« Divide ut regnes, stultorum » (partie 1: la politique)

Traduction du titre: « Diviser pour mieux régner, imbéciles ».

Allez-y, entretuez-vous, acharnez-vous à vous attaquer les uns les autres, défoulez-vous, si une guerre civile il doit y avoir un jour, vous ferez le ménage vous-même et ferez même partie de ce ménage. Pourquoi tout cela au fait? Pour une simple différence? D’origine? D’opinion? De politique? Ou d’équipe de foot? Ben oui, même pour le foot le pire est possible…

Jamais cette expression n’a eut autant de sens, jamais son pouvoir n’a été aussi grand et formidablement mis en pratique sur la planète! Mais pour bien comprendre celle-ci, pour en saisir toute sa saveur et sa teneur, quoi de mieux qu’une explication détaillée de celle-ci?

En politique et en sociologie, diviser pour régner est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d’un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question. (Source Wikipedia)

Nous avons tous au moins quelque chose à reprocher à autrui et nous avons tous ce point commun, nous avons grandi sur cette planète, de ce fait, à différents niveaux, nous avons eu affaire au « système », une matrice à la Matrix qui dès le plus jeune âge s’est évertué à nous expliquer les règles, l’histoire (vraie ou remaniée), le pourquoi du comment, les problèmes et leurs origines, les solutions possibles, même si tout cela est totalement inconsistant, faux, de la pure poudre aux yeux qui n’éblouit pas que les plus naïfs, c’est généralisé. Mais penchons nous un peu sur ces différences puisqu’elles sont si importantes:

 

La politique:

Incontournable dans un tel sujet, la politique est à l’image du « diviser pour mieux régner« . En France, nous avons de nombreux partis politiques s’affichant de droite, de gauche, d’un extrême, d’un milieu, sachant que cela à tendance à se mélanger avec le temps puisque la gauche anti-raciste s’attaque elle aussi aux roms et en deviendrait par moments pour le coup plus à droite que la droite elle-même… En 2009 nous avions 230 partis politiques recensés dans le pays, des parlementaires, des non-parlementaires, des locaux ou/et des régionalistes, mais seulement quelques uns sont vraiment médiatisés, ce sont ces partis qui nous intéressent ici, ceux qui font des promesses à longueur de temps. Ces partis jouent un jeu dangereux mais qui fonctionne depuis des lustres, la langue de bois, également appelée ironiquement la novlangue!

Celle-ci est basée sur votre vécu, vos espoirs, vos déceptions, vos rancœurs et votre colère, vous ne vous en êtes jamais aperçu? Nous avons tous une vie différente, des problèmes sensiblement différents, du coup, vous vous sentirez plus concernés par les promesses d’un parti que d’un autre, et ils pointent souvent du doigt ceux qui pensent différemment, quel que soit le sujet. Le but de tout cela est simple, avoir le maximum d’adhérents donc d’argent qui rentre, mais également l’accession au pouvoir, et ce n’est pas forcément pour l’exercer mais pour le salaire et les avantages très intéressants. Enfin, tout cela entretien la division des citoyens qui écoutent, qui sont parfois convaincus par les arguments même s’ils sont faux ou biaisés, qui sont inspirés par les réflexions politiques et qui malgré eux, entretiennent eux-même la division.

Sans jouer sur le « Divide ut regnes », les partis se ressembleraient tous, même programme, promesses identiques, etc… Maintenant, regardons bien! Ces partis à l’heure actuelle sont-ils aussi différents que cela? Ils veulent « se battre pour la France », mais pourquoi n’ont-ils pas commencé 30 ou 40 ans en arrière? Pourquoi ne pas s’attaquer aux vrais problèmes? Le manque de courage ou d’envie surement, la peur ou les intérêts étant les plus forts… Par exemple, avez-vous entendu un seul « politicien aux belles promesses » utiliser au moins une seule fois dans son discours un des mots tabous devant les français? Que cela soit le révolutionnaire comme la fille du père « militante anti-Europe », les beaux discours ne contenaient pas ces quelques mots: Bildeberg, Goldman Sachs, arnaque des agences de notation, sionisme, krach financier, mensonge américain, et on ne va pas citer toute la liste, elle est terriblement longue…

Se battre entre-nous pour une question politique n’a donc pas vraiment de sens, les partis politiques non seulement ne peuvent agir mais en plus n’en ont pas réellement l’intention, pas de véritables solutions car les véritables causes ne font pas partie de leur langage face aux citoyens. De plus, comment leur faire confiance? Il y a plus de repris de justice et de casiers judiciaires sur-chargés dans la politique française, tous partis confondus, au pouvoir ou non, que dans l’ensemble d’un quartier nord, il suffit de regarder combien il y en a avec un casier à l’UMP ou au parti socialiste pour ne citer que ces deux partis…

C’est sur, il est vain de tomber dans leur piège aux ficelles pourtant si évidentes (plus c’est gros plus ça passe), ils vous désignent le mauvais combat, la mauvaise cible, vous détournent de ce qu’il faut voir, sinon voilà longtemps qu’ils se seraient officiellement attaqué à la politique américaine, à BHL, à Monsanto, aux « Big brother domestiques » comme Apple et Microsoft, qu’ils auraient interdit le nucléaire, le gaz de schiste, et toutes ces techniques archaïques et polluantes qui peuvent être remplacées par des alternatives intéressantes, qu’ils auraient virés de leur rang les alter-égos au casier judiciaire chargé . Ne jouons plus leur jeu et reconnaissons-le, ils ne servent pas nos intérêts…

Reconnaissons-le, si réellement leur intérêt était le même que le notre, ils reviendraient une fois de temps en temps sur des sujets bien précis et importants comme par exemple:

  • L’enfouissement des déchets nucléaires en de très nombreux endroits en France malgré les risques pour les citoyens
  • Les véritables raisons des arrêts nucléaires à Mururoa
  • L’enquête abandonnée et inachevée autour des CD de Zandvoort entre autres scandales
  • L’autorisation de l’utilisation des déchets nucléaires dans les matériaux de construction
  • Les baisses systématiques des notes par des agences qui n’ont rien de sérieux
  • Le LIBOR et les dérives réelles des banques en France comme dans d’autres pays
  • L’impact réel de l’Europe sur l’économie des pays et la souveraineté de ceux-ci
  • Les OGM et leur impact attesté sur les organismes vivants, qu’ils soient végétaux ou humains
  • Les événements de Fukushima, de Tchernobyl et l’avenir qui nous est promis avec cela
  • Le sionisme
  • L’histoire réelle et non remaniée de la France, des deux premières guerres mondiales, des autres conflits et du monde dont de la Libye et de la Syrie.
  • Etc…..

Pour une question politique, ne cherchez pas à vous confronter puisque pour chacun, des arguments ont été avancés par les politiques, vos forces et faiblesses ont été exploitées, vos convictions prises en compte, et tout cela à été magnifiquement orchestré pour que vous soyez divisés, pas d’union, pas de danger, il est facile d’accuser celui qui a voté untel plutôt que de s’unir dans les rues et se faire entendre… Si jamais il doit y avoir un krach financier comme cela est prévu et redouté par de nombreux économistes, ce n’est pas en étant chacun de son côté que nous auront les meilleures alternatives pour survivre, il faudra de toute manière faire avec les autres, il faudra s’unir, même avec des personnes avec lesquelles vous vous seriez battu la veille pour des raisons de divergences politique.

D’autres sujets seront abordés dans l’avenir, d’autres parties dont: la religion, les syndicats, les associations, etc…

27 commentaires

  • Lumen

    Je suis entièrement d’accord avec ce discours, et je suis POUR POUR POUR! C’est évident que l’on représente une menace pour eux si nous sommes tous liés!
    Mettons nos griefs et notre fierté de côté, regardons ce qui nous unit et non ce qui nous oppose!!!

    • Harry Cover

      diviser pour régner dixit Julius César

      Un jeune sénateur proposait à un ancien:
      Si on faisait porter un brassard à tous ces esclaves, on les identifierait plus facilement?
      R: Fichtre non! S’ils prenaient conscience de leur supériorité, il viendraient nous couper la gorge!

      Code des couleurs
      Le violet est la couleur de la servitude. La mode 2010-2012 des rose-violet déclinés à toutes les nuances décline un peu, jusqu’à la prochaine fois.
      N’achètes plus de cravatte, pull, chemise, robe violets, pour le moment c’est passé, sauf pour les serviteurs religieux cathos. Il restera toujours les intégristes au Parlement british et quelques politicards.

      Merci Les Moutons enragés!
      J’avais écrit dans un commentaire récent: La couleur originale des moutons est – violette

      Enfin nous avons notre mouton violet!

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/uploads/2012/02/Funny-sheep-pictures-for-desktop1.jpg

      2/3 des créatures sont serviles – c’est indécrottable.

      Good bye andgood luck

      Ah! J’ai failli oublier: Nous avons 225 partis – et 5 restants….

  • Bouffon

    Ce qui faut surtout comprendre avec la politique des pays riche, c’est qu’elle s’adresse principalement à la classe moyenne. C’est eux qui doivent être manipuler; euh gouverner pour continuer à voter et payer des impôts.

    C’est grâce à l’argent de la classe moyen qu’un pays sort de la dictature; euh la misère en se donnant des loi favorable à la création d’échanges commerciaux et la conservation des richesses.

    Donc faut d’abord se mettre dans la peau d’une personne qui gagne bien sa vie pour analyser et comprendre la politique.

    Les pauvres eux ne sont pas des citoyens à part entière, Ils sont considérer comme étant dans une phase de transition entre le citoyen de seconde classe et la prison qui elle regroupe les citoyen de troisième zone.

  • rouletabille rouletabille

    très intéressant,merci,voici un lien sur les guerres « humanitaires »

    http://au-bout-de-la-route.blogspot.fr/2012/09/guerre-humanitaire-une-eruption.html

  • Frane

    Ô combien tu as raison Benji !

    Hier, j’ai regardée sur arte le documentaire sur nestlé et l’eau en bouteille. Son pdg, Peter Brabek, se prend lui aussi pour le maître du monde à l’instar du pdg de la goldman sachs.
    Y’en a t-il d’autre ? Pour Brabek concernant l’eau, il y a 2 points de vue : l’extrême, qui consiste à l’accés à l’eau gratuite pour le monde entier, et, son point de vue à lui, consiste à dire que l’eau est une denrée alimentaire qui doit avoir une valeur marchande.
    Le documentaire stipulait toutefois que la venue de nestlé dans certaines villes des USA leur était plutôt bénéfique. Soit !!
    Mais quand est-il du Pakistan et du Nigéria ?

    Mais dites-moi, des 2 pdg, lequel est le plus puissant ?
    Celui de GS avec ses milliards à double zéro ou celui de nestlé ? L’un possède l’eau, l’autre possède l’or. L’un transforme l’eau en or mais l’inverse n’est pas possible. A moins que le pdg de la GS rachète l’eau au pdg de nestlé !

    Au fait, quelqu’un sait comment on fabrique de l’eau sachant qu’il y a 2 atomes d’hydrogène et 1 atome d’oxygène ?

    Merci de me corriger si je me suis trompée !

    Bien à vous.

    • Bouffon

      « se prend lui aussi pour le maître du monde »

      En même temps c’est tout à fait humain puisque tout le monde veux que ça change, mais quand il s’agit de le faire y’a plus personne pour faire le job.

    • Bouffon

      Au fait, quelqu’un sait comment on fabrique de l’eau sachant qu’il y a 2 atomes d’hydrogène et 1 atome d’oxygène ?

      tu mélanges les deux gaz et tu produit une étincelle.
      L’explosion s’occupe du reste…

  • stereo4

     » Diviser pour régner  » : chez le MEDEF, ils connaissent aussi, n’est-ce pas les smicards et autres chairs à pâté du capitalisme ?!!!…

  • ratgana

    Et nous avons eu ce fumeux débat sur l’identité nationale .

  • hopix

    Bravo Benji. On peut pas mieux dire :)

  • nat

    S’informer constamment.
    Chercher, disséquer, analyser, confronter les infos et les discours.
    Ecouter, rencontrer, débattre directement avec les populations politiquement instrumentalisées.
    Il est devenu URGENT de devenir son propre maître à penser.

    • jimoke

      Pour commencer, il faudrait savoir faire la différence entre un idiot et un imbécile!
      « Chercher, disséquer, analyser, confronter les infos et les discours. Ecouter, rencontrer, débattre directement avec les populations politiquement instrumentalisées. »

      Combattre, Confronter,Maitriser,Eduquer,Aimer, Partager…Et Disparaitre…

  • Le MES viens d etre voter. Tout a finement été manigancé pour tous nous plumer, meme Supprimer les classes moyennes à moyen termes,et encore plus les plus précaires.
    Le Grece n’était qu’un cobaye, mais nous sommes bien sur leurs liste.
    Ce pacte budgetaire est le début de la fin de notre « souveraineté » financière.
    Je suis catastrophé.
    Il est clairement annoncé le début du NOM NWO.
    Bientot la télé venteras les puces RFID pour hommes, et moutons s’empressera d’acheter. C’est déjà presque ca aux « journal televisé » , avec le I FONNE 15.

    C’est triste a dire, mais j ‘ai l’impression que les seuls qui pourraient tenter de faire tomber ce  » pouvoir/oligarchie » imposé, ce sont les banlieues difficiles. Ce sont les seuls capables de mettre les pieds dans le plat.
    Les minimas sociaux et l’économie parallèle qui leurs sont laissés par l’état, achète la paix sociale.
    J’espère vraiment que lorsqu’ils tenteront de nous saigner comme les Grecs Les Francais reagiront, et desobeirons contre leurs lois visant à nous plumer.

  • jimoke

    Mais P… de B…. de M….. Dans quel but, pour en arriver ou?
    Exterminer une partie de la populace pour que les élites puissent se repaitre de leurs excès? Pourrire le biotope dans l’intention de maitriser son évolution? Toujours faire plus de fric? Controler la vie?
    J’arrête là parce que trôp de connerie tue la connerie! Et j’aime trôp la connerie! Elle me prouve que je suis vivant…

  • moutonnoir

    On utilise souvent l’expression « chien de Pavlov » pour décrire quelqu’un qui réagit de façon instinctive à une situation, plutôt que d’utiliser son esprit critique. Nous savons pourquoi les malveillants psychothérapeutes du gouvernement fantôme de la planète se sont lancés dans cette vaste campagne de guerres psychologiques. Les objectifs sournois de la régression de l’intellect : des dégradations cérébrale et morale par le biais de désillusions, de futilités superficielles… Visant autant l’abrutissement des masses que le contrôle comportemental et psychique. Dans la mission de contrôle de l’opinion publique, notons que l’endoctrinement par la religion ou la politique, par la régularité de divers moyens de pression psychologique (les images) ou le martèlement indéfini des mêmes affirmations (les sons) aurait la capacité à dissoudre tout esprit critique chez celui qui le subit.
    Maintenant ces politiques savent avec pertinence que la majorité de leur clientèle ou de leur électorat ne songe qu’à la seule prospérité de leur bien-être, le souhait égoïste d’une existence confortable vouée à la tranquillité, d’où cette raison indubitable de les bercer d’illusions. Une considérable pondération qui n’a de cesse de creuser le gouffre entre la politique et la population, entre les riches et les pauvres. Consommez, votez et payez vos impôts, le système veille sur vous.
    Sera-t-il possible de former un mouvement unifié pour retirer tout soutien aux psychopathes qui ont pris en main notre monde et commencer à planifier l’avenir de nos enfants ?
    Un certain Hegel n’est pas très rassurant quand il affirme que : « La seule leçon que l’on peut retenir de l’histoire est que les hommes n’ont jamais retenu aucune leçon de l’histoire. » … et bon broutage de pâturages mes frères moutons !

    • VEG+ VEG+

      Former un mouvement unifié, oui, c’est ce que nous devons faire.
      Créer un forum, se réunir et lutter solidairement.
      Remettons le bons sens à l’ordre du jour, ouvrons les yeux de ceux qui sont devenus aveugles, les oreilles de ceux qui sont devenus sourds! Formons ce qu’un de mes compatriotes, Julos Beaucarne avait imaginé en 2002: Le Front de Libération de l’oreille, ouvrage éponyme.