Vidéo en ligne: Orange est monté à 100% au capital de Dailymotion

Le logo de Dailymotion

Le groupe France Télécom-Orange a annoncé vendredi à l’AFP être monté à 100% dans le capital de Dailymotion, la plateforme française de vidéo sur internet qu’il détenait déjà à 49%, et sur lequel il pouvait exercer une option de rachat total dès 2013.

« Nous confirmons la montée à 100% », a indiqué un porte-parole, au lendemain d’une information en ce sens du Journal du Net, sans ajouter plus de détails.

En janvier 2011, Orange avait signé avec Dailymotion un accord prévoyant dans un premier temps la montée au capital de l’opérateur à hauteur de 49% (pour quelque 60 millions d’euros), ainsi qu’une option permettant d’atteindre 100% en 2013, avec l’arrivée éventuelle de nouveaux partenaires industriels.

Orange avait déjà indiqué qu’il souhaitait exercer cette option.

Vendredi, une source proche du dossier avait indiqué à l’AFP qu’Orange était actuellement à la recherche d’un partenaire américain pour se partager le capital de la plateforme qui délivre deux milliards de vidéos par mois.

« D’ici la fin du premier semestre 2013, Orange devrait avoir trouvé un actionnaire américain. Il redescendra ensuite au capital, et selon l’identité de cet actionnaire, il décidera de la part qu’il garde dans Dailymotion », avait indiqué cette source.

Un total de 50 millions d’euros ont été investis dans Dailymotion depuis 2006, lors de trois tours de table successifs, par les fonds d’investissements Advent Venture Partners, Partech International, Atlas Venture et Indivest Partners, ainsi que par le Fonds stratégique d’investissement (FSI).

A l’époque, l’accord prévoyait une valorisation de Dailymotion comprise entre 120 et 200 millions d’euros en 2013, en fonction notamment de sa rentabilité.

Dailymotion, qui n’est pas coté, ne communique pas ses résultats financiers.

La société compte un total de 150 salariés. La France représente environ 15% de son activité, les Etats-Unis représentant son premier marché et son principal bassin d’audience, et donc son principal axe de développement.

Source: Boursorama