Cet homme n’a pas de coeur

Étonnant, un miracle de la médecine qui permet à un homme de vivre sans avoir de coeur! Plus de pulsations, plus d’électro-cardiogramme non plus…

Craig Lewis est un homme pas comme les autres. Cet Américain de 55 ans vit sanc coeur.

L’incroyable histoire de ce quinquagénaire américain a débuté en mars dernier. Craig Lewis souffrait de graves troubles cardiaques. A l’époque, ses médecins l’avaient condamné en affirmant que même l’implantation d’un pacemaker ne pourrait pas le sauver. A son arrivée à l’hôpital, on lui avait signalé qu’il ne lui restait plus que douze heures à vivre. Quelques mois plus tard, Craig est pourtant toujours dans ce monde et ce grâce à l’intervention de deux spécialistes du coeur.

Ces deux médecins, Billy Cohn et Bud Frazier, qui travaillent au Texas Heart Institute ont proposé à Craig une expérience inédite. Ils lui ont installé une prothèse qui envoie un flux continu qui permet au sang de circuler dans le corps sans aucune pulsation cardiaque. Ce dispositif expérimental a été placé après qu’on a enlevé le coeur du patient. Le jour-même, Craig était conscient et parlait sans aucune difficulté.

Avant de tester ce nouveau dispositif sur Craig, ces chercheurs l’avaient prélablement utilisé sur des veaux à qui ils avaient enlevé le coeur. Le lendemain de l’opération, les veaux marchaient et mangeaient sans problème.

Pour l’épouse de ce miraculé, ne plus entendre le coeur de son mari est tout simplement incroyable. « J’ai écouté et il y avait un bourdonnement, ce qui est incroyable. Il n’a pas plus aucune pulsation ». (CB)

Source+ vidéo: 7sur7.be

55 commentaires

  • C’est tout simplement monstrueux il n’y à pas d’autre réflexion à avoir.
     
    Après les égarements dans l’utilisation de  la fission nucléaire, nous voila maintenant sur l’île du docteur Moreau .
    (L’Île du docteur Moreau est un roman de H. G. Wells, (encore lui) publié en 1896 sous le titre The Island of Dr. Moreau.)
    Il ne faut pas être prophète pour envisager les dramatiques conséquences de ces recherches sur l’équilibre des codes fondamentaux de la vie .
    Il n’est pas suffisant de dire que ces recherches sauverons des vies, alors que le monde croule sous les aberrations d’une humanité qui ne trouve plu sa raison d’être à la lumière des dogmes scientifiques  érigés en religion du CHAOS.
    Aujourd’hui les scientifiques annoncent fièrement qu’ils viennent d’ouvrir une nouvelle porte alors que personne ne leurs demande rien. Et certainement pas ceux pour qui le simple fait d’être au monde est une souffrance imposé en préambule d’un droit à la vie pour plaire à l’oligarchie au pouvoir planétaire.
    L’homme de science agit t’il en conscience ou est t’il habité par la démence, comparable à des psychopathes en proie aux délires d’un prétendu service rendu à l’humanité. Un simple flash back sur les 100 dernières années suffit pour convaincre les plus septiques que leurs activités ont échouées dans ce postula prétentieux . Les dégats sont pourtant visible et chacune de leurs trouvailles est un nouveau verrou pour privé l’homme de sa nature profonde .
    De grasse scientifiques de tous poil. Laisser nous mourir en paix si le destin nous prive des battements de nos coeurs.
    Votre science et vos découvertes mortifaire sont à votre image et cette image n’est pas celle de l’homme debout et en conscience devant sa destiné .
    Vous pensez être les dieux du monde nouveau alors que vous n’êtes que les démons inférieur du panthéon de l’enfer.
    A votre bon coeur messieurs les scientifiques arrêtés vos recherches contre nature .
    Merci
    Sinouhé l’Artiste

    • LLATH

      Ave Caesar, ‘Moreau’turi te salutant…..C’est beau, le progrès scientifique…
       

    • Doudin Patrick

      L’acte de mise en urne de sa propre voix est avant tout l’acte de la soumission volontaire et délibérée de l’individu au pouvoir d’un autre. Voter dans un système électoral représentatif, c’est avant tout accepter qu’un autre parle et décide à sa place. Voter, c’est donc en tout premier lieu se défaire de sa propre liberté, de sa propre responsabilité. Les scribes de la république ne s’y trompent pa

  • Vendredi 16 juillet 2010 5 16 /07 /Juil /2010 09:39

    LE Coeur Artificiel au Sévice de L’HOMME et au Service du FRIC

    L’homme a mal au coeur
     
    L’homme a un coeur il est même l’organe le plus subtil du corps humain. Il est le reflet de nos émotions… quand l’homme est amoureux, quand il a peur, quand il a mal, quand il est heureux  
    Il s’arrête et c’est la mort, la mort de la matière mais de la matière seulement .

    Le coeur est  le réceptacle de l’étincelle divine. Une particule de dieu est dans cet organe qui pulse au rythmes  des flux cosmiques.
    Le flux cosmique ? ça vous échappe à vous les savants….
    Ou est le progrès dans cette technologie?…où est le mieux être pour l’être trafiqué qui sera équiper de cette vulgaire pompe?

    Ou va l’homme dans cette démence côté en bourse ?
    C’est à peine croyable, la société qui produit le coeur artificiel s’appelle CARMAT est ce là le KARMA de l’humanité ? L’humanité profané dans son coeur…..profané dans ce qu’elle a de plus humain… son coeur…Comme sa conscience…
    Mais vous la conscience vous ne savez même pas ce que cela veut dire….

    Vous me faite peur….avec votre consensus pour la vie à tout prie, alors que vos financiers sont ceux qui fabriquent les armes de destructions massive…ce sont eux qui répandent la terreur partout sur la planète… Vous me faite peur….
    Votre paix me fait peur, comme vos remèdes, vos prothèses qui sont la thèse manifeste de votre oeuvre véritable…L’oeuvre de la bête est votre quotidien
    Je n’appartient pas à votre monde et je vous le dit, votre monde est triste comme vos matériaux polymères ensemencés…C’est votre mot la semence, mais vos semences résonnent comme des sentences pour la vie pour l’humanité.
    Votre semence n’est pas d’étoiles , mais pareille à la toile d’araignée que vous tissez jour et nuit sur l’espèce, et en l’espèce vous y  croyez ? en l’espèce sonnante et trébuchante…Certainement
    Comme vos frères les producteur D’OGM, comme vos Frères Les grands Banquiers

    Soyez tranquille nous ne voulons pas de votre médecine…nous n’en voulons pas, la mort est plus douce …
    Gardez votre coeur et laissez nous le notre.
    Sinouhé l’Artiste
    Suite de l’article:
    http://sinouhe.over-blog.com/article-le-coeur-artificiel-au-sevice-de-l-homme-et-au-service-du-fric-53996493.html

  • L’homme a mal au coeur
     
    L’homme a un coeur il est même l’organe le plus subtil du corps humain. Il est le reflet de nos émotions… quand l’homme est amoureux, quand il a peur, quand il a mal, quand il est heureux  
    Il s’arrête et c’est la mort, la mort de la matière mais de la matière seulement .

    Le coeur est  le réceptacle de l’étincelle divine. Une particule de dieu est dans cet organe qui pulse au rythmes  des flux cosmiques.
    Le flux cosmique ? ça vous échappe à vous les savants….
    Ou est le progrès dans cette technologie?…où est le mieux être pour l’être trafiqué qui sera équiper de cette vulgaire pompe?

    Ou va l’homme dans cette démence côté en bourse ?
    C’est à peine croyable, la société qui produit le coeur artificiel s’appelle CARMAT est ce là le KARMA de l’humanité ? L’humanité profané dans son coeur…..profané dans ce qu’elle a de plus humain… son coeur…Comme sa conscience…
    Mais vous la conscience vous ne savez même pas ce que cela veut dire….

    Vous me faite peur….avec votre consensus pour la vie à tout prie, alors que vos financiers sont ceux qui fabriquent les armes de destructions massive…ce sont eux qui répandent la terreur partout sur la planète… Vous me faite peur….
    Votre paix me fait peur, comme vos remèdes, vos prothèses qui sont la thèse manifeste de votre oeuvre véritable…L’oeuvre de la bête est votre quotidien
    Je n’appartient pas à votre monde et je vous le dit, votre monde est triste comme vos matériaux polymères ensemencés…C’est votre mot la semence, mais vos semences résonnent comme des sentences pour la vie pour l’humanité.
    Votre semence n’est pas d’étoiles , mais pareille à la toile d’araignée que vous tissez jour et nuit sur l’espèce, et en l’espèce vous y  croyez ? en l’espèce sonnante et trébuchante…Certainement
    Comme vos frères les producteur D’OGM, comme vos Frères Les grands Banquiers

    Soyez tranquille nous ne voulons pas de votre médecine…nous n’en voulons pas, la mort est plus douce …
    Gardez votre coeur et laissez nous le notre.
    Sinouhé l’Artiste
    Suite de l’article sur ce lien
     
    http://sinouhe.over-blog.com/article-le-coeur-artificiel-au-sevice-de-l-homme-et-au-service-du-fric-53996493.html

  • zaza

    dans l’attente de la guérison des maladies mentales générées par nos sociétés en perdition et de la bouffe qu’elles fabriquent, les savants diaboliques vont bientôt remplacer nos cervelles par des circuits imprimés. Et aux moutons de s’exclamer : « c’est dingue, depuis qu’il n’a plus de cerveau, il est devenu super positif »
     

    • Maverick Maverick

      En attendant le « Bug de l’an débile » ?
      ;)

    • Luxum

      Le cerveau humain est particulièrement complexe.
      Alors je pense que le jour où on sera capable de créer un cerveau électronique capable de penser, d’imaginer et de réfléchir, une étoile à neutron aura déjà ravagée notre système solaire.
       
      Il n’y à qu’a voir le niveau des intelligence artificielle aujourd’hui pour se rendre compte qu’on est très loin du HAL 9000…

  • Riddick Riddick

    A moins d’une panne de courant, il risque de vivre un moment celui là si son cœur ne s’arrête plus… :O

    • y4n4

      Clair faut pas que l’orage passe chez lui

      • Luxum

        Même après la mort le cœur continue de battre quelques minutes avant de cesser à son tour de fonctionner.
        Donc si tu es persuadé que c’est UNIQUEMENT le cœur qui fait fonctionner la machine humaine (ou plutôt le système humain) c’est que tu n’est pas bien au courant des mécanismes le plus élémentaires de l’anatomie humaine.
        Au passage: Il existe trois façons de mourir (d’un point de vue scientifique s’entend).
         
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Mort_cellulaire

  • Moi, je trouve cela énorme.
    En plus de révolutionner la médecine, cela révolutionne « la religion » et la « spiritualité »
    En effet, on nous a toujours dit que le coeur est le centre des émotions, qu’il faut avoir du coeur, que l’amour c’est le coeur…
    Quel dogme encore, que jusqu’à présent, personne n’en a douté.
    C’est extraodinaire, car on peut se poser cette question fondamentale :
    « Maintenant que l’on a prouvé que l’on peut vivre sans coeur, est ce que cette personne a encore des émotions ? de la compassion ? de l’amour ? »
    Personnellement, je parie que oui… alors… où est la source des émotions, de la conscience et de l’Amour ?

    • Monky's

      Tout cela se passe dans le cerveau, rien à voir avec le cœur :)
       
      Après je n’imagine même pas l’horreur que cela doit être de se sentir « vide », mis à part le « bzzzzzz » du moteur, j’en ai des frissons.
      Assez glauque comme expérience …

      • Luxum

        Arf oui ! Je n’ose pas imaginer le traumatisme que cet homme à dut subir. Mais l’homme s’habitue à tout avec le temps, je suppose qu’aujourd’hui ça ne doit pas le déranger plus que ça.

    • Luxum

      On ne t’a pas encore appris que le centre des émotions mais aussi celui de la raison se trouve dans le cerveau ?
       

  • Tex

    Bah, il n’est pas le seul… nos banquiers et hommes politiques non plus  n’ont pas de coeur …

    • Tex

      Ils ont un portefeuille à le place!

    • Luxum

      Ça c’est de la diabolisation comme on en fait plus.
      Je pense surtout qu’ils pèchent par excès d’orgueil. Leur vision du monde et de la société s’est considérablement éloignée de la conception habituelle.
      Après c’est du darwinisme le plus élémentaire qui s’applique. Du darwinisme psychologie (je suis sûr que même lui n’a jamais pensé à ça).
       
      Aujourd’hui les hommes ne se battent plus pour leur survie mais simplement pour leur vie (la vision qu’ils se font de la société).
      C’est donc une lutte non pas physique mais psychologique. Les plus rusés gagneront. Si c’est le peuple alors nous conserveront notre société où « tous le monde est égal » et si c’est eux et bien nous verront émerger une nouvelle société type « fourmilière ».
      Ce n’est ni « Mal » ni « Bien », c’est juste comme ça.

  • delaude

    La question se pose effectivement, de la sensibilité émotionnelle de ce monsieur…
    Voici ce que dit du rôle central  du coeur au niveau émotionnel :
    Ceci est très bien expliqué dans le film « The Living Matrix » à partir de la 52ème minute… Je vous conseille cependant de le visionner en entier pour rendre la démonstration plus claire.
    http://interobjectif.net/wp-content/plugins/vipers-video-quicktags/resources/jw-flv-player/player.swf?file=http%3A%2F%2Fnous-les-dieux.org%2FVIDEOS%2FTheLivingMatrix.mp4
    Je suppose que ce monsieur va réagir grâce à la mémoire qu’il a de sa structure émotionnelle : ceci est « bon » ceci est « mauvais ». Mais je doute qu’il soit capable de réagir à des situations neuves…
    De toutes façons, je suis d’accord, cette volonté folle de vouloir tout résoudre par la technique –  au point de nous robotiser – au lieu de chercher à développer les moyens que la nature nous a donnée pour améliorer ou protéger notre santé est monstrueuse.. Vouloir survivre à tout prix contre les lois naturelles est un point de vue que je ne partage pas.
    D’un autre côté, lorsque la vie terrestre ne paraît être que la seule expérience possible, je comprends que l’on s’y accroche à tout prix.
    Je comprends aussi que pour un enfant par exemple, on soit prêt à tout, même à des choses contre nature, et quelques soient les conséquences sur la vie de cet enfant…
    Il faut avoir un sacré niveau de conscience et d’oubli de soi pour accepter de voir un proche partir….
    A un autre niveau, rappelons nous que certaines personnes font empailler leurs animaux préférés tellement ils refusent la séparation !
     

  • VOYAGEUR

    c’est le système endocrinien qui génère les émotions avec la libération des hormones par les glandes dans le sang, je vois pas ce que le coeur qui est une simple pompe vient faire là dedans.

    • Maverick Maverick

      Ben … C’est que c’est justement lui qui fait circuler les hormones en question, donc le rythme cardiaque (et le débit sanguin) peut être considéré comme un paramètre du fonctionnement du système endocrinien, non ?

    • delaude

      Je sais, ça surprend, mais visionne le film ! Il a été fait sur la base de recherches et d’expériences très pointues par des scientifiques reconnus…
      Le corps, contrairement à ce qu’enseigne notre médecine n’est pas un circuit  mécanique avec des pièces que l’on peut remplacer…
      Pourquoi rester dans cette vieille vision newtonienne du monde alors que l’on sait maintenant qu’elle est totalement insuffisante et ne répond pas à de très nombreuses interrogations  ?
      S’accrocher à des certitudes qui nous rassurent nous conduit à la sclérose…
      La vie, c’est le mouvement… s’immobiliser, c’est la mort… Et c’est valable pour l’esprit aussi…
       
       

      • VOYAGEUR

        S’accrocher à des certitudes qui nous rassurent nous conduit à la sclérose
         
        j’imagine que demain si ton col du fémur te lache avec une fracture complexe, vu ton age, tu seras contre la mise en place d’un dispositif ?
        donc on résoudra pas par le technique hein ? tu préfereras pourrir tranquillement au fond de ton lit ? ouaiouaiouai bien sur, la mort des autres, c’est toujours les vivants qui en parlent le mieux, comme d’hab.

      • delaude

        Je ne crois pas que cette phrase que tu cites a quelque chose à voir…La remarque était d’ordre philosophique général.
        Deuxièmement, si tu avais lu mon premier post, tu aurais compris que je n’érige pas mon point de vue comme une vérité, mais comme un ressenti personnel, et que je comprends que l’on réagisse autrement.
        Enfin, un col du fémur n’est pas vital..  Sauf, du fait du phénomène de glissement, pour les personnes très agées, ce qui n’est pas encore mon cas.Le sujet concerne la lutte à tout prix contre la mort.
        cordialement.

      • VOYAGEUR

        au moins renseigne toi avant de dire des conneries pareilles
        m’enfin, faut pas s’attendre à autre chose vu qu’on est en mode philo, ça change tout.

      • delaude

        Cool, mec !
        En ce qui concerne ma modeste culture médicale, j’ai travaillé dans ce milieu quelques années, j’ai deux médecins dans ma famille proche et j’en ai épousé deux. La médecine,j’ai baigné dedans pendant trente ans ce qui m’a justement permis d’en percevoir toutes les limites et me poser des questions.
        L’ouverture d’esprit, ça peut servir dans l’existence, tu sais !

      • VOYAGEUR

        L’ouverture d’esprit, ça peut servir dans l’existence, tu sais !
         
        EXPLDR
        t’es en pole position et t’en donne la preuve visiblement
         
        au fait laisse les ex et cie là ou ils sont, c’est pas toi qui vis leur vie à leur place.
         

      • Hugo

        Salut les mecs, je trouvais que votre discussion se ramollissait alors je viens ajouter un peu d’huile sur le feu lol.

        Tout d’abord voyageur merci pour ta remarque contradictoire, je me croyais sur le site des moutons enragés et j’ai cru un moment que j’avais été détourné vers le site des bon vieux moutons du bon dieu, ceux qui croient encore que l’essence de l’homme se trouve en son coeur….cette bonne vieille pompe…bref.
        Soit dit en passant la Circulation Extra Corporelle existe déjà depuis très longtemps et consiste à utiliser une machine pour faire circuler le sang pour arrêter un coeur le temps de le réparer…je pense que pas mal de vivants sur cette terre ne se plaignent pas du fait.

        Une question reste intéressante, que va entraîner la perte de rythmicité (aspect pulsatille du battement cardiaque) sur la physiologie de ce patient….nous le saurons peut être un jour si ces gentils journalistes veulent bien nous raconter la suite de l’histoire.

      • Hugo

        Juste encore un truc en passant, le mouvement c’est la vie et la fracture du col du fémur stoppe le mouvement et est responsable du décès de 20% des personnes qui en sont victimes.

  • Maverick Maverick

    Ca me rappelle ces histoires de « quasiturbine » ? En tout cas, plus besoin de dopage, il suffit de se faire installer un turbo :)

  • Spirit Spirit

    entre la machoire »3D » et le coeur artificiel on va de plus en plus allez vers « Repo Men » si aujourd’hui ces organes de remplacement sont sans doute d’une grande qualité mais  il n’échapperont pas à l’obsolescence programmé. les gens s’endetteront pour vivre un peux plus longtemps et comme on dit la vie n’a pas de prix. Les assurance vont se faire des milliards avec se business. Mais qui pourra se payer se genre de chose………
    C’est aussi un pas vers la cyborganisation des hommes ; sans doute un rêves pour les Rotchild et Rockfeller. Plus de soucis de salaire de grèves ………et surtout aucun risque de révolte

    • Luxum

      Ouais le risque est là…
      Que le remplacement des organes pour des pièce de machinerie se banalise puis s’industrialise pour finalement en arriver à un scénario comme Repo men.
      La solution se trouve peut être non pas en remplaçant les organes par des machines mais en sollicitant la régénération cellulaire pour remplacer un bras, un os, ou un muscle.
      Pour le cerveaux c’est déjà plus compliqué, on pourrait rendre un cerveau mais pas l’information électrique qu’il contenait donc bye bye les souvenirs :,(

  • yael

    :rotfl:  c’est clair ça devient le grand délire!!! t’as mal au dent tu vas chez pièce bonhomme te remettre une machoire intégrale, t’as le cerveau qui fou le camp idem tu vas chez pièce bonhomme t’en regreffé un génial non? etc.. etc…  :reallypissed:

  • Lilithe Lilithe

    :razzmad: pas sure ce soit vraiment un progrès vivre dans de tel condition a quoi bon

    attention Frankenstein est devenu une réalité

    • Luxum

      Ouais mais je suppose que le type était d’accord pour continuer de vivre grâce à la prothèse.
      La religion enseigne souvent que le Bien c’est ce qui encourage la Vie et le Mal ce qui lui nuit mais parfois je me demande si, lorsque un malade est mourant et souffre véritablement, il ne serait pas plus « humain » de lui laissez le choix entre une mort douce (euthanasie) et la vie grâce à une pièce de machinerie (donc vie moyennement joyeuse mais vie quand même).

  • beuc

    c bon ta un coeur papy tu peut aller jusqua 67ans maintenant ! aller au taff
     

  • moutondu22

    moua se qui me fait ma marrer c’est que comme par hasard yavé deux scientifiques chirurgiens super sympa et de surcroît vachement ingénieux qui passaient par là …
     

  • michel

    Purée !
    Reste plus qu’à trouver comment réussir une greffe du cerveau et remplacer celui de notre cher Président, et là pour une fois, je crierai haut et fort ma croyance en la science moderne.

  • ça me rappelle très fort ce que j’avais écrit sur un papier alors que j’avais peut-être 8 ans (c’était avant le Spoutnik) : « Quand ma maman mourra je veux qu’on lui mette un coeur artificiel »

    • Hugo

      Ouais voila, ça c’est génial, c’est en rêvant que l’homme progresse….vers l’inconnue.

      L’avenir nous dira si ce coeur artificiel est un progrès ou pas…une étape peut être.

  • Luxum

    « Honte sur ces deux médecins qui ont osés bafouer « la Vie » ! »
    crient celles et ceux qui considèrent que, justement, sauver la vie d’un homme qui va mourir est amorale.
    La morale, telle qu’elle est enseignée par la plupart des religions correspond à cette définition : « le Bien est ce qui contribue à la préservation et au soin de la Vie, le Mal, ce qui tend à la détruire et à lui nuire. »
     
    Ainsi l’acte de retirer le cœur mourant d’un homme pour le remplacer par une machine (sans vie justement) dans le but de permettre sa survie est bénéfique et non amorale.
     
    Il ne faut donc pas tout mélanger ! Vous pourrez dignement vous insurger lorsqu’on commencera à se retirer volontairement des membres non vitaux et en parfait état de fonctionnement pour se les remplacer par des machines sans vie.
     
    Mais bon vous savez « la Vie » comme disait Charles Darwin :
     
     » « La Vie », ça n’existe pas, à moins de croire que c’est une sorte d’entité, comme une âme, qui vient habiter la matière et lui donner Vie, la rendre mobile, éventuellement sensible, etc. Je trouve symptomatique que, de la même façon que les scientifiques ne recherchent plus à mettre la main sur l’âme des choses, ils n’ont pas pour objet d’étude « la Vie », mais, par exemple, des processus biochimiques. De leur point de vue, qui est aussi le mien, « la Vie », ça n’existe tout bonnement pas ! C’est un raccourci sémantique, support à mysticisme, mais c’est un concept dont il n’y a rien à faire. On ne peut en déduire ni généralités sur « la matière vivante », ni conséquences éthiques, ni métaphysique, ni rien du tout. Autant le jeter à la poubelle et passer à autre chose ! »