Poursuite des négociations chez Renault et PSA sur fond de tension

La bonne nouvelle: les 8000 employés de PSA ne vont pas prendre pour l’instant le chemin du pôle-emploi le plus proche, mais le déni est toujours présent et pour l’heure, peu sont ceux qui reconnaissent ouvertement qui est à l’origine de ces licenciements…

Des employés de différentes industries (Sanofi, Faurecia, Goodyear, Candia) rassemblés le 29 janvier 2013 devant le ministère du Travail à Paris

Les salariés de Renault et de PSA se sont mobilisés mardi dans leurs usines et dans la rue pour contester les projets des groupes automobiles en cours de négociations, tandis que la restructuration de PSA a été suspendue par la justice pour défaut d’information de sa filiale Faurecia.

Chez Renault, les discussions portent sur un accord de compétitivité, chez PSA sur les plans de sauvegarde de l’emploi (PSE) à Rennes et Aulnay-sous-Bois, usine dont la fermeture est prévue en 2014 et où le climat reste tendu. A l’arrêt pendant dix jours, l’usine a rouvert lundi matin dans une ambiance électrique, avec le renfort de plus de 200 cadres. Mais sa chaîne de production était presque entièrement immobilisée mardi par la grève.

Une partie des grévistes d’Aulnay, 444 selon la CGT, se sont rassemblés mardi devant le siège parisien de PSA pour dénoncer « des négociations qui n’avancent pas », avant de rejoindre des salariés d’autres entreprises en crise pour un rassemblement devant le ministère du Travail.

La gestion de la fermeture de Melun-Sénart, site que PSA a fermé en 2012, où les départs s’étaient faits sur la base du volontariat et via des reclassements internes, a été présentée par la direction comme un « succès » et un modèle pour les sites de Rennes et Aulnay. Néanmoins 70 salariés de Melun-Sénart ont décidé de saisir la justice.

Pour 8.000 salariés touchés par la restructuration, la négociation a débouché mardi sur des avancées: allongement du dispositif congé Seniors, doublement de la durée de compensation dans le cas d’un écart salarial entre PSA et un nouvel employeur, amélioration des aides liées au projet professionnel et au congé de reclassement.

Des salariés en grève sur le site PSA d’Aulnay-sous-Bois, le 28 janvier 2013

Entre mai 2012 et mi-2014, 11.214 suppressions de postes sont envisagées chez le premier constructeur français, dont 3.000 à Aulnay et 1.400 à Rennes.

« La direction fait bouger les curseurs », mais « la globalité (des propositions) mérite d’être améliorée et la décision de signer ou non reviendra aux salariés », a résumé Franck Don (CFTC).

Les négociations se sont poursuivies malgré la décision de la cour d’appel de Paris de suspendre la restructuration. L’exécution du plan devrait être décalée, et sera possible dès que les représentants des salariés de Faurecia (filiale de PSA) auront été dûment informés et consultés sur la réorganisation prévue dans la branche automobile de PSA, et sur les impacts éventuels sur l’équipementier, qui fournit le constructeur.

Débrayages chez Renault

Chez Renault, des débrayages ont eu lieu parfois avec routes bloquées et feux de palettes, notamment à Flins, au Mans, à Douai où environ 1.000 employés ont débrayé dans la journée. Ils étaient environ 200 à Sandouville (Seine-Maritime), site sur la sellette en raison de la faiblesse de l’activité.

Les syndicats voulaient peser sur les négociations en vue d’un accord de compétitivité souhaité pour la mi-février par la direction.

Le projet porte notamment sur la suppression de 8.260 emplois en France d’ici 2016, ainsi qu’un gel des salaires en 2013, une refonte des comptes épargne-temps et des mobilités obligatoires entre les sites. Ces points ont été débattus mardi, de même que les propositions des syndicats.

La direction conditionne la non-fermeture de site et l’absence de licenciement à la signature de l’accord et une évolution du marché européen, qui permettraient « d’augmenter le volume de production des sites français de 180.000 véhicules (100.000 véhicules liés au renouvellement du plan gamme de Renault et à l’effet marché, et 80.000 véhicules en provenance des partenaires) pour le porter à plus de 700.000 véhicules », contre environ 530.OOO en 2012.

« Le chantage de la direction persiste », a réagi la CGT dans un communiqué mardi soir, estimant qu' »aucune négociation n’a été possible » car « la direction a demandé aux syndicats +d’acter et d’accompagner+ ses décisions ».

« On espère voir évoluer ces chiffres, mais on n’a pas la définition précise de ce que constitue le plan de gamme comme on le souhaite », a commenté Dominique Chauvin, de la CFE-CGC. FO évoque des « points bloquants », comme les mobilités que la direction souhaite rendre obligatoires.

La direction de Renault fait une distinction entre l’accord de compétitivité en cours de négociation et l’accord national sur la sécurisation de l’emploi signé le 11 janvier par des partenaires sociaux: le premier est « un ajustement structurel », le second est « conjoncturel ».

Source: Boursorama

18 commentaires

  • nostress nostress

    les syndicats en france , ne sont pas un contre-pouvoir , Mais bien le pouvoir des oligarchies financiére, c’est une comédie un Semblant de démocratie , le Shéma est bien la fermeture Intégrale de nos grande Usines de production en france .
    les oligarches veuelnt une chose une france en soumission , avec 30% de chomeurs acceptant n’impote quel travail peut retribuer = produire plus , pour pas cher .

  • nostress nostress

    c’est l’Anémie progressive de nos EX sociétés-libre .

    STOP A L’EUROPE

  • nicko nicko

    L’ancien Premier ministre socialiste Michel Rocard plaide dans le Journal du dimanche pour un « ralentissement » dans la réduction des déficits, une réduction du temps de travail et un départ à la retraite à 65 ans.Il y a le feu », affirme Michel Rocard dans un entretien. « Regardez où en sont les moteurs de la croissance. La consommation est en panne à cause du chômage, l’investissement aussi puisque les perspectives sont nulles, les exportations sont en berne car l’Europe est en récession et la dépense publique est contrainte par l’objectif de réduire les déficits. »

    Pour l’ancien chef du gouvernement (1988-1991), âgé de 82 ans, « aussi longtemps que nous n’aurons pas fait accepter à nos partenaires européens un ralentissement dans la réduction de la dette, nous serons sous contrainte ».http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/27/rocard-retraite-65-ans-reduction-temps-travail_n_2560650.html

    • dan1

      Eh Michel Rocard,pourquoi la consommation est-elle en panne ? Ca ne serait pas un peu parce que les gens n’ont plus les moyens de consommer vu que le pouvoir d’achat est quasi nul.

  • robertespierre

    Acheter une voiture neuve
    alors qu’on ne peut plus rien réparer soi-même
    alors que les ingénieux ingénieurs se sont ingéniés à ce qu’aucune pièce ne soit interchangeable
    que trop longtemps les pièces détachées coûtaient la peau du cul
    Les prix :j’en parle même pas

    Plutôt crever

    • 195402

      c’est clair; j’ai jamais roulé qu’avec des bagnoles d’occaz,ou cadeaux , là c’est un espace renault série 1 1991,qui « paye pas de mine » mais qui fonctionne nickel; avec toutes leurs manipulations et interdits et culpabilisations etc etc on arrive à la fin de l’ère des voitures que l’on pouvait pratiquement réparer soi-mème, avec les copains,et les copines , les gamins et la musique, le barbecul etc etc ; quant aux prix des caisses d’aujourd’hui, je sais que c’est hyper cher , et je n’ai ni les moyens de le faire ni surtout l’envie de leur donner un centime à ces bandits !!!

      • Je suis en Citroën ZX de 1995, aucune électronique, tout de réparable soit même, et aucune panne, que demander de plus? Elle m’amène d’un point A à un point B, c’est tout ce que je lui demande, j’ai pas choisi la caisse en vue de flatter mon orgueil, m’en fous de ça personnellement!

      • .Anakin-Skywalker .Anakin-Skywalker

        moi aussi je suis an ZX !! de 95 elle est injection mais aucune panne ! les quatres injecteurs on : 187 000 km !!!

        ça c’est de la bagnole !!! moche mais comme tu dit elle fait son job .

  • le chat

    pour les 3 derniers com :

    la voilà LA solution; construire direct des bagnoles de 10, 15 ou 20 ans…
    plus de problèmes mécanique, d’électronique … et c’est pas cher… nawak !!!
    la zx de 95, ya bien un con (un sacré même) qui l’a acheté neuve ;non ?
    t’es chanceux c’est tout, j’en connais qui ont eu que des emmerdes avec cette caisse. de plus t’es même en train de flatter ton ego avec tes excellents choix de vie.
    vive la zx modèle 95 !!! et toi, par la même occasion…mais je m’en fou des bagnoles hein.

    j’ai travaillé 6 mois dans une usine renault, je crois qu’il y a pas pire comme abrutissement a très court termes et on peut généraliser ça a toutes les usines de productions.
    aujourd’hui les Français ne veulent plus de bagnoles FR, et veulent du tank teutonique, c’est du bon, du lourd, du qui en pête, et du qui se revends bien …… un peu comme les ZX en 95 .
    lors de la généralisation des caisses électriques, a hydrogène ou je sais pas quoi ; tu rouleras avec une allemande 2002 mazout qui a passer aux travers de toutes les emmerdes et tu y trouvera plein de qualités.

  • le chat

    pour l’histoire;
    je roule en occas anglaise de 2000, la marque qui a été racheté par les indiens.
    j’ai pas payé cher et j’aime cette marque, c’est pas pour l’ego, ni pour flatter mon cul sur des fauteuils en cuir.
    j’aime la forme, l’esprit, l’histoire, le savoir faire qui s’en dégage .
    mais je peux t’assurer que je rencontre des monceaux de crétins par jour qui me font chier par méchanceté, par envie, par jalousie sans connaitre un poil de ma vie.
    tous ça a cause d’une chouette bagnole a pas chère qui m’amène du point A vers le point B.
    j’aime les bagnoles… certaines bagnoles,
    comme j’aime certaines architectures.

  • .Anakin-Skywalker .Anakin-Skywalker

    une chose est sur Renault et Peugeot ne peuvent pas payer des gens à rien faire si ça se vent plus ça se vent plus point .

    la famille Peugeot est milliardaire certes mais c’est pas une raison pour tout perdre en quelque mois en payant les gens à rien faire !!!

    sinon à quoi ça sert de devenir milliardaire ??? tout ces gens ont une très grande tendance à oublier que la main qu’ils mordent les a nourries un paquet de temps et même très bien nourrie !!!