Sénégal: Les albinos seraient l’objet d’une chasse aux sacrifices

Qu’est qui provoque l’albinisme dans de telles proportions, les albinos en Afrique sont nombreux par rapport à l’occident, et a cause des croyances archaïques ils subissent le pire …..Cette info est au conditionnel, on sait qu’il n’y a pas de fumée sans feu. J’ai déjà vu des articles qui en parlent, ce n’est pas nouveau.

Touba, Cheikh Thioune, 31 ans, ne dort jamais deux fois au même endroit. V.WARTNER / 20 MINUTES

Alors que le deuxième tour de l’élection présidentielle se tiendra le 25 mars, les sacrifices d’albinos seraient en augmentation…

De notre envoyée spéciale au Sénégal

Ils sont l’objet de toutes sortes de superstitions. Coucher avec un albinos rendrait riche ou guérirait un malade du sida. Sacrifier un albinos permettrait de remporter une élection… Autant de croyances qui rendent le quotidien des albinos difficile en Afrique. Au Sénégal, la situation est particulièrement critique en cette période d’élection présidentielle, où selon Mouhamadou Bamba Diop, président de l’Association nationale des albinos du Sénégal (Anas), l’assassinat d’albinos, prôné par des marabouts, serait en augmentation. «Ces dernières semaines, sept de nos frères et sœurs albinos auraient été victimes d’une chasse aux sacrifices», s’inquiète-t-il.

Dans le petit bureau de l’école pour albinos de Thiès, une ville située à une cinquantaine de kilomètres de Dakar, il évoque avec colère les disparitions et les enlèvements rapportés par les familles sans que jamais les autorités ne s’inquiètent de rechercher les personnes disparues. Lui-même ressent au quotidien l’insécurité ambiante. «Je quitte Thiès pour venir travailler à Dakar comme informaticien. Mais j’ai du mal à sortir de ma maison parce que ma famille a peur. Pour autant, je ne peux pas me permettre de baisser les bras, il y a trop de choses à faire pour les albinos de ce pays».

«Les albinos n’ont souvent d’autres choix que de mendier dans les rues, ce qui les tue!»

Sagement assise à côté de lui, sa benjamine, âgée de 5 ans, qui souffre d’albinisme elle aussi, ne comprend pas ce qui le met si en colère: l’indifférence des autorités à l’égard des albinos. Au sein de son association, il compte 2.040 adhérents, presque toujours malvoyants et à la santé précaire du fait de leur extrême fragilité de peau. «Mais l’Etat ne fait rien! Des ONG européennes nous envoient des crèmes solaires adaptées à nos peaux, elles sont bloquées à l’aéroport! Les enfants albinos ont des difficultés d’apprentissage du fait de leur mauvaise vue, rien n’est prévu pour eux dans les écoles! Du coup, les albinos n’ont souvent d’autres choix que de mendier dans les rues, ce qui les tue!»

Depuis 2004, il gère une école pour albinos, fondée en 1997 grâce à une ONG américaine, à Thiès, sa ville natale. Aujourd’hui, faute de financements, l’école est squattée par des familles albinos, qui n’ont pas d’autres endroits où loger. Originaire de Touba, Cheikh Thioune, 28 ans, raconte «ne jamais sortir seul et ne jamais prendre le même chemin lorsqu’il sort» après le coucher au soleil. Avant de lâcher, fataliste, «de toutes façons, un albinos ne vit pas au-delà de 40 ans». Dans la chambre d’à-côté, Fatou Fall Cissé, 34 ans, tente de survivre avec sa mère et ses trois enfants nés de relations sans lendemains. «De nombreuses familles n’acceptent pas que leurs enfants se marient avec un ou une albinos…», explique Mouhamadou Bamba Diop. Mais dans ce pays très pieu, Fatou Fall a dû mal à supporter sa situation. Et les rumeurs de sacrifices de ces dernières semaines ont fini de l’insécuriser. Elle ne sort plus de sa chambre.

Au Sénégal, Armelle Le Goff
Albinisme
L’albinisme est caractérisée par une absence de pigmentation de la peau, des poils, des cheveux et des yeux. Si aux Etats-Unis ou en Europe, une personne sur 20 000 est albinos, ce taux descend à un individu sur 4.000 en Afrique. Mais sur le continent, ils sont l’objet de nombreuses croyances, particulièrement relayées lors des périodes de tensions. Ce serait le cas en ce moment au Sénégal, où, pour que leur candidat remporte l’élection, certains marabouts préconiseraient des meurtres de personnes albinos, voire même handicapées moteurs, selon l’Anas. Des informations relayées par la presse mais non confirmées par les autorités.

Mouhamadou Bamba Diop, 33 ans, sa fille Fatoubinta, 5 ans et Mam Benda, 31 ans (de gauche à droite).Mouhamadou Bamba Diop est président de l'Association nationale des albinos du Sénégal (Anes). photos : Vincent WARTNER / 20 MINUTES

« Une chasse aux albinos » au Sénégal ?
Lire l’article de 20Minutes

39 commentaires

  • dudul

    malheureusement, il n’y a pas que le meurtre, mais aussi la torture.
    celons certains marabout, des membres d’albinos tiendrait place de « porte bonheur » censé apporter argent et prospérité, et certains organes serviraient a préparer des potions pour par exemple augmenter la fertilité….
    tous se qu’il y a de plus ignoble dans se monde….
    de très bon (et choquant) documentaires circule sur le web.
     

    • Bonjour chers internautes je suis le Président de la fédération nation des albinos du Sénégal je vie a Thiès pour et pour la fédération il y’a des albinos qui ne mérite même pas d’être un albinos, pourquoi? il y’a un centre pour les albinos du Sénégal a Thiès le centre a été construit pour les albinos du Sénégal depuis 1997 pourquoi toujours le centre demande de l’aide, il y’a combien d’aide le centre a eu, tous volé et mal gérée pas son sois disant président qui n’a jamais été élu démocratiquement avant de soutenir quiconque il faut connaitre l’histoire je vous suggère chers internaute de taper sur sur google (le Titre l’autre partie des albinos du Sénégal) c’est une intervention de l’américaine qui a construit du centre

      Merci et bonne lecture

  • crabe tambour

    -Pourquoi mettre le titre au conditionnel? Cette situation est avérée et connue de tous dans une partie importante de l’Afrique-  il y a quelques années, ils tuaient les « réducteurs de sexe » en pleine rue….Quand on vous dit que toutes les civilisations ne se valent pas.

  • liliane

    En France on tue des enfants , juifs , des militaires de toutes races et ici vous parlez des albinos, perso je suis dans la douleur de voir la France en proie à des horreurs pareil..question : Pourquoi pas un mot de la tuerie de Toulouse ?

    • dudul

      enfaite, on en débat, mais dans d’autre sujets :) on attend d’avoir un article exprès pour :)

    • willy74150

      si j’ai bien compris Liliane on peu tuer un albinos à la place d’un militaire  ou d’un enfants ? la on parle pas de juifs mais d’un enfants ! belle mentalité ne soit pas étonner Liliane  de toute cette violence , t’es propos sont violent …

    • voltigeur voltigeur

      Parce que d’autres s’en chargent, et que je n’aime pas leur façon de se servir de cette tragédie!!
      On va en parler pour permettre encore des suppositions tordues??
      On ne connait pas les motivations du cinglé encore liberté, donc pas la peine de faire
      des discours dans le vent, laissons la justice faire son travail et empêcher ce fou de nuire encore.
      C’est suffisamment triste et terrifiant non?
      Je pense aux parents, à ces gens en deuil et en souffrance auxquels je m’associe, pas
      à ce que chacun en pense de loin, en tirant plus ou moins des conclusions incertaines.
      On aura bien le temps quand on saura pourquoi ce drame est arrivé, et surtout ce qui
      a permit que ça se produise.
      On pourras parler des faits…Pour l’instant moi je ne publierai rien…

  • liliane

    Dudul , apprend à lire et à comprendre l’autre avant de lui tomber dessus! la différence entre un mouton du système et un mouton qui en sort c’est qu’il permet le dialogue dans le respect, …
    Merci Voltigeur pour ta réponse, elle est juste, sauf qu’un petit mot en article ferait du bien à bien de tes lecteurs…sourire
    bonne journée dans ce fichu monde tordu et pourri…sourire

    • dudul

      « Dudul , apprend à lire et à comprendre l’autre avant de lui tomber dessus![…]le dialogue dans le respect »
       
      bah écoute,
      tu a du mal me lire, et mal me comprendre, je ne tombe sur personne…. (hop quenelle :D )


      quand je lis: « toutes les civilisations ne se valent pas. » ; et après avoir relu attentivement, et essayer de comprendre…
      ai je pas le droit de penser que c’est choquant?
       
      ça ne m’empêche pas de respecter l’auteur de cette phrase… je ne l’agresse pas…  je ne la connait pas et ne permet pas de la juger…
       
      après, n’hésite pas a apporter des précision sur se que tu me reproche

      • voltigeur voltigeur

        Est ce les civilisations ou les humains qui les composent qui ne se valent pas?? ;)

      • dudul

        très pertinent :D … pas facile même.
        si je devais répondre, indépendamment de toute origine, civilisation, religion, race, couleur … taille, poid, sexe, et couleur de cheveux….
        je suis bien obliger d’admettre que les humains en temps que tel…. n’ont pas forcément les mêmes valeurs.
        mais j’aime à penser que notre humanité nous rassemble….

      • voltigeur voltigeur

        Il y a autant d’individus que de pensées, même si certains partagent des idées,
        ils se divisent pour des virgules…
        Les valeurs des uns, font le profit des autres sans état d’âmes…. comment
        concilier toutes ces énergies pour qu’elles tendent vers un positivisme profitable
        à tous??
        Tant que chacun verra son « égo » prioritaire, rien ne sera possible :)

      • dudul

        « Il y a autant d’individus que de pensées, même si certains partagent des idées,
        ils se divisent pour des virgules… »
        ça vaut toutes les citation du monde… hop dans mon carnet.. ;) . promis je citerai l’auteur  :)

      • Tex

        Pis que ça Volti ,moi je trouve qu’on les vaut largement en ce qui concerne la torture

      • delphine

        salut les moutons

        la question de « toutes les civilisations qui ne se valent pas » 
        ne devrait même pas faire débat.
        il y a dans toutes les civilisations
        des éléments positifs et d’autres qui le sont moins
        ou pas du tout. 
        la question est que partout il existe des individus
        ayant effectué des prises de conscience
        concernant l’autre et le respect de ses droits.

        ceci ne dépend ni d’idéologie politique,
        ni de religions,
        puisqu’on a massacré au nom de toutes les idéologies
        et de toutes les religions
        sans exceptions.
        (le bouddhisme étant la philosophie religieuse ayant la conscience la plus propre sur ce chapitre) 

        il importe que les hommes et femmes de conscience
        essaient d’éduquer
        ceux qui ont un peu moins de conscience et de respect de l’autre. 
        car il n’y a pas d’autre solution pacifique,
        si l’on ne veut pas finir par contredire
        ce en quoi l’on croit .

        c’est l’ignorance qui permet l’erreur
        qui engendrera parfois jusqu’à l’horreur. 

        le marabout africain,
        ou le sataniste occidental
        sont strictement sur un même pied d’égalité :
        celui de l’ignorance absolue.
        car s’ils savaient réellement ce qu’ils font
        et les conséquences que cela aura pour eux,
        ils n’y aurait plus un seul marabout, ni un seul sataniste. 

        une fois encore cela n’a rien à voir avec la civilisation.

        le problème c’est la conscience,  le respect de l’autre et de la vie.

  • fotoulavé fotoulavé

    Cette horrible histoire d’albinos je le met directement sur le dos des colonisateurs qui ont profité de ces pays en leurs prenant leurs ressources et en les laissant dans la misère et le chaos sans instruction, sans information. J’ai entendu je ne sais plus quel ministre dire du Sénégal qu’avec leur indépendance on leur avait laissé la modernité du réseau ferré et  autoroutier. oui !  Une autoroute qui fais 10 km de l’aéroport à Dakar et une ligne de chemin de fer qui traverse le pays en majorité sur 1 voie qui à servit au transport de l’arachide Et aucune possibilité d’amélioration de la qualité de vie et comme toujours des dictateur au pouvoir. Comme le fameux poète Léopole Sedar Sanghore adulé par la France… d’en haut.

    • dudul

      ouille… c’est brutal comme analyse. mais dans le fond, ce n’est pas infondé.
      « le chaos sans instruction, sans information » comme tu dit « la misère », engendre la barbarie.
      j’ai la désagréable sensation de me sentir un peu responsable sur le cout… je suis sur le cul.

  • delaude

    Cette histoire est atroce. Mais quelle valeur a la vie dans des pays où on est quasiment à l’age de pierre dans certains endroits et où la mort est le quotidien ?
    Quelle valeur à l’autre lorsqu’il s’agit de manger pour survivre ? Le village d’à côté devient l’ennemi, et les pratiques magiques même les plus ignobles un moyen espéré pour rendre plus fort ou plus prospère…
    Effectivement, une pseudo modernité s’est installée là ou les blancs sont passés. Mais ce n’est qu’un mince vernis. Il aurait fallu d’abord améliorer les sols, irriguer,  satisfaire le premier degré de la pyramide de Maslow sans laquelle nous restons au niveau de l’instinct bestial.
    Ensuite, il aurait fallu scolariser, éduquer, ouvrir les consciences.
    Il aurait fallu aussi ne pas être dans ces pays pour y exploiter leur richesses en payant grassement leurs dirigeants pour obtenir des contrats, et en réduisant la population en esclavage pour alimenter ces industries en main d’oeuvre.
    Il aurait fallu former des cadres techniques pour qu’il prennent petit à petit en main le destin de leur pays…
    Il aurait fallu….La liste est longue…
    Là encore, que de temps, d’énergie et d’amour perdu !
    Ne jugeons pas avec nos yeux d’occidentaux ce que nous pouvons difficilement comprendre.
    PS : Il ne s’agit pas pour moi de me fouetter et de porter le silice de la honte de la colonisations. C’est juste un bilan.
    Cela démontre en tout cas que sous une autre forme, nous sommes nous aussi des barbares.

  • willy74150

    y’a tellement de tordu qui nous dirigent sa pue cette histoire vous allez voir que ça va être un Iranien qui a tuer ! et hop en guerre !!!

  • Marie

    POUR avoir ,vécu un peu en afrique de l’ouest ,je n’ai pas assisté à des sévices ,mais de nombreux témoignages ,ils restent tant de croyances liées ,à certains sacrifices ,
    et avec les évènements qui secouent ces pays ,cela revient ,tres fort ,souvent liés  aux religions européennes ,qui mélangent ,un peu tout cela avec les mouvements dits charismatiques,pas que les marabouts  ! 

  • DJL 93VIDEO

    Les albinos africains sont chassés aux sacrifices …
     
    C malheureusement vrai … mais le pire, C que leur magie sacrficiel ne marche pas avec les albinos … Ils se trompent de personnages, ils sont donc dans l’erreur, pis encore, dans la faute lourde car ils créent de la souffrance chez les pauvres albinos.
    On parle de sacrifice, donc on parle de magie … étant un peu lié à ce monde là par mes recherches ésothériques, je pense qu’ils se trompent de personnages quand ils chassent l’albinos … Il existe une race très ancienne (peut-être les aryens) qui sont albinos avec les cheveux raides et long … des êtres mesurant + de 2m, batis comme « des dieux » … des êtres très avancés spirituellement mais aussi technologiquement … ces êtres me font penser aux aryens de l’antiquité, mais il se peut que je me trompe … je rappelle que les aryens sont à l’origine de l’indouhisme !
    Bref, peut-être que la magie sacrifielle fonctionne avec ces êtres dont je vous ait parlé précedement, mais C encore une erreur de faire ce genre de saloperie … la recherche de pouvoir magique (ou non) est une erreur … et il y a toujours un effet boomerang causé par les manipulation subtil que tu fais lors d’un rituel !
    La seule, l’unique, la véritable bonne magie à faire est : la prière.

    • dudul

      « Il existe une race […] avec les cheveux long … »
      c’est bien connu, la taille des cheveux est déterminant dans le concept de race… -.-
      c’est pas pour être méchant, mais … comment veux-tu être pris au sérieux
       
      « on parle de magie … étant un peu lié à ce monde là par mes recherches ésotériques »
      ouh-là…. tu me fait peur….
      L’étymologie fait de l’ésotérisme la doctrine des choses « intérieures ».
      rien à voire avec « la magie »