Droit de réponse de Change.org à Mr.Guillet de Kokopelli..

Suite à l’article de mise en garde de Mr . Guillet sur les organisations de pétitions en ligne Avaaz et Change.org, Change.org, nous demande de diffuser sa réponse à Mr. Guillet   en vertu de son droit de réponse.

Bonjour,

Je suis Sarah, de Change.org.
Pour information, voici la réponse que nous avons faites à Jean-Marc Guillet, président de Kokopelli.

« Bonjour Jean-Marc Guillet,

Je suis Benjamin des Gachons, directeur des campagnes de Change.org France.
Je souhaite répondre à votre communiqué ci-dessous:
https://kokopelli-semences.fr/actualits/nouvelle_novembre_2012

Change.org est la plus grande plateforme mondiale de pétitions où chacun, individu ou association, peut lancer des campagnes sur les sujets qui lui tiennent à coeur.

Il peut s’agir de Benoît Coulon, escrimeur fan de handisport qui a forcé France Télévision à donner plus de visibilité aux Jeux Paralympiques; du collectif Féministes en mouvements ayant obtenu de la Ministre des droits des femmes l’organisation prochaine d’états généraux contre le viol; ou encore du Réseau Environnement Santé qui vient de lancer avec 16 associations une pétition pour que les députés fassent appliquer l’interdiction du Bisphénol A dès 2014.

Notre mission consiste à donner à toute personne le pouvoir de créer le changement qu’elle souhaite voir. Pour cela, nous offrons à nos utilisateurs des outils de pétition gratuits et un accompagnement pour leur permettre de faire connaître leurs pétitions et obtenir gain de cause. Vous trouverez ici une présentation plus détaillée de notre travail:
http://www.change.org/fr/nous-conna%C3%AEtre

Si chacun peut lancer une pétition, nous refusons cependant tout contenu à caractère raciste, haineux ou discriminatoire.

Quand il y a quelques semaines, nous avons constaté que la pétition lancée par Jean Delquignies en soutien à votre association, prenait de l’ampleur sur notre plateforme, nous lui avons demandé s’il avait l’intention de prendre contact avec vous pour vous en parler, afin de voir en quoi cette pétition allait dans le bon sens. Il m’a répondu que oui, il me l’a confirmé hier. Comme il me l’a indiqué par téléphone, sa démarche est celle d’un citoyen respectueux de votre travail. Aussi, si sa pétition colporte des informations erronées, il sera sans doute prêt à la modifier ou la stopper. Mais nous ne modifions pas de pétitions à la place de nos utilisateurs.

Merci de noter également que le 29 octobre dernier, Jean Delquignies envoyait un message à tous les signataires de sa pétition reprenant votre “Rectification sur les conséquences de la décision de la Cour de Justice de l’Union Européenne”, afin de “rectifier une erreur d’interprétation sur la condamnation”.

Il y a quelques jours, nous avons également pris connaissance de la pétition que vous appelez parodique, demandant à Change.org de stopper la pétition de Jean Delquignies.

Comme je viens de vous l’indiquer, nous ne modifions ni ne stoppons de pétitions à la place de nos utilisateurs. L’équipe de Change.org France est à votre entière disposition pour faciliter la prise de contact avec Jean Delquignies, si vous estimez qu’il doit retirer des fausses informations véhiculées par sa pétition sur Change.org. Mais je suis persuadé qu’il va vous contacter au plus tôt pour le faire.

Concernant la suite de votre communiqué, je tenais à indiquer que Change.org n’est pas financé par George Soros et ne fait pas partie de Media Consortium.

Notre modèle économique est le suivant: nous proposons à des organisations, essentiellement des ONG, de faire connaître leurs campagnes auprès de nos utilisateurs sous forme de pétitions sponsorisées, comme le décrit la page suivante:
http://www.change.org/fr/nous-conna%C3%AEtre/business-model

Ce modèle économique garantit notre autonomie financière. Nous sommes une entreprise sociale qui réinvestit tous ses revenus dans le développement de la plateforme dans le monde et dans la mise à disposition de nouveaux outils gratuits pour nos utilisateurs. Je vous renvoie de nouveau à cette page pour en savoir plus sur notre statut:
http://www.change.org/fr/nous-conna%C3%AEtre/business-model

Tous les jours, sur tous les continents, des pétitions lancées sur Change.org par des individus ou des associations aboutissent à des changements positifs et concrets. Vous trouverez quelques exemples récents en haut de notre page d’accueil:
http://www.change.org/fr

Aussi, nous prenons très au sérieux votre observation selon laquelle la pétition que vous signalez pourrait semer le doute quant à votre capacité de continuer votre travail. Une fois encore, je suis certain que Jean Delquignies va vous contacter et je reste à votre disposition pour faciliter cette mise en relation.

Je vous prie de bien vouloir publier ce droit de réponse sur votre site internet.

Bien cordialement

Benjamin des Gachons »

Nous attendons la réponse de Monsieur Guillet.

Bien cordialement,

14 commentaires

  • lechampguillaume

    et pourquoi ici on ne parle pas de Notre Dame des Landes? et pourquoi quand on en parle, on est censuré?…

  • En même temps, ils ne veulent toujours pas admettre qu’ils auraient du aller directement à la source pour demander à relayer cette pétition (ce qu’ils devraient faire systématiquement), si moi aujourd’hui je fais une pétition au nom de mon X, alors logiquement change.org devrait d’abord demander ce qu’il en est à ce monsieur X avant toute chose, sinon c’est la porte ouverte à toute les dérives.

    Et ils ne veulent même pas enlever cette pétition malgré que l’intéressé l’a demandé, c’est ce foutre de leur gueule, ni plus ni moins.

  • slaine

    Ce n’est pas Jean-Marc mais Dominique Guillet..
    Cela denote le serieux du communiqué de Change.org…De la merde en baton au service d’un certain système de psychopathes notoires.

  • romulus

    Enfin bref de la pétition professionnelle, un peu comme le 4X4 écolo; un peu comme les professionnels de la politique récupèrent la fibre écologique des individus dans par exemple les Agendas 21. Le meilleur service à rendre à KOKOPELLI est de leur acheter quelques sachets de graine et de leur faire de la pub en discutant avec les promeneurs tout en faisant son jardin….

    • vincenzo

      Salut,
      Utiliser la force de l’adversaire, une pétition pour remettre la peine de mort tout particulièrement pour les crimes financiers, les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité depuis 1945, avec jugement à la C.P.I. (Cour Pénale Internationale), y compris les criminels des pays qui n’ont pas ratifié ce traité (USA en particulier) !

    • klaus

      « Le meilleur service à rendre à KOKOPELLI est de leur acheter quelques sachets de graine ».

      L’association préfère des adhésions à des pétitions, c’est indiqué sur leur site web : « ATTENTION : Les pétitions de soutien à Kokopelli, qui circulent sur internet, ne sont pas de notre initiative et leurs attendus sont erronés. Nous remercions toutes celles et ceux qui les ont signées. Pour le moment, le meilleur moyen de nous soutenir est de prendre ou de renouveler votre adhésion ! »

      A propos de kokopelli et l’argent, voir les débats polémiques sur wikipédia http://fr.wikipedia.org/wiki/Kokopelli_%28association%29 , ce que dénonce aussi kokopelli « Et nous ne cautionnons pas plus la page Wikipedia sur Kokopelli: un chef d’oeuvre de désinformation, de mensonges, de références à de pseudo-journalistes au service de la mafia de l’agro-chimie… et de fautes d’orthographe. » (https://kokopelli-semences.fr/articles/les_petitions)

  • vincenzo

    Suite….
    Ce qu’elle oublie de préciser, qui sont ces « ONG ». La majorité de celles-ci sont le bras armé des USA, financé par des créations de la CIA avec toutes sortes de bannières.
    Comme les filles aux seins nus d’actualité, qui veulent mettre le chaos partout où elles passent pour se faire de la pub. En Ukraine elles auraient un salaire de 1000€/mois, quand celui-ci est de 300€ dans le pays. Le bureau parisien coûte combien, et qui paye ? Financé par une ONG, en s’affichant avec un milliardaire et une chef d’entreprise allemands.
    Ce qui m’épate toujours chez les voyous en col blanc, c’est leurs capacités à pondre un discours, bien rodé et angélique.
    Ces organisations de pétitions en lignes sont très malines, moi même, qui suit pourtant septique et suspicieux, suit tombé dans le piège. Mais au bout d’un moment j’ai remarqué que certains sujets et pays étaient intouchables. Alors ? On part à la chasse, et on trouve. Je les ai viré, ma boite e-mail était polluée, j’ai eu beaucoup de mal (2 mois). Maintenant ça va, ils m’ont oublié.

  • vincenzo

    Suite….,
    Aussi j’aime bien le nom du directeur des campagnes de c’te boite, « beniamin des gachons », beniamin veut nous gâcher la vie ? Ce serait de circonstance.

  • Zeitgeist Zeitgeist

    Benjamin des Gachons… quel faux-cul !!!?!!!

    « Non Monsieur, je ne peux rien faire »

    Que des pourris dans le fond…

    Y a Benjamin qui s’exprime http://www.dailymotion.com/video/x8ewus_la-loi-c-est-moi-et-l-ordre-judge-d_shortfilms

    Vivie Koko !