Édition Spéciale : Bulletin d’Alerte FUKUSHIMA‏….

Est ce que comme le pense Jo^^ les corium est responsable? La crainte qu’il rencontre la nappe phréatique avec des risques d’explosions d’hydrogène semble se réaliser! Ce n’est qu’une supposition mais la gravité de la situation ne permet plus de l’exclure …

En cours au 24 01 2012
Centrale Nucléaire Fukushima Japon
Suspicion que les 4 tremblements de magnitude 4.5, 5.1, 5.1 et 4.5 qui ont frappé dans les dernières 24h la centrale nucléaire de Fukushima soient 4 explosions hydrovolcaniques ou d’hydrogènes.

Fukushima-diary

TEPCO confirme une très forte augmentation de l’activité radioactive à 70 millions de becquerels par heure notamment du césium libéré dans l’atmosphère ces dernières 24h pour les réacteurs nr 1 à 3.

In situ face à une situation qui semble inexorablement
se détériorer de jour en jour les gens ont le sentiment qu’il se passe maintenant des choses importantes à Fukushima qui sont peut être annonciatrices d’autres évènements plus graves.

Next up News via l’EVEIL2011

Préoccupant cette histoire…Rappelons qu’il y a eu 12 séismes dans les 7 derniers jours dans cette région. Les effets du corium dans le sol commence p-e à se faire sentir. À suivre! Jo^^

29 commentaires

  • moutondu22

    oué bon ya quand même une multiplication des tremblements de terres un peu partout ds l’monde …
    il semblerait qu’on soit  entré ds un e période(ère) d’instabilité géologique qui peut rimer avec tragique

  • humain

    Le sondage le plus con que je n’ai jamais vu …
    Echantillon ? Profils ? Nombre ? aucune approche sondagière réelle. Pire que les instituts officiels …

  • Eagleeyes

    Hello, 

    Comme s’amuseraient certains, à le dire, qu’elles sont ses sources car dans mes relevés de ces dernières 24h00 je n’ai « AUCUN » séisme sur le site même, ni à moins  de 46 km de la centrale !!! Les seuls séismes sont du 25/01 4.7 distance 120km et 18km de profondeur et le 23/01 5.3 distance de la centrale 46km de 50km de profondeur et un le 22/01 4.7 distance de la centrale 178km en plein océan, sous le prisme d’accrétion. 
    Mes docs étant confidentiels : les derniers séismes sont représentés de la même manière sur :  http://www.japanquakemap.com/

    Donc rien à voir avec une quelconque action du corium !!!

    • Bouffon

      C’est juste un coïncidence d’ailleurs la situation a Fukushima pourrais difficilement être pire nucléairement parlant.
      Les questions qu’on se pose sont plutôt:
      Qu’es-ce qui se passe quand on crée des trous qui descendent jusqu’à l’interstice des plaque de subduction ?
      Pourquoi on stock pas nos déchet nucléaire dans une de ses plaques qui s’enfonce sous terre…

      • Eagleeyes

        Effectivement cela ne sait être pire, que ce soit nucléaire ou autres, la région est perdue pour très longtemps.

        Pour le forage à voir faire la recherche sur « KOLA » presqu’île russe profondeur et record 12,262 km

      • Bouffon

        Non ben t’as un cas de conscience parce que, râler sur les imprécisions des autres et même pas capable de répondre même de manière évasive. C’est pas cool.

    • Yahoo

      Mais d’où sortent  ces infos??

  • Twist

    Supposer que le corium puisse engendrer des séismes, c’est du grand n’importe quoi mais à un point difficilement imaginable. Quand on a aucun notion, ne serait-ce que basiques en sciences, on s’abstient de faire des articles.

    « avec des risques d’explosions d’hydrogène semble se réaliser! Ce n’est qu’une supposition mais la gravité de la situation ne permet plus de l’exclure … »

    Ca semble se réaliser ou c’est une supposition ??? Parce que ce n’est pas du tout pareil !

    Nous sommes dans une période où l’info alternatives est essentielle, et avec vos articles ou commentaires à deux balles, vous la pourrissez.

    Arrêtez de supposer en permanence !

    • voltigeur voltigeur

      S’il y a supposition, c’est moi qui suppose, sans en exclure la possibilité!
      Que se passe-t-il quand le corium rencontre de l’eau ?
      L’eau est « craquée » à partir de 850°C par thermolyse, ce qui signifie qu’elle subit, à cause de la chaleur, une réaction de décomposition chimique en deux éléments : l’oxygène et l’hydrogène. Dans le même temps, l’eau subit une radiolyse, qui est le « craquage » de la molécule d’eau par la forte radioactivité, en donnant des radicaux libres d’hydrogène et d’hydroxyde. Dans les deux cas, en expérimentation, on constate autour du corium la formation d’une bulle de gaz formée d’hydrogène, d’oxygène et de vapeur, plus ou moins importante suivant la quantité de corium, son activité et sa température. De ce fait, l’eau n’est jamais vraiment en contact avec la masse en fusion.

      L’hydrogène actif réagit avec les composés organiques pour former un mélange complexe des produits; avec l’éthylène, C2H4, par exemple, les produits sont l’éthane, C2H6, et le butane, C4H10 . La chaleur libérée quand les atomes d’hydrogène se recombinent pour former les molécules d’hydrogène, est employée pour obtenir des températures élevées dans la soudure d’hydrogène actif.

      L’hydrogène réagit avec l’oxygène pour former de l’eau et cette réaction est extraordinairement lente à température ambiante; mais si elle est accélérée par un catalyseur, comme le platine, ou une étincelle électrique, elle est produite avec une violente explosion.

      On s’inquiète surtout que les tremblements de terre aggrave la situation déjà critique, si l’hydrogène produit par la vaporisation
      de l’eau peut s’accumuler dans des poches souterraines, il y a risque d’explosion, l’environnement change à chaque instant
      selon la réaction avec la combinaison de chaleur et production de nouveaux gaz. On ne sait pas ce qui peut arriver!
      c’est une triste première mondiale « Le syndrome Chinois »! et au lieu de critiquer tu ferais mieux d’expliquer, ta version des choses!
      Ce n’est pas moi qui dis que! c’est l’article, tremblements de terre « peut être causés par », et ils sont bien renseignés.

      En cours au 24 01 2012
      Centrale Nucléaire Fukushima Japon
      Suspicion que les 4 tremblements de magnitude 4.5, 5.1, 5.1 et 4.5 qui ont frappé dans les dernières 24h la centrale nucléaire de Fukushima soient 4 explosions hydrovolcaniques ou d’hydrogènes.

      • Bouffon

        Si jamais, la lumière blanche c’est les spot des ouvriers et la flamme jaune c’est le seul moyen qu’il ont trouvé pour réduire la pressions dans les puits.
         

      • roulletabille roulletabille

        merci VOLTIGEUR,faites de votre amour notre information..
        rien n’est inutile si ce n’est qu’être comme réflexion ultime..
        Il m’a énerver TWIST en croyant qu’être pulvériser à quelque degrés prêt est une apothéose ..
        Comme si  l’électricité dépend du NUCLÉAIRE ?

    • roulletabille roulletabille

      TWIST.
      votre commentaire à 2 balles sont d’une appréciation qu’ici vous représentez ..

      • Twist

        Rouletabille,
        En Français ça donne quoi ?  

        « rien n’est inutile si ce n’est qu’être comme réflexion ultime.. »

        C’est une traduction Google d’une phrase qui avait un sens ? 

        @Voltigeur,

        Informer sur les récents séisme à FUKU.. peut-être intéressant, laisser croire que c’est le corium qui pourrait les provoquer c’est aller trop loin !

        Concernant le corium et l’hydrogène mon reproche n’est pas sur l’éventuelle réaction qui pourrait se produire, mais sur la façon que vous avez de formuler ce risque.

      • voltigeur voltigeur

        Je vais me répéter!
        comme c’est une situation inédite (ça a faillit à Tree Miles Island, et on sait la peur que ça a suscité).
        Pour Fukushima, il y a 3 réacteurs qui ont fondu, et personne ne peut savoir les conséquences que
        ça peut avoir,( si un ça met la trouille, trois…..) et c’est motus et bouche cousue.
        Donc, on nous dit que, les tremblements de terre constatés, POURRAIENT être causés par des explosions
        hydrovolcaniques ou d’hydrogène…..
        Que je prenne la liberté de donner mon avis, en soutenant que cela reste une supposition (parce que rien n’est sur)
        et que malgré tout on ne peut pas en exclure la possibilité
        , je ne vois pas où est le souci!
        Je suis anti-nucléaire et il n’y a rien de bon à attendre de cette centrale, des millions de gens irradiés dans
        la quasi indifférence, parce qu’on ne nous dit pas tout.
        Je suis libre de dénoncer cette situation avec mes mots et mon ressenti, charge à ceux qui me lisent
        de continuer à approfondir! Je ne pense pas que NextUp fasse dans la désinformation, c’est grâce à eux si on a pu
        connaitre la gravité concernant la centrale.
        Nous avons une section qui permet aux lecteurs de proposer des infos, si tu penses présenter les
        choses mieux que moi (qui ne suis pas journaliste), un petit clic et je te publie. ;)

      • Eagleeyes

        Hello Voltigeur,

        Regarde mon com de 16:46 tu comprendra que l’article de Jo^^ ne dispose d’aucune véracité.  Il n’y pas eu de séisme sous la centrale le seul plus rapproché est à 46 km de là au sud, et à une profondeur de 50 km.

        Techniquement parlant, si le séisme (40km), comme le prétend la source de Jo^^, est la conséquence de la rencontre entre le corium et de l’eau, lors de son parcours de 50 km, il est très étonnant qu’il n’ait pas rencontré de nappe phréatique. D’autant que la région de la centrale repose sur le prisme d’accrétion qui a une hauteur de 63 km sous la centrale sur un rayon 26 km en descendant à la verticale. Passez les 26km l’épaisseur varie entre 73 au nord, 23 à l’ouest, 78 au sud (Tokyo 83) et 91 à l’est.

        Bien à toi, Eagleeyes.

      • voltigeur voltigeur

        Merci des précisions Eagle!, mais ce sont les suppositions de NextUp pas de nous, et
        les craintes depuis ce désastre, c’est justement que le Corium rencontre la nappe phréatique.
        C’est pour cela que je me posais la question « est ce que? », mais il est toujours agréable
        d’avoir de vraies bases pour rétablir la véracité des faits. Et c’est là que tu es précieux de
        part tes connaissances.
        Merci♥

  • Eagleeyes

    @Yahoo,

    J’y ai mis le même commentaires (16:46) qu’ici sur le blog de « Jo^^ »

    @Bouffon

    Je ne râle, ni ai de cas de conscience quelconque, je n’y peu rien si tu as de l’urticaire du fait que je te pousse à faire une recherche (sujet vaste) par toi-même. J’ai passé l’âge de donner la becquée, désolé.

    • Bouffon

      Je connais l’existence de Kola depuis ses débuts. A un moment il voulait même la racheter pour faire des champignons et à un autre il ont en fait un super Hoax sur des messages de l’aude-là.
      Forer sans tube axiale on le fait depuis 50 ans, les alliage qui résiste à une température de 180° C sont légion. il existe trois techniques différentes qui conviendrais parfaitement à ce millieux géologique et 13km de gallerie c’est rien dans l’histoire des mines et des tunnels. Même dans les mines de Salomon, il fessait mieux que ça.
      et fondamentalement, le fonds de ma questions ne concernait en rien le forage mais uniquement l’aspect géologique.
      Alors si faut payé les pdf du cern pour avoir des infos intéressante, je suis désole d’être plein de mauvaise volonté.

      • Eagleeyes

        J’ai connu aussi le moment du forage et je peux même te dire que le site a servit de lieu de tournage pour un film catastrophe dans les années 60 « Le jour où la Terre explosa ». Je l’ai vu une seule fois et plus moyen de mettre la main dessus, un exemplaire subsisterait dans les caves de la RTB F, mais ils ne veulent pas le lacher. Car avant l’arrêt complet du forage les éminence politiques du Kremlin envisageaient d’envoyer une fusée avec une charge nucléaire pour faire sauter les derniers kilomètres. Heureusement que les scientifiques ont dit NON je ne sais où on serait actuellement, entre Mars et Jupiter ?

      • Eagleeyes

        Le jour où la Terre éclata c’est le juste titre.

      • voltigeur voltigeur

        J’ai trouvé celui là mais rien avec ton titre!!
        Crack in the World (Quand la terre s’entrouvrira) – 1965 – Andrew Marton
        Aka : Quand la terre s’entrouvrira, …Et la terre éclata…
        Synopsis
        Afin d’apporter une nouvelle source d’énergie aux hommes, le Docteur Sorenson projette d’utiliser l’énergie géothermique de la Terre en faisant exploser une puissante charge nucléaire au plus profond de la croute terrestre, afin que le magma puisse gagner la surface par le puits et être exploité. Malgré quelques avertissements, il met en place son expérience, qui va rapidement tourner au drame. Une fissure se créer et se propage à grande vitesse, menaçant de couper la Terre en deux…
        http://www.animalattack.info/wordpress/crack-in-the-world

      • Eagleeyes

        Merci voltigeur c’est dans la même lignée, mais ce n’est pas celui-là,

  • beuc

    5.1  le

    2012/01/25 08:06:35

    10.2km de profondeur

    NORTHERN ITALY