Climat: L’Organisation météorologique mondiale tire la sonnette d’alarme …

A quoi servent les sommets, grenelles et autres protocoles?? Ces réunions  coûtent un prix fou, et les GES (Gaz à Effets de Serre) augmentent entre autres……….

Greenpeace illustre les dangers du réchauffement climatique en immergeant les monuments célèbres du monde, à Cancun, le 8 décembre 2010. Eduardo Verdugo/AP/SIPA

Les quinze dernières années ont connu des records de température et 2011 sera parmi les années les plus chaudes jamais enregistrées…

La planète continue de se réchauffer et 2011 comptera parmi les années les plus chaudes jamais enregistrées, ont indiqué mardi les Nations unies dans un nouveau rapport publié alors que les délégués de près de 200 pays sont réunis depuis lundi à Durban dans le cadre du sommet annuel sur le climat. Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), les treize années les plus chaudes dans le monde ont été enregistrées depuis 1997, année de la conclusion du protocole de Kyoto.

Le climat 2011 marqué par la Nina

La hausse des températures a d’ores et déjà favorisé des conditions climatiques extrêmes, qui accroissent l’intensité des sécheresses et de précipitations ici et là à travers le monde, lit-on dans le rapport.  «Notre expertise est solide et prouve sans aucune ambiguïté que le monde se réchauffe, et que ce phénomène est dû aux activités de l’homme», a déclaré le secrétaire général adjoint de l’OMM, Jerry Lengoasa.

Cette année, le climat de la planète a été fortement sous l’influence du phénomène climatique appelé La Nina – généralement associé à une météo extrême dans la région Asie-Pacifique mais aussi en Amérique du Sud et en Afrique.  La Nina est apparue de manière inattendue dans la zone tropicale du Pacifique au second semestre 2010 et est associée de près à la sécheresse constatée en Afrique de l’Est et aux Etats-Unis, ainsi qu’à de graves inondations dans d’autres régions du monde.

Les gaz à effet de serre ont atteint un niveau record

Autre mauvaise nouvelle, «les concentrations de gaz à effet de serre (GES) dans l’atmosphère ont atteint un nouveau niveau record», a expliqué le secrétaire général de l’OMM, Michel Jarraud. «Ils se rapprochent rapidement d’un niveau entraînant une hausse de 2 à 2,4° Celsius de la température moyenne mondiale, hausse qui, selon la communauté scientifique, pourrait déclencher des modifications de grande ampleur et irréversibles sur notre Terre, dans sa biosphère et dans les océans», a prévenu Michel Jarraud.

Des scientifiques des Nations unies ont averti ce mois-ci dans un autre rapport qu’une augmentation du nombre de canicules était quasi certaine à travers le monde, et que le réchauffement s’accompagnerait vraisemblablement d’un surcroît d’inondations, de cyclones plus puissants et de coulées de boues plus nombreuses, mais aussi de sécheresses plus intenses.

L’Organisation de coopération de développement économiques (OCDE) estime pour sa part que la moyenne des températures mondiales pourrait augmenter de 3 à 6° Celsius d’ici la fin du XXIe siècle, si les Etats ne freinent pas le niveau d’émissions de GES. La fonte des glaciers et la hausse du niveau des mers s’accompagneront de destructions sans précédent et certains micro-Etats insulaires risquent de disparaître, ajoute l’OCDE.

A.C. avec Reuters

35 commentaires

  • Il y a 20 ans, les écolos en parlaient déjà… les a t-on écouté ?? 

    Bien sûr que non, puisqu’ils adorent le catastrophisme, le sensationnel, qu’ils sont utopiques et  pessimistes… 

    Et pourtant…..

    Bonne journée à toutes et tous !

  • Dewarrat Dewarrat

    Il est trop tard pour changer quoique se soit,on pourra juste parier sur le nombre de degré.Je mise sur une hausse de 4 degré d’ici 2030. Pascal

  • Eagleeyes

    Le changement du climat ne se fait pas « qu’à » notre échelle, il touche l’ensemble des planètes du système et reste proportionnel à l’éloignement du soleil, et les scientifiques non subventionnés par les états, tentent de le faire entendre, mais la voix de l’argent et du pouvoir est encore trop forte pour que ce soit capter par le publique. Des modifications structurelles sont en train de s’opérer, tant dans le ciel que sur le sol et en sous-sol de la Terre. Regain de sismicité, accélération de la tectonique, phénomènes inexplicables en météorologie, morts en masse d’animaux, des fissures dans la croûte terrestre sans avoir de séisme, réveil volcanique en évolution, atteinte dans les comportements, etc. le tout, sans explications « logiques » de la part des hautes instances scientifiques. L’humanité dans son ensemble, doit être informée, afin de se préparer à des évènements troublants et peut-être violents.
     
    Cet article me fait rappeler qu’il y a cinq mois, j’ai eu en courriel, le condensé d’un rapport sur les résultats de recherches menées par des norvégiens, canadiens et américains, et orientées vers certains de ces phénomènes. Il fut émit avec une motion de priorité, pour être avalisé par le conseil scientifique. Pourquoi une motion de priorité, car ils mettaient en avant des risques imminents envers l’intégrité de l’humanité ainsi que notre planète.
    Du fait que tous ceux qui ont participé à ces travaux soient totalement indépendants, c’est-à-dire sans aucune obligation institutionnelle liée à une Université, à un centre de recherche, ou autre labo, il n’y fut pas donné suite. Il semblerait même que plusieurs membres de l’équipe aient été mis au silence forcé, par tous les moyens possibles ! L’attitude des autorités scientifiques est liée au fait que ces résultats vont à l’encontre de toutes les connaissances actuelles et les dépasseraient, donc qui dit inexplicable, dit impossible sans preuves. Mais comment émettre des preuves alors que tous sont mis au silence et privés de matériel pour l’étayer.
    Les conclusions de ce rapport mettaient en avant une aggravation des phénomènes dans des temps de plus en plus rapprochés et, d’une manière de plus en plus fortes. Pour le peu que j’en ai su, la Terre subirait vraisemblablement des infrasons d’une fréquence jusqu’ici ignorée par nos appareils de mesures, émanant notamment des fortes explosions solaires dernières. Cette observation fut fortuite et consécutive à une défaillance d’un matériel. Ces sons seraient la cause de plusieurs soucis occasionnés sur Terre, tant aux humains, qu’animaux, mais aussi dans la structure de la Terre dans tout son ensemble, autrement dit, augmentation de la sismicité, réveil volcanique, perturbation tectonique, accélération des mouvements des fluides, internes et externes. Le changement du climat et le réchauffement en serait étroitement lié, quant à la cause humaine, ce rapport mettait clairement en avant, que l’impact anthropique, ne pouvait pas être aussi important qu’il l’est suggéré par les rapports présentés au et par le GIEC. Il à été établi aussi que quelque chose à du déclenché le processus à un moment bien précis. Depuis lors, tel un parcours de dominos, les réactions s’enchainent l’une après l’autre, et selon toute vraisemblance, elles s’interfèrent entre elles.
    Il a été aussi suggéré dans ce rapport que si nous subissions les ondes solaires, il serait fort à parier que nous subissions également d’autres venants de tout l’espace. Il y a été évoqué, que si une vie extra-terrestre pouvait exister quelque part dans l’espace, nous pourrions en être leur cible, pour quelque desseins qui soient, belliqueux ou pour établir un contact, toutes possibilités de peuvent plus être écartées, au stade où nous en sommes.

    • Nobody

      On veut des sources, des noms, des chiffres …
      Sinon ta petite histoire ne vaut rien !
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Ockham

      • Eagleeyes

        Je n’ai jamais eu le privilège de vous lire, mais il me semble que vous, vous ne sachiez comprendre ce qui est écrit !
        Comment voudriez-vous avoir des sources alors que tout est confisqué sous le sceau du fédéral US !
        «  Mais comment émettre des preuves alors que tous sont mis au silence et privés de matériel pour l’étayer« .
        Des noms, je ne tiens pas à perdre un ami et précieux collaborateur dans mes travaux, cela peut vous paraître un peu simpliste, mais j’ai toujours mis un point d’honneur à privilégier l’amitié avant tout.
        Avec un minimum de logique, il est évident que les éruptions solaires, sont « en gros » comparables à un tir de canon, des milliards de fois plus puissants. L’onde émise lors d’un coup de canon dans notre atmosphère se diffuse en entonnoir, plus elle s’éloigne de la source, plus elle se disperse. Dans l’espace cette même onde reste en ligne droite jusqu’à rencontré un obstacle. Une anomalie a été enregistrée par la NASA, lors de l’éruption du début juillet 2011. Une onde nous aurait percuté elle fut enregistrée grâce à une défaillance d’un des matériel utilisé en Arctique, même notre satellite SOHO à légèrement oscillé alors qu’il n’était pas tout à fait dans l’axe (Dr R. Fisher chef de la division d’hélio physique NASA).

        J’espère que vous comprendrez aisément de quoi il retourne. Je suis très loin d’avoir sur ce site, une réputation de guignol, alors que « votre petite histoire n’y fait que commencer » ! 

        Amicalement vôtre, Eagleeyes.

    • Scarlett

      Merci Eagleeyes !!!   ;)

  • Eagleeyes

    La menace PERGELISOL: une bombe à retardement pour notre climat
    RTL TVi. be ce 01/12/2011 :
    http://www.rtl.be/info/monde/international/840551/la-menace-pergelisol-une-bombe-a-retardement-pour-notre-climat

    La fonte accélérée des sous-sols arctiques gelés, le pergélisol, va accentuer l’effet du réchauffement climatique dans des proportions d’autant plus inquiétantes qu’elles sont largement sous-estimées par les modèles actuels, dit une étude. Au total, les terres arctiques renfermeraient 1.700 milliards de tonnes de carbone.

    • pokefric pokefric

      Ils annoncent un gros refroidissement pour 2015 ‘repos solaire) mais je pense que d’ici la, comme tu nous le fait deviner, va y avoir de la casse…

    • heaventramp

      Bonjour, Eagle, je croyais que  le pergelisol  dégagerait des tonnes de méthane ?
      Quant à ton long article précédent, je suis surprise de constater que cela rejoint des hypothèses lues sur des sites un peu… farfelus sur lesquels je vais plus pour me distraire que me cultiver ! Notamment l’idée d’un flux d’énergie inexpliqué qui arroserait la terre et la perturberait… Étonnant ! Ton post, c’est un buzz !
      Que penses-tu de la théorie sur la résonnance Shuman ? Et celles de Dieter Boer ?
      Si tu as 5 minutes, merci de me répondre… Je ne sais quoi penser de ces articles qui disent se baser sur des faits scientifiques… :D

      • Eagleeyes

        Bonjour Heaventramp,

        Il est vrai qu’ils ont commis une erreur, la même que perpétrée par le GIEC et pour cause, tous les gaz à effets de serres ont été comptabilisé par une conversion en carbone. C’est aussi le cas du méthane, qui lors de cette conversion le définissait comme le plus polluant.

        Quant à mon article, je n’ai pas le temps de parcourir des sites farfelus, et le document dont je parle n’est pas du tout  un FAK il émane d’un ami canadien dont sa participation à ces recherches, lui à valu de sérieux ennuis. 
        J’ai eu vent qu’un certain Dimitriev avait émis à peu près la même hypothèse. J’ignore totalement, qui il est, mais une chose est certaine, quelqu’un ou un groupe de quelqu’un cherche à ce que ça ne sache pas, notamment en le tournant à la dérision. toujours est-il, que tout le matos et documents, notes etc, utilisé a été confisqué par des MIB à l’arrivée aux States, alors qu’ils avaient toutes les autorisations.

      • chafy

        oui c’est ça tex, un faux

  • heaventramp

    http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.tmgnow.com/repository/global/planetophysical1.html&ei=p3zXTuSpK6qp4gSO-qzWDQ&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=9&ved=0CGYQ7gEwCA&prev=/search%3Fq%3Ddmitriev%26hl%3Dfr%26biw%3D1440%26bih%3D673%26prmd%3Dimvns
    Il y a plein de dmitriev sur Google… J’ai trouvé celui-là… Ca pourrait être le bon…
    Je ne te soupçonnais absolument pas de nous proposer un fak.. J’apprécie la rigueur de tes analyses et je n’y pensais même pas ! Je me disais simplement que tout sur ces sites n’était peut-être pas aussi farfelu que ça en a l’air :D

  • viking

    SVP ayez l’esprit Critique….

    Le climat terrestre étaient plus chaud au Moyenne Age que de nos Jours peut-être 3 ou 4° de plus……. des preuves ; il en pleut :

    La premier source de richesse a Paris c’était la culture de la Vigne, le quartier de la goutte d’or doit son nom aux vignes de vin blanc cultivés….preuve recette de la dîme

    la vigne était cultivé même en Norvège….le Moyenne age chez nous était très sec
    invasion de criquet dévastateur comme en Afrique, récit d’époque sur le Nord de la France, le nord a l’époque  ;La Picardie, Normandie, Champagne….les Curés obligeaient les gens a faire des prières dans les champs ou alors les villages entiers étaient dans les champs pour les tuer

    Le climat de tous temps a alterné entre période chaude et froide, les 3 sources de chaleur de la terre sont

    a) le soleil visible entre le jour et la Nuit,  le soleil, notre radiateur a le droit d’avoir ses humeurs….
    b) les 500 sources d’eau chaudes répertoriés aux fonds des océans , dorsales et autre
    c) les éruptions volcanique celle d’un volcan en Indonésie en 1815 relevé par la Royale Navy a fait un hiver terrible en Europe, la famine fut tel que la Suisse perdit 50% de sa population

    C’est l’explosion d’un volcan islandais qui provoqua la Révolutions Française a cause de la baisse très importante de la production agricole en Europe en 1787/8 et 1789. En Juillet 1789 la grêle couchat les blés sur la moité Nord de la France
    tapez éruption volcanique en Islande baladez vous

    Pour la Météo  » La Royal Navy » a une source de donné fantastique…. pourquoi ? 
    En France sur nos bateaux, le mousse était une merde, corvéable a merci sauf sur certain bateau ex ; Suffren, Charette….
    Chez les Anglais, le Mousse était uniquement sous les ordres des officiers pour détecter leur capacité , peut-être ce Mousse est le futur Amiral ? les Mousses aidaient les officiers dans leur tache s’il en était capable… j’ai trouvé ; il y avait un officier chargé sur chaque bateau de noter : la météo du jour… nuage/soleil/vent, Vague, température,…. animaux croisé, idem pour les visites a terre donc ils ont peut-être 500 ans d’archives météo de toutes les mers… la Marine Allemande a fait de même… mais elle n’a pas régné sur les Océans comme les Anglais

    • Eagleeyes

      2.3 md à
      950 mn

      Climat sec et chaud, la Terre semble libre de glace malgré le peu de lumière solaire et faible effet de serre. L’existence d’un tel climat reste un mystère.

      De 2.3 milliard à 950 million d’années voici un contraste sans équivoque possible.

  • heaventramp

    @viking..
    Biensûr qu’il y a eu des variations climatiques dans l’histoire de la terre, biensûr qu’il y a eu des cataclysmes… Je pense que les scientifiques sont au courant..
    Ce qui est notable depuis quelques années, c’est l’accumulation, la répétition des désastres climatiques et géophysiques… tremblements de terre, et tsunami inondations, cyclones, volcans, sècheresses etc…  Tu ne peux nier qu’il y a actuellement une instabilité notable…

    • Nevenoë Nevenoë

      Qu’est ce qui te fait croire qu’il y en a plus que d’habitude ?
      Qu’est ce qui peut faire croire que l’homme y est pour quelque chose ?

  • viking

    cela a toujours était, aujoud’hui l’immédiateté de l’info fait super amplificateur on est Bobardé (Bobardement) 24h sur 24h on sait tout partout

    ex Un chien a mordu une vieille dame a Jérusalem c’est un antisémite…..

    la cote Sud des Bomb-Ricains du Texas  a la Floride son ancien nom dans les récits des navigateurs  » Cote des Ouragans » voila un nom parlant !

    les Espagnols autrefois organisaient la traversé de l’Atlantique en convoie de peur des pirates, de se perdre, mais aussi des ouragans pour espérer se porter secours entre eux. le points de rassemblement était au Sud de l’île de Cuba et les bateaux attendaient d’être nombreux et les vents favorables….

    c’est aussi a cause de cela que les Sudistes n’ont jamais cherché a développer les ports sur cette cote…

    le bateau de la Fayette a était coulé la bas par une tempête , celui que l’on ait entrain de reconstruire a Rochefort.

    Les désastres c’est nous les provocateurs, on bétonne, on goudronne, on construit dans des zones inondables… Notre surpopulation est dévastatrice déforestation, on rase les haies….

    ex dans le sud de la France, il y a un pont Romain d’une vingtaine d’arches toutes remblayé, pour : ligne SNCF, Ville, culture, Zone industrielle

    Les Romains pourquoi avoir construit ICI un pont d’une vingtaine d’arche ?

    y sont CON ces Romains = gâchis de temps, matériaux

  • heaventramp

    Si j’ai bien compris, tu es un marin… Océan ? Méditerranée ? Voile ? Ce fut ma passion aussi…. Maintenant, il y a l’âge et le manque d’argent… Mais ce sont de magnifiques souvenirs… Amitiés, cap’tain !

    • viking

      l’age est une fausse raison….

      Sir Francis Chichester a 75 ans fit le tour du monde en solitaire a une époque ou les bateau n’était pas ceux d’aujourd’hui avec le confort, électronique…

      J’ai fais le Fasnet, Week of Cowes…. course au large, navigué sur un bateau du Royal Yacht Club comme équipier je connais très bien le Sud de l’Angleterre, le Viking est chez lui …

      Remenber 1066 Hasting

  • chafy

    bonsoir la compagnie des moutons,

    je rejoins Eagleys quant à ces phénomènes qui n’arrêtent pas de se succéder, je pense que c’est une conjonction de ses phénomènes qui est inhabituelle  il y en a beaucoup et partout.

    est ce le signe que quelque chose va se produire dont on ignore les conséquences ? ou juste le cycle de la vie ?

    voici une vidéo dans la quelle on voit un phénomène nouveau dans la région de l’Oklahoma. 

    http://leveil2011.syl20jonathan.net/?p=7315

    • chafy

      au fait Tex, c’est toi qui a pris la photo ?

      • heaventramp

        Bonsoir chafy, je ne fais que passer… Ca a été comme tu voulais cet après-midi ?
        Les moutons et moutonnes je vous souhaite une très bonne nuit… Dormez bien et faites de beaux rêves… et ne vous inquiétez pas… Tout va mal, mais quand je vous lis, je me dis que ça va pas si mal que ça ! :D :D

      • chafy

        bonjour DELAUDE,
        non je n’ai pas été à la hauteur, mais je ne perds pas espoir

  • Scarlett

    Merci beaucoup Eagleeyes, j’apprécie toujours autant tes interventions, que ce soit dans les articles ou dans les commentaires.
    Je conseille vivement à ceux qui s’interrogent vraiment, d’ouvrir leurs champs du possible, car réduire le changement climatique qui s’opère à une  » faute humaine  » ne peut en aucun cas répondre aux questions qui se posent aujourd’hui.

    Je ne peux qu’abonder dans ton sens, moi, une ancienne convaincue du réchauffement anthropique, j’en avais même fait mon métier… Le retour de vérité fut dur, mais j’ai largement dépassé ce cap depuis.   ;)

    • Eagleeyes

      Bonsoir Scarlett

      Je te remercie pour ton comm de 20:44 et je crois avoir débusqué « un loup » dans la bergerie (lol), bienvenue au club (des réveillés). As-tu un blog ou quelque chose où tu aurais mis tes observations, le miens est  http://les-verites.skynetblogs.be/ Je t’en souhaite bonne lecture. Un lien y est, vers la sismologie et volcanologie mais moins étayé.

      A bientôt

      • Scarlett

        J’y vais de ce pas, Eagleeyes, merci pour le lien…

        Et pour répondre à ta question, non je n’ai pas de blog, en tout cas, plus, j’en avais un, NaturenDanger, mais il n’est plus actif, il m’a pris près de deux ans de ma vie et contient près de 700 articles…  Depuis, j’ai passé la main, en tout cas sur ce sujet. 

        Je poste en général sur mon Facebook, pour éclairer les endormis… Ce n’est pas facile. Et à part cela, je navigue pas mal sur le Web, mais Les Moutons Enragés et Sott, m’apportent beaucoup, je suis surtout concentrée sur des lectures (j’en ai une tonne en devenir !  lol) et également sur le forum de Cassiopaea.

        Après cela, je n’ai plus beaucoup de temps. Mère de famille et grand-mère, j’essaie, je dis bien, j’essaie, de partager avec ma famille, mais seuls ceux qui résident avec moi comprennent, car ils suivent en direct les évolutions, tant pharmaceutiques qu’alimentaire, en passant par la relaxation et l’étude de TOUT !

        Et plus j’avance, moins j’en sais ! Mais plus j’avance, et plus je me sens libre…

        Belle soirée à toi, je réitère mes remerciements…   ;)

      • Eagleeyes

        Tu as tout à fait raison, la famille passe avant le monde. De toute façon on a le sentiment de se battre contre des moulins à vent (sans allusion). 
        Soigner ses proches, pour qu’ils puissent rester le plus longtemps à ses côtés, cela n’a pas de prix. Souvent, la vie professionnelle nous vole déjà trop de moments privilégier, que de les perdre en plus dans une telle entreprise. 

        Amicalement

  • L'idiot

    Cherchez Experience CLOUD au CERN, ou suivez ce lien, ça en dis long.

    http://agentssanssecret.blogspot.com/2011/07/dereglement-climatique-les.html

  • Eagleeyes

    06.10.2009

    Le méthane, pas que les élevages intensifs.

    C’est en 1776 que fut identifié ce gaz sous le nom de <gaz des marais>, par après c’est dans les mines qu’il fut identifié comme le gaz principal composant le <grisou> responsable de très nombreuses catastrophes minières. Jusqu’en 1970 son impact sur le climat était totalement inconnu, ce n’est que 6 ans plus tard qu’il fut démontré qu’il faisait partie intégrante des gaz à effet de serre.
    Il se développe par la fermentation de matières organiques tant végétales qu’animales autrement dit par leur putréfaction en milieu anaérobique, c’est-à-dire sans oxygène. Il se dégage d’endroits humides et donc peu aérés comme des marais, des zones inondées, telle la taïga soviétique ou les étendues de terre du nord canadien qui en sont très riches, mais aussi et surtout du fond des océans où il est piégé sous forme d’hydrate de méthane. 
    Des études récentes ont démontrés que tant le réchauffement pourtant déjà décelé depuis les années 1800 par la fonte des glaciers, que par l’abaissement du niveau des océans durant les siècles précédents, a permis au méthane de s’échappé plus facilement dans l’atmosphère. Le mécanisme pour les zones nordiques est que la fonte progressive du permafrost l’a libéré comme il le ferait dans un étang. Par contre pour les zones océaniques, c’est le fait d’une baisse de pression exercée par la masse liquide se trouvant au-dessus qui a fait qu’il puisse se dégager du fond. Il ne faut pas perdre de vue que l’augmentation de la sismicité mondiale en permet également sa diffusion dans l’atmosphère, la moindre des secousses soit du 2.8 sur l’échelle de Richter, peu libérer une quantité comparable à celle d’un marais sur une période de deux ans, autre indice la plupart soit 90% des tremblements de terre se produisent au fond des océans. N’oublions surtout pas que les essais nucléaires depuis 1945 jusqu’en 1998, soit près de 1500, tant en mer que souterrain, de même que l’étendue et l’augmentation des exploitations minières à ciel ouvert de par le monde entier, ont contribué largement à sa diffusion.
    Etant plus léger que l’air il envahi la haute atmosphère où il a le pouvoir d’absorber le rayonnement infrarouge de la Terre, l’empêchant ainsi de s’évacuer vers l’espace, mais aussi il diminue la possibilité à l’atmosphère d’oxyder <dégrader> d’autres gaz frigorigènes tel les fréons, qui prennent la place de l’oxygène. Deux d’entre eux furent abondamment utilisés depuis 1930 en réfrigération, comme gaz propulseur dans les aérosols, et jusqu’à une décennie dans la fabrication de polyuréthane « mousse, fibre, colle, peinture, caoutchouc ». Ces derniers pourtant destructibles par les rayons UV, mais leur dissociation pose problème, en se scindant ils donnent du chlore et du fluor qui sont quant à eux responsable de la détérioration de la couche d’Ozone et font partie aussi des gaz à effet de serre.
    Le méthane compose jusqu’à 90% du gaz naturel et 1m³ à 15°c libère une énergie de 9,90kwh, ce qui fait froid dans le dos c’est qu’il est transporté par navire à -162° <?voir plus haut> dont leur capacité peut aller jusqu’à 260.000 m³. 
    Je n’ose imaginer la catastrophe climatique du naufrage d’un tel navire, ce serait irréversible et pire qu’une marrée noire.
    INFO SUPPLEMENTAIRES IMPORTANTES:
    Le CNRS dans son cahier Global Chance n° 24 de mars 2008, attirait spécifiquement l’attention du GIEC sur l’erreur qu’il faisait dans ses calculs de CO², en effet la quantité des autres gaz à effet de serre était convertie en quantité de co², soit un gaz tel le méthane dont sa responsabilité dans le réchauffement ayant un indice plus élevé que le co² (21) équivallait à 21 tonne de co². En final, après la conversion des autres GES, le co² fut pris comme facteur principal du réchauffement, or que ce n’est pas le cas.
    Déjà en 2004 le CNRS éditait un rapport émis par Mr Schmidt Gavin mettait en évidence une « fulgurante ascension du méthane » et ce en affiliation avec le Goddard Inst. for Space Studies de la NASA et le Center of Climate Systems Research de Université de Columbia.
    En 2002 toujours par le CNRS Mr Bibaut F. déclare après de nombreuses analyses dans un rapport, que le réchauffement est indiscutable, mais que l’implication humaine n’est pas démontrée et encore moins quantifiée, car l’émission gigantesque d’hydrate de méthane semble avoir été négligée jusqu’alors, elle représenterait deux fois le cumul de toutes les autres sources d’énergie fossile.

    Voici un de mes articles à propos du méthane, et daté du 06/10/2009. visible sur http://les-verites.skynetblogs.be/ page 3

  • Pikpuss

    Des changements climatiques brutaux il y en eu plusieurs. Il y a 10,000 ans, le niveau des mers était inférieur de 100 mètres au niveau actuel. L’Angleterre n’était pas une île. Puis il y a eu ce fameux réchauffement qui n’était pas dû à l’activité humaine. Les changements viennent de l’environnement cosmique dont le soleil fait partie.

  • L’Arctique se réchauffe et son écosystème est bouleversé  

    L’Arctique continue à se réchauffer, entraînant depuis ces dernières années un bouleversement durable de l’écosystème de la région, conclut un groupe international de scientifiques dans un rapport rendu public jeudi par le gouvernement américain.

    http://www.brujitafr.fr/article-l-arctique-se-rechauffe-et-son-ecosysteme-est-bouleverse-91387373.html