Manipulation du LIBOR et de l’EURIBOR – L’arbre qui cache la forêt ?

Alors que le scandale des produits dérivés types CDS (Credit default Swap) à l’origine de la crise des Subprimes de 2007-2008 est loin d’avoir fini de déverser son torrent d’injustice et de crimes impunis, voici que depuis quelques jours, une nouvelle raison d’être bien plus qu’indigné, vient frapper violement au coin du bon sens l’ensemble des débiteurs que nous sommes tous.

 Le LIBOR et l’EURIBOR c’est quoi ? :

 Il s’agit ni plus ni moins que des taux d’intérêt de référence (Le LIBOR pour la City de Londres puis plus tard à partir de 1999 l’EURIBOR qui en est une déclinaison pour la Zone Euro) à partir desquels vont être définis ceux appliqués a votre contrat de crédit pour l’achat de votre maison ou bien encore par exemple votre crédit à la consommation. Ce sont les banques entres-elles (les mafieuses associées) qui en définissent la valeur chaque jour après concertation.

 Comment sont-ils calculés :

 De l’apparente complexité des soit disant multiples variables en permettant la définition, il convient de ne retenir qu’une chose, le LIBOR et l’EURIBOR dépendent  des Taux pratiqués par la FED (Banque Fédérale Américaine et de la BCE (Banque Centrale Européenne). La faculté d’imprimer des billets du Royaume Uni n’intervenant que sur la devise Anglaise (La livre sterling), le LIBOR et l’EURIBOR dépendent donc bien directement de l’hégémonie du dollar, qui en tant que devise de référence (l’Euro n’étant bizarrement finalement qu’une devise comme une autre), s’impose partout dans le monde (plus pour très longtemps certes….).

Notons au passage que la BCE n’imprime des Euros que si ceux-ci ont d’abord été matérialisés par une ligne de crédit en dollars (Article 123 du Traité de Lisbonne) contractée auprès des marchés financiers US.

C’est donc bien la faculté que possède la FED d’imprimer des dollars qui donne aux taux d’intérêts qu’elle pratique une valeur de référence dans le calcul des taux que vont appliqués nos banques qui empruntent à la FED (Où la BCE via la FED) l’argent qu’elle vous prête ensuite.

 Il est vrai que le Système fractionnaire bancaire (autre arnaque à découvrir ici : http://www.youtube.com/watch?v=QNbCAzzXw14 ) appliqué à vos dépôts est également à prendre en compte, mais puisque plus de 95% de l’argent qui circulent dans le monde ne provient pas de l’économie réelle, nous pouvons donc affirmer sans trop d’erreur que les taux appliqués par la FED devrait normalement impacter directement les taux de remboursement de votre maison ou celui de votre crédit à la consommation via le LIBOR où l’EURIBOR.

 Et pourtant c’est bien le conditionnel qu’il convient ici d’employer car si l’on étudie de prêt sur 10 ans les 4 courbes (FED BCE LIBOR et EURIBOR) l’on constate effectivement une quasi parfaite corrélation entre les courbes a une très grosse exception prêt….

Historique des Taux de la FED et de la BCE sur plus de 10 ans

Source :  http://france-inflation.com/taux-directeurs-bce-fed.php

Historique du LIBOR

Source : http://www.boursorama.com/bourse/cours/graphiques/historique.phtml?symbole=1xEUR9Y

Historique de l’EURIBOR

Source :  http://www.boursorama.com/bourse/cours/graphiques/historique.phtml?symbole=1xEUR8Y

Nous constatons en effet que si dans la période de la moitié 2010 jusqu’à la fin 2011 c’est le calme plat du Côté de la FED avec un taux au ras des pâquerettes, il apparait clairement une très grosse Bosse du côté du LIBOR et de L’EURIBOR. Il semble bien également que la BCE, afin de probablement donner de la consistance à ses différents plans de sauvetage de la mort qui tue n’ait pas résisté à l’envie elle aussi de mettre la main entière dans le pot de confiture de la masse d’argent dégagée par le delta entre les taux réels de l’argent disponible (auprès de la FED) et les taux appliqués aux prêts accordés pour le sauvetage des banques, banques qui ne ce sont pas gênées elles non plus de leur côté pour nous arnaquer via l’EURIBOR et le LIBOR non contente de ce satisfaire du pillage des Etats (donc avec notre argent encore et toujours) volant à leur secours.

 Nous sommes donc bien loin du grand flou artistique et sans véritables explications de ce qu’est cette fameuse manipulation du LIBOR, en tout cas, l’on comprend mieux maintenant pourquoi devant l’afflux de Tweet lui demandant pourquoi il ne parlait pas du LIBOR sur BFMTV, le chroniqueur économique Nicolas DOZE s’est vu obligé de répondre : « J’ai trouvé le sujet trop aride pour le grand public ».

 Tu m’étonnes……

 Stef2892 pour les moutons enragés

11 commentaires

  • « J’ai trouvé le sujet trop aride pour le grand public ».
    traduction en français compréhensible par le pékin moyen:
    on m’a clairement fait comprendre que parler d’un tel scandale (bref briser la censure en france) me couterait mon emploi donc silence radio.

  • Murdy

    Wé , ok aparement çela touche surtout les entreprise , moyennes comme petites et non les épargnants , enfin s’est ce que j’ai entendu sur Bfm business.

    Quand es ce qu’on va faire regretter a certains banquiers d’etre née ?

  • Filigrane

    Bonjour,

    Une pétition à signer, à partager et à faire circuler

    http://www.avaaz.org/fr/la_fin_de_limpunite_des_banquiers_fr/?bzLFGcb&v=16057

    • Avaaz a été créé par Ricken Patel un anglo-canadien passé par la fondation Rockefeller, la fondation Bill Gates, consultant pour l’ONU…bref un agent du système mondial. A-priori sûrement pas un révolutionnaire citoyen dans l’âme. La fondation Rockefeller apprend à manipuler des foules et nul doute que ce Ricken Patel en est devenu un expert.

      • Il n’empêche que ce sondage donne une vraie idée du niveau d’indignation, rien que pour cela peut-être est-il utile de faire semblant de tomber dans le panneau….

      • Nony Suoma

        C’est exactement ce qu’est Avaaz, leur thermomètre pour connaître notre niveau d’indignation. Mais cette fois ci, avec cet outil, c’est pas qu’au sens figuré qu’ils ne le mettent dans le cul.

        Et attends de voir le moment où ils voudront nous donner la fièvre, sur la « vraie » idée du niveau d’indignation qui les arrangera, sur le sujet qui les arrangera pour justifier ce qui les arrangera (Syrie ?).

  • @ Murdy

    Mon article rebondit sur l’affaire du LIBOR pour mettre en avant l’étrange bosse que l’on retrouve sur les 2 courbes du LIBOR et de l’EURIBOR. Il ne s’agit donc pas de rajouter à la complexité volontairement entretenue par les médias, mais bien de simplifier avec une constatation toute simple, alors que les courbes de la FED, de la BCE, du LIBOR et de l’EURIBOR suivent depuis des années des courbes communes, il y a une étrange variation sur la période 2010-2012 alors que la FED est au plus bas. Nos Taux de Crédit étant indexé sur l’EURIBOR, nous sommes donc tous concerné par cette bosse qui ne devrait pas être là.

    • Murdy

      @Stef

      Tout à fait d’accord , il serait pas mal de créer un article assez complet et avec un bon déscriptif pour que les gens comprennent assez façilement , d’ailleurs j’ai aussi du mal a tout comprendre .

      • La seule chose à retenir c’est que les banques ce financent proche de 0% auprès de la FED, alors qu’elles continuent à nous mettre des taux au plus haut et elles les ont même augmentés pour ne pas couler dans la période 2010-2012. Les courbes sont sans appel.