Irradiation des aliments…

Décidément nous avons du soucis à nous faire…..


Quelques infos sur l’irradiation des aliments.

http://www.sante-environnement.be/spip.php?article242

L’Europe autorise l’irradiation de 3 catégories de produits:

1. Herbes aromatiques séchées<
2. Epices
3. Condiments végétaux

Huit états membres autorisent l’irradiation d’autres aliments: La France, la Belgique, Les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni, la Tchéquie, la Hongrie et l’Italie.Il faut compter les aliments irradiés importés d’Afrique du Sud, du Brésil, de la Turquie, des USA, du Ghana, de la Fédération de Russie, d’Inde, du Mexique, de Croatie.
Toute denrée irradiée doit porter la mention « traité par rayonnements ionisants » ou « traité par ionisation ». Sur certains produits importés d’Afrique du Sud vous verrez la mention: RADURA.

En France la réglementation autorise 15 produits ou catégories de produits:

Epices et aromates, Gomme arabique, Flocons et germes de céréales, Sang séché et plasma, Caséine et caséinate, Farine de riz, Viande de volaille, Viande de volaille hachée, broyée ou morcelée, Abats de volaille, Cuisses de grenouilles congelées, Crevettes décortiquées ou étêtées congelées, Blanc d’oeuf liquide déshydraté ou congelé, Légumes et fruits secs, Fruits secs, Aulx, oignons, échalotes.

(Source: CRIIRAD)

Vous voyez ce qu’il vous reste à faire!

Auteur : Le Blog du Docteur Alain JOSEPH

Source : www.jesuismalade.com via Sauve-La-Terre

18 commentaires

  • yael

    Un petit document explicatif de la CRIIRAD à lire absolument :

    http://www.irradiation-aliments.org/IMG/pdf/docinfocriiradirradiat.pdf

  • Bouffon

    Mais euh… rien de nouveau !
    Ça fait des années que les grands groupes irradient toutes les cagettes qui partent à l’internationale.

    • pokefric pokefric

      C’est toujours le même sentiment qui me remonte, à chaque fois que j’entends des augmentation de doses ou acceptation de taux plus important (nitrate dans l’eau) je me dit qu’ils se donnent bien de la peine pour nous voir déclarer un cancer.
      C’est comme pour la clope;ils augmentent les prix sans relâches, s’en prennent toujours aux consommateurs, et laissent les fabricants introduire des produits toxiques dans la composition…..On paient de notre santé quoi qu’ils décident !
      Je me souviens de cette enquête à la télé ou les journalistes en visitant une fabrique de cigarettes,ont interrogés le guide désigné pour la visite, sur des fûts avec de jolies tête de mort dessus.
      Réponse embarrassé du responsable « Continuons la visite,l’intéressant se passe plus loin » et PAF,doigt d’honneur aux fumeurs !
      C’est du pareil au même pour  le reste……..

  • Quelque pourrait résumer en quoi consiste l’irradiation d’aliments ? Et les conséquences démontrées sur le devenir de l’aliment ? Radioactivité ? o_O

  • jacques

    Il y a longtemps que ça dure, toute les grosses industries de l’alimentation sont hermétiques et pour cause, bientôt personne n’échappera au cancer.

  • Chègoku Chègoku

    L’irradiation des aliments ne comporte aucun risque et ne pose aucun problème si ce n’est une modification du gout de certains aliments gras.
    D’ailleurs, il est préférable de consommer des épices irradiées que non traitées sachant les pathogènes qu’elles peuvent véhiculer.
    Ce procédé n’est en rien dangereux. Le danger réside dans la maitrise des installation de traitement et de l’isolement de la source de césium.
    L’irradiation ne provoque n’induit aucune réactivité de l’aliment. Il n’y a pas de rayonnement induit.
    Cela n’a aucun lien avec les cancers ou une quelconque autre maladie.

    • antinukciv

      Le corps humain normal doit pouvoir naturellement combattre des éléments pathogènes. Tuer des micro-organisme, c’est nous fragiliser pour l’avenir (comme les antibiotiques). Si c’est radionucléides peuvent tuer des micro-organisme, elle peuvent aussi affecter tes cellules.
      Le commentaire de Veronique 1868 s’adresse à toi et je le trouve pertinent.

  • veronique1868

    Je m’adresse aà Chègoku :
    Je reprends une définition du Document CRIIRAD
    « En traversant l’aliment, le rayonnement va arracher
    des électrons aux atomes, casser des molécules et
    provoquer la formation de radicaux libres très
    réactifs. Les recombinaisons chimiques vont donner
    naissance à des molécules qui n’existaient pas
    initialement dans l’aliment. L’irradiation des lipides
    entraîne ainsi la formation de cyclobutanones qui
    sont caractéristiques de l’irradiation et dont plusieurs
    études ont montré la toxicité. »
    Est ce que ce procédé est dangereux ou pas. Je pose la question ?
     

    • Chègoku Chègoku

      On ne traite pas les corps gras, la destruction organoleptique est trop importante. Et puis, la simple friture entraine le même type de risques avec des acrylamides ou autre, tout comme la cuisson des corps gras ou encore un simple barbecue! Faut aussi savoir relativiser.
      En ce qui concerne les vitamines et autres nutriments, les autres traitements thermiques ou de conservation les dégradent aussi.
      antinuk: Le traitement d’ionisation est apporté aux cellules du produit. Effectivement si tu te balades dans l’enceinte tu seras affecté mais pas par le produit traité. Ensuite, notre mode de consommation normal ,naturel ne nous expose pas à des aliments provenant d’autres zones géographiques et dont les maladies sont différentes. Et je pense particulièrement aux épices.