United pas responsable de failles de sécurité liées au 11 septembre

C’est terrible de constater que les théories officielles ont encore de beaux jours devant elles! 11 ans après, nous en sommes encore à un « incendie inopiné » qui serait responsable de la chute du WT7 à New York! Bref, l’intox continue allègrement dans l’indifférence la plus totale.

© belga.

La compagnie aérienne United Airlines (UAL) n’est pas responsable de failles de sécurité ayant contribué à la destruction de la tour 7 du World Trade Center le 11 septembre 2001, a statué un juge new-yorkais mercredi.

« La motion d’United est accordée », stipule le texte de la décision, qui demande à ce que United et sa nouvelle entité United Continental, depuis sa fusion avec Continental Airlines, soient « éliminées du dossier ».

Cette plainte avait été déposée en avril 2008 par celui qui était alors propriétaire du bail du World Trade Center au moment des attaques, Larry Silverstein, et par ses sociétés immobilières.

La tour numéro 7 du complexe immobilier du World Trade Center n’avait pas été attaquée directement le 11 septembre 2001. Les débris de la tour numéro 1, sur laquelle s’est écrasé le vol 11 d’American Airlines, avaient toutefois percuté la tour 7, y mettant le feu et au final causant sa destruction.

United Airlines était accusé par Larry Silverstein de négligence sur un point de contrôle de sécurité que la compagnie partageait avec American Airlines à l’aéroport de Portland (Maine) pour un vol à destination de Boston.

Plusieurs des terroristes avaient embarqué sur ce vol pour rejoindre Boston, d’où ils avaient pris le vol 11.

Mais le juge de New York a estimé qu’à part « une autorité résiduelle sur les points de contrôle de sécurité » à Portland, « United n’avait aucune relation avec le vol 11 ou ceux qui l’ont détourné ».

American Airlines est elle aussi poursuivie pour des « négligences » dans les contrôles de sécurité, de même que Delta Airlines et Midway Airlines Corporation, cette dernière ayant depuis cessé ses opérations.

Plus aucune poursuite de famille de victimes des attentats du 11 septembre 2001 n’est encore en cours contre United Airlines, qui reste toutefois poursuivi par Larry Silverstein pour sa responsabilité dans les failles de sécurité de son vol 175, lequel s’est écrasé directement dans la tour numéro deux du World Trade Center.

Source: 7sur7