Des fonds pour les banques grecques en manque de capitaux

Le FESF est lancé et qui va en bénéficier? Les banques grecques!!! On sauve encore ces banques et donc de ce fait les financiers incompétents et irresponsables, pas le peuple qui meurt de faim et ne peux plus se soigner. Il faut re-ca-pi-ta-li-ser! Ce qui veut dire qu’elles n’ont plus un rond, nada, bezef, c’est cuit!

ATHENES (Reuters) – Le gouvernement grec a décidé vendredi que les quatre principales banques du pays recevraient pour 18 milliards d’euros d’obligations du Fonds européen de stabilité financière (FESF) afin de renforcer temporairement leur bilan, en attendant une recapitalisation prévue d’ici la fin de l’année.

Les échanges d’obligations réalisés ces derniers mois pour réduire la dette publique ont très fortement réduit les fonds propres de National Bank, Alpha, Eurobank et Piraeus alors qu’elles sont censées afficher d’ici septembre un ratio de fonds propres « Core Tier 1 » de 9%.

« Le gouvernement a approuvé un texte législatif, une recapitalisation relais, pour permettre au Fonds hellénique de stabilité financière d’allouer des obligations du FESF aux banques afin de les aider à répondre à leurs besoins de liquidités », a déclaré un responsable gouvernemental.

La recapitalisation des banques pourrait être repoussée à la fin de l’année, a dit un autre responsable.

Athènes discute avec l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) des modalités de cette recapitalisation, qui devraient être dévoilées après les élections législatives du 6 mai.

Le deuxième plan de renflouement de la Grèce annoncé au début de l’année prévoit une cinquantaine de milliards d’euros pour aider le secteur bancaire.

Source: reuters.com

 

6 commentaires

  • hopix

    (…) « Quelle que soit la posture de l’opposition, l’élite dirigeante européenne ne fera qu’accélérer ses exigences d’austérité. Une pression massive est déjà exercée sur les Pays-Bas pour qu’ils fassent ce qu’on leur demande, dans le contexte d’une baisse des marchés financiers et de l’euro suite à la crise hollandaise, ainsi que de la piètre performance de Nicolas Sarkozy au premier tour des élections présidentielles françaises, et des indicateurs économiques dans le rouge.

    La production industrielle en Allemagne a également atteint son plus bas niveau depuis trois ans. Avec des statistiques pour la France et la zone euro dans son ensemble qui pointent vers une contraction, l’Europe est déjà engagée dans une récession en deux temps.

    Lundi, les actions allemandes ont perdu 3,4 pour cent, les actions françaises, 2,8, et les anglaises, 1,9. Les actions ont également chuté à Wall Street.

    La crise n’est en aucun cas confinée aux Pays-bas. Les déficits d’ensemble dans toute l’UE ont continué à augmenter, en dépit des mesures d’austérité. Les spéculations vont bon train que l’Espagne et l’Italie vont être contraintes de demander un renflouement qui épuiserait le fonds de stabilité européen et plongerait le continent dans une récession sans précédent pas sa gravité et sa durée.

    Le monde politique aux Pays-Bas fera tout ce qui sera en son pouvoir pour honorer les demandes de l’élite financière mondiale. Le ministre des finances Jan Kees de Jager de la CDA est revenu de négociations à Washington en déclarant que le gouvernement resterait au pouvoir pour cinq mois et suggérant qu’il serait encore possible de passer un accord avec d’autres partis politiques pour imposer les mesures d’austérité.  » (…)

  • fotoulavé fotoulavé

    Tant qu’ils ont encore les moyens de faire des billets en couleurs…

  • silex

    Est-ce que cet organisme pourrait être un espoir ?

    http://www.europaeische-aktion.org/index_fr.html

  • yael

    Quand tout ça va craquer, toute cette mascarade grotesque ça va être la foire du trône, la descente du grand 8 sans ceinture!!! quel merde…