Stay behind…

Voici deux documentaires sur les agissements de l’Otan et différents services secrets occidentaux en Europe, en relation avec l’extrême droite, et avec l’appui de beaucoup de politiques au pouvoir, tout cela dans l’ombre du mensonge, bien évidemment…

http://www.gaullisme.fr/otan59.jpg

Les armées secrètes de l’OTAN

Après la Seconde Guerre Mondiale, la CIA et le MI6 ont mis en place, dans toute l’Europe de l’Ouest, des armées secrètes destinées à être activées en cas d’invasion soviétique. Ces réseaux, dirigés par l’OTAN et souvent adossés à des groupes d’extrême droite, furent appelés Stay Behind.

Bientôt, de chaque côté du Rideau de Fer, l’Europe s’installait dans le statu quo, et la probabilité d’une offensive soviétique devenait infime. Pourtant, les réseaux stay behind ne furent jamais démantelés. Au contraire, ils allaient user de leur force pour interférer, en temps de paix, dans les processus démocratiques nationaux. Chaque fois que la gauche menaçait d’accéder au pouvoir, le bras armé de l’OTAN pouvait intervenir.


À plusieurs reprises, cet usage de la force est allé jusqu’au terrorisme et la mort de civils innocents. Pire, dans certains cas, les forces de police et les services de sécurité ont préféré protéger les coupables afin de préserver leur capacité de combat. Grâce à ces protections, le réseau Stay Behind a pu jouir du secret le plus total.


Ce film propose de retracer l’histoire de ces réseaux : leur raison d’être, leur fonctionnement, mais aussi la logique qui entraîna leur dévoiement criminel et anti-démocratique. Nous entendons ainsi jeter une lumière nouvelle sur toute une série de meurtres, de trafics et d’exactions dont beaucoup n’ont pas été élucidés, mais qui peuvent être imputés aux armées secrètes de l’OTAN.


Cet éclairage inédit nous permettra de mieux comprendre l’Europe dans laquelle nous vivons. Une Europe en partie fondée sur le mensonge. Une Europe démocratique qui a pu, au nom de la liberté, se livrer à la manipulation, à l’assassinat politique, et au terrorisme d’Etat. 

Partie 1 :
Les armées secrètes de l’Otan 1 par Lywest

Partie 2 :
Les armées secrètes de l’Otan 2 par Lywest

Partie 3 :

Les armées secrètes de l’Otan 3 par Lywest

Source : http://surfacelibre.blogspot.fr/2011/02/les-armees-secretes-de-lotan.html
Le réseau Gladio, armée secrète d’Europe

 

Créés par les États-Unis pour barrer la route au communisme en Europe, une armée secrète fût mise en service durant la guerre froide. S’en suivi la création de groupes clandestins toujours sous la protection plus ou moins directe de l’OTAN.

L’organisation secrète « Stay behind », rebaptisée plus tard Gladio, le « glaive », a vu le jour en 1948 à l’initiative des États-Unis. Ses agents devaient être prêts à effectuer des missions d’espionnage et à commettre des actes de sabotage en cas d’offensive soviétique. Celles-ci n’ayant finalement pas lieu, ce sont les intérêts politiques des gouvernements de droite voire d’extrême droite que Gladio se mis à défendre. Des contacts existent avec les différents services secrets nationaux, à l’abri de tout contrôle parlementaire. C’est le Shape (commandement militaire de l’Otan en Europe) qui assure la coordination.


Ce documentaire se concentre sur les opérations du réseau Gladio dans l’Italie et l’Allemagne des années 1960 à 1980. Les attentats de la piazza Fontana à Milan en 1969, celui de la gare de Bologne en août 1980, puis celui de la Fête de la Bière à Munich, quelques semaines plus tard, furent attribués à des anarchistes ou à l’extrême gauche. On saura plus tard qu’ils étaient l’oeuvre de l’extrême droite. Il a fallu attendre le 3 août 1990 pour que le Premier ministre italien Giulio Andreotti révèle l’existence du Gladio et ses ramifications en Europe. À ce jour, il est impossible d’avoir accès aux archives de l’Otan et des services secrets concernés pour en savoir plus sur les agissements du réseau…
 

Partie 1 :
Partie 2 :

Partie 3 :
Partie 4 :
Partie 5 :

Source : http://surfacelibre.blogspot.fr/2011/03/le-reseau-gladio-armee-secrete-deurope.html

By: Lecteur

8 commentaires

  • lodela971

    ALEX JONES:   Attaque terroriste française: toutes les caractéristiques d’un drapeau Intelligence Psy-op et False                    http://www.infowars.com/french-terror-attack-all-the-hallmarks-of-an-intelligence-psy-op-and-false-flag/

  • jacques

    Ca fait plaisir de revoir ces informations cela peut permettre  de comprendre certaines fonctions cachées de l’extrême droite dans le monde qui sont encore d’actualité,comme quoi il faut toujours ce méfier des extrêmes, ils sont utilisés en dernier stade par ceux qui ont peur de perdre leur pouvoir, donc c’est sournois et terrible pour les populations.

    • Maverick Maverick

      Les industriels ont adoré Hitler ; entre le réarmement, les grands travaux, la guerre, la main d’oeuvre, la reconstruction … Quand c’est qu’on remet ça ? J’ai le crédit de ma prochaine Mercedes à rembourser :evilgrin:

      • Pikpuss

        Les industriels ont financé à la fois Rooselvelt et Hitler, ce qui explique pourquoi le grand père Bush a financé Hitler et les Nazis. Tous les grands travaux ont été lancés en préparation à la deuxième guerre mondiale et en Même temps…
        Belle synchronisation n’est-ce pas ?
        N’oubliez pas que les camps de concentration étaient avant tout d’immenses usines de production qui tournaient grâce à une main d’oeuvre gratuites d’esclaves avec la pleine complicités des grandes familles anglo-saxonnes. De nombreuses usines en Allemagne n’ont jamais été bombardées pour préserver leurs intérêts.
        Nous voyions bien que la France a l’époque n’avait déjà plus aucun pouvoir ; c’était déjà devenue une coquille vide. Nos politiciens étaient déjà complices de ce qui se tramait et en premier lieu Léon Blum qui a sciemment désarmé la France et refusé de s’impliquer dans la guerre en Espagne. Nous vivons la même situation : nous avons été tous vendus à la mafia financière anglo saxonne depuis bien avant 1914, nous et tous les peuples européens.

  • delphine

    salut les  Moutons 

    le NOM a plusieurs bras :

    – le réseau gladio à droite :bomb:
    – l’orchestre rouge  (même s’il a changé de nom et de forme idéologique….) à gauche :bomb:
    – bon nombre de sectes auxquelles je ne ferai pas l’honneur de citer leur nom!

    il y a toujours un jeu de contrepoids
    qui contribue à cet équilibre NEGATIF de la terreur.

    attention à ne pas regarder que d’un seul coté.
    c’est dangereux pour les PRIORITÉS…..
    et  on retombe dans ces stratégies de manipulations des masses
    qui fonctionnent toujours très bien. merci pour elles!

  • martinb

    Maintenant, il ne faut pas croire non plus aux bizounours, des armées secretes, il y en a tjrs eu et en aura tjrs.

    1Si a un moment de leur histoire ou de l’histoire, elles avainet dus etre mise en service, vous uriez etes heureux qu’elles soient la

    2 si gladio a ete placé au service des gouvernements de droite et d’extreme droite……………………………  pouvez vous me donnez un pays ayant eu un gouvernement d’ED en europe depuis fin 45

    3 gladio – stay behind and C° sont un bras americain – qui veille aux interets americains

    mais comme l’europe n’a pas les moyens de faire face a uncle sam – ya ka dire amem – ce n’est que la loi du plus fort

    4 al quaida, n’est aussi que la version 1990 et plus de gladio

    5 des stays behind, existe encore en europe            

    • Pikpuss

      Quand les Américains sont arrivés en 1944 c’étaient pour ne jamais en repartir puisque la guerre avait été programmée pour qu’ils reviennent… Il n’y a qu’une faillite mondiale qui puisse les faire repartir…mais là on peut rêver… Ils préféreront même mettre le monde entier à feu et à sang plutôt que de se déclarer en faillite…