Niger : les forces spéciales protégeront les mines d’uranium d’Areva

Le commandement français des opérations spéciales va envoyer des commandos et du matériel pour protéger les sites miniers d’Areva au Niger. Du jamais-vu.

Le site minier d'Arlit exploité par Areva au Niger, attaqué par Aqmi le 16 septembre 2010. Quatre otages français sont toujours détenus.

Le site minier d’Arlit exploité par Areva au Niger, attaqué par Aqmi le 16 septembre 2010. Quatre otages français sont toujours détenus. © Issouf Sanogo / AFP

De manière très inattendue, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a donné son accord en début de semaine à une innovation majeure : dans un délai très rapide, le COS (commandement des forces spéciales) viendra renforcer la sécurité des principaux sites d’exploitation d’uranium de l’entreprise française Areva au Niger, à Imouraren, ainsi qu’à 80 kilomètres de là à Arlit, où cinq des actuels otages français du Sahel avaient été capturés par la katiba du chef radical islamiste Abou Zeid en septembre 2010.

Jusqu’à présent, les forces spéciales françaises ne participaient pas directement à la sécurité d’intérêts privés. Des fusiliers marins n’appartenant pas aux unités de commandos marine intégrées au commandement des opérations spéciales participent néanmoins à la sécurité de navires – notamment des thoniers – naviguant dans les zones infestées de pirates, dans l’océan Indien et dans le golfe de Guinée.

Facteurs de risque accrus

La décision d’accorder la protection des forces spéciales à Areva a été prise à la suite de la tentative de sauvetage ratée de l’otage de la DGSE Denis Allex en Somalie, mais aussi après la prise d’otages d’In Amenas en Algérie. Les autorités françaises sont persuadées que ces deux événements s’ajoutant au lancement de l’opération Serval au Mali ont considérablement accru les facteurs de risque sur les installations françaises, y compris industrielles et minières, dans la région.

L’extraction d’uranium au Niger est absolument stratégique pour Areva, aussi bien pour l’alimentation des centrales nucléaires françaises que pour la vente de cette précieuse matière à ses clients étrangers. Facteur aggravant, selon le gouvernement français et l’entreprise : elle doit accroître son personnel de façon considérable pour exploiter une nouvelle mine, ce qui fera passer ses effectifs de 25 personnes à plus de 300.

La victoire d’EPEE

Voici plusieurs mois que les principales entreprises françaises de sécurité privées, qui emploient essentiellement d’anciens militaires, lorgnaient sur le juteux contrat qu’Areva se préparait à passer. Il s’agissait, selon nos informations, de remplacer la société actuellement chargée de ce contrat de protection, EPEE, que dirige Jacques Hogard. Un appel d’offres avait été lancé par la direction de la protection du groupe Areva, que dirige le général Jean-Michel Chéreau. Selon nos sources, ni le gouvernement français ni l’entreprise n’avaient fait valoir de grief à l’égard d’EPEE après l’enlèvement de ses employés à Arlit. Toutes les entreprises de la place attendaient l’ouverture des enveloppes de l’appel d’offres, auquel les sociétés Amarante, Eris, Géos, Opos, Risk & Co, Scutum Security First, entre autres, avaient répondu. Le marché visait à fournir, pour 4 millions d’euros par an, seize personnels de sécurité français expatriés, destinés à encadrer des équipes locales… Un bon connaisseur de ce dossier nous a précisé qu’Areva entendait faire réduire les coûts de ces prestations, mais que plusieurs entreprises soumissionnaires intégraient la reprise des personnels d’EPEE dans leurs propositions.

Confirmation de la Défense

À la suite de l’enlèvement des employés d’Areva, la société EPEE avait fait savoir que la sécurité d’Areva sur place devrait être renforcée par des forces militaires nigériennes et des forces spéciales françaises. C’est la solution que le gouvernement de François Fillon avait refusée et que celui de Jean-Marc Ayrault vient d’accepter. Une analyse de la situation régionale a fait valoir que l’évolution globale de la situation sécuritaire dans le Sahel nécessite une vigilance accrue dans toutes les installations sensibles employant des expatriés. Les forces spéciales françaises n’interviendront pas gratuitement, et Areva se verra présenter une facture, sans doute assez salée. Contactée le 23 janvier, EPEE n’a pas rappelé Le Point. Mais verra sans aucun doute son contrat renouvelé. Areva nous a dit « ne pas répondre aux questions relatives à sa sécurité ». Une source au ministère de la Défense a confirmé l’envoi de forces spéciales au Niger pour sécuriser les sites d’Areva, mais s’est refusée à toute autre précision.

Source: lepoint.fr

22 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    L’armée française étant officellement une armée privée j’espère que Areva va payer la facture.

    • rouletabille rouletabille

      HAHAHAHAHAHA,j’en peuplus HAHAHA.
      L’armée officielle tire à blanc
      les privés sont des PRO ,ces mec tirent pour du vrais,même que c’est la seule chose qu’ils savent faire contre des femmes,des enfants,des désarmés,.Ils compensent ainsi l’amour qu’ils n’ont pas eut ,voir ces mec scotcher à leur armes débiles au service des corrompus,pas payés ils tirent quand même,c’est pathétique.

  • Tesla

    nous y voila !!! le fric le fric et ce putain d’uranium qui a créer le cancer !!! car au moyen âge le cancer n ‘existait tout simplement pas .

  • RIO

    je vais déposer plainte contre l’armée française , en tant qu’agent de sécurité PRIVÉE , on me vole mon boulot !!!! xD

    • rouletabille rouletabille

      Ha si l’armée vole pour mieux tuer avec des Pros on porte plainte ,Ton rendement est meilleur en tueries ?

    • walter kurtz walter kurtz

      Si tu es agent de prévention et de sécurité ,en france,ta carte pour travailler t’a été délivrée par le préfet.
      Donc par le représentant de la république.
      Un conseil si tu veux travailler , ne va pas déposer ta plainte .

      • rouletabille rouletabille

        je vous cite cher KURTZ

        Si tu es agent de prévention et de sécurité

        C’est un job ?
        je veut dire au MALI en LIBYE en SYRIE ?

        en France on a des mec aux Péages ,aux stationnements,aux alcool test ,c’est PAS les memes ?

  • Bidule

    *** HS ***

    AURIONS-NOUS OUBLIÉ FUKUSHIMA?

    Encerclons les lieux où se prennent
    sans nous les décisions pronucléaires

    http://www.chainehumaine.org/

    Depuis deux ans que dure la catastrophe de Fukushima, la France n’en a tiré aucune leçon. Malgré sa promesse de réduire la part du nucléaire, François Hollande n’a pris aucune mesure dans ce sens. Le ’’débat’’ sur l’énergie va déboucher sur une loi qui nous engage dans la durée : si nous restons sans rien faire, le dogme pronucléaire ne sera pas remis en cause ! Accepterons-nous que notre avenir continue à être hypothéqué par des décideurs irresponsables ?

    C’est le moment de faire une démonstration de force et de montrer notre détermination face aux lobbies de l’atome :
    ENCERCLONS LES LIEUX A PARIS OÙ SE PRENNENT SANS NOUS
    LES DÉCISIONS SUR LE NUCLÉAIRE !

    L’année dernière, nous étions 60 000 à former une chaîne humaine de Lyon à Avignon. Le 9 mars à Paris, frappons à nouveau un grand coup ! En nous mobilisant massivement, nous forcerons le gouvernement à prendre en compte les interpellations qui lui sont adressées depuis des mois.

    1.000.000 de participants aussi?????

    • rouletabille rouletabille

      les FRANÇAIS GRANDES GUEULES VOTENT contre l’Europe…plus con t’est pas Français,hahah

      Il y en a qui votent pour le mariage des HOMOS.
      ILS VOTENT ,ils votent et voteront encore .hahahaah

      ILS y en qui font GRÉVE .
      Il existe des Français qui sont Français mais pas un peut,ce sont des VRAIS de VRAIS de souche en Europe ils se croient chez eux ,étranges avec LE PEN avec sa gamine héréditaire aux yeux bleus d’aryenne ,JEANNE au secours,non ok .FOUTRE les étrangers dehors,ceux qui sont malades et profitent ,OK,commençons par FABIUS,pas Francais ou si peut,l’autre olibrius BHL idem et si on continue ,ajoutez des noms,pas de risques,ce sont TOUS des délinquants

  • BlueMan

    En complément, voyez « Niger, la bataille de l’uranium«  dénonçant les méthodes d’Areva :

    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=4935

  • Bar Llugara

    Vous êtes mauvaise langue, je suis sûr que c’est uniquement pour protéger les ressortissants français qui travaillent là-bas…
    hu hu hu :-D

    Désolé, je suis d’humeur taquine ce soir…je me sens même un poil moqueur en fait.
    ;-)

  • nicko nicko

    pour rester dans le domaine du nucléaire je viens de visualiser cette courte mais plausible vidéo sur la sécurité du nucléaire français (mais pas que)face au risque tornadique https://docs.google.com/file/d/0B5qWKOVdnriNR1BXbGxJUmd3YTA/edit?pli=1 cette vidéo est tirée d’un commentaire de l’article http://gen4.fr/2013/01/2007-premonition-catastrophe-fukushima-daiichi.html tout aussi intéressant.