Accord entre le FMI et la zone euro pour réduire la dette grecque

Il ne pouvaient pas payer, leur dette a été réduite de 95%, ils ne peuvent toujours pas payer, et la mascarade continue, normal! Bienvenue à Zombieland, le pays ou l’économie est morte mais continue d’avancer quand même…

La zone euro et le Fonds monétaire international se sont mis d’accord dans la nuit de lundi à mardi pour réduire la dette grecque à 124% du PIB d’ici 2020, ont indiqué des sources européennes, une décision qui ouvre la voie au déblocage de l’aide financière pour la Grèce.

Après une douzaine d’heures de réunion, les ministres des Finances de la zone euro et le FMI se sont entendus pour que la dette grecque soit ramenée à 124% du PIB d’ici 2020, contre un objectif initial de 120% défendu par le FMI, selon ces sources, qui n’ont pas précisé les modalités pour parvenir à cet objectif.

Cela représente un allégement de la dette grecque d’environ 40 milliards d’euros d’ici 2020, selon une de ces sources.

« Je salue la décision prise par les ministres des finances », s’est félicité le patron de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, en quittant la réunion de Bruxelles, estimant que « la décision va sans aucun doute réduire l’incertitude et renforcer la confiance dans l’Europe et dans la Grèce ».

La réunion, la troisième en deux semaines avec M. Draghi et la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, avait commencé à la mi-journée.

Les ministres des Finances s’étaient déjà entretenus par téléphone samedi pour tenter d’aplanir leurs différends sur les moyens de réduire la dette grecque qui, sans mesures nouvelles, devait atteindre 144% du PIB en 2020, selon un document de travail sur lequel ont travaillé les ministres.

Source: Boursorama

3 commentaires

  • Pipotron

    Mais bordel, ça me désole…
    Faut la laisser couler ! Ou bien cesser de renflouer ces banks de m***e en faisant bénéficier les habitants/état.

  • Lilith Lilith

    et si c’était les Grecs les plus malins?

    à travers l’histoire ce n’est que la 3e fois que la Grèce fait faillite donc elle commence a bien connaitre le mode d’emplois, si elle laisse pourrir suffisament longtemps la situation elle ne remboursera plus rien, la ou cela me gène très fort c’est que a chaque fois c’est le peuple qui a payé le prix fort des c******* de leur politique

    mais il est également curieux de constater que l’histoire ce répète la premièer faillite de l’état Grec en 1998 le pays a été mis sous tutlle Européenne de l’epoque GB, France et Allemagne cela ne vous rapelle rien? extrait choisi d’un article ci-joint

    En 1893, la Grèce finit par se déclarer en faillite, ne pouvant plus rembourser sa dette vertigineuse. Le premier ministre Charilaos Trikoupis, chauve comme Papandréou, moustachu comme Papandréou et issu d’une lignée d’hommes politiques comme Papandréou (voir photo ci-dessous), tente de mener une politique drastique d’austérité afin d’assainir les finances. On lui prête la phrase célèbre, prononcées devant les députés : «Malheureusement, nous sommes ruinés».

    la 2e en 1932 suite a l’éffondrement de la bourse de 1929 en Amérique……….tiens, tiens

    extrait chois d’un article

    http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2011/10/gr%C3%A8ce-la-dette-une-affaire-detat.html

    Je ne l’affirmerai pas. La période 1929-1932 a été, économiquement parlant, beaucoup plus difficile que ce que nous vivons aujourd’hui et de nombreux Etats ont fait faillite, comme l’Autriche, la Bulgarie, ou même l’Allemagne. La Grèce ne pouvait en outre se permettre de dilapider la totalité des crédits étrangers qu’elle avait obtenus entre 1924 et 1930, car la plupart de ceux-ci étaient gérés par la Société des nations et servaient au reclassement des 1,2 million de réfugiés de 1922-1923.