10 stratégies de manipulation des français 2011/2012..

Piqure de rappel pour ceux qui sont toujours endormis. A faire circuler!

LA GUERRE DE L INFORMATION EST DÉCLARÉ DÉSORMAIS NE COMPTEZ PLUS SUR VOTRE ÉCRAN TV MUSELÉ POUR AVOIR UNE INFORMATION VRAIE, BIENVENUS DANS LE SIÈCLE DE LA PROPAGANDE DE MASSE ou la majorité ne sait finalement pas grand chose, à qui profite votre ignorance ?

REALINFOS via L’EVEIL2012

19 commentaires

  • pokefric pokefric

    Nous sommes dans la matrice….

  • zoé

    tout à fait !

    Que c’est bien vrai ……………………………………..

  • Bouffon

    Pour ça faudrait que les gens arrête de trouvé la médiocrité; Cool
    Oui mais alors tu vois, j’ai pas fait d’étude donc j’ai le cerveau qui chauffe et tu sais ces gens savent ce qu’il font on a quand même un bon système éducatif…
    J’ai envie de repondre.
    Si tu sais pas tu demandes, si t’as le cerveau qui chauffe tu fait des pauses et si le système éducatifs n’a pas fait de toi un individu doué d’un sens critique et autonome, alors imagine pour ceux qui font des études et qui sont obligé d’accepter la doctrine du collège sans remettre en cause le dogme.
    ——————————————————————————
    D’ailleurs confidence pour confidence, j’ai réparer des ordinateur portable pendant 10 ans alors des directeurs, j’en ai vu des tonnes dans tout les domaines Mais choses étonnant, il m’est jamais arrivé de ne pas comprendre ce qu’il fessait ou se disait dans leur bureau preuve en est que leur vocabulaire n’est pas si riche que l’on pense, que pour les mots littéraire, il doivent aussi sortir le dico et que pour la technique il doit aussi revoir leur « théoreme de Pythagore » en d’autre terme et quand à savoir et connaitre les besoin de leur employé, il sont nul d’ailleurs les fonctions des cadres sont en générale très éloigner du produit et de ses acteurs.
    Bref dans bien des domaines, il sont comme vous est moi.
    Pour les autres c’est comme tout ça s’aprends.
    lisez-ça pour vous en convaincre:
    http://www.mensa.fr/spip/article.php3?id_article=3

  • Brujitafr

    La troisième guerre mondiale a commencé depuis 1957 (conférence du Club de Rome, à Huntsville, Alabama, en 1957). C’est une guerre contre la liberté de penser qui utilise des armes silencieuses pour des guerres muettes (Silent weapons for quiet wars).

    Comment Internet fait trembler les politiques et les journalistes

    http://www.brujitafr.fr/article-comment-internet-fait-trembler-les-politiques-et-les-journalistes-88822329.html

    • heaventramp

      Bonjour, Brujita…
      Tu soulève un questionnement qui me tracasse depuis un moment… Ne penses-tu pas que devant ce nouveau pouvoir le NOM ne  va  pas se laisser déborder ? Quelle va être la réplique ? Manipulation par infos biaisées (ce qui est déjà fait) ou carrément suppression pour une raison technique créée de toute pièce ?
      Ca m’étonne que dans ce monde où les libertés individuelles rétrécissent comme peau de chagrin on laisse un tel pouvoir se développer…. Je trouve ça louche et peu cohérent avec la non démocratie ambiante… A moins que ce soit une source d’infos utilisé pour être analysée et retournée contre nous… Je ne sais pas….

  • Bonjour,
    Si vous voulez participer à un effort contre la désinformation et la censure sur Internet, Liberté-info vous invite à participer à ses activités et campagnes: ce n’est que par l’action que le changement interviendra. Seulement regretter un état de fait n’a jamais rien produit.
    Nous recherchons des bénévoles sérieux, motivés et compétents: contactez-nous à contact@liberte-info.net

  • _Ulysse_

    Asselineau en tête du sondage Agoravox :
    http://www.agoravox.fr/
     
    Ici aussi :
     
    http://resultatselections-2012.over-blog.fr/

  • homme des bois

    ces 10 règles ont été utilisés la première fois par les anglais durant la première guerre mondiale. Lord Ponsonby
     
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Principes_%C3%A9l%C3%A9mentaires_de_propagande_de_guerre

  • thehawk

    Complot illuminatis Francs-Maçonniques diabolique satanique!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le boycott est notre ultime pouvoir contre eux, ainsi que la décroissance…l’atterrissage sera moins difficile pour nous…

    Le retour à la terre sera notre seul salut…

    PACHAMAMA :heart:

    • homme des bois

      tout a fait d’accord. Alors faisons le ce retour à la terre. D’abord nous comme précurseurs, ensuite les autres. ceux qui sont encore indécis mais qui réfléchirons en se retrouvant plongés dans la misère.

    • Jimok

      Trop tard! La terre elle veut plus de nous. On est devenu sa maladie, et elle a déjà commencée à se defendre. Le seul espoir c’est la fuite. Les milliads de milliards investis dans ce qu’ils appellent « La conquete de l’espace », c’est la fuite… De toutes façon c’est de là qu’on vient, pas de Kountapishtou le Grand Ordonnateur de l’Univers. C’est pas en s’en allant planter des choux. Cà aideras, mais çà isoleras.

  • Tex

    Pour ceux que ça intéresse, j’avais le texte, le voici :
    1/ La stratégie de la distraction

    Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. » Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

    2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

    Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.

    3/ La stratégie de la dégradation

    Pour faire accepter une mesure inacceptable, il suffit de l’appliquer progressivement, en « dégradé », sur une durée de 10 ans. C’est de cette façon que des conditions socio-économiques radicalement nouvelles (néolibéralisme) ont été imposées durant les années 1980 à 1990. Chômage massif, précarité, flexibilité, délocalisations, salaires n’assurant plus un revenu décent, autant de changements qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliqués brutalement.

    4/ La stratégie du différé

    Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est de la présenter comme « douloureuse mais nécessaire », en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application dans le futur. Il est toujours plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat. D’abord parce que l’effort n’est pas à fournir tout de suite. Ensuite parce que le public a toujours tendance à espérer naïvement que « tout ira mieux demain » et que le sacrifice demandé pourra être évité. Enfin, cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement et l’accepter avec résignation lorsque le moment sera venu.

    5/ S’adresser au public comme à des enfants en bas-âge

    La plupart des publicités destinées au grand-public utilisent un discours, des arguments, des personnages, et un ton particulièrement infantilisants, souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-age ou un handicapé mental. Plus on cherchera à tromper le spectateur, plus on adoptera un ton infantilisant. Pourquoi ? « Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de la suggestibilité, elle aura, avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celles d’une personne de 12 ans ». Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »
    6/ Faire appel à l’émotionnel plutôt qu’à la réflexion
    Faire appel à l’émotionnel est une technique classique pour court-circuiter l’analyse rationnelle, et donc le sens critique des individus. De plus, l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

    7/ Maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise

    Faire en sorte que le public soit incapable de comprendre les technologies et les méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. « La qualité de l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle sorte que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures. Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

    8/ Encourager le public à se complaire dans la médiocrité
    Encourager le public à trouver « cool » le fait d’être bête, vulgaire, et inculte…

    9/ Remplacer la révolte par la culpabilité
    Faire croire à l’individu qu’il est seul responsable de son malheur, à cause de l’insuffisance de son intelligence, de ses capacités, ou de ses efforts. Ainsi, au lieu de se révolter contre le système économique, l’individu s’auto-dévalue et culpabilise, ce qui engendre un état dépressif dont l’un des effets est l’inhibition de l’action. Et sans action, pas de révolution!…

    10/ Connaître les individus mieux qu’ils ne se connaissent eux-mêmes

    Au cours des 50 dernières années, les progrès fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes. Grâce à la biologie, la neurobiologie, et la psychologie appliquée, le « système » est parvenu à une connaissance avancée de l’être humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Le système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir sur les individus que les individus eux-mêmes.

    PRESSENZA Boston, 21/09/10

  • mémé

    Edifiant! C’est tout à fait ce qu’on vit.

  • A.Caporale

    Dé-consommation, tant que cela ne sera pas admis et appliqué, on ne s’en sortira pas.
    Déjà,faisons tourner le marché de l’occasion, il y a suffisament de marchandises en tous genres sans se faire dépouiller en achetant du neuf.
    Laissons tous ces produits dans les stocks, et, en très peu de temps un dialogue différent s’instaurera. Ce bras de levier est sans commune mesure avec ces kermesses appelées grèves, qui n’aboutissent qu’à perte de salaire et passages a tabac pour les malchanceux.