Au Canada, une chef amérindienne fait une grève de la faim pour sauver les Premières Nations.

Elle dort dans un tipi, se chauffe avec un petit feu et boit du bouillon de poisson pour garder des forces: la chef Theresa Spence campe devant le parlement canadien à Ottawa et observe une grève de la faim depuis le 10 décembre, inspirant une vaste contestation chez les autochtones.

Elle refuse de s’alimenter tant que le Premier ministre Stephen Harper ou le Gouverneur général David Johnston – qui représente la reine Elizabeth II dans cette ancienne colonie britannique – n’accepte pas de la rencontrer.

Chef de la tribu des Attawapiskat, dans le nord de la province de l’Ontario, Mme Spence s’est installée sur une petite île sise au milieu de la rivière qui traverse Ottawa pour dénoncer les conditions de vie des 1,2 million d’autochtones du pays (Amérindiens, Métis et Inuits).

Son combat est rapidement devenu l’emblème du mouvement de défense des droits indigènes « Idle No More » lancé il y a un mois par quatre jeunes Amérindiennes.

A l’image des manifestations organisées à travers le Canada vendredi, mais aussi à Londres, en Egypte, et aux Etats-Unis, Theresa Spence a inspiré des dizaines d’autochtones canadiens réclamant le respect des traités signés par leurs ancêtres avec les envahisseurs britanniques.

« La chef Theresa Spence n’est pas seule », lance le Grand Chef de la Nation Nishnawbe Askim Harvey Yesno. « Les indigènes de tout le pays soutiennent ses efforts pour ramener autour de la table de discussion les partenaires des traités. »

Les trois partis d’opposition à la Chambres des communes, Greenpeace, mais aussi le syndicat des postes ont officiellement affiché leur soutien à la grève de la faim de Mme Spence.

La fronde a été déclenchée par l’adoption récente d’une loi permettant aux Amérindiens, Inuits et Métis de vendre certains de leurs territoires à des non-autochtones, explique Tanya Kappo, l’une des fondatrices d' »Idle No more », estimant qu’un tel développement pourrait signer la fin du mode de vie traditionnel des premiers peuples d’Amérique du Nord.

« Fin d’une manière de vivre »

« Ce sera la fin (…) d’une manière de vivre possible uniquement dans les réserves », explique-t-elle à l’AFP. « Par exemple, les langues indigènes ne sont parlées que dans les communautés autochtones et si ces dernières disparaissent, ces langues disparaîtront », avertit cette étudiante en droit.

Selon Mme Kappo, il ne fait aucun doute: « le gouvernement essaie d’assimiler les Indiens » dans la société canadienne. « On essaie de nous enlever le peu qui nous reste », assène-t-elle.

Le Canada compte plus de 600 réserves, créées par sanction royale en 1763. Les règles entourant la vie de société ou le droit du sol dans ces territoires autonomes découlent de la Loi sur les Indiens de 1876. Mais beaucoup estiment que cette loi, jugée paternaliste, est à l’origine de nombre de problèmes dans les réserves.

En réponse, Ottawa a assoupli les règles pour permettre aux tribus de louer une partie de leurs terres. La loi amendée apporte ainsi plus de flexibilité aux Premières Nations « pour tirer profit des opportunités de développement économique ».

Mais, s’inquiète Tanya Kappo, « comment pouvons-nous lutter contre le développement dans nos communautés quand nous sommes si pauvres ? »

Le ministre fédéral des Affaires autochtones John Duncan, qui a exprimé ses craintes pour la santé de Mme Spence, a déjà proposé de la rencontrer. En vain. Le gouvernement canadien insiste: ce sont les autochtones eux-mêmes qui ont demandé un tel amendement.

Quant au Gouverneur général David Johnston, il a refusé de la rencontrer, arguant que l’affaire était trop politique.

En attendant un signe de M. Harper, elle assure qu’elle est prête à mourir pour sa cause. Et Mme Kappo s’inquiète: si la chef décède, « je suis très inquiète de voir comment les Premières Nations réagiront » conclu-t-elle.

Ce qu’il y a dessous et qui n’a pas été dit dans l’article ci-dessus.

Elle a tout à fait raison et je la soutiens, car elle défend ainsi le peu qui reste d’un patrimoine culturel et ethnique, d’une civilisation appelée Première Nation, ce n’est pas pour rien, qui a déjà subi une très lourde détérioration lors de la colonisation. Ce que tente le gouvernement, est de permettre aux non autochtones plutôt de entreprises comme BP de voler les autochtones pour qu’ils vendent au rabais leurs terres, dans le seul et unique but dans exploiter le sous-sol soi-disant riche en hydrocarbures et autre gaz de schiste. Ne laissons pas faire le même saccage que ce que l’église a fait en Amérique Latine et du Sud.

Chef Th. Spence , Iya hemaca conze ,  ikpataya, iyopa stake.

 

Dernière info :  Cette affaire suscite pas mal de remous et elle est en passe de devenir le combat de toutes les Nations Amérindiennes, du Canada et des Etats-Unis, d’ailleurs un conseil spécial des Nations doit se tenir prochainement, un soulèvement général n’est pas à exclure car le ton monte dans les réserves et une crise identitaire anime bon nombre, face au mépris des Terres.

32 commentaires

  • Natacha Natacha

    Je partage et soutiens.

  • morpheus morpheus

    Il faut aider tous les peuples qui vivent en harmonie avec la nature, c’est essentiel!
    J’ai vécu pas mal de temps en amazonie avec les amérindiens, je connais leur histoire, leurs valeurs, et leur sagesse; ils sont admirables!
    Mais la derniere phrase de cet article me trouble…
    Qu’a fait quelle église en amérique latine?

    • morpheus morpheus

      Pour que les choses soient claires, et qu’on ne me reproche pas de « precher pour ma paroisse », je tiens à signaler que je suis moi même bouddhiste.
      Mais je voudrais éclairer tous ceux dont la culture historique se résume aux téléfilms et à Fernand nathan de se demander pourquoi les amérindiens sont encore, contrairement aux états unis et au canada, une écrasante majorité de la population dans beaucoup de pays en amérique du sud, et pourquoi les sud-américains (y compris Hugo Chavez) sont les peuples les plus catholiques au monde.
      Je vous conseille de visionner cette conférence, pas entiere si vous n’avez pas le temps car elle dure deux heures, mais à partir de la 8eme minute pendant un petit quart d’heure.
      http://www.dailymotion.com/video/xrqrm0_marion-sigaut-les-lumieres-un-antihumanisme-marseille_news

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Aurais-tu oublié la christianisation dès le début de la colonisation. Et toutes les ethnies qui ont été massacrées parce qu’elles ne voulaient pas se convertir et dès lors traitées d’hérétiques jusque dans leurs langues, leurs cultures.
      Fatalement que les populations actuelles soient très croyantes dans le catholicisme, elles résultent de traitrises, de manipulation entre les peuples, d’un nettoyage ethnique, ajouté à cela l’entretien de la peur de l’enfer en abusant de la crédulité de l’époque et encore maintenant. Ah le temps des Jésuites, ces mercenaires du Vatican, c’en est son armée, le savais-tu réellement. Cette religion n’est pas aussi Sainte ou Saine, qu’elle voudrait nous faire croire, on lui attribue beaucoup de pertes sans parler des meurtres sous couvert.

      • morpheus morpheus

        Ta vision de l’histoire, comme celle de beaucoup est peut être un peu simpliste, et peut être même un peu tronquée. N’oublie pas que ce sont toujours les vainqueurs qui l’écrivent…
        Et pose toi simplement cette question: pourquoi en amérique du nord, ou habitaient les gentils cow boys protestants, les amérindiens ont étés massacrés au point qu’aujourd’hui même dans les reserves on trouve une majorité de métis, et qu’en amérique latine, ou les méchants jésuites ont sévit, on trouve des pays comme, par exemple, la bolivie et le pérou,ou plus de 80% de la population est amérindienne pur beurre.
        Je te conseille de visionner un petit bout de la vidéo que j’ai posté plus haut, à partir de la 8eme minute… pour commencer. Et de revenir, peut être, sur tes idées reçues (que j’avais moi même aussi,comme toi et comme beaucoup de monde, avant de m’informer et d’approfondir le sujet).

      • rouletabille rouletabille

        bonjour morpheus

        Merci pour le lien,je ne crois pas que les Missionnaires ont découverts l’âme des Amérindiens avant La controverse de Valladolid..
        Donc dire que les émigrants commettent des massacres OK,mais avec l’aval des autorités religieuses de l’époque qui on l’expérience inquisitoriale et autres calamités à leur actif.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Excuse-moi Morpheus, il n’est pas question d’idées reçues et encore moins préconçues,

        Mais tu ne sembles pas savoir que je baigne depuis l’âge de mes deux mois dans la culture amérindienne du Nord, ai reçu le même enseignement, et par contacts, avec des représentants de plusieurs Nations, Lakota, Hopi et Ute dont certains ont leur souche au nord Mexique.
        Et quand j’écoute cette dame (Marion Sigaut) elle omet peut-être involontairement de dire qu’en tête de ces soldats il y avait des légions de Jésuites. Que le pillage et l’asservissement des populations rencontrées allait dans le sens de l’enrichissement à la fois de l’aristocratie, mais surtout et avant tout, celui de l’église. Chose qu’elle ne dit pas non plus, c’est que l’église catholique dirigeait à la fois l’aristocratie, mais aussi la manipulait pour asseoir sa domination, ….. du Monde.

      • rouletabille rouletabille

        ben voila,ok avec toi ceinture de feu,tu mérites bien ce Pseudo,en toute amitié.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Merci Rouletabille, mais de grâce, n’abuse pas de l’eau de feu ! Elle détruit ton cerveau et embrume ton esprit !

      • rouletabille rouletabille

        Merci à toi surtout de garder l’église au milieu du village,ouch..
        Le café sur la Grand place veut dire… ,hier j’ai perdus 2 parties sur 3 pas le snooker ,juste le billard à bouchons ,2 trous je sais pas pour ce soir?.
        L’alcool détruit les cellules?
        oui,ok
        à pluche.

      • Natacha Natacha

        Une ivresse efface mille tristesses.
        Pour toi Rouletabille :)
        http://www.youtube.com/watch?v=U7l04DmRuLw

      • rouletabille rouletabille

        tu viens de monter de BBA à BAB félicitation

      • criminalita

        T’as oublié BOB comme Bob l’éponge…aaaa

      • Bidule

        Aaaah Rouletabillle
        Merci!
        J’adore!

      • Bidule

        J’apporte aussi tout mon soutien à ces peuples dignes, ô combien!
        Que pourrions-nous faire pour eux?

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Rien que de savoir que le monde entier soit au courant, les encourage, le principe est le même que dans les arènes des gladiateurs, ou les stades, les encouragements criés par les spectateurs permettent des prouesses.

      • Natacha Natacha

        Merci Rouletabille ;)
        BBA, BAB ??

  • romulus

    Un telle chose ne se passerait pas en France. Par exemple, des mesures très protectrices sont actuellement prises pour empêcher l’accès des autochtones de Notre Dame des landes à la Civilisation: contrôles d’identité, fouille des véhicules, au besoin protection contre les curieux, précédées il y a quelques années d’un gel des permis de construite et même de la limitation de l’agriculture intensive. Pour sûr, les Peuples Premiers de la forêt de Rohanne peuvent remercier leurs différents protecteurs tous bords confondus….

  • Bar Llugara

    Total soutien aux peuples premiers… :-)

    Bon, maintenant une petite question que je lance à la cantonade : « dans quelques décennies ou même plus tôt, le caucasoïde pourra t’il prétendre à cette AOC quand il se fera défoncer ? »

    Prenez bien ou mal cette question, je m’en moque… Tout ce que je demande, c’est que vous y réfléchissiez ne serait ce qu’une petite minute !
    ;-)

    NB: Si vous cherchez un minimum de quoi on parle quand est utilisé la mention « peuples premiers », on trouve beaucoup d’éléments sur « les peuples » de quasiment tous les continents… Oui, quasiment tous les continents… Mais le continent européen n’en fait pas partie !
    S’il n’y a qu’une race humaine, il y a des ethnies… Ca serait bien, je trouve, de ne pas pécher par omission.

    • rouletabille rouletabille

      pardonne moi mon frère,j’ai rien compris

      • Bar Llugara

        T’inquiète pas mon frère, je suis parfois UN PEU torturé du cerveau et j’ai souvent du mal à coucher mes questions par écrit…

        Le soucis, c’est que même si j’ai des soucis avec la mise à plat, il faut quand même que ça sort !

        On voit parfois mieux ce qui est loin que ce qui est tout prêt ; c’est « quoi » les peuples premiers ? Ca se limite aux indigènes ?

        Désolé de paraître cryptique mais les temps changent et ils le font « partout », pas qu’au loin !
        ;-)

      • rouletabille rouletabille

        tqte pas,moi aussi les premiers verres sont difficiles. Évidement qu’on est sur la même connexion,quand ils vont découvrir que dans l’Univers c’est juste NOUS ICI qu’on veut faire croire en DIEU et ces apôtres à la noix hahaha ..

        C’est juste pour cela qu’ils ont paniqués en découvrant l’Amérique.Des gens qui vivent à poil,en harmonie avec la nature et qui ne connaissent pas DIEU…

        Direct,ils les ont habiller pour commencer ,ensuite,vous connaisez pas vrais ?

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Hello Bar Llugara,

        D’abord merci de ton soutien.

        Quant à ton questionnement sur « les peuples premiers », de façon généralisée, ce nom est attribué aux ethnies identifiées comme étant clairement établies sur un territoire faisant ou ayant fait l’objet d’une colonisation.
        Aussi appelés « autochtones » ou encore « aborigènes », remplaçant ainsi le terme plus péjoratif de « primitifs ».

        Pourquoi et comment « Premières Nations » ?
        C’est d’ailleurs pour cela et dans le seul but de différencier les populations des Territoires d’Amérique du Nord, d’avec le reste du monde, qu’ils se sont eux-mêmes autoproclamé, Premières Nations. Mais le but ultime était de se retrouvé à l’égale des anglais et des français, avec pour objectif de pouvoir à tout moment revendiquer les terres qui leur ont été subtilisées à la colonisation, comme étant leur bien.

      • Bar Llugara

        Merci pour les précisions Eagleeyes ; je préfère avoir les éléments de la part d’un être vivant plutôt que de passer par un service impersonnel…

        Bon, pour utiliser un terme assez mainstream…c’est ce qu’on pourrait appeler « peuplade de souche » !

    • Bidule

      Les caucasiens ne se feront pas défoncer…

      • Bar Llugara

        Nous verrons bien… L’avenir le dira et je pense que nous n’aurons pas longtemps à attendre pour avoir les premiers éléments de réponse !
        ;-)

    • Bidule

      Inimaginable…

      J’en ai la nausée!!

      Bande de crapules…comment peut-on faire des choses pareilles?
      J’espère vraiment que tout se paie un jour.

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Merci Zangao, d’avoir déniché cet article, je peux dire aisément qu’il est très complet, mais une seule chose me chagrine un peu, c’est qu’il ne parle que de la Colombie-Britanique et pas des autres provinces du Canada. L’histoire se répète inlassablement depuis la naissance du catholicisme.
      Le plus vieil endroit dont je suis certains qu’il s’est produits des massacres imputés à l’église catholique, est en Irlande.