Paranoïa sécuritaire chez les milliardaires de Wall Street

Là bas ils commencent à trembler, espérons qu’en France aussi, car le vent risque de tourner….

Dessin de Bénédicte, Suisse.

Dessin de Bénédicte, Suisse.

Face au mouvement des « indignés » américains, les requins de la finance dépensent des milliers de dollars pour assurer leur sécurité. Des craintes qui font les affaires des sociétés de protection.

Ils appellent lorsqu’ils apparaissent sur la liste des 400 Américains les plus riches établie par le mensuel Forbes. Ils appellent lorsque sont publiés les classements annuels des fonds spéculatifs les plus performants, lorsque leur nom est mentionné par un journaliste de la chaîne d’information financière CNBC ou que leurs enfants se rendent à l’étranger. Et, ces jours-ci, ils appellent parce que les manifestants du mouvement Occupy Wall Street nourrissent un ressentiment à leur égard qui les inquiète de plus en plus.

Les richissimes banquiers, les gestionnaires de fonds spéculatifs et les cadres des sociétés de capital-investissement de New York font depuis longtemps appel à des agences de sécurité privées pour les protéger eux et leur fortune. Alors que Wall Street fait face à une hostilité grimpante, les grands financiers redoublent de prudence. Pour les sociétés de protection des personnes, qui offrent aux plus fortunés des services spécialisés tels des systèmes de sécurité résidentiels très élaborés ou encore la possibilité d’être suivi par des gardes du corps vingt-quatre heures sur vingt-quatre, le mouvement Occupy Wall Street est une véritable aubaine. « Cette année, nous devrions doubler notre chiffre d’affaires à New York, voire plus encore », indique Paul M. Viollis, cofondateur de Risk Control Strategies (RSK), une société qui compte parmi ces clients plusieurs hauts dirigeants de Wall Street.

Les services de protection destinés aux plus riches ont connu un premier pic d’activité au moment de la crise financière de 2008. En avril de cette année-là, un mois après l’effondrement de la banque d’investissement Bear Stearns, Lloyd C. Blankfein, le PDG de Goldman Sachs, a fait construire un portail de sécurité de deux mètres de haut pour contrôler l’accès à sa propriété des Hamptons. [Située à l’extrémité est de Long Island, cette enclave est le rendez-vous balnéaire de l’élite new-yorkaise.] A la même époque, le siège social de la banque d’investissement Lehman Brothers, une institution financière qui allait s’effondrer quelques mois plus tard, s’est doté d’un chien renifleur de bombes. En 2010, les Yes Men, deux spécialistes en canulars, ont encouragé leurs partisans à procéder à l’arrestation citoyenne du milliardaire et gestionnaire de fonds spéculatifs John A. Paulson. Selon une source proche du dossier, l’entreprise de Paulson aurait embauché des gardes du corps supplémentaires.

Suite et source: courrierinternational.com

13 commentaires

  • lafleur

    ils ont la trouille ? paaaarfait !tout ces gros porcs sans morale ne méritent qu’une chose , finir derrière les barreaux au pain sec et à l’eau ;

  • Pensez vous qu’une banque mutualiste est sans risque? 

    • delphine

      Manchiflette bonjour,
      cherche bien tes infos, quitte à aller sur des sites anglophones, parfois plus bavards…. car il y a peu de chances par les temps qui courent qu’une banque mutualiste soit plus à l’abri des pépins.
      le problème est un problème de dette globale, d’obligations d’état qui ne sont plus que de vent. quelle banque n’en possède pas????
      je ne veux pas te stresser si c’est là que tu as tes économies, mais toutes les banques sont quasiment dans la même galère , celle qu’elles ont construit sans penser à autre chose que se remplir les poches en tondant tous les moutons.
      bon courage.

  • moutondu22

    avec un peu de chance, et à force de mouiller le patalon, ils finiront par crever d’un ulcère !

  • delphine

    ils ont peut être peur (pôv choupinets….. :fighterf: )
    mais c’est encore un gros baratin pour qu’on pleur sur leur sort,
    en effet, beaucoup de ces richissimes ont des résidences souvent inaccessibles, sauf par avion privé, leurs rejetons sont à l’abri dans des écoles privées suisses, loin très très des problèmes du monde.
    ils possèdent des îles privées, dont certaines ne sont pas repertoriées.
    alors ils n’ont rien à craindre, d’autant plus qu’ils ont déjà converti une grande partie du vent qu’il nous obligent à payer à coup d’endettement, en matières premières, or, immobilier de luxe, j’en passe.
    de grâce qu’on arrête de nous prendre pour des lapins crétins.on est des moutons enragés! :sheep: :evilgrin:

  • observateur

    Bientot les « nantis » de France ou les personnes arborant leur argent de façon éhonté(en fonction de nombre de personnes dans la misére)risquerai eux aussi d’avoir besoin de protection ,car le jour ou le pourcentage de personnes qui n’auront rien a manger ,deviendra plus important ,et c’est bien parti pour,cela pourrait finir en farwest.Triste perseptives d’avenir,mais il est normal que les responsables payent leur fautes,et là certains auront tres peur.

    • delphine

      observateur bonsoir,
      je crois que même les nantis français ont leurs « bunkers de luxe » de secours, je doute qu’ils attendent qu’on viennent les pendre par les pieds comme onc’picsou pour qu’ils régurgitent ce qu’ils ont détourné à la société.
      les riches ont beaucoup appris de leurs erreurs passés et l’une de leur priorité est leur sécurité, j’en suis plus que convaincue.