Préparer un sac de survie, eau, gestes qui sauvent…

Parce que la guerre n´arrive pas qu´aux pays voisins, qu´aucune solution n´existe pour régler la « dette », que les évènements actuels ne sont finalement que le prolongement de la seconde guerre mondiale,  et que l´histoire nous apprend, qu´en dernier ressort le recours à la guerre est utilisé.

Mais aucune guerre n´efface une dette ; la guerre, de tout temps ne profite qu´à une infime minorité.

http://www.ops-equipement.com/images_ops/articles/591-kit_survie_e-e_basic.jpg

Aucun de nous le souhaite, mais l´avis des populations n´a jamais compté. Nul ne sait quelle forme la prochaine guerre aura. Elle peut être civile, nucléaire, bactériologique ect.

Le terrorisme psychologique, le mensonge font leur œuvre tous les jours, faire du stock, préparer un sac de survie n´est pas facile, la difficulté principale immédiate consiste à surmonter les barrières psychiques qui nous empêche d´agir. Notre esprit lutte, « refuse d´admettre » qu´une guerre est possible dans notre pays.

Cet article peut sembler prématuré, il a pour but de pouvoir vous laisser le temps à la préparation.

Tous les jours, pour l´instant, la société consomme, agit, vit dans un monde de paix relatif. Certains d´entre vous qui me lisez, êtes prêt, avez su anticiper, vous pouvez vous en féliciter. Pour les autres, il faut passer à l´action, dans le calme.

Je souhaite que d´aucun d´entres vous n´ai jamais besoin d´utiliser le sac de survie. J´assume mes articles. C´est mon devoir, à vous de faire le votre, soyez courageux malgré les rires nerveux des personnes moqueuses dont vous pouvez être victime. Montrez l´exemple car plus il y a de personnes préparées, moins il y aura d´affrontements civils.

La guerre civile est le pire scénario envisageable, j´ai eu l´occasion d´échanger des propos avec des personnes ayant vécues ce type de guerre, toutes sont affirmatives. Renseignez vous de votre côté.

N´oubliez pas que ce n´est pas votre voisin qui est responsable de ce qui arrive, que vous l´appréciez ou non, qu´il soit étranger ou non, rappelez vous qui sont les réels coupables. Préparez vous au mieux et n´oubliez jamais qu´une guerre fini toujours par passer. 4 ans est une durée approximative. Peu de personnes sont en mesure de stocker des vivres pour une telle durée, mais chaque geste compte. Organisez-vous mieux, c´est déjà très bien (pour plus d´information, merci de vous référer à l´article précédent « stocker des vivres ».

Si seulement 2 % des militaires, des appelés sous le drapeau dans le monde refusent de faire la guerre, il n´y aura pas de guerre.

Durant la seconde guerre mondiale, des millions de civils sont morts de froid et de faim dans un premier temps, puis ce sont des millions de militaires et recrues armées qui sont décédées, aussi courageuses et vaillantes qu’elles aient pu être.

Ce ne sont jamais les dirigeants qui subissent les conséquences, pendant que des millions de gens meurent dans les pires conditions, d´autres fêtent en sabrant le champagne, en se gavant de caviar dans un monde surprotégé et luxueux.

Il faut dire NON à la guerre, un autre monde est possible.

L´idée selon laquelle il y aurait trop d´humains sur Terre circule beaucoup actuellement, elle fausse et extrêmement dangereuse.

Dans l´hypothèse de devoir quitter le domicile d´urgence,
mieux vaut être prêt.

Préparer un sac de survie permet en même temps de se préparer psychiquement. Inviter chaque membre de la famille à y participer et y réfléchir, permettra de diminuer fortement le stress au moment voulu, et de répartir la charge.
Un bon entrainement physique est souhaitable,
dans la mesure où un sac à dos est lourd à porter, que l´accès à l´automobile peut ne pas être possible.
Les parents qui ont en charge des enfants parfois très
jeunes devront préparer un sac adapté.
Il en va de même pour les ainés, les personnes handicapées
ou souffrantes, qui doivent adapter le contenu de leur sac en fonction de leur
besoins propres (médicaments indispensables, moyen de locomotion mécanique,
appareil de santé mécanique, planification d´un plan d´entraide ect).
L´utilisation d´un caddie peut être judicieux, car robuste.
Il n´existe pas à ma connaissance de moyen mécanique de transport plus solide, toutefois il n´est pas adapté en dehors du terrain goudronné.
Le choix du bon sac est essentiel, il doit être le plus
confortable et solide possible.
En pleine nature il faut penser à l´imperméabilité absolue
du sac, des vêtements portés et chaussures.
Le sac prend donc la forme d´un contenant adapté en fonction
de chaque personne.
Le matériel peut être acheté dans des magasins de surplus militaire, de sport, de bricolage, pharmacies…
Que doit-il contenir ?
=> De quoi survivre au mininum 72 heures.
– Un sac de couchage 4 saisons ou de survie (muni d´une protection contre l´humidité).
– Une couverture de survie.
– Une tente légère.
– Une paire de chaussette de rechange (l´hygiène des pieds est essentielle).
– Un couteau de survie, un couteau multifonction.
– Une gourde solide, des pastilles désinfectantes,
des filtres à eau. (on peut tenir 3 jours sans eau, un mois sans
nourriture). La qualité de l´eau est fondamentale car vectrice
potentielle de maladies graves.
– de la nourriture non périssable (riz précuit par
exemple), déshydratée, barres énergétiques, comprimés de vitamines et
minéraux.

– des carte(s) géographique, boussole.

– jumelles.

– trousse de 1er soins – on peut s´inspirer de ceux vendus tout équipés
et/ou le compléter soi-même par des aiguilles, du fil à coudre,
antibiotique ect… L´objectif premier étant de rester en bonne santé et
éviter toute coupure, fracture.

– guide pratique des soins de première urgence –  (http://www.boatiful.com/public/boatiful/html/fr/produit_fiche.php?pid=448).

– éclairage (torche remontable à LED de préférence) ou lampe à pétrole (plus difficile au transport, mais ne nécessitant pas d´électricité).

– petit miroir.

– sifflet de survie (appel au secours).

– allumettes et/ou briquet dans un boite étanche.

– bougies.

– fil, ficelles, cordes.

– fil scie.

– épingles à nourrice.

– Petit papier, crayon

– grand sac plastique orange (idéal pour improviser un sac de couchage ou signaler votre présence)

– bâche en film plastic épais (magasin de bricolage) peut aussi être
utile pour colmater des vitres brisées à domicile (pensez à des rouleaux
de scotch).

– K-way.

– cagoule polaire.

– gants.

– protège cou.

– articles d´hygiène (coupe ongles, pince à épiler, papier toilette,
etc.). Les tampons hygiéniques, un bandana, peuvent être utilisés pour filtrer l´eau (le coton du « tampax » ne stoppera pas les hydrocarbures, les produits
chimiques et les bactéries, mais uniquement les particules du genre
fibre, bois, poussières etc.)

– photocopies de papiers importants (assurance, identité, membres de la famille, etc.)

– quelques euros, pièces argent, or.

– photos importantes pour la mémoire (protection psychique), jeu de cartes.

– radio à manivelle pour savoir ce qu’il se passe autour de vous

– réchaud de survie

– jeu de casseroles de camping

– lampe à pétrole

Cette liste m´apparait comme le strict nécessaire, mais peut certainement être complétée.
A côté du sac, préparez les vêtements et chaussures les plus chauds et solides possibles.
Je souhaite ajouter à cette liste des comprimés d´iode (130mg, exemple : KALIUMIODID Lannacher 65 mg, en vente libre en Allemagne, 20 cachets environ 2,35 euros, à ne prendre qu´en cas de réel besoin d´urgence),
de calcium, potassium, fer, dans le cas d´un accident nucléaire, qui permettent un
pansement au moins temporaire des méfaits radioactifs, le temps
d´évacuer la zone contaminée 

(pour plus d´information, merci de vous référer à l´article précédent « Aide aux personnes victimes d´un accident nucléaire »).

Prier, quelque soit le Dieu, permet de garder la foi et de mieux surmonter les difficultés.

N´hésitez pas à laisser des commentaires ou de me joindre par mail pour compléter l´article.

Il existe de nombreux sites, vidéos traitant le sujet et dont vous pouvez vous inspirer. Voici quelques liens :
Kit de survie en photos :
http://le-projet-olduvai.kanak.fr/t342-kit-de-survie-en-photos
Vidéos :
Filtrer l´eau :
Récupérer l´eau de rosée :
Utilisation du bandana ou d´un tampon d´hygiène (peut être adapter avec une bouteille d´eau, en perçant le bouchon et en fixant le filtre) :
S´initier aux gestes qui sauvent :

Merci de m´avoir lu, continuez à faire du stock en fonction de vos moyens (un kilo de riz est encore à moins d´un euro et se conserve plus de dix ans). Les chinois ont survécu des années en ne mangeant que du riz et une sauce à base d´huile de poisson (pensez à l´huile, première pression à froid, pour les lipides dont le corps et le cerveau ont besoin mais aussi pour les vitamines.

Je continuerai à vous informer au mieux.

SURTOUT TRANSMETTEZ LE MESSAGE. La vraie solidarité n´a jamais tué personne :-).

Bon courage à toutes et à tous.

Source+vidéos: attention-crash-mondial.blogspot.com

By: Nebulus

22 commentaires

  • Je ne suis pas du style à faire de longs discours dans les commentaires, mais je vais faire ici une exception. Je suis d’accord pour la liste ici énumérée, mais il s’agit de la liste idéale, une liste qu’on peut ne pas avoir sous la main, surtout en cas d’extrême urgence. Vous pouvez avoir tout préparer, vous ne savez pas ce qu’il peut se passer d’ici demain et vous retrouver une main devant une main derrière. De plus, vous pouvez avoir tout le matériel possible et inimaginable, si vous n’avez pas des bases en survie, le matériel ne servira pas à grand chose! Vous avez des réserves d’urgence pour 3 jours, et après, vous allez faire comment? Va falloir s’adapter et utiliser des techniques de survie.

     

    Déjà, si vous n’avez pas la totalité du matériel ce n’est pas très grave, la base, l’indispensable sont un abris (qui peut être créé soit même pour se protéger des animaux, du climat, de l’humidité, etc…) et du feu pour cuire les aliments, réchauffer, faire bouillir de l’eau et la purifier un peu, fumer de la viande (cuite, elle se conserve quelques jours, fumée, elle se conservera bien plus longtemps), etc…

    Pour le feu je conseille un briquet de survie, j’en ai acheté un sur ebay pour 3 euros et c’est réutilisable encore, et encore, et encore, incontournable, surtout si l’humidité est très présente.

    Autre conseil, documentez vous, j’ai découvert une série fantastique du nom de « dual survival » maintenant disponible en français (la première saison) et on y apprend beaucoup de choses indispensables et les conseils y sont très très nombreux.

     

  • frenchprepper06

    Tout d’abord j’aimerais signaler que le fait de penser que nous sommes trop nombreux sur Terre  n’est pas une idée dangereuse mais bien au contraire salvatrice pour le genre humain qui devra tôt ou tard apprendre à reguler sa population si il souhaite perdurer…
    Ceci étant dit toutes les recommandations qui vont dans le sens d’une préparation au pire sont positive à mes yeux. Je voudrais juste ajouter quelques conseils issus de ma propre expérience dans ce domaine.
    En cas d’effondrement societal ayant pour cause une guerre civile, une guerre nucléaire ou un désastre naturel un bon vélo tout chemin équipé de saccoches étanches et d’une remorque solide vous seront probablement plus précieux à terme qu’un engin motorisé. Si vous pouvez associer les deux c’est l’ideal!
    La plupart des remorques vélo type gargo sont mixte et sont donc adaptées au vélo mais aussi à la marche a pied. Leur capacité peuvent aller jusqu’a 60 kgs! Si comme moi vous avez une petite famille vous verrez très vite les limites du sac à dos! Au delà de dix kgs sur le dos vous souffrez le martyr…
    Je n’ai rien contre le survivalisme qui va ,lui aussi , dans le bon sens mais il s’appuie d’abord sur une démarche individuelle dont on sait qu’elle serait à terme une impasse. C’est la raison pour laquelle je ne cesse de répéter pour ceux qui veulent l’entendre que notre seul avenir possible en tant qu’individu isolé serait les communautés ou les énergies et les compétences seraient mise en commun pour que la vie reprenne ou perdure.
    Ce que les américains appelle le « bug out bag » ne peut en fait vous sauvez ou vous extraire d’un lieu dangereux que quelques jours voire quelques semaines et n’a en définitive son utilité que par rapport à un plan B, c’est à dire un autre endroit ou vous mettre en sécurité. Le problème est que la plupart des citadins(et j’en fait parti) n’ont plus de lien avec le monde rural. Il me parait donc important de renouer avec la ruralité. C’est là encore le moyen le plus sûr d’échapper à la violence urbaine et à la famine…
    Je suis véritablement affligé de voir autour de moi des gens qui ont beaucoup d’argent et qui le place dans des futilités car s’ils avaient pris toute la mesure des évènements grave qui se préparent ils investiraient cet argent dans ce qui constitue notre seule vraie richesse: Ce que nous avons quotidiennement dans notre assiette!!!     

  • pokefric pokefric

    Il y a une deuxième possibilité, celle que je choisi d’ailleurs.
    Je prépare mon entourage le plus proche, celui qui veut bien faire l’effort de comprendre.
    Ensemble, nous allons partager ces durs moments.
    Cela va se passer chez nous et dans ces situations, mieux vaut ne pas être seul.
    Un exemple:
    J’ai averti mon neveu qui devrait certainement lui sa femme et ses deux enfants, intégrer notre domicile car il habite une grande ville, donc, pas top….Du moins, je lui ai proposé.Il est important pour chacun de nous, d’avoir des repères et c’est ce que je propose en prenant les devants.
    Il faut bien comprendre qu’en agissant de la sorte, vous protégez ceux que vous aimés, et qu’en cas de coup dur, nous seront plus forts pour repousser le danger….
    Il s’agit à présent, de disposer de tout le matériel et nourriture utiles et d’en faire l’inventaire.
    Je persiste à penser, que vous pouvez tous trouver un arrangement avec vos amis ou votre famille.
    Je sais que le message est dur à faire passer, mais la mission est urgente, ne réfléchissez pas trop longtemps, chaque minutes comptent……
    Merci à benji et voltigeur pour les piqures de rappel ;-)

    • frenchprepper06

      Tout à fait d’accord. Resserer le lien avec la famille, essayer de la rassembler me parait essentiel. Lorsque ca va péter très fort le fait d’avoir un père agé et esseulé à 600 kms  ne fera que rajouter au malaise ambiant. L’avantage de la famille c’est qu’à ce stade on peut déjà mutualiser les moyens et les énergies sans trop de heurts idéologique ou d’opinion. Bien connaître son voisinage et pratiquer l’entraide est tout aussi essentiel si tant est que le voisinage s’y prête…Force est de constater malheureusement que tout le monde n’est pas gentil! 

  • Nebulus

    Il faut effectivement du temps pour préparer un sac de survie, qui peut facilement peser environ 28-30 kg.
    Le mieux c´est évidemment un plan B préparé et réalisable.
    Mais le plan B peut également être dicté par les autorités.
    Lors de la seconde guerre mondiale, des régions entières ont été déplacées.
    Pour ne citer que mes grands-parents, et des dizaines de villages entiers : ils sont partis d´Alsace pour aller à Limoges, via Paris. Soit plus de 1000 km à pied et souvent avec  des enfants en bas âge, sans jamais avoir voyager, sans carte ni boussole !!!
    Le sac de survie ne fait pas partie de notre culture à priori, chaque situation est différente… mais les urgences se ressemblent beaucoup.
    Mieux on est organisé et prévoyant, mieux ce sera au cas où.

  • Jean Neymard

    Plus cette idée aura fait son chemin, moins les gens seront pris au dépourvu, paniqué, et tenté d’agresser leur voisin, au lieu de s’entraider, pour obtenir des moyens de survie qu’ils n’auront pas.
    Nos dirigeants sont bien sur coupables encore, de provoquer la crise, de ne pas la préparer, de ne pas nous préparer.
    Peut etre que si on se montrait plus menaçant envers eux, ils se bougerait enfin un peu. Ils pourraient aussi prendre des mesures de sécurité plus radicales.
    Comme ils ne sont plus que des pantins, des marionnettes, je pense qu’ils ne sont meme plus capables d’organiser une répression.
    Avec la déliquescence de la police et de l’armée, le peuple n’a jamais eu autant de force par rapport à l’état.
    Toujours cette passivité des gens, des mougeons. Partagez et agissez pour vous, en espérant que  parmi ceux qui ont reçu de vous, nombreux feront la meme chose.

  • Raffaele

    C’est clair, faites des reserves et même un peu plus !  Repensez à la chute de l’ex-URSS…
    Si Quant ça va partir en quenouille, certaines choses vaudront « de l’or »;
    Voici 30 consommables qui seront prisés lors de la chute de la normalité :
    – Sceaux d’eau / bidons / bassines
    – Systèmes de filtration / charbon actif
    – Eau de Javel
    – Savon
    – Détergent
    – Dentifrice / brosses a dents
    – Shampoing
    – Tampons hygiéniques
    – Alcool (whisky/vodka)
    – Piles AA, AAA, 9v
    – Lampes torche / frontales
    – Allumettes / Briquets / Clopes
    – Lampes a pétroles / pétrole / bougies
    – Essence
    – Munitions  (les calibres les plus communs sont; .22LR, 9mm, .357MAG/38SPL, 5,56, 7,62×39, 30-06, calibre chasse .410 / 12 / 16 / 20)
    – Riz / pâtes / semoule
    – Sucre / sel / miel
    – Farine
    – Levure
    – Huile d’olive / huile végétale
    – Couches pour bébés / biberons / lait / talc
    – Médicaments et matériel de premiers soins
    – Tarps, bâches et sacs plastiques
    – Gaz naturel en bouteille
    – Barbecues
    – Groupes électrogènes
    – Réchauds
    – Outillage diverse / jardinage / graines
    – Bocaux et matériel de conservation
    – Chargeurs solaire
    – PQ
    Pour ceux, qui comme moi, habitent en ville, n’oubliez pas que l’autonomie d’un supermarché est de 3 jours…
    Prenez soins de vous  !

     

  • Nebulus

    Intuitivement je dirai que le krash final est proche avec une guerre civile (ou chaos) d´autant plus meurtriers que les dirigeants n´informent pas. Incompétents ou responsables ne changera rien au résultat. La population va être livrée à elle même, sans ressources avec des conséquences monstrueuses, abjectes, affreuses (en fait je n´ai pas de mot assez fort).
    A l´heure qu´il est, j´ai plus peur qu´on apprenne que j´ai des provisions qu´être fichée avec l´IP.
    Bon sang de bonsoir, c´est tout de même pas la mer à boire que d´acheter un peu de stock, de se préparer un temps soi peu !
    Un peu d´instinct de survie, un peu de bon-sens, un peu d´auto responsabilité… Nous avons tous eu droit aux fables de La Fontaine…
    Mais non, on préfère croire à un hypothétique miracle.
    De grâce, aidez vous et aidez les autres.

  • CheShireKat

    @Benji: j’aime beaucoup ton expression « une main devant, une autre derriere », que je n’avais jamais entendu en français, mais beaucoup en portugais, aurais-je deviné tes origines??? Uma mão pra frente, outra pra trás??

  • frenchprepper06

    Un demi-siecle d’assistance sociale et de consommation outrancière ont anesthesié bon nombre d’occidentaux qui ne peuvent même plus concevoir l’absence ou la fin du systeme dans lequel ils baignent et dans lequel, pour la plupart, ils sont nés.
    J’ai l’intime conviction que si la catastrophe à venir se limite à un effondrement societal interne ceux qui se seront préparés seront les grands gagnants dans la mesure ou ils ne feront pas partie des deux premières vagues inhérentes à toutes les catastrophes( vague traumatique et vague sanitaire). Eviter de faire partie des premières charettes c’est déjà pas mal! Tenir le temps que la sélection naturelle face son travail est un concept triste et révoltant pour certains pourtant c’est la réalité. Les personnes les plus faibles et le moins bien préparées partiront les premières, a savoir les personnes handicapées, les personnes agées et dépendantes, les personnes malades ou fragiles ainsi que les tout petits enfants. Si comme moi vous avez un ou des enfants en bas âge n’oubliez surtout pas dans votre liste des antibiotiques(clamoxil, doxicycline, zytromax et j’en passe). une simple gastro ou mastoidite non soignée peut dégénérer en drame. Je vous recommande à cet effet les excellentes videos de « the patriot nurse » sur you tube.
    Si enfin ce gigantesque foutoir devait se transformer en conflit mondial avec les horreurs nucléaires que cela impliquerait alors je crois qu’il serait préférable de faire partie des premières victimes…car à ce stade « se préparer au pire » ne signifie plus grand chose!
     

  • Balthazar

    Je sais plus où j’ai lu sur le fofo : ragnarok arrive (fenrir je crois). C’est exactement ça.
    Non seulement c’est tout le contenu des listes ci_dessus à avoir, mais je compléterais personnellement avec 4 ans de nourriture – histoire d’avoir un peu de marge.
    Avec les quelques medocs qui vont bien (si vous n’etes pas herboriste), d’aller voir votre dentiste tout de suite et soignez tout ! La prochaine visite risque fort d’etre au fond d’un garage avec une pince.
    Je ne m’imaginai pas dire ça un jour, mais … des armes à feu, pour vous défendre vous et ceux que vous aimez contre les pillards et bandes qui s’organiseront pour rançonner tout sur leur chemin. L’arbalette c’est limite.

    • frenchprepper06

      Bien d’accord avec toi balthazar. Moi aussi je ne m’imaginais pas qu’un jour je me retrouverais deux fois par mois sur un stand de tir avec un Glock dans la main. Pour ce qui est du dentiste je peux te prophétiser que certains, lorsqu’ils seront démolis physiquement et mentalement par une rage de dent ou un abcès, eh bien ils se mettrons à genoux en échange de soins…

  • moutondu02

    8€ par jours pour vous nourrir pendant 1 an avec de la nourriture LYOPHILISÉE (c’est ce qui pèse le moins et apporte le plus grand nombre de calories et garde une bonne valeur nutritive).
    http://www.lyophilise.fr/Katadyn/Stock-survie/Situations-d-urgence/Packs-complets/Duree-de-conservation-10-ans/Pack-Survie-12-mois-1-personne-Katadyn.html
    durée de conservation :10 ans minimum !!!!

    • Raffaele

      Salut moutondu02,
      J’ai déjà passé commande chez eux du pack 1 mois, mes finances ne me permettant pas plus. C’est un bon site, bon contact avec la patronne (Arianne), les frais de port fixes rentabilisent les grosses (lourdes) commandes.
      – Certaines boites sont vendues à l’unité et permettent de varié ce(s) pack.
      – Les rations k1000 (1160kcal/250grammes) vendues sur le site, peuvent être intégréés dans un sac d’urgence sans problème. Elles ont une durée de vie de 6 ans et sont de faible encombrement.

  • moutondu02

    entrainez vous a cultiver les pommes de terre le seul aliment qui a sauvé l’Europe de la famine:
    http://www.cnipt-pommesdeterre.com/la-nutrition-3.html
    stockez également des sacs d’engrais .c’est pas écolo mais quand vous dépendrez de votre récolte pour manger çà sera le dernier de vos soucis.