Richard Branson lègue la moitié de sa fortune

© afp.

Le magnat Richard Branson est sur le point de donner la moitié de son immense fortune à des oeuvres de charité, révèle jeudi le Daily Mirror. Il rejoint ainsi le groupe de milliardaires qui se sont engagés à donner la moitié de leurs biens colossaux pour participer à l’organisation d’un monde meilleur.

La patron de Virgin Media et sa femme Joan ont suivi la démarche de Bill Gates – la fortune duquel pesant 47 milliards – et de l’investisseur Warren Buffet et ses 42 milliards en rejoignant le cercle très fermé des promesses de dons faramineuses du Giving Pledge.

Sir Branson et son épouse ont rédigé un testament dans lequel ils annoncent vouloir que l’argent de leur empire (estimé à 2,3 milliards d’euros) serve à créer « un monde sain, équitable et pacifique pour les générations futures ».


So cliché, so true
Richard Branson, quatrième homme le plus riche du Royaume-Uni, a ajouté que les biens matériels n’apportaient pas le bonheur. « La famille, les amis, la santé et la satisfaction ressentie après un geste positif, ça, ça compte. Heureusement nos enfants, qui seront nos principaux héritiers, sont d’accord avec moi sur ce point. La majorité de l’argent de Virgin Group et de nos sociétés sera investi dans des démarches qui aideront à changer le monde ».

Richard Branson a expliqué ce qui l’a poussé à réaliser que l’essentiel ne se trouvait pas sur un compte en banque: « Joan et moi avons vécu longtemps sur un bateau. Ce dernier a coulé et nous avons alors réalisé que la seule chose que nous regrettions était nos albums photos. Plus tard, notre maison londonienne a brûlé, réduisant en cendres tout ce qui s’y trouvait. L’an dernier notre maison dans les Îles Vierges a été ravagée par la foudre. Nous étions tellement soulagés que tout le monde s’en soit sorti que même les albums photos et les livres de bord perdus nous semblaient dérisoires ». « Nous espérons que notre promesse de dons aidera beaucoup de générations futures », a-t-il souhaité pour conclure.

Trois ans et quelques poignées de milliards de dons
En 2010, Bill Gates (Microsoft), son épouse Melinda et Warren Buffet créaient et rendaient publique leur campagne « Giving Pledge » (traduisez « Promesses de dons ») destinée à encourager les personnes les plus fortunées à léguer la moitié de leur fortune à des fins philanthropiques. En quelques mois, quelque 30 milliardaires avaient rejoint le cercle de ces donateurs atypiques.

Source: 7sur7.be

22 commentaires

  • nina

    Benji s’il vous plait

  • De l’arnaque, tout comme bilou, c’est juste pour éviter de payer des impôts dessus, bill ne paie au final que des impôts sur 5% de cette la somme, les 95% sont net d’impôt et ne sont de surcroit pas pour ces oeuvres de charité malgré ce qu’il en dit officiellement, tous des menteurs/voleurs, parlez d’eux ne fait remuer la merde.

  • Mundus Mundus

    Ces Philanthropophages lèguent leur fortune à des assos qui leur appartiennent où finalement l’argent dormira et fera des petits avec en prime une défiscalisation et une image d’humaniste de mes deux..Ils gagnent à tous les niveaux…une vaste escroquerie dont Bill Gates en est le pionner….Et cet escroc va être applaudi à travers le monde, ils doivent vraiment se fendre la gueule de la crédulité et naïveté du monde…pas un seul intellodébilo des plateaux TV pour divilguer ça.
    Qu’est ce qu’on peut quand des Grands criminels sont parés des attributs de bienfaiteur????

  • Maverick Maverick

    Cet argent risque de créer ou de renforcer, si ce n’est déjà fait, une ou plusieurs entités au pouvoir immense, non élues, bienfaitrices auto-proclamées et incontrôlables. Les Georgia Guidestones ne sont pas bien loin …

    • rouletabille rouletabille

      bof,ils ont les paradis fiscaux ou personne les emmerde ,ceux qui votent sont encore plus cons de croire que c’est des F Hollande ou autres minus qui vont les aider ,mais bon,TF1,le foot et autres trucages font le quotidien plaisant.

  • Musashi Musashi

    Comme quoi, on vous l’avait bien dit, les très riches sont importants au fonctionnement de l’économie, ce sont eux qui font vivre les plus pauvres.
    S’il vous fallait une preuve, en voilà une.

  • Umdugud

    Ouaiiis c’est ça, et ma grand mère elle est docker à Amsterdam. Le recyclage des ordures ont connait, merci! Faut’il rappeler que c’est Edward Bernays et ivy lee qui les premiers ont développés les relations publiques, tu sait ces gros mensonges qui arrivent à te faire prendre des vessies pour des lanternes. Bernays, lui, grand maitre et concepteur hors paire dans la manipulation des masses, avait réussit à faire passer dans l’inconscient collectif Rothschild, à moins que se ne soit Rockeffeler, pour un philanthrope bienfaiteur de l’humanité, alors que, tout le monde le sait aujourd’hui, ces deux lascars étaient des merdes intégrales. Ne vous faites pas les complices de la désinformation.

  • geedorah

    pour Branson c’est un testament, donc si il prend ses dispositions l’argent ira bien qqpart…
    après y a tjrs des charognards (genre les gosses une fois les parents morts) pour en détourner une partie (minimum)…

    j’pense que quand t’es multimilliardaire il peut arriver que tu te rende compte que « merde! j’arrive pas à dépenser mon fric quoi que je fasse » et que du coup tu te réveilles un matin avec l’idée géniale d’en donner une partie…

    c’est des sales types ok, mais même un sale type peut de temps à autre faire une bonne action…
    j’ai rien vu/lu qui les éclabousse sur ce point, et je veux y croire (pas à leur bonté hein, plus au don en lui même), ps: de tte façon il y a des chances que ça ne soit pas dénué d’intérêt