Les Gibbies face à l’Eurocalypse des Shadoks

Pas besoin de faire dans le catastrophisme pour décrire la situation, elle est désespérée sans qu’on ait la moindre chose à faire, à part peut être attendre et se tenir prêt à réagir! Nous le savons depuis plus d’un an, plus pour certains, vous avez vu les prémices, alors accrochez-vous, nous allons assister au grand final!

Le journal anglais, The Telegraph, cher au Gibbies, a publié vendredi 25 novembre que le Foreign Office se prépare à l’Eurocalypse.

Le Ministère des Affaires Etrangères britannique a prévenu les ambassades de sa très gracieuse Majesté, qu’elles allaient devoir venir en aide à plusieurs dizaines de milliers de Grands Bretons (Gibies), qui vont se retrouver piégés par les faillites bancaires. Le Trésor a confirmé plus tôt dans le mois qu’un  effondrement était en cours.

Un Ministre a même ajouté que le gouvernement se prépare à l’implosion de l’euro et que ce n’était qu’une question de temps. « C’est notre intérêt que les européens essayent de retarder l’inéluctable, cela nous donne plus de temps pour nous préparer. »

Le Ministère des Affaires Etrangères et le Bureau du Commonwealth ont donné des instructions aux ambassades et aux consulats pour faire face à des situations extrêmes d’émeutes et de désordres sociaux. Les scènes de pillages et d’émeutes que l’on a pu voir en Grèce ne sont pas à exclure pour les autres pays européens, lorsque l’Euro va s’effondrer. Le personnel des ambassades va devoir secourir des dizaines de milliers de Britanniques qui n’auront plus accès à leurs comptes en banque et qui ne pourront même pas retirer un minimum de cash aux distributeurs de billets.

Les services de l’Autorité Financière du Royaume uni ont publié une mise en garde aux banques britanniques pour renforcer leurs plans d’urgence en vue de la scission de l’Euro. L’Espagne et l’Italie sont sur la sellette. L’Italie devra trouver 30 milliards d’Euros avant la fin janvier. Il n’est pas certain que des investisseurs achètent ces obligations, ce qui amènerait le défaut de l’Italie. Le gouvernement italien a révélé hier, que lors d’une conférence avec Angela Merkel et Nicolas Sarkozy, le nouveau Pemier ministre, Mario Monti, a reconnu qu’un défaut de l’Italie marquerait inévitablement la fin de l’Euro. Les traités européens n’ont jamais envisagé un scénario de sortie d’un des membres de l’UE, ce qui induit que toute scission de l’Union ne peut mener qu’au désordre, voire au Chaos.

Certains analystes pensent que l’effondrement de l’euro réduirait le PIB des pays membres de moitié et amènerait un chômage de masse. Des analystes de l’UBS ont mis en garde il y a quelques mois, que l’éclatement de l’Euro pourrait, à l’extrême, mettre en danger les droits de propriété les plus élémentaires ce qui amènerait à des désordres sociaux.   Source: telegraph.o.uk

Commentaires personnels:

Cela fait plus d’un an, que nous écrivons sur le sujet et que nous donnons tous les conseils pour s’y préparer.

Malheureusement, nous sommes très loin d’être prêts pour un monde sans banque, avec des réseaux de distribution perturbés et surtout le désordre et la violence dans nos rues.

Je vous recommande vivement   de commander le livre « Survivre à un effondrement économique » de Piero San Giorgio ( amazon.com ).

Ce livre est plein de conseils qu’il vaut mieux avoir lu, si on va jusque là.

Source: Liesi

2 commentaires

  • pokefric pokefric

    En fait, ce qui se passe est largement calculé.
    Ils nous habituent au pire en nous effrayant sur une éventuelle 3 e guerre mondiale, l’effondrement de l’euro etc.. pour nous faire nous résigner à accepter leurs plan de rigueur laissant supposer aux peuples qu’il vaut mieux se prendre un suppositoire dans le derrière qu’un manche de pioche…. Et la, face à la peur, les peuples accepteront le moins douloureux…
     

    • homme des bois

      bof, pour moi c’est inéluctable une petite troisième. on l’appellera la der des der, ou la dernière guerre mondiale, ou bien la fin de l’histoire, ou un autre truc. je fais confiance aux relation publiques de chaque pays pour trouver un nom accrocheur qui donne envie aux plus cons, qui sont une majorité dans chaque pays, d’aller donner leur sang pour un truc. petite différence, mais comme à chaque guerre mondiale, notre technologie est vachement plus avancée et grâce à ça la surveillance plus facile. alors c’est peut être dans  an ou dans dix ans, mais le big brother et la guerre on va y avoir droit. surtout que comme à chaque fois personne se lèvera, ou si peu, contre les gouvernements.
       
      puis la guerre mondiale s’arrêtera, on reconstruira tout, et on recommence avec les petits enfants, et tout ça dans la joie et la bonne humeur, puis encore une fois, puis encore une fois. jusqu’à ce qu’on disparaisse de cette planète. donc la meilleur solution serait que l’humanité disparaisse tout de suite. ça vaut pas le coup de continuer. ni dieux, ni l’art ou la culture ne vaux le coup.
       
      allez cultiver un champ, ça sert à rien de penser à ce qu’on peut faire pour ce monde. laissons le pourrir et allez cultiver la vie.