Grèce: prospections d’hydrocarbures prometteuses

Le pays est à genou, il va pouvoir être exploité et pillé pour rembourser ses dettes! Elle est pas belle l’arnaque la vie?

Oil & Gas Exploration in Greece

Source de l’image: energytribune.com

Une société norvégienne d’exploration d’hydrocarbures, la Petroleum Geo Services, a annoncé mercredi avoir obtenu de très bons résultats préliminaires à l’issue d’une mission d’exploration de quatre mois en Grèce.

Ce que nous pouvons dire, c’est que la qualité des informations que nous possédons est très bonne et de ce point de vue…la recherche a été couronnée de succès, a déclaré Sverre Strandenes, vice-président of Petroleum Geo Services.

Il n’est pas encore temps de dire si nous avons trouvé du pétrole ou autre chose, mais nous allons communiquer les données aux industriels (pétroliers) pour procéder à une évaluation et voir de quoi il retourne exactement, a ajouté M. Strandenes au cours d’une conférence de presse dsans le port de Patras, dans l’ouest de la Grèce.


Le navire norvégien Nordic Explorer a regagné Patras mardi après avoir achevé sa mission de recherche en mer ionienne et au sud de la Crète pour le compte des autorités grecques qui cherchent désepérément des ressources énergétiques pour alléger la crise financière dans laquelle leur pays se débat.
La deuxième phase de ce projet consiste à traiter les données, a précisé M. Strandenes, ajoutant que les résultats seront probablement disponibles au troisième trimestre de 2013, ce qui permettra au secteur pétrolier de faire le point.

Les recherches ont concerné une zone de 12.431 kilomètres carrés.
Le groupe parapétrolier norvégien avait été choisi en septembre pour effectuer le relevé, après une mise en concurrence.
Par ailleurs, la Grèce, qui est inquiète des explorations effectuées par la Turquie voisine dans des zones que la Grèce considère comme faisant partie de son plateau continental, s’est adressée à l’Onu.
Lundi, le Premier ministre Antonis Samaras a annoncé avoir informé les Nations unies du fait qu’Ankara avait autorisé des explorations dans des zones au sud de Rhodes que la Grèce considère comme lui appartenant.
La meilleure façon de résoudre les problèmes est de respecter le droit international, a déclaré M. Samaras qui prévoit de se rendre en visite en Turquie en mars.

Source: Agence de presse via Romandie

4 commentaires

  • patte2jaguar

    D’après un article du réseau voltaire de l année dernière, il y aurait environ 9000 milliards de barrils sous les eaux territoriales Syriennes, Grècques, Turques et je me souviens plus trop les autres pays de cette région.
    Bref ce coin de la méditérannée est convoité…

  • zniavrou

    ahah

    je me souviens bien avoir laisse un commentaire a ce sujet, disant que la grece comme la sirye avaient bcp de gaz a exploiter…
    Je crois avoir lu que hilary clito avait deja negocie de gros contrats juteux pour ses heureux compatriotes en 2012 voir 2011.
    Splendide!!!

  • fotoulaver fotoulaver

    Dommage pour le peuple mais faut rembourser la dette.
    Promis si il en reste un peu on fera un geste, genre quenelle de 175.

  • Pic et Puce

    C’est pour cela que l’on endette un pays afin de le piller juste après…