MegaUpload soutenu par Puff Daddy, Alicia Keys, Snoop Dogg et d’autres artistes

C’est un pied de nez culotté de MegaUpload. Accusé par les ayants droit d’être une plaque tournante du piratage, l’hébergeur a réalisé un clip vidéo dans lequel de nombreuses célébrités américaines apparaissent… et affichent leur soutien au site.

Confrontés au piratage, les ayants droit ont désigné un certain nombre de sites web à abattre en priorité. C’est le cas de MegaUpload, un service d’hébergement de fichiers en un clic lancé en 2005. L’entreprise est en effet accusée de ne pas prendre de mesures suffisamment fortes contre le téléchargement illicite, afin d’attirer toujours plus d’internautes prêts à payer quelques euros pour télécharger plus rapidement des œuvres.C’est ainsi que MegaUpload s’est retrouvé dans le collimateur de la MPAA et de la RIAA. Les deux associations américaines, chargées respectivement de défendre les intérêts de l’industrie du cinéma et du disque, ont placé depuis longtemps l’hébergeur sur liste noire, à côté de sites comme The Pirate Bay, isoHunt, BT Junkie, FileSonic ou encore 4Shared.

En visant MegaUpload, la MPAA et la RIAA estiment rendre le meilleur service aux artistes. Les deux associations considèrent que le piratage en ligne est en train de tuer l’industrie du cinéma et de la musique, menaçant l’émergence de nouveaux talents et la rémunération des artistes actuels. Or, lorsque les artistes eux-mêmes prennent la défense de MegaUpload, c’est toute la tactique qui est à revoir.

La société a en effet réussi un tour de force remarquable, puisqu’elle a réalisé un clip promotionnel où de nombreuses célébrités américaines affirment apprécier MegaUpload. Dans une vidéo longue de 4 minutes 13, différents chanteurs et acteurs se succèdent en musique pour soutenir l’hébergeur spécialisé. Des chanteurs et acteurs pourtant sous contrats chez des labels et studios de premier plan.

Alicia Keys, Puff Daddy, Will.I.Am, Snoo Doff, Estelle, Chris Brown, Kanye West, Lil John ou encore Mary J Blidge. De nombreux chanteurs et chanteuses de la scène urbaine américaine apparaissent ainsi à l’écran, malgré leurs liens avec des labels possédés par les quatre grandes maisons de disques que sont Universal Music, EMI, Warner ou Sony.

Le clip de MegaUpload révèle aussi la présence de célébrités évoluant dans d’autres sphères que la musique. C’est le cas de Jamie Foxx, qui malgré quelques albums est surtout connu pour sa carrière d’acteur, de Kim Kardashian (une célébrité du petit écran aux USA) et de la championne de tennis Serena Willams, ainsi quede la dizaine de célébrités moins connues sur le Vieux Continent également présentes.

Source: Numerama

Nous rappellons à tous les téléchargeurs que l’utilisation de connection crypter (SSL-httpS, VPN) nuit gravement à la santé d’Hadopi.

By: Bouffon

8 commentaires

  • viking

    Bravo, encourageons le Téléchargement, c’est une forme de combat, de rébellion….

    Donnez nous les moyens avec les logiciels pour les adolescents à l’école et pour nous les plus vieux pas encore CON….

    De jeune con, on devient con, puis on passe à vieux cons

    Les acteurs, chanteurs, ramassent des millions d’euros pour certain sans sueur… et souvent de jeunes chanteurs talentueux sans audience « lire sans rapport d’argent pour les Parasites lire « maison de disque » végètent….

    appeler une maison de disque ou de film : Major c’est faire honneur à un parasite

    Quant on pense a l’argent que nous avons dépensez dans les années 70 pour acheter des 45 ou 35 tours, faisons en sorte que la jeunesse d’aujourd’hui utilisent son argent pour des choses moins futiles, sans engraisser des profiteurs.

    Salvador Dali peintre Espagnol avait dit avec sa voix d’Espagnol parlant Français  »

    « le cinéma, c’est le Crétinisme organisé »

  • illusion

    toutes ces célébrités ont dû ramasser un beau petit chèque venant du fournisseur MU, tout ca n’est encore que de la poudre aux yeux, encore une affaire d’argent qui n’a rien à voir avec la liberté de partager librement les fichiers numériques, joli coup marketing pour entourlouper encore et encore la masse…

  • engel

    @ Bouffon,

    Concretement, pourrais-tu m’indiquer la procédure pour télécharger sur ces plate-formes.
    Et il y a t-il des risques ?

    Merci.

    Ps :Je suis un peu beaucoup nul en informatique?

  • xensma

    de toute façon le problème n’est pas le téléchargement, mais comment donner aux citoyens les moyens d’accéder à la culture:1 place de cinéma:10 euros, 1 bouquin format poche: 8 euros, un joli bouquin: 20, 25, 30 50€ ou plus, 1 disque: 15 euros, 1 dvd 15 euros….bref, quand on a pas une thune ou que celle ci sert exclusivement à pallier au nécessaires loyers électricité taxes d’habitation nourriture etc…que reste t il pour la culture? ben…. rien. alors je télécharge parfois eh ouais.et surtout de la musique parceque l’autre grosse hypocrisie c’est ça: offre musicale merdique en légal (en magasin ou téléchargement) alors pour ceux qui ont des gouts musicaux pointus doivent forcément en passer par le téléchargement.