus prochainement.

    • Harry

      Tous ces Couacs quelle plaie ♫♫

      LME est infesté par les perturbateurs
      C’est une méthode hélas répandue pour garder une apparence de commandement
      et d’expression de supériorité sur des tocards.
      Conseils Généraux, Mairies, Ministères, Hautes Ecoles [ENA!] et entreprises
      cultivent ces destructeurs, générateurs de conflits et intrigues pour leur plus grand plaisir.
      On ne sait pas qui fait quoi. Pas de contact interne.

      Paradoxal? Pas du tout. C’est antagoniste
      Une maladie laquelle s’installe comme un cancer pour détruire les gens et leur structure.
      En clair un suicide lent, programmé.

      ____________
      dl24 avril 2013 à 14 h 18 min
      c’est quand que les peuples se réveilleront, mais j’hallucine, ou vas ton, c’est quoi cette Europe de MERDE

      autre chose que de l’eau dans les douches.))vous avez la petite moustache sous le nez ???
      tu connais pas le savon?
      et toi tu te savonne sans eau ?? ne cherche pas a noyer le poison tes propos sont inamissible comme dab
      Pourquoi tu réponds ?c’est inadmissible ..

      tonmourage24 avril 2013 à 17 h 22 min

      explique moi ce que tu comprend dans la phrase de lepargneur quand il dis (**********et que tu approuve en répondant (bien vus)?? me prend pas pour un con ,je t’ai déjas dis ce que je pensais de toi avec tes commentaire à 2 balles si en plus il devienne raciste tu dépasse les bornes pour moi voilas tout
      rouletabille24 avril 2013 à 17 h 30 min
      perds pas mon temps ,au début je rigole ,mais la tu me fais de la peine ,tu cherches quoi ?
      En prison,loger,nourris,une douche ou deux par semaine,le Paradis bientôt en Grèce…
      Merci de votre complémentarité..j’ai mis cela ,mais en fait je dirais ok avec vous,des X on m’en veut ici et j’ai pas envie de sortir de ma sérénité.[sic]

      good night… and good luck

  • supermouton supermouton

    Pour simplifier l’affaire , on peut placer directement un grand barbelé au niveau de la frontière gGrecque… Tant qu’on y est, on peut aussi en coller un a l’est de notre hexagone, comme cela on sera débarrassés de cette escroquerie géante qu’est la nouvelle dictature autoproclamée a Bruxelles. Non ? vraiment pas ? ;-)

  • Yanne Hamar

    PETIT MANUEL DE GESTION DU BETAIL HUMAIN
    On retrouve le même mépris de l’humain.