70% de radioactivité en plus dans la Baie de Tokyo…

Alors que beaucoup, de par le vaste monde, font comme si les problèmes nucléaires du Japon étaient principalement derrière nous, la dure réalité vient une fois de plus de se rappeler à notre bon souvenir.

On a en effet découvert que le taux de césium présent dans la Baie de Tokyo -autrement dit à plus de 230 km du complexe nucléaire multi-sinistré de l’opérateur électrique TEPCO situé à Fukushima- avait augmenté non pas de 5, non pas de 20, non pas de 50 mais bien de 70% ! Rien de moins !

De nombreuses voix se sont à nouveau élevées au Japon comme à l’extérieur pour appeler à garder son sang froid, discours lénifiant déjà bien rodé depuis les tristes événements de mars/avril 2011, mais qui ont de plus en plus de mal à passer auprès d’une population toujours plus hostile au nucléaire, et qui ne supporte plus d’être menée en bateau comme nous le démontre le cas récent de découverte d’une quantité massive de légumes en provenance de Fukushima vendus sous fausse origine jusqu’au dernier concombre. Punition du grossiste fraudeur : une simple admonestation lui enjoignant de s’en tenir aux règles d’étiquetage à l’avenir.

Comment faire appel à la compréhension et à la confiance des citoyens-consommateurs, dans ces conditions ?

En tout cas, pour en revenir à la radioactivité retombée dans les étendues d’eau de la capitale du Japon, l’inquiétude grandit ce qui n’est de toute façon bon ni pour la santé, ni pour l’image du Japon et de son alimentation.

Et pendant ce temps, le réacteur n°4 de Fukushima est toujours plus sur la sellette de crainte pour l’avenir, notamment par la voix d’un sénateur américain et celle d’un ancien ambassadeur du Japon en Suisse demandant à cor et à cri que l’Etat et Tepco, voire la communauté internationale interviennent au plus vite avant que ne survienne une catastrophe d’ampleur internationale.

Mais qui entend tout cela ?

Auteur : citizenside

Source : www.citizenside.com via TerreSacrée

 

36 commentaires

  • Eagleeyes

    Ce n’est que prévisible, et cela ne date pas ni d’hier ni du mois passé, mais déjà l’an passé quelques mois après le tsunami.
    Je soulevais la problématique du sol et sous-sol de toute la région allant de Sendai jusqu’à Tokyo, soit tout le littoral jusqu’à 120 km à l’intérieur des terres. Toute cette bande du littoral nippon n’est qu’une couche sablonneuse reposant sur une mince couche d’argile qui elle-même repose sur de la roche volcanique et de la lave refroidie. Cette dernière structure, étant tellement irrégulière qu’elle offre sans difficulté, l’écoulement de l’eau. Il ne faut pas oublié que cette région est le contre-bas du mont Fuji et que de très nombreuses rivières souterraines y prennent naissance, et s’écoulent vers l’océan par des canaux naturels au travers des roches.
    C’est là, dans ces galeries que ce situent les captages pour les cités.
    L’eau contaminée de Fukushima Daichi, s’infiltre dans le sol et abouti dans ces galeries et contamine ainsi à la fois l’eau allant à la mer et l’eau de distribution. De moindre façon pour ce dernier élément car il n’y a qu’un captage aux abords de la centrale, et je crois même qu’il soit stoppé après la découverte de trace de contamination dans la partie Nord-Est de Tokyo peu après la catastrophe.

    Autre souci de taille et tout aussi important pour tout ce littoral, c’est l’élévation du risque de liquéfaction du sol. Il ne faut pas perdre de vue que lors du séisme du 11 mars, cette partie du Japon est descendue de près de 2,7 cm, ce qui ramène cette zone, qu’à seulement 68,6 cm du niveau de l’océan. Les séismes à venir et les grosses tempêtes auront de fâcheuses conséquences dans un temps relativement court, et sans compter sur un possible réveil du Fuji Yama, qui présente c’est derniers temps, quelques signes d’agitations.

    • Maverick Maverick

      Il y aurait une faille d’une trentaine de km sous le Fuji-Yama, d’ailleurs ?

      • Eagleeyes

        Hello Maverick,

        Tout le sous-sol nippon est truffé de failles.

        L’archipel est issus d’un déchirement longitudinal violent, du bord de la plaque eurasienne. Il faisait suite vraisemblablement, à un effondrement d’une partie plus en avant dans l’océan, consécutif à un soudain et extrêmement violent, phénomène (explosion, ou éruption dans le centre du Pacifique).

  • pokefric pokefric

    Bonjour à toutes et tous ,je vous souhaites un excellent
    jeudi férié.
    Je me permet juste une parenthèse, j’espère que vous ne m’en voudrais pas, merci,c’est urgent:

    Objet : urgent

    Objet : Appel CHU de NANTES – MERCI DE FAIRE SUIVRE Date: Fri, 23 Mar 2012 21:33:53 +01

    Edité: c’est un hoax

  • Gandalf

    Bonjour a tous,
    j’ai pas trop le temps en se moment d’aller sur le site car je prépare mon terrain pour une culture de 3000 Chrysanthèmes…potager et élevage a entretenir.
    Cependant quelque chose m’ ALARME et j’ai rien trouvé d’intéressant sur le net a ce sujet pour le proposer comme article !
    L’ eau de mon puits se RECHAUFFE considérablement de 8/12 degrés , elle est montée a 19/20 en une semaine !!!!!!!!!!!!!

    • babs

      ou est tu ?
      quelle region ?

      • Gandalf

        A carcassonne.

      • Eagleeyes

        Hello Gandalf

        Peux-tu me donner plus d’info comme la localisation de ton puits (ex gps) sur le temps qu’il a fait depuis lundi et enfin
        la profondeur de ce puits jusqu’à combien de mètres va-t-il? si tu le souhaite, je suis sur le forum pour un e-mail !

        Merci

      • Gandalf

        Salut Eagleeyes, il ne pleut pas depuis un mois ( deux petit orage avec grêle de 5 minutes en un mois mais pas plus ) alors qu’a Carcassonne c-a-d a 25 minutes de chez mois il a bien plu ce qui d’habitude et l’inverse.
        J’ai créé il y a 3 mois deux puits qui fonds 6 mètres de profondeur.
        Ils avaient deux metres de réserve au début et après les premier tirages, ils se stabilisent a 1 metres de réserve ( 24 heures pour le remplissage).
        Coordonnées GPS : Latitude : 43.1130129
        Longitude : 2.15622350000001

      • Eagleeyes

        Si Routier est sympa au sud-ouest, je ne décèle rien d’anormal du point de vue thermique en sous-sol sur la localisation.

        Est-ce que d’autres personnes ont également des puits et ont-ils relevés le même phénomène.

        Je pencherais, suivant la vitesse de remplissage, à l’hypothèse que l’eau traverse une zone de surface chauffée par le rayonnement solaire, avant de venir remplir ton puits. Mais je ne suis pas très emballé pour cette théorie.

        Est-ce que des voisins ont également des puits et relèvent-ils le même phénomène ?

        N’y a-t-il rien eu comme changement significatif dans l’environnement, de ces derniers temps.
        Un détail m’interpelle tout de même sur google earth, il y a trois taches grisâtres dans le terrain Nord-Ouest, peux-tu m’en dire plus, si la localisation est bonne du moins !
        Autre chose si tu as creusé jusque 6 mètres, c’est que tu y es descendu, peux-tu sondé la température de la paroi (N S E ET Ouest) au levé du soleil, à sur le coup de 14:00 (midi solaire) et au couché du soleil à 5 m de profondeur. Si ça te prendrait de ton temps précieux laisse tombé, je ne veux pas que ça empiète sur ton temps de travail.
        A+

      • Gandalf

        OK je m’en occupe demain ou après demain, ma réponse sera ici.

      • Tex

        Et moi, mon chien affiche régulièrement des signes de peur depuis qq jours… D’habitude, il fait cela qd il y a de l’orage ( tout son cors tremble) et ces jours-ci ça lui prend n’importe quand, orage ou pas!!
        Etrange…

      • Eagleeyes

        Tu résides de quel côté?

      • Eagleeyes

        Le dernier en date au-dessus de 2,0/ER, date du 8 mai 2,3/ER profondeur 6km, à 2km sud-est-est de la localité de LACALM, peu ressenti à pas ressenti par la population, agitation légère du cheptel et de certains animaux tant sauvages que domestiques.

        Il persiste néanmoins quelques vrombissements sporadiques résultants probablement de très légères répliques dans la région sur un périmètre de 5km2 autour de l’épicentre.

        C’est ce que j’ai reçu comme bulletin d’info.

      • Tex

        Merci pour l’info Eagle, je suis un peu plus au sud mais qui sait?

        Peut-être est-elle extrêmement sensible et puis il y a peut être des perturbations magnétiques ou des infrasons qui s’étendent plus loin?? C vrai qu’elle a commencé il y a un peu plus d’une semaine… ça pourrait coller…elle n’avait jamais fait ça avant, se mettre à trembler et se coller à moi alors que le ciel est limpide!

      • Tex

        … corPs évidemment hèhè…

      • Gandalf

        Salut Eagleeyes, depuis hier soir il a fait les premières vraie pluie depuis un mois. Houfff, sa fait du bien aux cultures.
        Je comprends pas grands chose au ordi et de plus sa me soule vite ( mon trip c’est la nature j’ai jamais tchaté, je suis pas sur facedebok et j’ai mis 1 heure pour m’inscrire pour pouvoir laisser des commentaires sur ce site, j’ai essayé hier de m’inscrire pour aller sur le forum trop galère et puis sa me saoule.
        Donc je te laisse ma boite mail : chrysantheme.com@hotmail.fr
        Envoi moi un message pour que j’ai la tienne. merci
        Je descendrai dans les puits dès que le soleil reviendra.

      • Tex

        Ne laisse pas de ccord personnelles sur le site, il faut demander à Volti qu’elle transmette ton adresse à Eagle, c mieux!

      • Tex

        Les photos de google datent de 2008!!!

      • Eagleeyes

        Je ne dispose pas que de Google Earth j’ai accès à des satellites, dont la vision va jusqu’à +/- 10m de profondeur et d’autres avec un scanner thermique jusqu’à 50m sous terre.

      • Gandalf

        j’ai rien a cacher Tex mais c’est sympa pour l’info.

  • Arlette

    Isabelle – QUEBEC – Jeudi 17 mai 2012.
    http://www.conscience-du-peuple.blogspot.com/
    Retombées Nucléaires de FUKUSHIMA responsables de la mystérieuse Maladie des Agents de bord ?
    ** En ALASKA, d’étranges maladies de peau touchent les OURS polaires :
    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/en-alaska-detranges-maladies-de-peau-touchent-les-ours-polaires_38087/

    Des centaines d’Agents de bord atteintes d’une mystérieuse Maladie, cause de rougeurs et de chute des cheveux – des « Uniformes toxiques » sont-ils, réellement, responsables ou est-ce FUKUSHIMA ?
    (NaturalNews) Des centaines d’Agents de bord de la Compagnie ALASKA Airlines ont enregistré une plainte formelle concernant les Uniformes suspectés de leur causer des rougeurs de la peau et des lésions ainsi qu’une chute de cheveux. Mais en se basant sur la chronologie des symptômes et leur rapport avec des symptômes semblables de la Vie marine et les populations d’OURS polaires, il semble que les radiations de la catastrophe Nucléaire de FUKUSHIMA puissent être les éventuelles coupables.
    C’est un journal de SEATTLE, ETAT de Washington, qui a le Premier annoncé la Nouvelle sur la « mystérieuse Maladie » qui aurait déjà affectée au moins 280 Agents de bord.
    Selon les témoignages, celles touchées par le problème disent qu’elles ont des démangeaisons de la peau, des lésions cutanées et une chute de cheveux, le tout pouvant provenir de leurs nouveaux Uniformes qui contiendraient du tributyl phosphate, un composé organophosphoré toxique en lien avec leurs problèmes de peau.
    Mais certains ne sont pas convaincus que les Uniformes sont les responsables, y compris Alexander HIGGINS qui a, récemment, fait le lien avec la catastrophe de FUKUSHIMA Daiichi.
    Après comparaison des symptômes des Agents de bord à ceux rapportés sur les OURS polaires et la Vie marine du Nord-Ouest des U.S., depuis l’année dernière, la chronologie et la corrélation entre les deux sont fortement suspectes.
    **Les Agents de bord d’ALASKA souffrent-elles des effets de retombées Nucléaires ?
    En Avril dernier, AlaskaPublic.org a signalé qu’un nombre alarmant d’OURS polaires vivant dans la Mer de Beaufort, située juste au Nord de l’ALASKA, le Yukon Canadien et les territoires du Nord-Ouest, développaient des lésions de peau et de l’alopécie, autre nom pour la chute des poils. Et, avant les OURS polaires, c’étaient apparemment des phoques et des morses vivant en Arctique qui souffraient de symptômes semblables.
    Concernant ces découvertes, c’est comme si les Scientifiques et les Biologistes essayaient, par tous les Moyens, d’éviter d’accuser les radiations Nucléaires comme étant la cause, rendant coupables des virus, bactéries et autres facteurs comme causes possibles.
    Mais toutes ces hypothèses ont échoué, après des Examens plus poussés, à prouver leur véracité, laissant un gros point noir non abordé : les retombées Nucléaires de la catastrophe de FUKUSHIMA Daiichi.
    En se basant sur la chronologie des horribles symptômes dont ces créatures ont commencé à souffrir, ainsi que la nature de leurs symptômes, il semble que les radiations de FUKUSHIMA puissent, au moins, être l’UNE des causes de cette Maladie mystère. Et la similitude frappante entre les symptômes des animaux et ceux des Agents de bord de la Compagnie ALASKA Airlines souligne encore, plus fortement, un lien avec des radiations Nucléaires.
    Dans tous les cas, il y a peu, ou pas, de chances que les médias de masse, l’Association des Agents de bord, ou tout autre Groupe éminent oseront parler des radiations de FUKUSHIMA comme étant la cause. Après tout, le Public a été délibérément laissé en permanence dans le NOIR concernant la réelle gravité de FUKUSHIMA dont on vient, récemment, de dire que cela a été bien pire que ce que nous a dit l’Histoire Officielle.
    La Source de cet article inclut :
    http://blog.alexanderhiggins.com

    Traduit par Hélios du Bistro bar Blog
    Source Originale de l’article :
    http://www.naturalnews.com/035884_flight_attendants_radiation_poisoning.html

    – 3 commentaires :
    **Anonyme : 17 mai 2012 – 15:31
    L’ Amérique du NORD est, paraît-il, largement touchée par les retombées radioactives de FUKUSHIMA. La situation de la Centrale Nucléaire Nippone est, apparemment, HORS de Contrôle. Certains Experts Scientifiques conscients du DANGER parlent, tout simplement, de FIN du Monde en disant que le PIRE est arrivé.
    La réalité est sur le point de dépasser même la fiction du film Américain : « Le Syndrôme Chinois » avec le réacteur 4 de FUKUSHIMA qui risque selon les craintes d’entrer en fusion.
    C’est tout l’Environnement qui se retrouve contaminé : eau, nourriture, chaîne alimentaire et êtres humains.
    **Anonyme : 17 mai 2012 – 16:41
    Pour votre Info, la désignation « Hôtesse de l’Air » n’est plus utilisée. On dit « Agent de Bord » ou « Agente de Bord ».
    **Anonyme : 17 mai 2012 – 18:24
    Est-ce-que les Officiels vont commencer à parler ? La situation devient médiatiquement incontournable. Il est grand temps que le Monde entier prenne conscience de la gravité de FUKUSHIMA Daichi et que l’on tente de faire quelque chose.

    • Eagleeyes

      Il n’y a pas que les ours qui sont affectés, les phoques et lions des mers aussi.
      Mais une chose semble aussi remonter à la surface, depuis le fond de l’océan, et ce depuis un certain temps. Étrangement, cela touche toutes les zones de subduction et semble être la cause de morts en masse.

  • Arlette

    2 SITES sur FUKUSHIMA : 40 Millions de Japonais doivent éventuellement, au cas…, « REACTEUR 4 », être évacués, transplantés en RUSSIE !
    http://bistrobarblog.blogspot.ca/2012/05/la-fin-du-monde.html

    http://ex-skf.blogspot.com/
    Traduction AUTOMATIQUE du JAPONAIS – 20/05/2012.

  • Arlette

    Isabelle – QUEBEC – Dimanche, 20 Mai 2012.
    http://www.conscience-du-peuple.blogspot.com/
    FUKUSHIMA : Des preuves visuelles de fissures importantes sur le mur SUD de l’Unité n°4.
    Le 16 Mai 2012, TEPCO publiait un dossier en Anglais évoquant la Campagne de Mesures au niveau du Bâtiment n°4 de FUKUSHIMA-Daiichi. Nous avons, d’ailleurs, publié un Billet le 17 Mai reprenant quelques-unes des Informations obtenues dans ce document. Quelques jours plus tard, nous sommes tombés, par hasard, sur la version Japonaise de ce fichier qui est beaucoup plus complète (19 pages contre 9 en Anglais).
    Le JEU des 7 ERREURS de la page N°15 :
    … 2 croquis …
    Le cliché de Gauche a été pris en Juillet 2011 (平成23年7月) et celui de Droite en Avril 2012 (平成24年4月). Durant cette période de 9 mois, TEPCO a, à l’évidence, accompli au niveau de l’Unité n°4 bon nombre de travaux de déblayage de gravats ; les courageux ouvriers ont retiré des structures branlantes et ont ainsi nettement dégagé et allégé la structure extérieure de ce fameux bâtiment dont on dit, par ailleurs, qu’il est si fragilisé qu’une secousse moyenne pourrait compromettre définitivement le précaire équilibre.
    Ainsi, par exemple, le tunnel de manutention du combustible a manifestement été démoli sur le mur Ouest au niveau du sol.
    Un des détails qui nous a frappés, réside dans cette Ligne Noire verticale, apparemment anodine, qui démarre 3 m environ sous le plancher du Niveau 5 (Ligne Rouge pointillée) et se prolonge jusqu’au sol.
    LIRE la Suite :
    http://www.gen4.fr/blog/2012/05/fukushima-des-preuves-visuelles-de-fissures-importantes-sur-le-mur-sud-de-lunit%C3%A9-n-4.html

  • Arlette

    Isabelle – QUEBEC – Dimanche, 20 Mai 2012 – 19:35
    http://www.conscience-du-peuple.blogspot.com/
    FUKUSHIMA : Le Réacteur N°4 EST EN FUSION, Information confirmée par TEPCO !
    http://blog.alexanderhiggins.com/2012/05/16/tepco-date-reveals-nuclear-meltdown-reactor-4-spent-fuel-pool-133571/