Abeilles et agriculture : un malentendu politique (selon Syngenta)… !

Ils ne doutent de rien ces empoisonneurs…

Une pleine page dans Le Monde de ce samedi, payée par Syngenta, (ainsi que sur son site note de Fred) pour tenter de disculper cette société produisant des OGM, des pesticides et des insecticides, par rapport à une étude très sérieuse sur la disparition des abeilles, dont certains produits Syngenta semblent être la source. Il fallait oser !

Syngenta, soucieuse de l’environnement ! C’est nouveau, cela vient de sortir. Peut-être que Monsanto va faire de même ? Et Bayer aussi ? Et BASF ? On aura tout vu…  

Le Président du Conseil d’Administration de Syngenta met tout d’abord en avant le fait que Syngenta emploie 1.500 personnes. Sans doute pour menacer le monde politique de fermeture d’usines et de mise au chômage au cas où les pesticides et insecticides polluants l’environnement seraient interdits de vente…

Argument de poids en cette période de crise, mais pesant fort peu face à la disparition drastique des abeilles… Pour rappel, 100 colonies d’abeilles disparaissent chaque jour en France !

Et quand je lis les titres des articles publiés sur le net à propos de Syngenta, ce n’est pas très brillant… :

« Syngenta corporation faces criminal charges for covering up livestock deaths from GM corn » »Every year, Syngenta’s herbicide poisons ten thousands of people. »  »

La campagne «Halte au paraquat!» demande à Syngenta de cesser la production de cet herbicide hautement toxique et dangereux pour la santé. Cette campagne est soutenue par des organisations non gouvernementales, des syndicats et des scientifiques du monde entier.

«  »OGM : Syngenta accusé d’avoir menti. » »Atrazine: le poison de Syngenta. Interview inédite du professeur Tyrone Hayes. » »La mort des abeilles mobilise : Bayer et Syngenta mis sous pression !

«  »Le ministère de l’Agriculture a annoncé jeudi soir qu’il envisageait d’interdire le pesticide Cruiser OSR, du groupe suisse Syngenta, suite à la publication dans la revue Science d’une étude française attestant d’effets nuisibles du thiametoxam sur les abeilles. » »Abeilles: conclusions inquiétantes de l’EFSA sur l’impact des pesticides« .

Il faut que ces multinationales agro-alimentaires, ces trusts semenciers, ces lobbies industriels arrêtent de faire n’importe quoi, juste pour faire de l’argent. L’environnement et la biodiversité appartiennent à l’humanité et doivent absolument être protégés et légués aux générations futures.

Il faut aussi que le monde politique arrête d’être leur marionnette et leur permette tout. Le monde politique se doit de prendre ses responsabilités, protéger la population et l’environnement, et stopper l’éffondrement de la biodiversité, la disparition des espèces, la pollution des sols et la hausse des cancers.

Le principe de précaution doit être appliqué immédiatement au moindre doute, en attendant des études indépendantes, et des résultats dont personne ne pourra douter.

Terriens, il est temps d’agir…

Auteur : bem

Source : bembem.skynetblogs.be

Article relayé par : Fred de terresacree.org

11 commentaires