La Californie n’est pas à l’abri d’un tsunami géant

Un véhicule de police passe devant un des nombreux panneaux d'avertissement en cas de tsunami, le 27 mars 2012 à Venice sur la côte californienne, Joe Klamar AFP

20minutes.fr/20minutes.fr – Un véhicule de police passe devant un des nombreux panneaux d’avertissement en cas de tsunami, le 27 mars 2012 à Venice sur la côte californienne, Joe Klamar AFP

CATASTROPHE – Plus de 250.000 personnes seraient submergées par un tsunami sur les côtes californiennes…

Plus de 250.000 personnes en Californie vivent dans des zones côtières susceptibles d’être dévastées par les flots en cas de tsunami dans cet Etat, situé à l’ouest des Etats-Unis et sujet aux tremblements de terre, affirme une étude du Centre américain de géophysique (USGS) publiée lundi. Selon cette étude des vagues de huit mètres ou plus pourraient toucher le nord de la Californie en cas de tremblement de terre de magnitude 8 dans la région.

«Les pertes de vie tragiques et les dégâts provoqués par les récents tsunamis catastrophiques ont mis en lumière la dangerosité des tsunamis», selon cette recherche, qui se réfère aux tsunamis de 2004 dans l’Océan indien et de 2011 au Japon. «Des preuves historiques et géologiques indiquent que la côte californienne a déjà vécu des tsunamis de cette ampleur et qu’elle est menacée par des tsunamis pouvant être créés par différents phénomènes», dont des tremblements de terre lointains ou proches.

267.000 personnes concernées

Le rapport de 60 pages qui accompagne cette étude, émis par l’Agence californienne de gestion des catastrophes (EMA), inclut des cartes détaillées montrant les côtes les plus à risque, de San Diego, au sud, à Los Angeles et Oakland, près de San Francisco. Au total, le nombre de personnes vivant dans des zones susceptibles d’inondations en raison de tsunamis atteint 267.000, tandis que 169.000 personnes supplémentaires travaillent dans ces régions. Le nombre de personnes dans ces zones peut même augmenter de manière très importante selon les moments de la journée, sur les plages touristiques par exemple.

Les tsunamis nés au large représentent un danger mineur car les vagues sont de taille moindre et les autorités ont le temps de déclencher des alertes au tsunami. Mais il y aurait un danger bien plus important en cas de séisme généré sur la zone de subduction Cascadia (…)

Lire la suite sur 20minutes.fr

11 commentaires

  • engel

    Tu parles d’un scoop!

    …Quand on vie sur une monstreuse faille en bord d’un ocean!

    De toute façon, ils en sont sûrs, un splendide héros sorti tout droit d’Hollywood les sauvera.

    • Maverick Maverick

      Tout n’est pas perdu! Déjà, on peut compter Donald, Picsou, les Castors Junior, et l’Homme de l’Atlantide parmi les survivants probables. Terminator est en inox, mais la natation c’est pas trop son truc … Steve Austin et Jaimie Summers ont de meilleures chances, et les Têtes Brûlées sont peinards de l’autre côté du Pacifique. Par contre, Pamela Anderson et David Hasselhoff vont avoir du mal à calmer les surfeurs de Malibu :)

  • Emy Emy

    je vois un volcan qui entre en éruption de la lave qui tombe dans la mer(c’est très beau a voir)
    feu + eau = tsunami
    un grand tremblement de terre et mega-tsunami
    toussas dans les jours qui viennent
    vous allez l’avoir votre scenario catastrophe.

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Hello Emy,

      Feu et eau n’est pas égale à tsunami.
      Le tsunami vient ou d’un séisme en fond marin, ou d’un effondrement de pans rocheux soit en fond marin, soit de flanc de montagne ou de volcan.

      En revanche je concède que l’écoulement de lave en bord de mer reste un spectacle surprenant (Hawaï).

    • labichedesbois labichedesbois

      le volcan est l’etna !!
      le grand tremblement de terre est le big one en californie !!
      le mega tsunami c’est el hierro qui s’effondre et qui envoie le tsunami vers new york !!

      • mani mani

        il ne faut pas croire que la France l’Angleterre et autres ne sera pas touché par ce tsunami, car un effet bande (comme au billard) peu ce faire.

        alors certes la vague serai largement moins considérable que celle qui frapperai new-york mais, ce n’est pas à exclure.

        J’en entend déjà qui vont rire héhéhé, mais ce phénomène d’effet bande peu se faire.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        J’ajouterais que le risque s’accroit avec la faible hauteur d’eau depuis le Nord du Golf de Biscay, tout le long de la Manche et la Mer du Nord !! Cette faible hauteur est susceptible de faire augmenté la hauteur de la ou des vagues du tsunami et ça, on l’oublie !

  • Le Gaulois libre

    La Californie n’est pas à l’abri des radiations nucléaires de Fukushima, et ça c’est pas une menace ni une hypothèse, c’est une certitude, mais comme pour la pollution du Golfe du Mexique, circulez ! Y a rien à voir, silence médias total.

    Pendant ce temps, tout un tas de guignols iront faire du surf sur des vagues radioactives, histoire de se maintenir en forme et en pleine santé…

  • laspirateur

    D’autre part Las Palmas représentent aussi une menace pour les côtes Européennes et Américaines de l’Atlantiques Nord, en cas d’effondrement de tout un pant de l’île Un super tsunami est garanti!