Viande reconstituée, la malbouffe ça continue……..

Pour les amateurs de viande, cette courte vidéo devrait vous inciter à regarder à deux fois le splendide rôti que vous allez déguster… Merci Anmia

On arrête pas le progrès pour nous faire bouffer, ce qui serait mis dans les déchets sans cette poudre de perlinpinpin..

45 commentaires

  • mamie

    Au Québec, mes enfants adoraient le « balloné », une sorte de charcuterie, jusqu’à ce que je voie et leur montre que sur l’étiquette, il était inscrit : « peut contenir de la viande »…
    Du jus de betterave dans les steaks hachés pour lui donner une jolie couleur, de la viande reconstituée. Je ne savais pas qu’on était dans l’émission kho lanta (pas sure de l’orthographe)…
    Tout le monde veut de la viande, et une à deux fois par jour. Tout le monde veut qu’elle soit à un prix abordable : résultat des courses : des animaux parqués et engraissés avec n’importe quoi, hormonés, antibiotiqués, etc…. Pour le poisson, c’est devenu pareil. Avant, le saumon était un met rare, maintenant, il y en a à tous les rayons de poissonnerie toute l’année ! Que choisir, un poisson d’élevage ? gavé, accéléré dans sa croissance, ou un poisson de mer irradié par les fûts toxiques qui jonchent le fonds des mers et autres… ? Les fruits et légumes ? pulvérisés d’insecticides, nourris d’engrais chimiques…. Mangeons moins et mieux ! j’aimerai bien mais avec le matraquage publicitaire qui nous donne faim et envie de grignoter … dur ! et ne parlons pas des « relations », et de la famille… « Ben pourquoi il n’y a pas de viande ? » etc… Si on ne fait pas comme tout le monde, on se fait targuer d’hurluberlu, de « new age en délire »…. Ce que je ne parviens pas à comprendre, c’est la raison pour laquelle les gens ne réagissent pas en boycottant ces produits. Même informés, ils continuent à manger de la m… !!

  • guelop

    deja quon nous fais manger de la merde …les croquettes chiens c est bientot dans notre assiete. Voila ou mene l argent a empoisonner les autres pour le profit. On atoujours eu des poules et un jardin je vais chercher mes steak direct chez un producteur et maintenant j evite le toutpret et meme de manger ailleurs que chez moi de peur de ce que je pourrai trouver dans mon assiete y a de la merde partout

  • Tex

    C’est quoi cette merde encore???? Help!!

    • voltigeur voltigeur

      Ce n’est qu’une piqure de rappel! j’avais fait un article là dessus sur
      notre ancien forum….en 2009 ou 10 je crois et il me semble que c’est vraiment
      utile de revenir sur ces cas…parce que l’envaselinage continue de plus belle.
      C’est idem pour les tranches de jambon vendues par 20 ou plus à très bas prix!! :heart:

  • pokefric pokefric

    C’est la même méthode que le jambon blanc.

  • guelop

    Je fais des conserves sterilisees sans conservateur pourquoi ils en mettent partout dans les boite?ma grandmere a du me faire manger des conserves qui avait dix ou qinze ans du fond de sa cave jamais malade.on nous fais avaler de la merde ne vous privez pas manger bien il faut mieux ressembler a un clochard et bien manger qu un richard qui mange du tout pret

    • Tex

      Oui, maintenant en plus du sel, ils mettent du sucre dans tout, même ds les charcuteries + des conservateurs… alors que le sucre, le sel, la cuisson ou la fumure suffiraient à conserver n’importe quoi… c’est comme ça qu’on a toujours fait!

  • mémé

    Rien ne doit se perdre, même les déchets. Et les nuggets de poulet, je pense que c’est la même m….

  • Jimok

    Hou la la! Mais c’est vieux çà! Quasiment 20 ans. La tecnnique à BIEN évoluée depuis…

  • V pour Vendetta

    Quel ecoeurement soudain je ressens…..

    Je reve tellement d’une maison modeste avec potager pres d’une riviere….. : /

  • LLATH

    Bonjour,
    Personnellement, je trouve cette poudre merveilleuse, un peu comme le vin en poudre à réhydrater qu’ont voulu proposer les japonais -décidément toujours au top- il y a qq années. Cela n’a pas marché à l’époque, je ne comprend pas pourquoi (et eux non plus d’ailleurs); sans doute que l’augmentation du taux vibratoire de la planète & des consciences n’était pas suffisante…Maintenant, manifestement, nous sommes prêts, & cela me réjouit grandement.
    Je vais de ce pas les contacter car des vapeurs éthériques d’Ayahuasca m’ont donné une vision d’autres applications possibles & autrement plus prometteuses:
    en cas d’accidents avec mutilations, plus besoin d’opérations chirurgicales incertaines: ayez toujours sur vous votre « Kit Enzymes-Ready for use » & un peu de liquide réfrigérant (on ne peut qd même pas se balader avec un congélo ds sa voiture, c’est un peu encombrant tandis que là on vise les aspects pratiques, pragmatiques & autres tiques..). Saupoudrez généreusement (il ne faut pas chipoter, vous risquer qd même de perdre un membre!), ajoutez le liquide réfrigérant, vous voilà comme neuf! Bien entendu, la notice précisera qu’en cas d’un con-science, toutes ces petites manoeuvres pourront être effectuées par un tiers…
    en cas de stress post-traumatique intense, pas de sushis: inhalez un peu de notre produit « Enzymes Plus ChronoPass-MultiPass » &, comme par miracle les morceaux & autres bribes psychologiques se « recollent », les traumas se « résilient » (coucou Boris) & l’ensemble retrouve sa co-errance. Attention cependant: l’action de reconstitution matricielle enzymatique est difficilement réversible & il faut bien réfléchir à ce qui, tout compte fait, est mieux: avant ou après…(vous noterez au passage notre volonté de transparence-notre produit sera d’ailleurs commercialisé en Russie sous l’A.O.C « Glaznotz- il s’agit bien ici d’aider son proche-Un).
    L’inhalation aura en plus l’avantage non négligeable de permettre à certaines personnes de dépasser certains interdits, de se décoincer un petit peu & ainsi d’avoir une plus grande confiance en elles, entrant ainsi dans un cercle vertueux « win-win »
    Vous m’avez trouvé trop prolixe voire enthousiaste? Je ne devrais pas vous le dire mais allez, maintenant que l’on se connaît un peu: j’ai pris un peu d' »Enzymes-Plus » avant d’écrire ce texte &…à bas la morosité!
    Scoop de dernière minute (pour nos plus fidèles supporters): nous réfléchissons actuellement à un nouveau conditionnement (c’est le cas de le dire…) pour notre génial produit (coucou Yoda), sous forme de suppos…de s’attend (à quoi? Ben…vous verrez).
    Bien à vous
     
     
     

  • lemerk

    le mieux ca serait de ne plus manger de viande moi ca me degoute

  • delphine

    salut à tous 

    cela fait longtemps que je ne consomme pas de viande
    on s’en porte très bien
    à tous les niveaux :
    santé, financiers
    etc.

    maintenant je ne prétend pas convaincre les omnivores,
    mais au moins faites la guerre aux aliments de basse qualité.

    il vaut mieux manger de la viande bio ou tracée faute de mieux
    une fois par semaine
    que de se laisser gaver par des sous produits
    qui acidifent le corps,
    le cholesterolise et le diabétise,
    sans parler du reste;

    la viande ne devrait pas être consommée tous les jours,
    c’est une hérésie 
    mise en place par les lobbies de la bidoche
    et soutenus par d’autres lobbies
    (notamment des instituts de « recherche » généreusement arrosés au passage?

    manger de la mauvaise viande
    c’est non seulement mettre le doigt dans le circuit de la maladie,
    mais c’est appuyer sur l’accélérateur de la dégénérescence globale.

    c’est à chacun de voir en conscience ce qu’il veut mettre dans l’assiette de ses gosses. 
    et surtout,
    ce n’est pas une question d’argent!
    on peut manger simple, sain et pas cher.

    expérience vécue au quotidien.

    • Tex

      Ces viandes sont déséquilibrées en Oméga 6 et Oméga 3 et sont donc inflammatoires et cancérigènes… Il vaut mieux s’en passer….

    • guelop

      Mais pourtant c est bon la bidoche et la charcutaille !!!j en mange moins qu avant je me suis rabattu sur les legumes mais rien ne vaut un bon pate un bon saucisson un canon de rouge

      • delphine

        Salut guelop,

        tu as le droit d’aimer le saucisson
        essaies juste d’en consommer un de qualité 
        si possible acheté à des petits producteurs sur les marchés.

        quand au rouge
        un verre ou deux par jour, ça ne fait pas de mal
        et on trouve des vins bio de qualité très correct désormais.

        fais-toi plaisir :-)

      • Béatrice

        Oui Delphine, je partage exactement ta façon de penser. Je ne suis pas aussi courageuse que toi et je mange de la viande mais en petite quantité et bio, je l’achète directement  chez l’agriculteur.Cela dit, je ne suis pas sectaire, je mange de la qualité, un peu de charcuterie (parfois) j’adore l’andouille et le saucisson sec (que veux-tu on ne se refait pas). Je préfère de loin cette façon de procéder.Je sens que de de plus en plus on va arriver à vivre en autarcie, il faut faire son jardin, élever ses volailles pour avoir oeufs etc…. Cela dit, il faut être en bonne santé pour assumer tout ce travail mais avec tout ce qui se passe, on y va tout droit.

      • Patrice

        Attention quand même aux « petits producteurs » de produits carnés, il faut savoir ou on met les pieds. Ils sont bien moins contrôlés par les services vétérinaires et ils bénéficient d’ailleurs de dérogations pour les normes sanitaires, sous réserve de commercialisation de leur production dans un périmètre géographique restreint.
         

      • Tex

        Ben oui Guelop c’est bon au goût mais pas pour la santé…
        Essaie de te trouver du bio ou bien arrangez-vous à plusieurs pour élever un ou deux cochons et faites tout vous-mêmes….

  • cédric

    on remarquera le mec qui mallax sa a main nue alors qu les autre porte des gants -_-

  • Chègoku Chègoku

    Minute!
    Ce procédé est une très bonne chose. Vous préférez peut être que les bas morceaux (que nous consommions autrefois) se trouvent jetés à la poubelle? Ne gaspillent-on pas assez comme ça?
    Si c’est la condition pour que le consommateur respecte l’animal tué en consommant tout ce qui peut l’être sur l’animal, je vois pas où est le problème.
    L’enzyme s’appelle la « Transglutaminase », elle ne fait que recoller les protéines de viande les unes aux autres. C’est juste une enzyme, elle n’a absolument aucune toxicité.
    Ce type de procédé de recollage enzymatique est utilisé pour bien d’autres aliments. Comme par exemple les poivrons tout carrés que vous trouvez sur les brochettes. Le but est simplement de réduire les déchets et donc les pertes.
    Quant au gout, il est très facile d’identifier une viande reconstituée. Il suffit soit de regarder son arrangement interne, vous constaterez que les tissus sont discontinus. Et la texture en bouche est clairement différente.
    Et puis, le prix va avec. En général, ce genre de viande est vendue en surgelé à des prix bon marché. La qualité ça se paye! On ne peut pas acheter un rumsteck 50 centimes et avoir des exigences.
     
     
     

    • Tex

      Non merci ça ne m’inspire pas
      Entre parenthèses, elles sont dégueulasses ces brochettes où tous les morceaux sont bien carrés!!
      Oui je me fais de temps à autres « avoir » à des BBQ chez des copains…

      • Chègoku Chègoku

        Mais dans ce procédé, je parle du procédé et pas de la problématique de la qualité de la viande en général.
        Sur ce procédé, qu’est-ce qui te gêne en particulier?
        Sachant qu’on valorise au mieux l’animal tué. C’est plutôt bien de consommer une bête dans son entièreté plutôt que de gaspiller car les gens ne veulent plus de morceaux avec du gras, des nerfs…
        Il n’y a pas de modification de la matière première. Elle est juste assemblée par ses propres protéines.
        Après d’accord, il faut rester honnête et le vendre de manière à ne pas tromper le consommateur. Mais il n’y a pas de problème de qualité ou de dégradation nutritionnelle.
        La Tansglutaminase est aussi beaucoup employée en charcuteries.

      • Tex

        Ce qui me gêne, c’est :
        1- la manipulation de la viande qui est rendue dangereuse à la consommation, voici pourquoi :
        La « colle à viande » : potentiellement dangereuse!
         
        La technique de souder ensemble différents morceaux de viandes représente un risque important d’intoxication alimentaire.
        En effet, pour un même poids de viandes, la surface d’un seul morceau de viande est plus petite que si ce même morceau est coupé en plus petits morceaux. Par conséquent, la quantité de bactéries se retrouvant à l’intérieur d’une viande reconstituée est une centaine de fois plus élevée que pour un seul morceau. Ainsi si vous faites cuire ce morceau de viande reconstitué pour l’avoir toujours « bleu » c’est-à-dire saignant (une manière saine de cuire la viande), vous courrez un risque beaucoup plus grand de contracter une infection bactérienne par exemple à Escherichia coli O157:H7 responsable de plusieurs pathologies, dont la colite hémorragique, le syndrome hémolytique et urémique et le purpura thrombotique thrombocytopénique, à Salmonelle ou encore à Listeria.
        En cas de contamination de tels produits, il est pratiquement impossible de discerner la source de la contamination, puisque les morceaux de viande proviennent de plusieurs centaines de bovins originaires de producteurs différents.
        Chaque année aux États Unis, on compte 76 millions d’intoxications alimentaires responsables de 325 000 hospitalisations et 5 000 décès .
         
        C’est pour toutes ces raisons que le parlement de l’Union Européenne a interdit cette pratique le 20 mai 2010 .
        SOURCE : http://adn109.over-blog.com/article-les-super-colles-a-viande-une-pratique-trompeuse-et-dangereuse-73896227.html
        2- Manipulation du consommateur : on vend des bas morceaux au prix d’un rôti.
        Il suffirait d’en faire du hachis ou de la saucisse et de les vendre aux prix du hachis et de la saucisse…
         

      • Chègoku Chègoku

        C’est un problème microbiologique que tu exposes là qui concerne tout ce qui est haché en général. Le problème de travailler des viandes fraiches en surface est aussi un autre sujet lié au sérieux en général de l’industriel.
        Concernant la traçabilité, c’est le cas d’énormément de produits carnés à partir du moment où il y a assemblage de plusieurs lots (je suis R qualité). Exemple, acheter une palette de viande fraiche de truie découpée. Traçabilité précise impossible jusqu’à l’élevage et pourtant le produit n’a subit encore aucune transformation à part la découpe.
        Ca ne met pas en cause la transglutaminase ni l’apport nutritionnel de cet assemblage par rapport au morceau original.
        Mais d’accord avec toi sur la tromperie. Cela doit être clairement renseigné.
        Après chacun fait son choix et je te comprends bien j’ai fais le même. Mais pas pour des raisons techniques, plutôt pour des raisons sensorielles. Perso, je trouve la différence flagrante.
        La technique en elle même ne me gêne pas à partir du moment où les matières utilisées sont saines. Mais ça aussi c’est une considération générale.
        PS: je ne savais pas que l’UE l’avait interdite. Il y a encore des représentants qui tournent avec ce produit.
         

      • Tex

        Voici ce que j’ai trouvé :http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2011/06/01/transglutaminase
        « Il est à noter que la transglutaminase, en tant qu’additif alimentaire, est interdite en Europe, mais permise au Canada. »

        Et encore ici : http://oss.mcgill.ca/cfranco/transglutaminase.pdf


        Et ça : http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+MOTION+B7-2010-0264+0+DOC+XML+V0//FR
        « H . considérant que la thrombine, substance dérivée des parties comestibles des animaux, présente les caractéristiques d’une « colle à viande » et vise en tant qu’additif alimentaire à lier des morceaux de viande ensemble afin qu’ils ne fassent plus qu’un seul produit à base de viande,
        I.   considérant que l’utilisation de la thrombine vise par conséquent à présenter aux consommateurs des morceaux de viande distincts sous la forme d’un seul et même produit et que le risque d’induire le consommateur en erreur est alors évident,
        J.   considérant que le projet de directive de la Commission, dans son considérant 25, reconnaît que l’utilisation de la thrombine associée au fibrinogène pourrait induire en erreur le consommateur quant à l’état de la denrée alimentaire finale,
        K. considérant que le point 3h) de l’annexe du projet de directive de la Commission prévoit d’inclure, dans la liste des additifs alimentaires autorisés en vertu de l’annexe IV de la directive 95/2/CE, la thrombine d’origine bovine et/ou porcine à raison d’un maximum de 1 mg/kg dans les préparations de viande préemballées et produits à base de viande préemballés destinés au consommateur final, à utiliser avec le fibrinogène, et sous réserve que la denrée alimentaire porte la mention « morceaux de viande reconstitués » à proximité de sa dénomination commerciale,
        L.  considérant que, bien que le projet de directive de la Commission ne permette pas l’utilisation de la thrombine en tant qu’additif alimentaire dans les produits à base de viande proposés dans les restaurants ou autres établissements publics servant de la nourriture, il existe un risque évident que de la viande contenant de la thrombine se retrouve dans les produits à base de viande servis dans ces établissements, étant donné que des prix plus élevés peuvent être demandés pour des pièces de viande servies comme produits à base de viande non reconstituée,
        M. considérant qu’il n’est donc pas évident que l’interdiction relative à l’utilisation de la thrombine dans les produits à base de viande proposés dans les restaurants ou autres établissements publics servant de la nourriture empêche que, dans la pratique, de tels produits soient utilisés dans les établissements précités et vendus aux consommateurs en tant que produits de viande non reconstituée,
        N. considérant que les conditions d’étiquetage susmentionnées prévues par le projet de directive de la Commission n’excluraient pas toute possibilité d’induire en erreur les consommateurs en leur donnant à penser, à tort, qu’il s’agit de produits à base de viande non reconstituée, et que les consommateurs risquent dès lors d’être trompés et de ne pouvoir choisir en toute connaissance de cause de consommer des produits à base de viande contenant de la thrombine,
        O. considérant que les avantages et bénéfices de la thrombine pour le consommateur n’ont pas été établis,
        P.  considérant que le processus de liaison de divers morceaux de viande augmente de façon significative la surface de la denrée alimentaire ayant pu être contaminée par une bactérie (Clostridium ou salmonelle, par exemple) capable de survivre et de se reproduire sans oxygène, dans le cadre d’un tel processus,
        Q. considérant que le risque de contamination bactérienne est particulièrement sérieux dans la mesure où il peut s’agir d’un processus de liaison froide, sans ajout de sel et sans cuisson subséquente, et que l’innocuité du produit final ne peut donc pas être garantie,
        R.  considérant que, par conséquent, le projet de directive de la Commission ne satisfait pas aux critères relatifs à l’inclusion d’additifs alimentaires dans l’annexe IV de la directive 95/2/CE,
        1.  estime que le projet de directive de la Commission est incompatible avec l’objet et les dispositions du règlement (CE) no 1333/2008; »
         

      • EGO

        CHEGOKU A MON AVIS TU CONFOND PAS MAL DE PROBLÈME.
        HYGIÈNE NA RIEN A VOIRE AVEC GASPILLAGE .
        ET TU NA PAS BESOIN DE FAIRE L’APOGER DU SÉRIEUX DE L’INDUSTRIE ON A BIEN VU DANS LE PETIT FILM ,LE GA A PRIS SON PORTABLE ,IL NA PAS DE GANT (ET LA LES BACTÉRIE???? UN MAX)
         

  • EGO

    ((PERSONNE A VUE))
    IL A PRIS SON PORTABLE QUESTION HYGIÈNE ?? :doctor:
    PERSONNELLEMENT JE NE MANGE PAS DE VIANDE 9JOUR PAR MOIS