Crise de l’euro: le «commentateur» DSK sommé de se taire

Mhhheeeeeuuuuuu noooooon c’est pas de la censure, simplement il y a des choses à ne pas dire, et même DSK n’échappe pas à la règle! Il faut se taire sur la situation actuelle!

Dominique Strauss-Kahn à Pékin le 19 décembre 2011. (Jason Lee / Reuters)

Sa parole était guettée, forcément. En choisissant, lors d’un forum économique organisé à Pékin par un géant de l’Internet chinois, de comparer la zone euro à un «radeau sur le point de sombrer», Dominique Strauss-Kahn a provoqué la colère de membres du gouvernement français. A commencer par celle de Valérie Pécresse, la ministre du budget, qui a jugé «très malvenues» les déclarations de l’ancien patron du FMI, des propos qu’elle a attribués à son «amertume» d’être passé du rang d’«acteur» à celui de «commentateur».

Il y a sept mois, balayé par l’affaire Diallo, DSK avait été contraint de démissionner de la direction générale du FMI et d’abandonner toute ambition présidentielle. Il ne s’était pas exprimé publiquement depuis, même avec sa casquette d’expert des questions macroéconomiques. Avant même les déclarations de DSK, Marine Le Pen avait, elle, dénoncé dans ce retour sur la scène publique «une marque d’humiliation pour les Français».

«Plus un acteur de la politique»

Arguant comme Valérie Pécresse que l’ancien favori des socialistes n’est «plus un acteur de la politique nationale» française, le porte-parole du PS Benoît Hamon a, lui, simplement souhaité qu’on le «laisse tranquille», tandis que Roselyne Bachelot l’a pour sa part invité à s’abstenir de faire des commentaires, «le meilleur service qu’il puisse rendre à la France». Dans le même registre, Valérie Pécresse a ajouté ne pas croire «que ça le grandisse aujourd’hui de faire ce genre de commentaires», avant d’affirmer être «certaine» que si Dominique Strauss-Kahn était encore à la tête du FMI, «il agirait avec Mme Merkel et Nicolas Sarkozy dans le sens de la consolidation de la zone euro».

Au sujet du couple Merkel-Sarkozy, justement, DSK a affirmé n’être «pas persuadé que M. Sarkozy et Mme Merkel se comprennent bien entre eux». Plus largement, l’ancien patron du FMI s’est montré très critique à l’égard des mesures prises par les dirigeants de la zone euro pour tenter de sauver la monnaie unique. «Nous voyons les pays européens passer d’un plan (de sauvetage) à un autre, d’un sommet de la dernière chance à un autre, toujours sans admettre les pertes, toujours sans permettre une reprise de la croissance et toujours en échouant à restaurer la confiance», a déclaré DSK. Autant de salves qui ne pouvaient passer inaperçues.

Source: liberation.fr

9 commentaires

  • delphine

    parcequ’il avait quelque chose à dire d’intéressant???? :shutmouth:

  • viking

    il seras bientôt blanchit c’était un complot de salope, la théorie du complot marche bien de ce coté, pour d’autre évènements c’est beaucoup, beaucoup plus difficile

    DSK fait des conférences payantes en Asie…… 

    Dominique nique nique est à Pékin

    • limo

      Les anciens amis peuvent très vite devenir des ennemis!Qu’il fasse payer  ses conférences en Asie soit.
      l humilité ,lorsque tu n’es pas originaire des classes populaire,n’ait pas si facile à acquérir…
      Se servir des faiblesses humaine est l’arme préféré des gens à qui profite le crime!
      Pourquoi s’en priver lorsqu’elles surgit devant nous?
      dsk actuellement se sent trahie, abandonné par son clan;il est probable que des vérités sortent de la bouche§!§
       

  • bottle4

    il est partit niqué domiNIQUE des petites chnoise a pekin en passant?>

  • Piquenidouille

    il se prépare pour 2017 car il sait très bien que les moutons ont la mémoire courte !

    • delphine

      hello Piquenidouille

      les moutons ne sont pas tous atteints d’alzeihmer…..
      et s’il a le culot de se présenter 
      on mettra un préservatif dans l’urne! :–))

  • AROBASS

    Cette affaire risque de le suivre TRÈS LONGTEMPS; meme si il est blanchit ensuite (ce qui me parait le plus plausible… Mais ceci dit; je ne lui porte AUCUNE sympathie!
    Maintenant, suite à la fonction de son ancien poste, il est ÉVIDENT de lui demander son avis et ses visions. Il a toutes les connaissances en la matière (peut être trop mem, suivant le comploteur derrière l’affaire à NY) et après reste à savoir dans quel sens celui-ci a envie de s’engager (il ya de la revanche dans l’air!) soit en faveur du NWO soit des 99,99%… Cap ou pas Cap?!!
    Disons qu’avec un recul énorme (comme toujours!) cela peut être intéressant à suivre

  • vincenzo

    Bonjour,
    Pour les histoires de fesses, en chrétienté, il faut se calmer. Nous sommes hypocrites, c’est un fait.
    Le fait ? Plusieurs :
    -La prostitution toujours présente sur nos territoires.
    -L’adultère, coucher avec sa voisine/son voisin en l’absence du légitime.
    -Sa/son collègue de travail.
    -la femme/le mari d’un bon copain/d’une bonne copine.
    -Le nombre de divorce en expansion
    -Le nombre d’enfants de foyer mono-parentaux, bâtards n’est plus à la mode.
    Mais par contre nous savons critiquer la polygamie qui n’engendre pas un nombre aussi important de bâtards.
    A bon entendeur, salut !