Dans 48 h, le zoo de Naples ne pourra plus nourrir ses animaux

© epa.

La crise financière ne touche pas que les Italiens. Ainsi, le zoo de Naples ne sera plus capable de nourrir ses pensionnaires d’ici 48 heures…

Les gardiens du zoo de Naples, dans le sud de l’Italie, ont expliqué que dans deux jours, les réserves seront vides et que les 300 animaux (tigres, girafes, éléphants…) ne pourront plus être nourris, risquant de mourir de faim. Le zoo a été déclaré en faillite en 2011, mais depuis rien n’a été fait pour sauver le parc et ses animaux.

Certes, des administrateurs d’urgence sont intervenus afin que les animaux soient soignés, mais leur mandat se termine le 31 janvier. Et de toute façon, la situation est déjà catastrophique puisque d’ici 48 heures, les animaux ne pourront plus être nourris.


S’il n’y a pas de nouveaux propriétaires d’ici mercredi, les 70 membres du personnel seront également licenciés. Une société d’investissement a pourtant fait une offre pour racheter le zoo, mais le tribunal des faillites n’a pas encore approuvé cette proposition.

Parmi les résidents du zoo, on trouve des léopards, des ours bruns, des éléphants, des zèbres, des autruches, des antilopes et des tigres, etc. Le zoo a ouvert ses portes en 1949. A son apogée dans les années 1970, Edenlandia était considéré comme le meilleur zoo du pays.

Source: 7sur7.be

4 commentaires

  • engel

    Y qu’a les lacher dans le parlement, le jour de session!

  • switch

    c’est quoi les références humaines pour être déclaré « le meilleur zoo  » ?
    je ne vois aucune gloire à emprisonner des animaux et les priver de leur élément naturel : la liberté.
    même en leur offrant une nourriture abondante ou une cage un peu plus grande que d’autres zoos.
    enfermer des animaux dans des cages est un acte méprisant et mieux vaut pour ces êtres d’être euthanasiés que transférés dans d’autres cages ailleurs car le souci financier existera dans tous pays puisque nous sommes à l’aube de la guerre.

    • Bidule

      Tout à fait d’accord (sauf s’il s’agit de sauver une espèce.. et encore!).

      Pour son petit plaisir, l’homme, cet animal supérieur, se permet tout!