Des dizaines de milliers de manifestants en France contre l’accord sur l’emploi

Cette manifestation serait suivant les sources un véritable flop! Un ratage complet avec peu de mobilisation. Et là nous n’avons que le côté officiel de la chose, les véritables changements dans le domaine ne seront pas expliqués ouvertement, attendez-vous à du tragique, les dirigeants de ce pays ne sont de toute manière pas là pour défendre nos intérêts mais les idéaux financiers d’étrangers qui ne voient que par le portefeuille.

Manifestation contre l’accord sur l’emploi à Paris, le 5 mars 2013

Plusieurs dizaines de milliers de manifestants ont battu le pavé mardi à Paris et autres cités, à l’appel de la CGT, FO, FSU et Solidaires, épaulés par le Front de Gauche et quelques élus PS, pour appeler les parlementaires à ne pas adopter en l’état le projet de loi sur l’emploi, « l’accord de la honte ».

Selon la CGT et FO, plus de 200.000 personnes ont manifesté dans l’ensemble du pays, dans 175 cortèges, ce qui constitue un « véritable succès », selon elles. Le défilé parisien a rassemblé 9.000 personnes, selon la police, 30.000, selon la CGT.

« Tous les paragraphes de l’accord consistent à fragiliser les salariés, à remettre en cause le contrat de travail », a affirmé Bernard Thibault, numéro un de la CGT, au départ du cortège parisien de la place du Châtelet vers l’Assemblée nationale. « On veut influencer la réflexion des parlementaires. C’est un premier rendez-vous. On ne va pas laisser ce texte en l’état », a-t-il prévenu.

« Nous allons continuer notre pression sur les parlementaires », a renchéri Jean-Claude Mailly, numéro un de FO, qui, une première, manifestait en tandem aux côtés de son homologue de la CGT.

L’autre grande centrale, la CFDT, signataire de l’accord, était prise pour cible: « Avec FO et la CGT, sénateurs et députés, dites non à l’accord Medef-CFDT », scandaient les manifestants. « Régression sociale, ça suffit », « Ayraullande trahissent le peuple », lisait-on sur des pancartes.

Des parlementaires de l’aile gauche du PS étaient là: la sénatrice Marie-Noëlle Lienemann est venue dire son « soutien à ces organisations qui représentent plus de salariés que les signataires de l’accord. Un accord en absolu déséquilibre en faveur du patronat. Nous proposons de l’amender ».

« Je respecte l’accord conclu mais je ne serai pas un greffier. Je veux pouvoir rééquilibrer le texte », a abondé le député PS Jérôme Guedj.

Les leaders du Front de gauche étaient aussi présents. « On n’a pas élu des députés pour avaliser les écrits du Medef », a tonné Jean-Luc Mélenchon.

Le projet de loi sur « la sécurisation de l’emploi », transcription fidèle par le gouvernement d’un accord paraphé le 11 janvier par le patronat et trois syndicats – CFDT, CFTC, CFE-CGC- sera présenté au Conseil des ministres mercredi. Le débat à l’Assemblée s’ouvrira début avril en procédure d’urgence et se poursuivra au Sénat fin avril. « Début mai ce texte sera applicable », selon le ministre du Travail Michel Sapin.

Le gouvernement insiste pour que « l’équilibre » du texte soit maintenu. Il y va de la « crédibilité » de la méthode gouvernementale, a prévenu le chef de file des députés PS, Bruno le Roux.

« Députés, refusez de voter la loi du Medef qui démolit le code du travail », lançaient à Marseille, des salariés d’ArcelorMittal, des Moulins Maurel, d’Air France, Fralib, notamment. Bravant des bourrasques de vent mêlé de pluie, entre 4.000 (police) et 25.000 (syndicats) manifestants entonnaient: « on ne laissera pas le Medef faire la loi dans ce pays ».

A Lyon, entre 2.300 et 7.000 personnes ont défilé vers la place Bellecour. Des représentants d’entreprises comme Renault véhicules industriels brandissaient une pancarte dénonçant « l’accord de la honte ».

Article complet sur Boursorama.com

 

6 commentaires

  • Maverick Maverick

    Maintenant, CDI = Chômage à Durée Indéterminée .

    Et il a fallu un gouvernement de gauche pour que ça passe … Ite missa est (la messe est dite)

  • Bidule

    C’est à mourir de rire cette commedia dell arte, représentation donnée par le PS!

    Je pense qu’un parti n’a jamais pris autant de mesures allant à l’encontre du bien-être du peuple!
    C’est tellement fou que le peuple en est sidéré! Bouge plus!

    • domi26 domi26

      Faut dire aussi belle BIDULE que le peuple …… y’a bien longtempsssssssssssssssssssssssssssss qu’il n’a pas et qu’il ne bouge plus c’est justement ça qui devient GRAVE …… A QUELLE HEURE EST PROGRAMMER LE RÉVEIL DE LA FRANCE ??????

    • engel

      Et si on regardait l’histoire de la France!
      La plupart des décisions qui ont été prises contre le peuple, l’ont été par un gouvernement socialiste (Toutes les guerres, les conquètes coloniales, tirer sur les ouvriers etc…)!

      Ps : Enfin, les français semblent ne plus croire les centrales syndicalistes.

  • Bibidu13 Bibidu13

    C’est grave, à notre époque, d’avoir autant de moyen d’information, et de voir de tel décisions prise sans que le peuple bouge.
    C’est completement désolant.
    Tout le monde sera touché par cette modification du code du travail déguisée.
    REVEILLEZ-VOUS BORDEL!!!!!!

  • Musashi Musashi

    Tout va bien, tout se passe comme prévu .