Six grandes enseignes retirent des produits à la viande

Au final on apprend quoi? Que tout le monde fait de la sous-traitance sans réellement savoir au final ce qu’ils vendent, qu’on peut nous faire manger tout et n’importe quoi, et que les journalistes sont ravis d’avoir un nouveau sujet qui fait un magnifique rideau de fumée pour éviter de parler d’autre chose! La meilleure alternative: oubliez les plats tout-prêts et n’hésitez pas à passer un peu de temps dans votre cuisine, (re)découvrez de véritables saveurs sans saturation en sel, conservateurs ou autres produits douteux, jouez avec les saveurs, pas besoin d’être un Masterchef pour bien manger!

Auchan, Casino, Carrefour, Cora, Monoprix et Picard ont retiré des produits Findus et Comigel de la vente, après la découverte en Europe de viande de cheval dans des plats au boeuf. /Photo prise le 8 février 2013/REUTERS/Suzanne Plunkett

PARIS (Reuters) – Auchan, Casino, Carrefour, Cora, Monoprix et Picard ont retiré des produits Findus et Comigel de la vente, après la découverte en Europe de viande de cheval dans des plats au boeuf, a annoncé dimanche la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).

Ces lasagnes, moussakas, hachis, cannellonis ou encore spaghettis bolognaises ont été retirés « du fait d’une non-conformité d’étiquetage quant à la nature de la viande », lit-on dans le communiqué de la FCD.

Des enquêtes ont été ouvertes à Paris et à Londres pour déterminer la chaîne des responsabilités dans la commercialisation de viande chevaline en provenance de Roumanie. Les autorités françaises et britanniques ont promis des sanctions.

« Les enseignes suivent avec la plus grande attention les investigations menées par leurs fournisseurs et attendent les résultats des enquêtes menées par les pouvoirs publics », poursuit le communiqué de la FCD.

L’enquête a mis en lumière un circuit compliqué de commercialisation de cette viande.

Findus, marque dans les produits de laquelle de la viande de cheval a été trouvée, se fournissait auprès d’une usine luxembourgeoise du groupe français Comigel, qui se fournissait elle-même auprès de l’entreprises française Spanghero.

Le circuit passerait en outre par un intermédiaire chypriote, qui avait sous-traité la commande à un autre situé aux Pays-Bas, qui se serait fourni auprès d’un abattoir et d’un atelier de découpe situés en Roumanie.

Spanghero s’estime victime de son fournisseur roumain et Findus France estime avoir été trompée et a annoncé qu’elle porterait plainte contre X lundi.

Source: Reuters

19 commentaires

  • Bidule

    Ils ne savent pas ce qu’ils vendent et nous ne savons pas ce que nous mangeons ..
    Tout va bien!

  • Bidule

    Retrouvons les plats de nos grands-parents…

    Potées, plats en sauces, légumes du jardin, pains perdus… c’est délicieux et tellement facile!

  • goulougoulou

    Cela ne m’étonne pas du tout…
    L’industrie alimentaire fait ce qu’elle veut en Europe et plus particulièrement en France, sous le faux prétexte d’éventuelles pénuries…
    Au fait ! Où est passée la viande des 50.000 vaches folles anglaises perdues ? … dans nos assiettes…
    > Mon médecin m’interdit les plats « cuisinés » et autres cochonneries vendues en supermarchés et ailleurs : l’alimentation étant responsable pour plus de 50% de nos « maladies », il serait enfin utile que les états aillent y voir de plus près, non ?
    > M’enfin, on sait bien que les gouvernements ne feront rien et que l’industrie agro-alimentaire fera toujours ce qu’elle veut. Quid les nanotechnologies appliquées à l’alimentaire…
    > Bref, le cancer pour tous à 45 ans !!!

  • robertespierre

    Lundi,des patates
    Mardi,des patates
    Mercredi,des patates…

  • Natacha Natacha

    Pauvres chevaux portugais !

    • Je crois plutôt qu’il s’agit de chevaux roumains.
      J’ai entendu qu’ils ont été tués après qu’on les ait interdit sur les routes alors qu’ils conduisaient des carrioles …

      • Natacha Natacha

        En effet, la fin des charrettes de foin :(
        La fin des fidèles compagnons des travaux des champs :(
        L’UE veut achever de détruire l’agriculture de subsistance, recomposée après la fin de l’ère soviétique, de petites exploitations autosuffisantes, pour les remplacer par d’immenses étendues qui serviront le business agroalimentaire et forceront toujours plus de Roumains à s’expatrier pour survivre !!

  • Christine

    Etrange qu’il n’y ait pas eu au moins un tel battage par les médias lorsqu’une dent humaine a été découverte une première fois en Août 2011 à Angers dans un steack haché :
    http://www.lepoint.fr/insolite/angers-une-dent-humaine-dans-un-steak-hache-09-08-2011-1361077_48.php

    la seconde fois en Septembre 2011 à Guérande dans une saucisse :
    http://www.francesoir.fr/actualite/faits-divers/guerande-couple-trouve-une-dent-humaine-dans-sauccisse-134388.html

    Tenterait-on de démontrer que tromper le consommateur sur l’origine animale du steack haché est beaucoup plus grave et alarmant que découvrir des dents humaines dans des denrées alimentaires dont le traitement journalistique de l’évènement n’a été qu’une boutade pour ne pas dire une franche rigolade ?…

  • nootrope12

    C’est la troisième fois que les roumains se font prendre à vendre du cheval à la place du boeuf, ensuite vu le nombre de sous traitants et dans quelles conditions arrive la viande (quelle qu’elle soit) à l’usine, rien n’est étonnant en fait.
    Perso j’évite tout plat préparé type bolognèse, y compris au restaurant (ils ont les mêmes fournisseurs et ne cuisinent plus rien).

    • voltigeur voltigeur

      Franchement est ce qu’un boucher digne de ce nom ne peut pas
      distinguer du bœuf et du cheval??

      • Chegoku Chegoku

        Pas si évident quand les pièces sont découpées. Même pour un boucher.

      • voltigeur voltigeur

        Et la couleur de la viande? celle de cheval est beaucoup plus rouge et moins
        persillée non?
        Pauvre chevaux qui nous aident depuis des milliers d’années………… :(

      • Chegoku Chegoku

        La couleur, ca dépend des morceaux. Et comme le boeuf circule souvent sous vide entre les industries (en pièces découpées) la couleur vire au marron.
        Et puis faut se mettre dans le contexte de travail à la chaine où 5000 morceaux de découpe défilent à l’heure devant l’opérateur. Boucher ou pas, à ce rythme, ça devient très compliqué.

      • Chegoku Chegoku

        J’oubliais, si tu trouves encore du boeuf persillé, tu me file l’adresse. En tout cas, ça devient vraiment difficile de trouver une viande bien grasse. Hier au resto, j’ai demandé l’entrecôte la plus grasse. Ils m’ont filé une australienne avec un sang blanc de graisse! C’est ce qu’ils avaient de plus gras.
        Ici en Belgique, on a le BBB (blanc bleu belge, un culard) sans la moindre graisse. Je trouve ça dégoutant et pourtant ça se vend bien.
        Le consommateur n’en voulait plus alors ils ont fait la viande maigre et sans aucun gout.
        Bon d’accord, en cherchant bien on trouve encore de l’Irlandaise, de l’Argentine (encore fut-elle à l’ancienne), de la charolaise peut être où de la blonde. Mais ça n’a plus rien avoir avec les bons morceaux d’avant.

      • Chegoku Chegoku

        Après vouloir ou non manger du cheval c’est relatif et propre à chacun. Moi ça ne me pose aucun problème, c’est juste que j’aime pas trop le gout de cette viande.
        J’ai pas moins d’affection pour une vache que pour un cheval. La vache me rend plus de services que le cheval dans le monde actuel.

      • voltigeur voltigeur

        Il y a longtemps que j’ai renoncé à la viande rouge, j’en achète pas souvent mais, chez mon boucher qui a
        des éleveurs de confiance selon les animaux. Agneaux de la Drôme ou de l’Aveyron par exemple
        Pour le bœuf……(vache?) je n’en mange plus depuis longtemps.
        Et tu as raison de la belle vraie viande, on en trouve de moins en moins!
        A force de vouloir plus et moins cher……voilà où nous en sommes réduit, à bouffer de
        la souffrance sur pattes.. et la viande n’est pas indispensable.
        Des amis dans les landes ont, par des circuits ultra courts de la viande de qualité.
        Les trois quart de la viande a parcouru la moitié de la planète, Australie, New Zélande etc..
        comment peut elle être bonne? sans compter les conditions d’abattage et de transport..

  • Maverick Maverick

    En attendant, cela fait apparemment quelques mois qu’on se posait des questions, en Angleterre. Chez nous, c’était silence radio …
    Et il ne manquerait plus que les chevaux en question viennent de la région de Tchernobyl !